La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Seulement 58 km. Et que de merveilles rencontrées en 3 heures !

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Seulement 58 km. Et que de merveilles rencontrées en 3 heures !"— Transcription de la présentation:

1

2

3 Seulement 58 km. Et que de merveilles rencontrées en 3 heures !

4 Vite, voler quelques photos à Montluçon avant de repartir…

5 Nous étions descendues à Montlu- çon voir une amie malade. Une ville pittoresque, avec de très belles demeures anciennes, mais non entretenues… Difficile aussi de sy repérer, car tout est à sens unique. Là, pas question de faire demi- tour au prochain rond-point ! Nous avons donc décidé de pren- dre juste quelques photos, et de faire plutôt un itinéraire. Sur la page suivante, cependant, le château des Ducs de Bourbon (si si, je vous assure, cest un chateau !) Il a donné son nom à la province, le Bourbonnais. Ce châ- teau, construit au XV° siècle, abrite actuellement le musée des Musiques Populaires. Mais vous nen voyez quune partie !

6

7

8 Montluçon a une vile médiévale, mais qui nest accessible quà pied. Cependant on trouve de beaux édifices comme celui-ci en dehors de ce périmètre.

9 Bien entendu, les pigeons sont partout. Et, assis devant la fenêtre, un chat attend patiemment quon lui ouvre…

10 Nichée dans la verdure, voici la charmante cité de Hérisson.

11 La légende raconte que les habitants de la ville antique de Cordès vinrent s'installer à Hérisson pour se protéger des invasions barbares. Hérisson est au Moyen Âge l'une des dix-sept châtellenies du Bourbonnais et elle a en plus le rôle de défendre la frontière avec l'Aquitaine. Un premier château est construit par les sires de Bourbon pour contrôler les passages sur l'Aumance vers le Xe siècle. Durant la Guerre de Cent Ans, les Anglais, qui possèdent l'Aquitaine, menacent directement le Bourbonnais et assiègent le château d'Hérisson qui résiste. Après la Fronde, le cardinal Mazarin, qui régit la France avec Anne d'Autri- che durant la minorité de Louis XIV, fait démanteler le château d'Hérisson. Il sert ensuite de carrière de pierres. À la Révolution, Hérisson devient chef-lieu de canton, mais sa situation en cuvette, donc loin des axes routiers, ne favorise pas son développement. C'est la ville voisine de Cosne-d'Allier, qui avec la ligne de train Montluçon- Moulins, va se développer beaucoup plus qu'Hérisson. La ville d'Hérisson est aujourd'hui essentiellement touristique grâce à un patrimoine riche, en plus de l'administration locale en tant que chef-lieu de canton.

12 Vu la couleur de lAumance, on pourrait supposer quil a plu. Hélas ! Si les arbres sont encore verts, il en est pas de même des prairies !

13

14 Une église avec une immense volée descaliers. Mais, pour les photos des mariés, ce petit balcon doit faire merveille !

15 Et regardez mieux la photo de la page précédente : sur lescalier à gauche, ce gentil petit couple… Lui aide galamment sa compagne à grimper en la poussant doucement aux fesses. Du moins, cest ainsi que jai interprété son geste… Nous quittons Hérisson après un dernier regard à son impo- sant château.

16 À lentrée de Cosne dAllier, que nous avons traversé en coup de vent, nous avons tout de même repéré cette chemi- née dusine. Les bâtiments au- tour étaient en ruines, mais cette cheminée se dresse en- core fièrement, témoin dun industrieux passé. Ce renseignement ma été donné au téléphone par une aimable secrétaire de la mairie. Et justement, sur la page suivante, vous voyez la rue principale de Cosne dAllier, son église au fond, et la "tour" supportant lhorloge domine les bâtiments de la mairie.

17

18

19 Léglise de Vieure, des XIIème et XIIIème siècles, abrite un merveilleux tableau représentant Saint Luc peignant le portrait de la Vierge et de lEnfant Jésus. Il est lœuvre de Colyn de Coter, et il symbolise lEcole Flamande de la fin du XVème siècle. Mais, ou bien nous lavons loupé, ou bien il est mis à labri…

20 A lentrée, cet immense bénitier dun seul bloc. Peut-être servait-il aux baptêmes par immersion…

21 Larchitecture intérieure permet de beaux jeux de perspective. Et le drapeau de- vant le monument aux morts vous indique que lon est le 14 juillet…

22 Admirez les ailes de ce messager ailé ! Larchange St Michel, sans doute…

23 Dans un coin de léglise, cette inattendue reproduction de la grotte de Lourdes. Cest la première fois que je vois cela dans une église. Ce sont de vraies pierres entassées et agencées pour évoquer la grotte…

24 À côté de léglise, ce passage entre cette petite tour carrée et le poteau de clôture conduit à un terrain pour jouer à la pé- tanque. Bien pratique pour ces messieurs, si près de lé- glise ! Attendent-ils là lheure de lapéro après la messe, ou bien… je nose y penser… Font-ils une partie pendant que lépouse est à loffice ?

25

26 Cette forêt de tours et clochetons appartient au château de La Salle. Cest un château de structure médiévale XIVe siècle, agrandi vers 1875 probablement par l'architecte Moreau. La partie nord (donjon rectangulaire et tours rondes d'angles) fut conservée tandis que les ailes en retour furent dotées de nouveaux percements et de nouvelles toitures. Pour les relier, une autre aile fut édifiée, flanquée d'une tour carrée de style néogothique et néo-Louis XIII. Les vastes communs sont du XVIIIe siècle... Le château est en totalité, y compris son parc avec ses clôtures et portails, ses communs et pavillons, ainsi que ses intérieurs avec leurs décors (ancienne et nouvelle chapelle, escaliers, grand salon, cuisine, latrines, chambres), protégés par les monuments historiques. La visite est uniquement par les extérieurs. Les propriétaires du château de la Salle, en ce XXIe siècle, perpétuent les traditions ancestrales des seigneurs de la Celle en cultivant avec amour les céréales, les légumes et les fleurs d'autrefois.

27 Nous avons salué Ygrande et son clocher, sans nous arrêter. La soirée approchait et nous nétions pas ren- trées ! Un arrêt-minute cependant pour saisir au vol cette belle clôture. Est-ce celle du châ- teau ou des haras dYgran- de ? Personne aux alentours pour nous renseigner… Alors nous continuons notre route…

28

29 À quelques kilomètres à l'ouest de Moulins, se dresse sur un éperon barré la haute silhouette du château des anciens sires de Bourbon, dominant un bourg castral connu depuis le Xe siècle et devenu chef-lieu de canton. La tour Qui qu'en Grogne protégeait l'accès du château. C'était une tour circulaire fermée avec accès par un escalier donnant sur la cour intérieure et escalier à vis pour l'accès aux courtines. La salle du premier étage, qui a été utilisée comme prison a conservé les anneaux scellés dans le mur. La partie haute des tours date du XIVe siècle. La tour Qui qu'en Grogne a été classée monument historique par arrêté du 14 juin Nous voilà à limpressionnante cité de Bourbon lArchambault. À la page suivante, la photo de la fameuse tour Qui quen Grogne

30

31 La ville d'eaux berceau des Bourbons Deux millénaires sont présents à Bourbon-l'Archambault, au travers des vestiges et du patrimoine parvenu jusqu'à nous. Carrefour des civilisations d'oc et d'oïl, "Aquae Bormonis" devint, à la fin du premier millénaire, le berceau d'une race montante, les Bourbons, qui allaient régner sur la France de Henri IV à Charles X, et qui est encore présente aujourd'hui sur plusieurs trônes européens. Les trois tours nord de la forteresse appartiennent toujours, comme une relique, aux prétendants à la Couronne de France ! Quant à la Tour Qui Qu'en Grogne, elle regarde la cité thermale qui fut, au XVIIe siècle, la Rei- ne des villes d'eaux du royaume de France grâce à l'entremise du méde- cin Charles Delorme. Aujourd'hui, Bourbon-l'Archambault est célèbre par les instruments de microchirurgie fabriqués chez Moria, leader mondial du matériel ophtal- mologique, et par les viandes Label Rouge de Sicaba.

32

33 Comme dit plus haut, la tour Qui quen Grogne protégeait laccès à la cour intérieure du château… Alors, cette photo vous donne une idée des dimensions de cette cour !

34 Nous sommes le 14 juillet et partout sur notre trajet ces prairies roussies par la sècheresse, ou des animaux résignés essaient de trouver un brin de vert. Les agriculteurs sont obligés de leur porter un peu du précieux foin engrangé pour lhiver…

35 Voilà Saint-Menoux dans son nid de verdure… Cest le terme de notre itinéraire. Il nous reste 56km à parcourir que nous ferons par voie rapide, car le soir arrive… De toute façon, nous vous avons déjà présentée cette route dans un autre diaporama… Alors,à bientôt pour dautres promenades !

36 Photos : Yvonne Texte : Jacky Musique : album "Douce France", piste 10 Diaporama de Jacky Questel, ambassadrice de la Paix Site :


Télécharger ppt "Seulement 58 km. Et que de merveilles rencontrées en 3 heures !"

Présentations similaires


Annonces Google