La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

L’Étudiant connecté de demain

Présentations similaires


Présentation au sujet: "L’Étudiant connecté de demain"— Transcription de la présentation:

1 L’Étudiant connecté de demain
par Yann Boivin Centre d’ingénierie pédagogique Université Paris Dauphine 1er avril Yann Boivin - CIP

2 Prospective « La prospective n'est pas une science du futur, ce n'est pas non plus un outil de prévision. C'est une activité destinée à éclairer les avenirs possibles. Elle s'adresse à tous les acteurs qui souhaitent prendre leur avenir en main et ne pas subir les évènements. Chacun agit en fonction d'un avenir souhaité, dès lors personne ne peut se désintéresser de ce que pourrait être demain. La prospective éclaire les anticipations. » - Groupe de prospective – Futurs Réunion 1er avril Yann Boivin - CIP

3 Les TIC et le changement dans les universités
Pro-action Pour un meilleur apprentissage Pour offrir de meilleurs services Pour une meilleure promotion de l’université ou de l’établissement Adaptation Changement dans les publics. Nouveaux publics (tout au long de la vie – les Yers) Évolution des publics (mobilité) Nouvelles technologies Les outils créent-ils les usages ou le contraire ? 1er avril Yann Boivin - CIP

4 Les TIC et le changement dans les universités
QUI ? AVEC QUOI ? L’Etudiant connecté de demain Pro-action Pour un meilleur apprentissage Pour offrir de meilleurs services Pour une meilleure promotion de l’université ou de l’établissement Adaptation Changement dans les publics. Nouveaux publics (tout au long de la vie – les Yers) Évolution des publics (mobilité) Nouvelles technologies Les outils créent-ils les usages ou le contraire ? 1er avril Yann Boivin - CIP

5 PRO ACTION Mieux apprendre Meilleurs services Promotion
Les pratiques d’aujourd’hui améliorées par les TIC De nouvelles pratiques pédagogiques utilisant les TIC comme levier Meilleurs services Environnements numériques de travail (ENT) Espaces physiques de travail connecté ePortfolios 24 h / 24 – 7 j / 7 Promotion Compétition plus forte aux niveaux régional, national, européen, francophone et international. Le marché des étudiants de la formation continue (tout au long de la vie) se développe. 1er avril Yann Boivin - CIP

6 Les 7 principes des bonnes pratiques d’enseignement : les technologies comme levier
elle encourage le contact enseignant-apprenant elle encourage la coopération entre apprenants elle encourage l’apprentissage actif elle est réactive, offre un retour rapide elle insiste sur l'organisation du temps passé à la tâche elle communique des attentes de qualité élevée elle respecte la diversité des talents et des manières d’apprendre 1er avril Yann Boivin - CIP

7 ENT Un outil, oui ! L’authentification unique, oui !
La personnalisation, oui ! Mais surtout de nouveaux services. 1er avril Yann Boivin - CIP

8 ePortfolios Système en ligne de gestion de l'information hautement individualisé et personnalisable permettant aux étudiants de démontrer leur développement individuel et collectif , leurs réalisations et leurs apprentissages à travers le temps. Un ePortefolio peut être utilisé pour aider à la planification de carrière et la construction du curriculum vitae, le réflexion et la planification du projet de formation, l'évaluation et le bilan de la formation, ainsi qu'un outil de réflexion. A highly personalized, customizable, web-based information management system, which allows students to demonstrate individual and collaborative growth, achievement, and learning over time. An ePortfolio can be used in support of career planning and resume building, advising and academic planning, academic evaluation and assessment, and as a tool for reflection. 1er avril Yann Boivin - CIP

9 ePortfolios Exemples d’utilisations Fonctionnalités Pédagogie
Évaluation Accompagnement Promotion GRH / gestion des compétences Mobilité Fonctionnalités Entreposage Gestion de l'information Interconnexions Communication Développement An ePortfolio functions like a file cabinet with file drawers and file folders. Students store personal, educational, career, skill assessment, non-academic/work experience, certification, and awards information in their portfolios. The information placed in an ePortfolio is referred to as an artifact. Students grant access to faculty advisors, professors, classmates, family, friends, and potential employers, and/or graduate admissions officers. Certain information (like GPA, transcript and some personal contact information) is controlled only by the University. Everything else is controlled by the student. Students can access a "view log" to see if anyone has visited folders. The issue is often less the availability of information today, than its overabundance, and access to quality information. It is essential that students practice effectively managing and qualitatively sorting information, as it has become a necessary professional and personal skill. The challenge is to filter what is most useful out of the vast quantity of information available: to select, evaluate, describe, store, retrieve, manipulate, and present information in all its forms. To meet this challenge, students will require technical and organizational knowledge, as well as awareness of social construction: an understanding how people seek, obtain, evaluate, use, and categorize information. ePortfolios provide a medium for students to steer through the vast disparate community. By linking departments and resources to ePortfolio categories, students will, in the process of creating and managing their ePortfolio, become engaged and connected with resources that are currently available and yet underutilized. Giving students a tool to connect to the larger UC Berkeley community will improve student awareness of what resources are available and why they are valuable. For instance, the resume portion of the ePortfolio would include links to the Career Center and automatic to advisors. ePortfolios involve more than collecting artifacts and reflecting upon them, students must also present artifacts thoughtfully. Artifacts are reviewed by faculty, advisors and others. The communication feature provides synchronous text and visual artifacts. ePortfolios would have one main interface for students, from which they would store and manage information. From this interface, students would also be able to create presentation pages for a specific objective and grant access to classmates, faculty, employers, graduate schools, friends and family. Even more, ePortfolios are also a two-way street, meaning that they allow students to communicate and gather feedback while creating artifacts. ePortfolios allow faculty, advisors, and others to communicate with students about the artifacts in their collection and how best to demonstrate personal achievement and development. ePortfolios can also enable student to track graduation requirements and articulate competencies and experiences to employers and graduate schools. The article Student Development Services in Postsecondary Education (1994) states the purpose of student development services in postsecondary education is to provide affective and cognitive expertise in the processes involved in education. Applying developmental theory within the functionality of ePortfolios can deepen the commitment of student affairs to the enhancement of the whole student by providing both affective and cognitive expertise. Even more, ePortfolios would allow students to apply this expertise more explicitly than has been possible in the past, giving them the ability to oversee more concretely their own development. ePortfolios will place students at the center of their learning, allowing them to develop their own skill-set in connection with varied classroom and co-curricular experiences and their own skill-set development. Students draw connections across subject matters and across realms of student life - academic, personal, and experiential. Students are able to develop a more holistic approach to their own learning by investigating and documenting their skills. 1er avril Yann Boivin - CIP

10 ePortfolios Bénéficiaires Étudiants Diplômés Enseignants Personnels
Un nouveau service pour les diplômés ? Enseignants Personnels VAE Dirigeants Un nouvel outil d’information sur l’établissement 1er avril Yann Boivin - CIP

11 Illustration : un questionnaire pour choisir son université
PRO ACTION – Promotion Illustration : un questionnaire pour choisir son université 1er avril Yann Boivin - CIP

12 Guide d’évaluation EDUCAUSE des TIC sur les campus
Questions à se poser sur les TIC au moment de choisir un établissement. Exemples (sur la centaine de questions) Quel pourcentage des cours utilise l’information électronique pour améliorer le cours (par exemple, programme du cours, liste de lectures, groupes de discussion, démonstrations) ? Quelles ressources documentaires sont disponibles en ligne (catalogue, bases de données, collections spéciales) ? Un étudiant peut-il accéder à ses informations personnelles en ligne ? Quel est le ratio d’ordinateurs accessibles en libre-service par étudiant ? Si j’amène mon propre ordinateur à l’université, quel type d’assistance puis-je espérer de l’établissement ? L’établissement a-t-il un plan de renouvellement des équipements, et si oui, quel en est le cycle ? 1er avril Yann Boivin - CIP

13 Guide d’évaluation EDUCAUSE des TIC sur les campus
Exemples (et quelques nouvelles questions…) Pouvez-vous trouver un ordinateur à 2 heures du matin si vous en avez besoin d'un ? Est-il facile d'accéder à Internet dans l'université ? Y a-t-il des connexions sans fil à l'université ? Quelles sont les formations TIC disponibles ? Comment est géré le partage légal de fichiers et le téléchargement de musique et de vidéo ? 1er avril Yann Boivin - CIP

14 Adaptation – Changements dans les publics
Nouveaux publics Les Yers La formation tout au long de la vie Évolution des publics Mobilité 1er avril Yann Boivin - CIP

15 Yers Les générations En quelle année êtes-vous né ? Après 1980
Entre 1960 et 1980 Entre 1945 et 1960 Avant 1945 Ça ne vous regarde pas… Les Yers sont les membres de la Génération Y. On l’appelle aussi la Génération Net ou la Génération du Millénaire Yers Xers Boomers Vétéran 1er avril Yann Boivin - CIP

16 Yers Ils sont indépendants. Leurs deux parents travaillent à l’extérieur. Ils voudraient contrôler ce qu’ils apprennent et comment ils l’apprennent. Les technologies font partie intégrantes de leur vie. C’est le chemin qu’ils empruntent naturellement pour aller chercher l’information. Impatients. Ils attendent une gratification immédiate. Multi-tâches. Considèrent l’apprentissage comme un processus continu. Ils s’adaptent facilement, sont efficaces et tolérants. Impatients fast-food; commande à distance; micro-ondes Multi-taches Xers semblent impatient, à toujours demander de l’information,à poser des questions, et poursuivre plusieurs « enquêtes » en même temps. Cela ressemble à un manque d’attention mais leur style propre d’interaction avec l’information. Ce serait alors un brillant mécanisme pour survivre dans un monde où il y a sur-information 1er avril Yann Boivin - CIP Voir médiagraphie, dernière page

17 Yers « Ils ne sont pas que témoins; ils sont des utilisateurs et ils sont actifs. Ils ne font pas qu’observer; ils participent. Ils s’informent, discutent, argumentent, magasinent, critiquent, enquêtent, ridiculisent, fabulent, cherchent et informent. » « Pour la première fois, les enfants prennent le contrôle des éléments critiques d’une révolution des communications. » « Ils apprennent à propos des relations avec les autres, du travail en équipe, à être critiques, à avoir du plaisir en ligne, sur l’amitié au-delà des frontières, à défendre ce qu’ils pensent, et à comment communiquer efficacement leurs idées. » Impatients fast-food; commande à distance; micro-ondes Multi-taches Xers semblent impatient, à toujours demander de l’information,à poser des questions, et poursuivre plusieurs « enquêtes » en même temps. Cela ressemble à un manque d’attention mais leur style propre d’interaction avec l’information. Ce serait alors un brillant mécanisme pour survivre dans un monde où il y a sur-information -Don Sapscott, The Net Generation and the School 1er avril Yann Boivin - CIP

18 Ados, les étudiants de demain
Selon un rapport du CREDOC publié le 12 novembre 2003 93 % des ans en France peuvent être considérés comme familiarisés avec la micro-informatique. 87 % pourraient être considérés comme des internautes. 30 % des ordinateurs domestiques connectés à Internet et 40 % des foyers avec des adolescents. Parmi ceux qui n’en disposent pas, 21 % prévoient se connecter dans les 12 prochains mois. Le taux d’équipement en téléphonie mobile passe de moins de 50 % chez les ans à 90 % dès 18 ans… 1er avril Yann Boivin - CIP

19 Ados, les étudiants de demain
1er avril Yann Boivin - CIP

20 Ados, les étudiants de demain
1er avril Yann Boivin - CIP

21 Ados, les étudiants de demain
Portrait des ans sur Internet au Québec (CEFRIO) Les jeunes de ans sont les champions du Net. 90 % d’entre eux l’utilisent sur une base régulière en mars 2004. 83 % des foyers avec enfants ont accès à Internet à la maison Contre 51 % de l’ensemble des foyers québécois*. *http://www.cefrio.qc.ca/rapports/Net_Gouv_2003.pdf Portrait des ans sur Internet, enquête CEFRIO 1er avril Yann Boivin - CIP

22 Ados, les étudiants de demain
Portrait des ans sur Internet, enquête CEFRIO 1er avril Yann Boivin - CIP

23 Ados, les étudiants de demain
Portrait des ans sur Internet, enquête CEFRIO 1er avril Yann Boivin - CIP

24 Ados, les étudiants de demain
Portrait des ans sur Internet, enquête CEFRIO 1er avril Yann Boivin - CIP

25 Mobilité Nouveaux publics La formation tout au long de la vie
Publics moins disponibles… physiquement Étudiants étrangers Mobilité 1er avril Yann Boivin - CIP

26 Mobilité Mobilité ENT Apprentissage en situation de mobilité
Nous amène à changer la relation à l’étudiant (administrative et sociale) Nous amène à changer la relation pédagogique Apprentissage en situation de mobilité - mLearning - ENT 1er avril Yann Boivin - CIP

27 Apprentissage en situation de mobilité
« C’est du e-Learning pour ceux qui ont appris la leçon qu’il est difficile d’atteindre une cible mobile. » « (…) comme une large part de notre force de travail n’est pas assise à un bureau, mais est debout, marche et se déplace, nous voyons le potentiel de se détacher du câble Ethernet. » Les adeptes de la mobilité sont de grands utilisateurs des non-places Les outils de la mobilité voyagent avec les personnes. L’apprentissage Phase préparatoire aux cours Auto-apprentissage et collaboration « Service après-ventes » Dehors dans le froid parce qu’ils ne restent pas assis à leur bureau… aéroport, train, hôtels qui sont de très bons moments d’apprendre. Vous êtes seul, vous êtes loin des distractions, vous ne serez pas interrompu, vous n’avez pas de rendez-vous. Mais il y a une condition qui fait qu’une non-place est même mieux qu’une librairie : vous ne pouvez pas vous échapper. Clive SHEPHERD, M is for Maybe 1er avril Yann Boivin - CIP

28 Apprentissage en situation de mobilité
Exemples Dehors dans le froid parce qu’ils ne restent pas assis à leur bureau… aéroport, train, hôtels qui sont de très bons moments d’apprendre. Vous êtes seul, vous êtes loin des distractions, vous ne serez pas interrompu, vous n’avez pas de rendez-vous. Mais il y a une condition qui fait qu’une non-place est même mieux qu’une librairie : vous ne pouvez pas vous échapper. 1er avril Yann Boivin - CIP

29 Les outils de la mobilité
Téléphone PDA et Pocket PC Ordinateurs portables Tablettes PC Ordinateurs vestimentaires Clé USB Carte SD, CompactFlash Etc. 1er avril Yann Boivin - CIP

30 Mobilité La construction de la mobilité, la construction du Soi.
Janvier 2003, Kris COHEN et Nina WAKEFORD, INCITE, Université de Surrey en collaboration avec Sapient Résultats-clé Les gens se voient comme des projets qui peuvent être réalisés ou améliorés de manière consciente Les technologies de la mobilité peuvent être utilisées pour s’améliorer soi-même Les gens se construisent différentes sphères d’objets personnels. Des assemblages étendus d’objets peuvent être considérés comme des dispositifs de mobilité Ces dispositifs de mobilité varient avec les changements chez les personnes Plusieurs forces influencent la mobilité, et toutes ne sont pas conscientes La recherche sur les technologies de la mobilité corroborent fortement cela; c’est la clé pour comprendre les pratiques de mobilité des gens. Deviennent intimement impliquées dans le processus de sa représentation face aux autres, de ce que l’on veut être et de ce que l’on veut améliorer Quand les nouveaux produits sont critiqués comme ‘gimmicks’, il peut aussi bien s’agir d’une défense contre les changements personnels qu’ils semblent demander que de la forme du produit ou de ses caractéristiques. Les gens ont un ensemble solide de choses qu’ils veulent toujours avoir avec eux. Ce sont des ensembles pré-conçus d’objets organisés dans la prévision de ce que quelqu’un peut vouloir ou avoir besoin de faire un jour donné. Ces ensembles facilitent la création de la mobilité Créer pour la mobilité ou des contextes de mobilité signifie la création d’appareils qui prendront place au centre des activités, des identités et des contextes d’utilisation. Les technologies de la mobilité ne sont pas mobiles parce qu’elles sont assez petites ou convergent de façon innovante. Plutôt, la mobilité d’un appareil dépend de la réponse à la question: est-ce que cet appareil convient à ce que je veux être en ce moment et juste ici ? A moitié stables à travers le temps Les changements que les personnes apportent à leurs ensembles de mobilité sont liés aux changements qu’ils souhaitent pour eux-mêmes, dans l’espoir de s’améliorer eux-mêmes C’est pourquoi ce qui peut apparaître comme un simple petit changement (offrir un téléphone portable à un employé mobile) peut provoquer des réponses extrêmement négatives Des conversations sur les technologies que choisissent de transporter les gens révèlent un ensemble de forces qui influence les façons dont les gens et les appareils sont capables d’être mobiles Les normes pour l’apparence physique Les identités personnelles et le passage d’une à l’autre La relation désirée entre le travail et la vie privée La taille et les « facteurs de forme » de la technologie Rôle culturel de la technologie La présence et l’influence des anciennes technologies Le projet du Soi Sécurité Mobilité physique du corps Revenus 1er avril Yann Boivin - CIP

31 Les forces Les normes pour l’apparence physique
Les identités personnelles et le passage d’une à l’autre La relation désirée entre le travail et la vie privée La taille et les « facteurs de forme » de la technologie Rôle culturel de la technologie La présence et l’influence des anciennes technologies Le projet du Soi Sécurité Mobilité physique du corps Revenus COHEN et WAKEFORD 1er avril Yann Boivin - CIP

32 Mobilité Assemblages Yann Boivin Enregistreuse Assemblages successifs
d’outils de mobilité Clé USB Sphère des objets personnels Porte-feuilles Clés Passeport Lecture Téléphone portable Palm Serviette Ordinateur portable Clavier Palm 1er avril Yann Boivin - CIP

33 Taux d’équipement en téléphone mobile, de 12 à 40 ans
Mobilité Taux d’équipement en téléphone mobile, de 12 à 40 ans (en %) Source : CREDOC, Enquête sur les « Conditions de vie et les aspirations des Français », juin 2003 1er avril Yann Boivin - CIP

34 Nouvelles technologies
Tendances Les technologies qui disparaissent Sans fil Ordinateur vestimentaire Domotique Les technologies qui nous remplacent L’intelligence artificielle Le double virtuel Les technologies qu’on rejette L’infobésité La déconnexion 1er avril Yann Boivin - CIP

35 Les technologies sans fil
De plus en plus présente, même si ça ne se voit pas. Intéressant pour l’esprit de partage. On peut imaginer que la connexion universelle haut débit viendra de là. wireless-fr.org « Wireless-fr.org est une organisation non lucrative ayant pour but le développement d'un vaste réseau libre. (…) Ce réseau permettra le partage et le transfert de tout fichier numérique en haute qualité, à des débits élevés : films, musique, visioconférence, concerts, etc... et le partage de connexion Internet, au bon vouloir des personnes qui auraient l'envie et les possibilités de le faire. 1er avril Yann Boivin - CIP

36 Le Sans Fil à Marseille…
1er avril Yann Boivin - CIP

37 Les technologies qui nous remplacent
Le double virtuel 1er avril Yann Boivin - CIP

38 Infobésité Si d’aucuns rendent grâce aux cellulaires, assistants numériques personnels et autres dispositifs qui leur permettent d’être informés, branchés et donc accessibles sans relâche, 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, force est cependant de constater que pour d’autres, cette disponibilité a aussi son revers. (…) notre capacité d’absorption a ses limites et l’affluence continue d’information rend de plus en plus ardu le maintien de l’attention. Comment donc éviter de se comporter en poule sans tête, vacillant d’une source d’information à l’autre, et parvenir à endiguer le flux de messages qui nous parviennent? 1er avril Yann Boivin - CIP

39 La déconnexion 1er avril Yann Boivin - CIP

40 Médiagraphie Les TIC sur le campus universitaite
Educause – Guide en ligne pour l’évaluation des TIC sur le campus (en anglais) La Génération Y TAPSCOTT, Don, « The Net Generation and the School », , consulté en décembre 2003.  TAPSCOTT, Don, site Web « The Rise of the Net Generation – Growing Up Digital », , consulté en décembre 2003  DOUGLASS, Erin, « Sparking Generation Y », , 2001.  LAMY, Catherine, « NETAdos 2004, Sondage réalisé auprès des ados québécois et de leurs parents », , CEFRIO, mai 2004, 59 pages. « La Diffusion des nouvelles technologies dans la société française », , étude réalisée par le CREDOC pour l’ART et le CGTI, novembre 2003.  1er avril Yann Boivin - CIP

41 Médiagraphie Mobilité
COHEN, Kris et Nina WAKEFORD, « The Making of Mobility, The Making of the Self », , INCITE, University of Surrey en collaboration avec Sapient, janvier 2003, 12 pages. SHEPHERD, Clive, « M is for Maybe », , consulté en décembre 2003.  « m-Learning : quelques ressources et projets », , FING, consulté en décembre 2003.  « Logiciel ClassInHand », , Wake Forest University. Nouvelles technologies  « La FING (Fondation Internet Nouvelle Génération) est un projet collectif et ouvert de veille, de recherche-développement et d'expérimentation dont l'objet est de stimuler et faire connaître l'innovation dans les services, les applications et les usages de l’Internet de demain. » 1er avril Yann Boivin - CIP

42 Médiagraphie Double virtuel
BAQUIAST, Jean-Paul et Christophe JACQUEMIN, « Du côté des labos – Sommes-nous déjà des entités virtuelles ? », , novembre 2003. ePortefolio CHEVALIER, Patrick, « Le portefolio numérique », présentation au cours séminaire AMUE : Mettre les TIC au service du LMD, et (vidéo) LDP e-Portfolio Report. Regents of the University of California. , Leadership Development Program Europortfolio, The Open Source Portfolio Initiative, 1er avril Yann Boivin - CIP


Télécharger ppt "L’Étudiant connecté de demain"

Présentations similaires


Annonces Google