La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Accessibilité des sites Web : une amélioration importante depuis 2003… mais encore du chemin à faire Yves Hudon Coordonnateur de la normalisation Journée-rencontre.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Accessibilité des sites Web : une amélioration importante depuis 2003… mais encore du chemin à faire Yves Hudon Coordonnateur de la normalisation Journée-rencontre."— Transcription de la présentation:

1 Accessibilité des sites Web : une amélioration importante depuis 2003… mais encore du chemin à faire Yves Hudon Coordonnateur de la normalisation Journée-rencontre du 7 juin 2007 du WebÉducation

2 Objectif de la communication Présenter le sommaire de l'évaluation de l'accessibilité aux personnes handicapées de 20 sites Web de l'Administration québécoise à partir de l'information en ligne disponible durant la 3 e semaine de septembre 2006

3 1- Contexte 2- Paramètres de l'évaluation 3- Résultats de l'évaluation

4 1- Contexte Plan de la présentation

5 Contexte Selon l'Institut de la statistique du Québec Personnes avec incapacité : 15 % de la population incapacités : auditive, cognitive, motrice, visuelle Et la population en général? Les 45 ans et plus: 40 % de la population

6 Contexte (suite) Évaluation de 50 sites Web en 2003 Initiative externe à l'Administration québécoise Loi assurant l'exercice des droits des personnes handicapées en vue de leur intégration scolaire, professionnelle et sociale (L.R.Q., c. E- 20.1) 2005 Politique gouvernementale sur laccès aux documents et aux services offerts au public pour les personnes handicapées (décembre 2006) - S'aligner sur le standard gouvernemental [à venir]…

7 2- Paramètres de l'évaluation

8 Objectifs de l'évaluation Connaître l'état des lieux pour alimenter les travaux de normalisation Progression depuis 2003? Commencer à recueillir l'argumentaire en prévision de l'adoption du futur standard par le Conseil du trésor

9 Mandat confié à la Coopérative de solidarité AccessibilitéWeb Experts certifiés reconnus Denis Boudreau Jean-Marie DAmour (Institut Nazareth et Louis Braille et professeur à lÉcole d'optométrie de l'Université de Montréal) Contrat de 20 K $

10 Sélection de 20 sites Web à évaluer Consensus entre le fournisseur et le ministère des Services gouvernementaux Échantillon suffisant Budget alloué Critères de sélection Sites Web incontournables (ex. : MSG, OPHQ, portails) Sites Web (volet informationnel) les plus susceptibles dintéresser le plus vaste auditoire auprès du public Sites Web évalués en 2003 Autres considérations : disparition, création, fusion, « défusion » de ministères

11 Liste des 20 sites Web évalués Commission d'accès à l'information Commission des droits de la personne Commission des normes du travail Emploi-Québec Ministère de la Santé et des Services sociaux Ministère de l'Éducation, du Sport et du Loisir Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale Ministère de l'Emploi et de la Solidarité sociale, sécurité du revenu Ministère des Services gouvernementaux Ministère des Transports Office de la protection du consommateur Office des personnes handicapées du Québec Portail Entreprise (Services Québec) Portail International (MRI) Portail Jeunesse (MCE) Portail national (Services Québec) Portail Québec - Services aux citoyens (Services Québec) Protecteur du citoyen du Québec Régie de lassurance maladie du Québec Secrétariat du Conseil du trésor O

12 Une évaluation rigoureuse : 46 points de contrôle Une évaluation selon les règles de l'art Selon les 2 premiers niveaux de priorités du standard du groupe sur laccessibilité du W3C Priorité 1 : (« doit ») Priorité 2 : (« devrait ») Priorité 3 : (« pourrait ») Une base comparable avec l'évaluation de 2003 Mêmes experts mis à contribution Même base méthodologique

13 Attention! Évaluation: photographie prise durant la 3 e semaine de septembre 2006 Depuis... Des ministères et des organismes ont amélioré l'accessibilité de leurs sites Web respectifs Il peut aussi y avoir eu un phénomène de dégradation...

14 Quatre pages évaluées par site Web Contenu évalué ( site complet) La page daccueil du site Une page pivot ou une page représentative Une page contenant un tableau de données Une page contenant un formulaire Échantillon représentatif

15 Évaluation selon les quatre caractéristiques du W3C Évaluation selon les quatre caractéristiques du W3C Contenu perceptible par tout utilisateur Une image sans équivalent textuel ne peut être perçue par une personne aveugle Un fichier sonore sans transcription textuelle ne peut être perçu par une personne sourde Éléments d'interface du contenu utilisables par tout utilisateur Une personne incapable d'utiliser une souris doit être en mesure de se déplacer dans le contenu au clavier Devant un tableau de données ou un contenu non structuré, la navigation est difficile pour une personne qui n'a pas une vision globale de l'écran et qui doit l'explorer pas à pas

16 Évaluation selon les quatre caractéristiques du W3C Évaluation selon les quatre caractéristiques du W3C Contenu et contrôles compréhensibles par le plus grand nombre d'utilisateurs Indiquer les changements de langue permet aux utilisateurs de synthèse vocale d'entendre prononcer le contenu dans la bonne langue Un langage simple et des mécanismes de navigation cohérents rendent le contenu plus compréhensible pour les personnes ayant une limitation cognitive Robustesse : Le contenu d'un site Web doit pouvoir être utilisé par les technologies courantes ou à venir, incluant les technologies d'adaptation informatique (logiciel ou matériel permettant à une personne handicapée d'utiliser un ordinateur de façon autonome pour accéder à l'information)

17 3- Résultats de l'évaluation

18 Grandes conclusions de lévaluation Amélioration importante depuis 2003, mais du chemin reste à faire... pour atteindre la pleine accessibilité

19 Grille générale d'évaluation Il n'y a pas de note de passage à 60 % en ce qui concerne la pleine accessibilité...

20 Résultats globaux comparatifs (n=20) 2003 (n=50) 94 % { Moyennes générales : 2003 : 3,2 sur : 6,59 sur 10 }

21 Résultats selon les cibles prioritaires découlant de l'évaluation de 2003 ? ? « 31 % des pages Web en erreur »

22 Caractéristiques par rapport aux priorités : niveaux de réussite 62 %75 %Robuste 66 %50 %Compréhensible 59 %94 %Utilisable 46 %91 %Perceptible Priorité 2 (« devrait ») Priorité 1 (« doit »)

23 Principaux constats Une certaine maturité du domaine Nécessité dun encadrement normatif prescriptif clair Besoin dune « autovalidation » avec fréquence personnalisée selon le contenu dune page Web Les webmestres ont besoin daide Accompagnement et formation Outils communs

24 Davantage qu'une simple évaluation 29 recommandations globales d'aspects à améliorer selon une démarche pragmatique 7 recommandations principales : « beau, bon, pas cher... » Corrections faciles et peu d'efforts nécessaires Correction à un seul endroit et répercussion sur plusieurs autres pages Web Effet très important en matière d'accessibilité 22 autres recommandations

25 Davantage qu'une simple évaluation 29 recommandations globales d'aspects à améliorer selon une démarche pragmatique 7 recommandations principales : « beau, bon, pas cher... » Corrections faciles et peu d'efforts nécessaires Correction à un seul endroit et répercussion sur plusieurs autres pages Web Effet très important en matière d'accessibilité 22 autres recommandations

26 29 recommandations pour un gouvernement en ligne davantage accessible 29 recommandations globales pour un gouvernement en ligne davantage accessible 94 % des pages évaluées utilisent des mesures absolues (en pixels) pour les tableaux. Remplacez-les par des pourcentages chaque fois que possible. 93 % des pages évaluées comportent du code ou des feuilles de styles invalides (avec erreurs). L'effet peut être important pour les utilisateurs de navigateurs adaptés qui sont moins tolérants face à ce type d'erreurs. Les principaux bénéfices vont toutefois au fonctionnement technique du site comme : l'économie substantielle de la bande passante, la réduction des coûts de maintenance et d'exploitation, la portabilité et l'interopérabilité de l'information, une meilleure indexation dans les moteurs de recherche, une compatibilité ascendante et descendante, la pérennité des documents Web le composant, la diminution considérable du volume des documents, un niveau d'accessibilité de base appréciable. 93 % des pages évaluées présentent un contraste trop faible. Augmentez le contraste en choisissant des tons plus clairs et plus foncés. …suivent 26 autres recommandations concrètes

27 Rapport final (22 pages)? Bientôt disponible sur le site Web du ministère des Services gouvernementaux (juin 2007) Le moment venu: annonce sur la liste des webmestres

28 Conclusion Laccessibilité des sites Web gouvernementaux sest améliorée significativement depuis 2003 mais il reste encore du chemin à faire pour atteindre la pleine accessibilité. En partenariat avec les ministères et les organismes, le ministère des Services gouvernementaux, de concert avec l'Office des paersonnes handicapées du Québec, établira un standard afin d'aider les webmestres à améliorer l'accessibilité des sites Web.

29 Où en serons-nous en 2009? 2006 (n=20) 2003 (n=50) 2009? ?

30 Merci de votre attention ! Questions?


Télécharger ppt "Accessibilité des sites Web : une amélioration importante depuis 2003… mais encore du chemin à faire Yves Hudon Coordonnateur de la normalisation Journée-rencontre."

Présentations similaires


Annonces Google