La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HIS 4668 Histoire du Maghreb Le dernier renouveau, 19e siècle - cours 5 - I. Tunisie : le réformisme ottoman II. Libye : linvention dun pays III. Algérie.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HIS 4668 Histoire du Maghreb Le dernier renouveau, 19e siècle - cours 5 - I. Tunisie : le réformisme ottoman II. Libye : linvention dun pays III. Algérie."— Transcription de la présentation:

1 HIS 4668 Histoire du Maghreb Le dernier renouveau, 19e siècle - cours 5 - I. Tunisie : le réformisme ottoman II. Libye : linvention dun pays III. Algérie : la résistance aux Français, début de lidée nationale IV. Maroc : entre deux feux Stefan Winter Département dhistoire

2 I. Tunisie : le réformisme ottoman 1. Les réformes ottomanes, Les beys husaynides 3. Le constitutionalisme tunisien 4. La mise sous tutelle, 1881 Palais Bardo

3 1. Les réformes dans lEmpire ottoman : premières réformes à loccidental réorganisation de larmée ; technologie coûteuse ; résistance des oulémas, janissaires : les « Tanzimat » respect de la loi ; abolition des privilèges égalité juridique des non musulmans (1856) codes de loi séculaires, ministères spécialisés constitution, parlement (1876) résultats : nouvelle classe de fonctionnaires (et dopposants) endettement

4 2. La Tunisie des beys husaynides pénétration économique européenne 1830 : Tunisie forcée à appliquer les Capitulations (régime de préférences pour les commerçants étrangers) pression ottomane pour se rallier à lEmpire soumission au « calife » ; tribut ; application des Tanzimat Ahmed Bey : lattrait de lautonomie relations diplomatiques indépendantes fondation de lécole militaire Bardo, 1840 monopole étatique du tabac, savon, huile dolive

5 3. Le constitutionalisme tunisien dépenses de lÉtat dévaluation (1858), endettement pression pour abolir lesclavage pénétration et ingérence économique constitution (restriction du pouvoir du bey), 1860 ministres responsables à un Conseil dÉtat Khayr al-Din premier président du conseil opposition par le vezir, les oulémas contrôle du budget par le conseil, mais... endettement à létranger, hausse des impôts constitution suspendue après rébellion tribale, 1864

6 les réformes de Khayr al-Din, nommé premier ministre en 1873 francophile, éduqué à Paris réduction dimpôts contrôle central des habous (fondations pieuses) fondation décoles modernes (Sadiqiyya) équilibre entre les consuls étrangers constructions publiques : gaz, chemins de fer...

7 4. La mise sous tutelle française Conseil international des finances, 1869 responsable pour gérer la dette, le budget 6 Italiens, Français, Britanniques concessions aux Italiens, plus tard aux Anglais Congrès de Berlin, 1878 compensation pour Alsace-Lorraine équilibre pour gains autrichiens dans les Balkans main libre pour lAngleterre en Chypre, Égypte intervention militaire et « protectorat », 1881 finances et diplomatie contrôlées par un « ministre-résident » responsabilité pour la scolarisation, la colonisation...

8 II. Libye : linvention dun pays 1. Les Senoussis 2. Les relations avec les Ottomans 3. Les desseins italiens

9 1. Les Senoussis (Sanusiyya) Muhammad ibn Ali al-Sanusi, m né dans lOuest algérien mystique et savant ; voyage à la Mecque fonde une confrérie soufie, 1836 installé en Cyrénaïque, 1841 traité comme saint vivant par les tribus établit des zaouïas partout en Libye centre dans le Jabal al-Akhdar 143 en 1900 ; 45 en Cyrénaïque ; 25 dans le Fazzan ; Tombouctou...

10 2. Les relations avec les Ottomans reprise ottomane, 1835 menace de Mehmed Ali dÉgypte réformes, centralisation des finances, etc. méfiance des tribus (revendication ottomane du califat) mais surtout : opposition aux Français commerce : traite desclaves base de léconomie exportés au Levant, supprimée en 1857 (pressions européennes) accord avec les Ottomans, 1856 Senoussis gardent le contrôle sur les oasis, tribus nomades 1879 : Cyrénaïque détachée de la Tripolitaine « condominium turco-senoussi » capitale à Benghazi

11 3. Les desseins italiens déclarés après la prise de la Tunisie en 1881 question d « honneur national » pour lItalie poussent les Ottomans à reconnaître la frontière avec la Tunisie française en 1889 révolution Jeune-Turc, 1908 appui aux Senoussis mis en doute guerre contre les Ottomans, septembre 1911 prétexte de protéger la vie dItaliens lourdes batailles, défaite ottomane traité sur la souveraineté italienne, octobre 1911

12 Muhammad Idris al-Sanusi ( ) sultan ottoman reste calife leadership en Libye transféré aux Senoussis en 1912 ? victoire italienne, 1913 résistance acharnée dans larrière-pays... émirat de Ahmad al-Sanoussi en Cyrénaïque alliance turco-senoussi, Première guerre mondiale Senoussis écrasés par les Anglais en Égypte, 1916 privilèges des Senoussis reconnus par lItalie, 1917 Muhammad Idris devient roi frontières établies en accord avec la France et la G.-B., 1919

13

14 III. Algérie : la résistance aux Français, début de lidée nationale 1. La conquête française 2. La politique coloniale 3. La résistance dAbdelkader 4. La « guerre totale »,

15 1. La conquête française dispute sur les dettes françaises aux commerçants juifs Bakri « coup déventail » de 1827 blocus naval inefficace, dénoncé par les marchands marseillais annexion du Maghreb à lÉgypte ? (Mehmed Ali) crise politique en France, 1830 monarchistes en quête de gloire 2 mars : décision denvahir lAlgérie (Charles X ) abdication en faveur des Orléans, 2 août ! corps dexpédition de hommes capitulation du dey, 5 juillet 1830

16 2. La politique coloniale « occupation restreinte » jusquen 1839 Oran (1831), Bougie (1833), Constantine (1837) implantation de colons autour dAlger destruction de cimetières musulmans reconversion de mosquées en églises conflit entre larmée et ladministration civile « bureaux arabes » : liaison armée – tribus gouverneur-général : autonomie budgétaire ; travaux et instruction publiques ; justice

17 3. La résistance dAbdelkader jihad des marabouts et chefs tribaux dans lOuest soutien depuis le Maroc émir Abd al-Qadir déclaré « sultan » par les tribus chérif ; attaché à lordre soufie Qadiriyya réformateur, progressiste (séjours à Damas, Bagdad) guérilla dans lOranais à partir de 1832 autorité dabord reconnue par les Français, 1837 relations indépendantes avec lEurope essai dunification des tribus dans un État jihadiste

18 4. La « guerre totale », armée de lémir organisée sur le modèle ottoman instructeurs ottomans et espagnols 8000 fantassins, 2000 cavaliers prélève des impôts pour se financer guerre du général Bugeaud contre-guérilla en terrain ; logistique de ravitaillement ; massacres, terre brûlée Abdelkader se réfugie au Maroc bataille dIsly ; fin de la résistance effective emprisonné en France ; exil à Damas, 1852 Algérie déclarée partie de la France, 1848

19 Source : Jean Sellier, Atlas des peuples dAfrique (La Découverte, 2003).

20 IV. Maroc : entre deux feux 1. Entre deux feux 2. La pénétration écono-politique 3. La délimitation des intérêts impériaux Eugène Delacroix, Comédiens ou bouffons arabes, 1847

21 1. Entre deux feux rappel : Moulay Sulayman, consolidation de lÉtat, mais repli vers lintérieur anti-soufie ; anti-européen Moulay Abd al-Rahman, reprise de la course, mais aussi ouverture économique 75 % du commerce étranger marocain passe par les négociants anglais de Gibraltar, 1830 Algérie : garantie britannique dindépendance en retour dune promesse de non-interférence armée marocaine écrasée par Bugeaud à Isly en 1844 ; bombardement des ports première défaite contre les Européens depuis le 16e siècle

22 2. La pénétration écono-politique monopoles de lÉtat sur commerce de denrées sucre, thé, tabac ; céréales, : accord de libre-échange avec la G.-B sous menace dintervention 1860 : attaque espagnole, prise de Tétouan révoltes tribales ; chérif du Wazzan indépendant problème de lextra-territorialité : réseaux de postes étrangers ; inspecteurs de santé autorité des consuls colons européens en « protégés » français en 1880

23 3. La délimitation de intérêts impériaux réformes de Moulay Hasan, mais : instructeurs militaires et matériaux importés endettement de lÉtat Moulay Abd al-Aziz, manipulé par son régent, par les Français prince de théâtre ; gadgets européens « Entente cordiale », 1904 lÉgypte aux Anglais, le Maroc aux Français région entre le Rio de Oro et la vallée du Sous à lEspagne

24 le « protectorat » français révoltes des tribus berbères Glawis du Haut-Atlas du Nord frère du sultan, Marrakech, 1907 autres révoltes à Meknès, 1911 visite du Kaiser allemand, 1905 incapable de freiner la France Moulay Abd al-Hafiz signe un traité de protectorat avec la France, mars 1912


Télécharger ppt "HIS 4668 Histoire du Maghreb Le dernier renouveau, 19e siècle - cours 5 - I. Tunisie : le réformisme ottoman II. Libye : linvention dun pays III. Algérie."

Présentations similaires


Annonces Google