La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Une brève introduction de lEvènement de GHADEER-E-KHUM (texte traduit de langlais et habillé par Moulla Nissarhoussen RAJPAR)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Une brève introduction de lEvènement de GHADEER-E-KHUM (texte traduit de langlais et habillé par Moulla Nissarhoussen RAJPAR)"— Transcription de la présentation:

1

2 Une brève introduction de lEvènement de GHADEER-E-KHUM (texte traduit de langlais et habillé par Moulla Nissarhoussen RAJPAR)

3 S C O P E Les circonstances de Ghadeer-é-Khum Lurgence de la Révélation Lemplacement de Ghadeer-é-khoum Hayya Ala Khaïr-il-Amal Quand et Combien de Musulmans ? Que sest-il passé à Ghadeer-é-Khoum ? Hommage à lImam ALI (a.s) Les contextes LInterprétation Coranique (Tafsir) Les Traditions du Saint Prophète (Hadiths) Les rapports historiques (Tarikh) Les Narrateurs (les écrivains)

4 Le pèlerinage dAdieu du Saint Prophete (saw) en 10AH/632AD

5 LURGENCE DE LA REVELATION Pendant le voyage de retour vers Madina, la caravane passa à Ghadeer-é-Khoum, près de Johfà. Le Saint Prophète (saw) décida de camper ici. Soudain, Il vit les signes de « WAHY » (la Révélation Divine). La voix de lArchange Jibraïl fut entendue par le Saint Prophète (saw) lui dictant le Verset 67 de la Sourate 5, Al Maïdah (La Table Servie)

6 « Ô Messager (Ô Rassoul !) Transmets ce qui ta été révélé (descendu) de la part de ton Seigneur ; et si tu ne le faisais pas, alors tu naurais pas communiqué Son Message. Et Allah te protégera des gens ( des malfaisants)..»

7 LEMPLACEMENT DE Ghadeer-e-Khoum

8 Ghadeer est situé sur la route de la Mecque vers Médine. Ghadeer signifie un petit lac, une mare, un bassin en arabe, nommé KHOUM. Le Saint Prophète (saw) sarrêta à ce lac, situé à environ 5 kms, au Nord de Al JOHFÂ. Il (saw) fit halte à Ghadeer-é-Khoum en plein midi. Cest une étendue de terre aride qui longe la route où lon ne trouve aucune ombre, sauf celle offerte par quelques arbres dacacia.

9 Laspect significatif attaché à Ghadeer, carrefour de tous les chemins menant vers les différents point de lArabie. Avec le temps, ce lac avait tari. Toute trace deau et de végétation y étaient inexistantes. Ainsi, le nom de Ghadeer nétait plus en usage. – Macca / Madina : 460 Kms – Macca / Johfà : 320 Kms – Macca / Ghadeer : 325 Kms – Madina / Ghadeer : 135 Kms

10

11 HAYYA ALA KHAÏR - IL - AMAL En recevant ce commandement pressant, le Saint Prophète (saw) ordonna de balayer tout autour du lieu indiqué. Il ordonna aussi à BILAL (le Muezzin, celui qui appelle à la Prière) de réciter lADHAN – Appel à la Prière – avec ces mots : HAYYA ALA KHAÏR – IL - AMAL Ô Gens ! Hâtez-vous vers la meilleure des actions !

12 Quand et devant combien de Musulmans ?

13 Cétait le 18 Zilhajj de la 10è année de lAprès Hégire. Devant environ à Musulmans. Ceux qui étaient déjà partis en avant et ceux qui restaient encore derrière. Aussi ceux qui préparaient à prendre le départ vers les différentes directions.

14 Ils furent, tous, rappelés à ce carrefour et chargés de se mettre en ordre pour écouter un important message. Il était midi et faisait extrêmement chaud.

15

16 Que sest-il passé à Ghadeer ?

17 Un ombrage fut arrangé pour le Saint Prophète (saw). Il offrit les Prières de midi en Jamaat. Après cela, il (saw) prononça un Sermon. Tabarani et autres ont enregistré la tradition suivante relatée par Zayd Ibn Arqam et transmise par diverses sources unanimement reconnues sûres.

18 Zayd affirme que le Messager dAllah (que la Paix et les Bénédictions dAllah soient sur lui et sa Postérité) prononça un Sermon à Ghadeer-é-Khum sous une large étoffe pendue sur deux grands arbres, semblable à un auvent. Il déclara : « Ô Peuple ! Je serai bientôt rappelé et je dois obéir. Je serai interrogé et, vous aussi, serez interrogés. Que diriez-vous alors ? » Le public tout entier répondit dune seule voix :

19 « Nous témoignerons que vous nous avez transmis le message dAllah et avez fait, de votre mieux, pour nous guider sur le Droit Chemin et vous nous avez donné une bonne consolation. QuAllah vous bénisse avec une bonne récompense ! » Le Prophète (saw) continua : « Pourquoi ne témoignez-vous pas quil ny a de Dieu sauf Allah, que Mouhammad est Son serviteur et Son Messager, que le Paradis est réel, que lEnfer est réel, que la mort est réelle, que la Résurrection après la mort est réelle, que le Jour du Jugement viendra, sans doute, et quAllah fera revivre tous les morts de leurs tombes ? »

20 Ils répondirent ensemble : « Certes, nous portons témoignage de tout cela ! » Et le Saint Prophète (saw) dit, ensuite : « Ô Allah ! Tu peux aussi témoigner ! Ô mon peuple ! Allah est mon Maître et je suis le Maître des Croyants, jai le droit supérieur et lAutorité sur leurs vies ! Et, cet ALI est le Maître de tous ceux dont je suis le Maître. »

21 « Ô Allah ! Aime celui qui aime Ali et hait celui qui hait Ali. » MAN KOUNTÔ MAWLAHOU FA HAZÂ ALIYYOUN MAWLÂ Pour ceux dont je suis Maître, Ali est leur Maître.

22 « Ô Allah ! Sois lAmi de celui qui est lami de Ali et sois lEnnemi de celui qui est lennemi de Ali. Aide celui qui assiste Ali et abandonne celui qui abandonne Ali. »

23

24 Ensuite, le Saint Prophète (saw ) ajouta : « Ô mon peuple ! Je vous précède et vous arriverez aussi à la Source de Kawthar. Lorsque vous parviendrez jusquà moi, je vous interrogerai à propos de votre conduite envers vos deux capitaux dune valeur inestimable – deux choses les plus lourdes – (Thaqalayn), après ma mort : le Livre dAllah et ma Progéniture qui est mon Ahloul Bayt. Tenez-les fortement et ne vous égarez point car Allah, Le Gracieux et LOmniscient ma informé que ces deux ne se sépareront pas, lune de lautre, jusquà ce quelles ne parviennent jusquà moi à la Fontaine. »

25 Lorsque la cérémonie prit fin, lArchange Jibraïl vint et apporta le Verset n° 3 de la Sourate 5, Al Maïdah (la Table Servie) : « Aujourdhui, jai parachevé, pour vous, votre Religion et a accompli sur vous mes Bienfaits ; et jagrée, pour vous, lIslam comme votre Religion…. »

26 Hommage à ALI A° A ce moment, le Saint Prophète (saw) prononça le Takbir ALLAHOU AKBAR à haute voix et il ajouta : « Je remercie Allah pour avoir parfait Sa Religion et pour avoir accompli Ses Faveurs, et pour avoir choisi ALI comme Maître et Successeur après moi. »

27 Hommage à Ali (as) Il (saw) descendit, ensuite, de la plate- forme et sadressa à Ali (as): « Assieds-toi sous cette tente pour que les Chefs et Personnalités importantes de lIslam puissent te prêter le Serment dAllégeance et te féliciter. »

28 « Félicitations, félicitations, Ô le fils dAbou Talib ! Vous devenez mon Maître et le Maître de tous les Croyants et Croyantes. » (Oumar Bin Al Khattab)

29

30 Les Traditions Prophétiques (Hadiths) Imam AHMAD a enregistré la tradition relatée par Baraa Ibn Aazib dans son « Masnad », Vol. 4, page 281, transmise par deux différentes sources. Baraa dit : « Nous étions avec le Messager dAllah. Nous descendîmes à Ghadeer- é-Khoum. La Prière de lAssemblée est ordonnée. Une espace sous deux arbres fut balayée et nettoyée pour le Messager dAllah (que la Paix et les Bénédictions dAllah soient sur lui et sa Postérité). Il offrit les Prières de Midi, saisit la main de ALI et dit : « Ne savez-vous pas que jai lAutorité suprême sur la vie des Croyants que les Croyants eux-mêmes ?

31 –Oui, vous lavez, répondirent –ils. –Il (saw) demanda de nouveau : –Ne savez-vous pas que jai le droit suprême sur la vie de chaque Croyant que le Croyant lui-même ? –Sûrement, vous lavez, affirmèrent-ils. –Ensuite, il saisit la main de ALI (a.s) et déclara : ALI est le MAÎTRE de tous ceux dont je suis MAÎTRE

32 « Ô Allah ! Aime celui qui laime (ALI) et hait celui qui le hait ! » Baraa Ibn Aazib dit : « Puis, Oumar vint vers ALI (a.s) et déclara : « Félicitations à vous ! Le fils dAbou Talib, vous devenez le Maître de tous les Croyants et Croyantes ! »

33 Les rapports historiques (Tarikh) Nous voulons juste mentionner ici un évènement qui survint à Koufa, durant le Khilafah de lImam ALI (a.s) 25 ans après le décès du Saint Prophète saw : « A linsistance de ALI (a.s), un grand nombre de personnes se rassemblèrent dans la plaine de Rahbah à Koufa. Il leur adressa cette parole : « Je demande un serment au nom dAllah à tous les Musulmans qui ont entendu la proclamation du Saint Prophète (saw) le Jour de Ghadeer-é-Khoum, de se lever et de certifier quils lont entendu parler.

34 Seuls ceux qui virent le Saint Prophète, ce jour, de leurs propres yeux, et entendirent la proclamation de leurs propres oreilles, peuvent se lever. » Sur ce, 30 Compagnons du Saint Prophète, dont 12 ayant participé à la Bataille de Badr, se tinrent debout et témoignèrent que le Prophète (saw) saisit la main de ALI (a.s) et déclara à lassistance présente : « Savez-vous que jai le droit, en priorité, et lautorité suprême sur les âmes (cest-à-dire les vies) des Croyants que les Croyants eux-mêmes ? Oui, répondirent-ils.

35 Le Saint Prophète dit, ensuite : « Lui, ALI, est le Maître (cest-à-dire, le droit prioritaire et lautorité suprême sur la vie) de tous ceux dont je suis Maître. Allah aime celui qui aime ALI et hait celui qui hait ALI ! »

36 Il est, logiquement, impossible que 30 Compagnons se soient mis daccord secrètement pour parler unanimement dun mensonge ! En plus de ces 30 témoins, il y avait dautres Compagnons dont la haine contre ALI A° les empêchait de se lever et de donner les preuves évidentes en tant que témoins oculaires, tel Anas Ibn Mâlik. Lorsque lImam ALI A° dit à Anas : « Pourquoi ne vous levez-vous pas pour certifier ce que vous avez entendu du Messager dAllah, le Jour de Ghadeer ? - Ô Amiroul Moaménine ! Jai vieilli et je ne me rappelle plus ! répliqua-t-il.

37 Sur ce, ALI (a.s) dit : « QuAllah vous fasse marquer dune tache blanche (la lèpre) qui ne peut être dissimulée par votre turban, si vous avez intentionnellement caché la vérité ! » Et, avant que Anas se lève de sa place, il porta une tache blanche sur sa face. Après cela, Anas ne sarrêtait pas de dire : « Je suis sous la malédiction dun juste serviteur ! »

38 Il faut tenir compte que cet incident survînt 25 ans après lEvènement de Ghadeer-é-Khum et, durant lespace de cette longue période, des centaines de témoins oculaires moururent dune mort naturelle ou en combattant dans des batailles, sous le gouvernement des deux premiers califes. En outre, le fait que cet évènement ait lieu à Koufa qui était loin de Médine, le Centre des Sahabas. Cet incident qui a lieu à Koufa, en lan 35 A.H., est relaté par 4 Sahabas et 14 Tabiounes et, enregistré,dans la plupart des livres dhistoire et de Traditions.

39 Les Narrateurs – Les Ecrivains 110 Compagnons du Saint Prophète. 84 Successeurs des Compagnons (Tabiounes) Plus de 360 Savants religieux présents à ce jour

40


Télécharger ppt "Une brève introduction de lEvènement de GHADEER-E-KHUM (texte traduit de langlais et habillé par Moulla Nissarhoussen RAJPAR)"

Présentations similaires


Annonces Google