La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 EPFL – Journée technique Enrobés draînants Lexpérience française.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 EPFL – Journée technique Enrobés draînants Lexpérience française."— Transcription de la présentation:

1 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 EPFL – Journée technique Enrobés draînants Lexpérience française

2 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005

3 Renouvellement de la couche de roulement Couches de roulement chaussées neuves Trafic « propre », important, lourd (VRU, autoroutes) Épaisseur 0/ 6 :3 à 4 cm ( mini 2 cm) 0/10 :4 à 5 cm ( mini 3 cm) Bétons Bitumineux Draînants ( BBDr ) 1 - Domaine d emploi

4 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Contre indication d emploi Zones d arrêt, sinueuses Zones à risques de pollution Structures semi-rigide avec fissurations Support déformé Climat rigoureux (alternance autour de 0°C) Chantiers isolés de faible longueur Bétons Bitumineux Draînants ( BBDr ) 1 - Domaine d emploi (suite)

5 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Bétons Bitumineux Draînants ( BBDr ) 2 - État du support Déflexions Trafic T3<90 à 100/100 è faibles Trafic T2<70 à 80/100 è fonction Trafic T1<55 à 65/100 è du trafic Trafic T0<45 à 50/100 è Pas dOrniérage < 1 cm Respect des pentes (profils travers) Bonne imperméabilité, ou disposition particulière

6 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Bétons Bitumineux Draînants ( BBDr ) 3 - Caractéristiques de composition Granularité: 0/6 ou 0/10 discontinue Liant: Bitume pur ou bitume modifié Ajouts éventuels : Fibres Norme ou référence: France Europe (2005) BBDr Norme NF P (Juin 2000) NE

7 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005

8 Texture : aspect de différents revêtements BB Epais BBdiscontinu BBDr Coupe denrobés

9 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Exemples de texture: BBSG, BBTM, BBDr 0/10

10 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Bétons Bitumineux Draînants ( BBDr ) 4 – Travaux préparatoires et annexes Préparation du support Remise au profil régulier (pente L T) si nécessaire: - apport de matériaux (couche de liaison) - fraisage (fin, collage [humidification avant CA]) Imperméabilisation sous BBDr (si besoin): - ESU, ECF, ou surdosage CA - assurer continuité transversale des écoulements Fraisage de la signalisation horizontale en résine thermoplastique

11 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Bétons Bitumineux Draînants ( BBDr ) 5 – Fabrication et mise en oeuvre Conditions météorologiques Température > 5 ° C Vent inférieur à 30 km/h si T < 10° C Couche d accrochage Émulsion de bitume pur ou modifié (fortes sollicitations tangentielles) à 500 g/m² de bitume résiduel Compactage : cylindre à jantes lisses

12 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Bétons Bitumineux Draînants ( BBDr ) 6 – Performances attendues Adhérence Réduction des projections d eau * Réduction du bruit de roulement * Résistance à l orniérage Résistance au cisaillement Amélioration de l uni Aptitude à limiter la remontée des fissures * Au jeune âge [Pb colmatage] 0/60/ * Non Non

13 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Bétons Bitumineux Draînants ( BBDr ) 7 – Contraintes dexploitation Viabilité hivernale Adaptation du service hivernal Surveillance accrue Autres Risque de colmatage pour BBDr Nettoyage (urbain régulier HP + asp. ? ) Entretien : intégrité, impermé., collage

14 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Bétons Bitumineux Draînants ( BBDr ) 8 – Contrôles et suivis Contrôles collage perméabilité BBDr Suivis niveau de colmatage adhérence (mesure de frottement) arrachements

15 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Propriétés de surface - Texture Niveau élevé et durable de la texture et ce dautant plus que lépaisseur des revêtements est mince; lincidence D est faible. Texture et évolution Revêtements D=10mm BBDrBBUMBBTMBBSG origine 2 à 3 ans HS (mm)

16 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Exemples d aspects de surface

17 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Adhérence Conditions de mesure: Pneu lisse (AIPCR) Pneu lisse (AIPCR) 1mm deau 1mm deau Roue bloquée Roue bloquée Vitesse de 40 à 120 km/h Vitesse de 40 à 120 km/h Norme NFP

18 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Adhérence Formules 0/10: BBSG, BBDr, BBTM, BBUM vitesse km/h coefficient cfl 9 eme décile BBUM (33) BBTM (86) BBDr (70) BBSG (60) 1 er décile (nombre de valeurs) Trafic: 1 à 5 Millions de P.L. Adhérence: exemples de CFL

19 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Adhérence des revêtements : Influence du D sur ladhérence des BBTM Comportement au jeune âge (trafic cumulé PL 0.2 à 1 million))

20 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Adhérence des revêtements de chaussées Durabilité de ladhérence : BBTM, BBUM, BBDr Évolution sous trafic: exemple BBTM 0/10 au BmP Résultats comparables pour tous les BBTM, BBUM et BBDr

21 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 LAmax (90 km/h) en dB(A) CLASSIFICATION DES REVÊTEMENTS Base de données du LRPC Strasbourg

22 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre BBDr 0/10 BBUM 0/10 BBTM 0/10 BBSG 0/10 LAmax (90 km/h) en dB(A) Moy Min Max Revêtements Plus le calibre D est grand plus le niveau de bruit est élevé Bruit de roulement Comparaison des enrobés 10 mm Bruit de roulement

23 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Conclusions les avantages des enrobés draînants : Adhérence, drainabilité, durabilité, rapidité, anti-ornièrant …. Optimisation composition ( bruit, esthétique), consommation, travaux annexes,… Quelques inconvénients aussi –Forte dépendance du support –Aucun apport mécanique –Viabilité hivernale –Résistance aux cisaillements, poinçonnement, … revêtements utilisés pour lentretien sur les réseaux à fort trafic dans les zones géographiques de climat tempéré

24 EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 Pourcentage de surface revêtue en enrobé drainant n France entière réseau concédé 15 % réseau non concédé 4 % n Sur réseau non concédé par département moins de 1 % entre 1 et 10 % entre 10 et 20%


Télécharger ppt "EPFL – Expérience française dans le domaine des enrobés draînantsDate 14 septembre 2005 EPFL – Journée technique Enrobés draînants Lexpérience française."

Présentations similaires


Annonces Google