La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

LIN 1720 cours 4 États du larynx University of Ottawa.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "LIN 1720 cours 4 États du larynx University of Ottawa."— Transcription de la présentation:

1 LIN 1720 cours 4 États du larynx University of Ottawa

2 États du larynx

3 Les cordes vocales sétendent à travers le larynx. fermées = séparent le pharynx de la trachée. ouvertes = respiration (glotte = louverture entre les cordes vocales)respiration resserrées = phonation (exemple: voyelles)phonationvoyelles Chants de gorge

4 Les cordes vocales Les cordes vocales en action: voix chantéevoix chantée 2 cordes vocales muqueuses, muscles et ligaments au milieu du larynx (pomme d'Adam) voix = souffle expiratoire qui met les cordes vocales en vibration dans le larynx la longueur des cordes vocales va déterminer certaines fréquences, le registre de la voix Clip vidéo (ralenti) des cordes vocales en mouvement

5 États du larynx OPEN Vocal Folds VOICELESS Vocal folds vibrating weakly and inefficiently, allowing large amounts of air to escape BREATHY also breathy voice, whispery voice, murmur transcription: [ ɐ̤ ] Vocal folds vibrating normally VOICED Vocal folds vibrating tensely; the front part of the vocal folds stays closed; fundamental frequency low CREAKY also creak, vocal fry, creaky voice, anterior voice, laryngealised transcription: [ ɐ̰ ] CLOSED Vocal Folds GLOTTAL STOP transcription: [ ʔ ] Les états du larynx (cordes vocales fermées à ouvertes)

6 États du larynx Absence de voisement Toute configuration du larynx qui empêche la vibration des cordes vocales –glotte ouverte –glotte fermée de façon très serrée: Coup de glotteCoup de glotte

7 1.Absence de phonation ( non-voisée ) CV ouvertes, flux dair libre sons non-voisés,voyelles dévoisées respiration 2.Murmure ( voix chuchotée ) –( voix soufflée) voix chuchotée voix soufflée CV ouvertes à 25% Les CV vibrent faiblement, laissant beaucoup dair passer Turbulences dans le flux dair 3.Phonation normale ( voix modale )modale les CV sont rapprochées et vibrent normalement 4.Voix « creaky » ( voix craquée) voix craquée Pression subglottable faible, irrégularités Les CV vibrent intensément; lavant des CV est fermé Fonction extralinguistique (lassitude)/ constrastive (Hausa) 5.Voix de sifflet ( falsetto, voix de fausset ) falsettovoix de fausset Phonation avec cordes vocales tendues 6.Occlusion glottale: l es CV sont fermées États du larynx

8 = temps entre le relâchement de lobstruction dans la production de la consonne et la mise en vibration des cordes vocales = différenciation sourdes/ sonores –consonnes occlusives sonores = VOT négatif ou nul –consonnes occlusives sourdes = VOT positif Le VOT: délai détablissement du voisement

9

10

11 Un VOT compris entre -20 ms et +20 ms est perçu comme nul occlusives sourdes aspirées : aspiration audible si nettement supérieure à +20 ms occlusive voisée = VOT négatif, occlusive sourde non aspirée = VOT nul, occlusive sourde aspirée = VOT positif. Exemples

12 Mécanismes de flux dair flux pulmonaire: –voyelles –consonnes (langues occidentales) –égressif (ou éjectif) flux non pulmonaire: –consonnes (certaines langues dAfrique) –flux glottaux (ingressifs/ injectif ou égressifs/ éjectifs) –flux vélaires (ingressifs/ injectifs) – clics Mécanismes combinables: 3 en langues khoisan (pulmonaires, éjectivec, et clics) et chad (pulmonaires, implosives et éjectives), les 4 en nguni

13 Sources de flux dair: pulmonaire Compression du volume des poumons flux dair. Direction du flux dair: vers lextérieur (égressive) Toutes les voyelles

14 flux glottaux (injectif/ implosif et éjectif): dépression dans une cavité de la bouche entre la glotte fermée et un point d'articulation en aval, qui, en se résorbant brutalement, donne un son; flux vélaire (injectif: les clics): dépression dans une cavité de la bouche créée par la mise en contact du dos de la langue et le palais mou (voile du palais) et un autre point de la bouche (dents, palais dur, etc.), qui, en se résorbant brutalement, donne un son Sources de flux dair: non pulmonaire

15 Glottale: –éjectives : le larynx monte (surpression) –injectives: le larynx s'abaisse (dépression dans la cavité buccale) Vélaire –clics (injectives): pas de point d'obstruction plus bas que le palais mou Sources de flux dair: non pulmonaire

16 glottalvélaire Implosives = injectives = ingressives

17 Mécanisme glottal implosif Glottale implosive 1. Fermeture des cordes vocales 2. Relèvement du voile du palais, fermant la cavité nasale 3. Fermeture supralaryngale (ici, alvéolaire) 4. Abaissement du larynx, doù augmentation du volume de la cavité pharyngale 5. Dépression dans la cavité pharyngale 6. Détente de locclusion supralaryngale, doù brusque entrée dair dans la cavité orale et création dune turbulence bruyante. 7. Augmentation de la pression dans les poumons 8. Expulsion de lair hors des poumons, doù vibration des cordes vocales.

18 consonnes mouvement descendant du larynx Presque toujours des consonnes sonores 10 à 15% des langues. Notation API: crosse sur l'occlusive correspondante. en vietnamien,vietnamien en sindhi (Inde, Pakistan),sindhi en hausa (Nigéria)hausa Mécanisme glottal implosif Ex.

19 15% des langues du monde: très commun dans le Nord- ouest de lAmérique du Nord, fréquent dans louest des Amériques, commun en Afrique du sud et de lest, présent dans les langues caucasiennes Hausa (Nord du Nigéria)Hausa Mécanisme glottal éjectif

20 Glottale éjective 1.Fermeture des cordes vocales 2. Relèvement du voile du palais, fermant la cavité nasale 3. Fermeture supralaryngale (ici, alvéolaire) 4. Soulèvement du larynx, doù diminution du volume de la cavité pharyngale 5. Surpression dans la cavité pharyngale 6. Détente de locclusion supralaryngale, doù brusque entrée dair dans la cavité orale et création dune turbulence bruyante.

21 consonnes sourdes (fermeture de la glotte = vibration des cordes vocales impossible) mouvement ascendant du larynx Notation API: apostrophe suivant le symbole de la consonne. quéchua Mécanisme glottal éjectif

22 Double jeu des organes phonatoires: exemple du [k]: mise en place des organes pour la production d'un [k] (cavité buccale fermée par le dos de la langue contre le palais mou) ; fermeture complète de la glotte suivie d'une remontée plus ou moins importante du larynx. surpression dans la cavité buccale entre la glotte et le point d'articulation ([k]: palais mou) décompression audible lorsque l'air s'échappe par la bouche lors de la phase de désocclusion. Mécanisme glottal éjectif

23 Mécanisme vélaire ingressif (clics) Un clic est un son produit avec la langue ou les lèvres sans l'aide des poumons.clic L'air est bloqué par la langue entre la zone dorso- vélaire et un autre point de la bouche, puis brusquement raréfié. La dépression créée est rapidement comblée lors du relâchement du second point, donnant naissance à un phénomène d'implosion bref et clairement audible, ressemblant à un claquement.

24 Mécanisme vélaire ingressif (clics) Clics fondamentaux : considérés comme des occlusives ou des affriquées. bilabial [ ʘ ] dental [ ǀ ] (post-)alvéolaire ou rétroflexe [ ǃ ] palato-alvéolaire [ ǂ ] alvéolo-latéral [ ǁ ]

25 Mécanisme vélaire ingressif (clics) À l'articulation principale des clics peuvent s'ajouter : le voisement ; la nasalisation ; l'aspiration ; la glottalisation (notation: apostrophe); la phonation en voix soufflée (notation: tréma souscrit); la phonation en voix craquée (notation: tilde souscrit). En !xóõ le nombre de combinaisons atteint 83 clics, en comptant les clics à double articulation.

26 Mécanisme vélaire ingressif (clics) Vidéoclip dun clic

27 consonnes Mécanisme vélaire ingressif (clics) exemple

28 Phonème dans certaines langues du sud et de l'est de l'Afrique (langues khoïsan :le !xóõ, le !xũ, le zhu ǀ 'hõasi et le nama)nama Par contamination: les langues bantoues du groupe nguni (le xhosa, le zoulou et le sotho)xhosa Mécanisme vélaire ingressif (clics)

29 En résumé… Les états du larynx et les types de voix Le VOT: définition, durée et impact Le flux dair glottal: éjectives et implosives Le flux dair vélaire: les clics Site Internet de P. Ladefoged _consonant.htmlhttp://www.ling.mq.edu.au/speech/phonetics/transcription/ipa/ipa _consonant.html


Télécharger ppt "LIN 1720 cours 4 États du larynx University of Ottawa."

Présentations similaires


Annonces Google