La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Introduction à la macroéconomie ©HEC Montréal Décembre 2002.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Introduction à la macroéconomie ©HEC Montréal Décembre 2002."— Transcription de la présentation:

1 Introduction à la macroéconomie ©HEC Montréal Décembre 2002

2 Contenu du cours Quest-ce que la macroéconomie ? Le schéma des flux circulaires Les marchés et les variables à étudier au cours du trimestre La représentation graphique Les concepts importants à retenir

3 Quest ce que la macroéconomie ? F La macroéconomie étudie le fonctionnement économique dun pays dans son ensemble et cherche à expliquer sa performance globale. F Les variables F Les agents F Les marchés

4 Le schéma des flux circulaires F Le schéma des flux circulaires permet dillustrer linterdépendance des différents agents économiques et des principaux marchés. F Forme la plus simple : que les ménages et les entreprises.

5 Dans un schéma aussi simple: F Deux marchés –flux réel et flux monétaire. F Le marché des biens et services : les ménages versent des recettes (flux monétaire) aux entreprises en échange des biens et services (flux réel). F Le marché du travail : les entreprises versent des revenus (flux monétaire) aux ménages en échange des services productifs (flux réel).

6 Dépenses des ménages = recettes des entreprises (flux monétaire en $) Revenu agrégé = revenu des ménages = coûts des entreprises (flux monétaire en $) MARCHÉ DU TRAVAIL MARCHÉ DES BIENS MÉNAGES ENTREPRISES Échange de biens et services (flux réel) Échange de services productifs (flux réel) Revenu agrégé = dépense agrégée

7 Dans un schéma un peu plus complexe: F Marché financier local canalise lépargne des ménages et des entreprises vers linvestissement. F Deux catégories de biens : les biens et services de consommation et les biens dinvestissement.

8 Les concepts dépargne et dinvestissement F Épargne : flux égal au revenu annuel non consommé. F Richesse ou patrimoine : épargne accumulée au fil des ans (variable de stock). F Investissement : lachat de capital productif (usines, machinerie et équipement).

9 Dépenses des ménages = recettes des entreprises Revenu agrégé = revenu des ménages = coûts des entreprises MARCHÉ DU TRAVAIL MARCHÉ DES BIENS MÉNAGES ENTREPRISES Épargne des ménages Épargne des entreprises Consommation des ménages MARCHÉ FINANCIER Investissement des ménages et des entreprises

10 Les premières leçons utiles F Une partie du revenu est épargnée. F Lépargne sert à financer les projets dinvestissement, doù légalité entre lépargne privée et linvestissement privé (S P = I P ). F C + I p = dépense agrégée = revenu agrégé

11 EPARGNE (S P ) = (I P ) INVESTISSEMENT MARCHÉ DU TRAVAIL MARCHÉ DES BIENS MÉNAGES ENTREPRISES Épargne des ménages Épargne des entreprises Investissement des ménages et des entreprises (I P ) MARCHÉ FINANCIER REVENU GLOBAL = DÉPENSE GLOBALE = C + I Consommation des ménages (C) Épargne privée totale (S P )

12 Et puisque le monde est un peu plus complexe... F Les biens et services de consommation (G) et dinvestissement I G peuvent aussi être achetés par les administrations publiques. T Tr F Les administrations publiques : tous les niveaux de gouvernement (fédéral, provincial, municipal). Pour payer leurs dépenses, elles prélèvent des impôts (T) de toutes sortes. Ces derniers servent aussi à effectuer des transferts (Tr; ex. aide sociale). F Cest pourquoi: Dépense agrégée = (C + I + G) = Revenu agrégé où I = I P + I G

13 Épargne et investissement en présence du secteur public F À lépargne du secteur privé (S P ) sajoute lépargne gouvernementale (S G ). F S G = [(T–Tr) – G]. Légalité entre lépargne et linvestissement demeure : S P + S G = S N = I P + I G = I où S N représente lépargne nationale.

14 MÉNAGES GOUVERNEMENT MARCHÉ DU TRAVAIL MARCHÉ DES BIENS ENTREPRISES Épargne des ménages Épargne des entreprises I P (I P ) Investissement MARCHÉ FINANCIER REVENU GLOBAL = DÉPENSE GLOBALE = C + I + G C (C) Consommation Impôts (T) Transferts (Tr) Dépenses publiques G + I G (G + I G ) Épargne privée totale (S P ) Épargne publique (T – Tr) – G = S G EPARGNE (S P + S G ) = (I P + I G ) INVESTISSEMENT

15 Et puisque le monde est encore un peu plus complexe... F Les non résidents : les ménages, les entreprises et les administrations publiques des autres pays. EX IM F Les b & s produits peuvent être achetés par les non- résidents (exportations, EX). Les résidents achètent des b & s aux non-résidents (importations, IM). F Dépense agrégée = (C + I + G + EX - IM) = Revenu agrégé. F Les échanges internationaux ne se limitent pas à EX et IM. Lépargne aussi franchit les frontières.

16 Légalité entre lépargne et linvestissement en présence du secteur extérieur F À lépargne nationale (S P + S G ) sajoute enfin lépargne internationale ou épargne du secteur extérieur (S F ). –Provient du commerce international des non résidents avec léconomie nationale. –Égale à (IM – EX). (On y reviendra + tard) Il y a toujours égalité entre lépargne et linvestissement : S P + S G + S F = I p + I G S N + S F = S = I

17 MÉNAGES GOUVERNEMENT MARCHÉ DU TRAVAIL MARCHÉ DES BIENS ENTREPRISES Épargne des ménages Épargne des entreprises (I) Investissement MARCHÉ FINANCIER REVENU GLOBAL = DÉPENSE GLOBALE = C + I + G +EX - IM C (C) Consommation NON RÉSIDENTS MARCHÉ DES CHANGES IM (IM) Importations EX (EX) Exportations Impôts (T) Transferts (Tr) G+ I G (G+ I G ) Dépenses publiques Épargne privée totale (S P ) EPARGNE (S P + S G + S F ) = (I) INVESTISSEMENT

18 Épargne et investissement des principaux secteurs de léconomie canadienne en 2001 Secteurs dactivité ÉpargneS InvestissementI Prêt (+) ou emprunt (–) net du secteur Secteur privé (particuliers, entreprises) S P I P S P – I P Secteur public (gouvernements) S G I G S G – I G Secteur extérieur (non résidents) S F – S F – Divergence statistique– 43– 7 Total (millions de $)

19 S P – I P Évolution de la capacité nette de financement (S P – I P ) du secteur privé ( )

20 Évolution de la capacité nette de financement des secteurs public et extérieur ( )

21 Les marchés et les variables à étudier au cours du trimestre marché des biens et services F Le marché des biens et services : la production réelle et potentielle, le niveau général des prix marché du travail F Le marché du travail : lemploi, le taux de chômage marchés financiers locaux F Les marchés financiers locaux : lépargne et linvestissement ; le taux dintérêt réel et nominal marché des changes F Le marché des changes : le taux de change réel et le taux de change nominal

22 La représentation graphique données La représentation graphique de données: 1.Séries chronologiques (une ou deux séries) 2.Diagrammes de dispersion 3.Coupe transversale fonction La représentation graphique de fonction : 1.La fonction de production macroéconomique

23 Graphique dune série chronologique (ligne et histogramme)

24 Graphique de deux séries chronologiques (ligne et histogramme)

25 Diagramme de dispersion (comme un nuage de points)

26 Coupe transversale (taux de chômage canadien par province, mai 2002)

27 La représentation graphique dune fonction : la fonction de production globale Y K F(K; L) Y0Y0 Y2Y2 K0K0 (K 0, Y 0 ) Y1Y1 K1K1 (K 1, Y 1 )

28 Concepts importants du cours Macroéconomie et microéconomie Agents, marchés et variables Schéma des flux circulaires Production synonyme de revenu Revenu agrégé égal dépense agrégée Dépense agrégée = C + I + G + X - M Épargne et investissement

29 Introduction à la macroéconomie © HEC Montréal Décembre 2002


Télécharger ppt "Introduction à la macroéconomie ©HEC Montréal Décembre 2002."

Présentations similaires


Annonces Google