La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Rapport dactivité 2013 CLLAJ – Service logement Mission Locale Jeunes Chablais.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Rapport dactivité 2013 CLLAJ – Service logement Mission Locale Jeunes Chablais."— Transcription de la présentation:

1 1 Rapport dactivité 2013 CLLAJ – Service logement Mission Locale Jeunes Chablais

2 2 SOMMAIRE Préambule……………………………………………………………………………………………………..3 Préambule……………………………………………………………………………………………………..3 Accueillir, informer, orienter …………………………………………………………………………..4 Accueillir, informer, orienter …………………………………………………………………………..4 Offrir des outils techniques aux jeunes…………………………………………………...…………..10 Offrir des outils techniques aux jeunes…………………………………………………...…………..10 Développer une offre locale adaptée aux besoins des jeunes…………………………………….11 Développer une offre locale adaptée aux besoins des jeunes…………………………………….11 Susciter le partenariat local……………………………………………………………………………...19 Susciter le partenariat local……………………………………………………………………………...19 Perspectives et Enjeux………………………………………………………………………………………20 Rapport d'activité CLLAJ 2013

3 3 Préambule Les quatre missions principales du CLLAJ sont les suivantes : Accueillir, informer, orienter et conseiller tous les jeunes de 16 à 30 ans ayant une question liée au logement. Offrir des outils techniques aux jeunes : accompagner et suivre. Développer une offre locale adaptée aux besoins des jeunes. Susciter un partenariat local autour de la question du logement des jeunes. Rapport d'activité CLLAJ 2013

4 4 Accueillir, informer, orienter et conseiller tous les jeunes de 16 à 30 ans ayant une question liée au logement Accueillir, informer, orienter et conseiller tous les jeunes de 16 à 30 ans ayant une question liée au logement En 2013, le CLLAJ a poursuivi ses permanences dans 3 communes : A Thonon, son siège social. Le CLLAJ partage ses locaux avec le BIJ au 67 Grande Rue dans le cadre de son partenariat avec la Ville de Thonon. A Douvaine, dans les locaux du PIJ, dans le cadre de son partenariat avec la Communauté de Communes du Bas Chablais. A Perrignier, dans les locaux de la Communauté de Communes des Collines du Léman, dans le cadre de son partenariat avec la CCCL. Les jeunes sont reçus en entretien individuel avec ou sans rendez-vous. Ils peuvent recevoir des informations et des conseils sur : la recherche de logement, linstallation et le maintien dans un logement, les aides financières, les structures dhébergement, la demande dun logement social, etc. Ces conseils sont précieux pour aboutir à la prise dun logement autonome et démarrer sur de bonnes bases. A noter que les missions dAIO peuvent se décliner sous forme individuelle ou sous forme collective. 299 jeunes ont été reçus en premier entretien individuel. Le CLLAJ a également reçu 6 jeunes lors dun entretien collectif et a traité 82 demandes par téléphone ou . soit au total de 387 contacts uniques 50% des jeunes reçus lors de nos permanences ont été suivis pour 525 entretiens au total. Le site internet du CLLAJ a reçu 3700 visites. Rapport d'activité CLLAJ 2013

5 5 Le parcours dun jeune accueilli au CLLAJ du CHABLAIS Jeune accueilli, avec ou sans prescripteur 1ère étape : Entretien individuel Il permet dévaluer la situation globale du jeune et de mesurer sa capacité réelle à prendre un logement. Il permet de répondre aux premières questions dordre général sur le logement que le jeune peut se poser. 2ème étape : Accompagnement à la recherche et à laccès La 2 ème étape consiste à construire un projet logement adapté et à mettre en relation le jeune avec des bailleurs. 3ème étape : le suivi Lobjectif est doptimiser les conditions dinstallation et de maintien dans le logement. En 2013: 35% des jeunes sont venus au CLLAJ sans prescripteur. Le bouche-à-oreille fonctionne très bien mais internet continue également a bien fonctionné. 65% des jeunes reçus au CLLAJ ont été orientés par un prescripteur, principalement par la mission locale ce qui paraît naturel depuis lintégration du CLLAJ à cette dernière. Le BIJ et les assistantes sociales des pôles médicaux sociaux sont les deux autres prescripteurs principaux. Rapport d'activité CLLAJ 2013

6 6 Présentation du public accueilli Age des jeunes Age du public: la part des moins de 25 ans est toujours plus présente (85,7% du public reçu). Situation familiale: 69 % des jeunes reçus au CLLAJ sont célibataires. 28 % sont en couple ou en union libre. Seulement 3% des jeunes sont mariés, divorcés ou séparés. A noter que 26 jeunes avaient déjà des enfants (conte 11 en 2012) et que 8 jeunes attendaient un enfant (contre 6 en 2012). Rapport d'activité CLLAJ % de femmes

7 7 Présentation du public accueilli Motif de la demande 28% des visiteurs du CLLAJ sont motivés par des raisons professionnelles (rapprochement du lieu de travail, de stage, détudes, de formation). 28 % des jeunes recherchent un logement pour raisons familiales (désir dautonomie, mise en couple, arrivée dun enfant). 39 % des jeunes viennent au CLLAJ pour une raison directement liée au logement (jeunes hébergés par des tiers, loyer trop élevé, logement en mauvais état ou mal adapté). La demande de renseignements (aides financières, droits et devoirs du locataire, conseil à la recherche) concerne 5 % des visites. Cependant, quel que soit le motif premier de la demande, la plupart des jeunes veulent savoir à quelle(s) aide(s) ils peuvent prétendre, etc. Situation logement Au moment de la demande, 35% des jeunes accueillis habitent chez leurs parents (contre 45% en 2012). 20% sont locataires de leur logement (contre 30 % en 2012) mais doivent le quitter (pour des raisons professionnelles ou pour leurs études, certains étaient en colocation et souhaitent avoir un logement autonome, dautres encore occupaient seuls un petit logement et souhaitent un logement plus grand en raison dune mise en couple). 40% se trouvent dans une situation transitoire (contre 25% en 2012) : ils sont hébergés par des tiers ou résident dans des meublés type FJT ou résidences hôtelières. Les personnes sans domicile fixe sont orientées vers la Passerelle ou le CCAS de la ville de Thonon. Rapport d'activité CLLAJ % sont hébergés de manière temporaire 35% habitent chez leurs parents 20 % sont locataires 5% sont SDF

8 8 Présentation du public accueilli Situation face à lemploi 60 % des jeunes reçus sont en situation demploi : emploi durable, emploi précaire ou apprentissage. Mais seuls 27 % occupent un emploi durable (CDI). Mis à part les étudiants (nb: statut particulier qui fait quils peuvent faire appel à un garant qui auraient les conditions requises par les bailleurs professionnels) et les personnes en CDI, 76% ne peuvent se loger via les bailleurs professionnels (agences immobilières) qui exigent une situation demploi stable (CDI) avec période dessai dépassée. 43% des jeunes perçoivent moins de 800, 29% perçoivent entre 800 et 1 199, 28% perçoivent 1200 ou plus Revenus des jeunes La majorité des jeunes perçoit un salaire. Ces chiffres peuvent laisser penser que les jeunes reçus au CLLAJ nont pas dobstacles financiers particuliers mais leurs revenus restent faibles puisque 72% gagnent moins de 1200 euros et il ne peuvent donc louer (via un bailleur professionnel) quun appartement à moins de 400 euros puisque le loyer ne doit pas représenter plus de 33% du salaire. Rapport d'activité CLLAJ 2013

9 9 Présentation du public accueilli Origines géographiques 102 jeunes sont originaires de la ville de Thonon et 105 des territoires intercommunaux dont : 29 du Bas Chablais (2012:27) 53 des Pays dEvian (2012:19) 12 des Collines du Léman (2012:8) En ce qui concerne les jeunes dautres territoires (31%), ils viennent pour chercher du travail, faire un stage, poursuivre leurs études, occuper un poste (saisonnier ou autre). Lieu dhabitation souhaité par les jeunes La moitié des jeunes souhaite habiter à Thonon en priorité, surtout quand ils ne disposent pas de moyen de locomotion. Ils préfèrent donc habiter dans une ville bien desservie par les transports en commun, qui a une gare SNCF et routière, etc. Cependant, lautre moitié des jeunes accueillis (en grande majorité ceux véhiculés) cherche sur 2 secteurs ou plus (CCBC et Pays dEvian principalement). Rapport d'activité CLLAJ 2013

10 10 Offrir des outils techniques aux jeunes Offrir des outils techniques aux jeunes Accompagnement et appuis techniques Au cours des 525 entretiens individuels effectués en 2013, ont été constitués : 42 dossiers de demande de logement social 19 dossiers davance Locapass 28 demandes dallocation logement (nb : les simulations en ligne sont pratiquement faites pour tous les jeunes) 13 dossiers mobili-jeunes 15 dossiers pour le FJT dEvian et 15 dossiers pour le foyer Adoma La plupart des jeunes reçoivent un accompagnement à la recherche dappartement et une aide pour la constitution des dossiers à présenter aux propriétaires ou aux agences Si nécessaire, une orientation est faite vers les organismes partenaires (Antenne de justice, BIJ et PIJ, etc.) ainsi que vers le Trésor Public lorsque les jeunes nont jamais remplis davis dimposition. Un jeune homme a contacté le CLLAJ en raison de problèmes de décence du logement quil occupe. Le CLLAJ a visité le logement et informé le jeune des démarches à suivre. Solutions, issues connues Puisque la moitié des jeunes ne revient pas pour un suivi, le nombre dissues connues reste limité. On recense 90 solutions logement connues : 18 jeunes ont trouvé un logement autonome 13 jeunes ont trouvé un logement via le CLLAJ (chambres missions locales, logement solidaire) 29 jeunes ont trouvé une solution transitoire (FJT, Adoma, hébergé chez un tiers etc.) 9 personnes ne cherchent finalement plus 10 jeunes sont toujours en attente dun logement social 11 personnes cherchent toujours Rapport d'activité CLLAJ 2013

11 11 Développer une offre locale adaptée aux besoins des jeunes Développer une offre locale adaptée aux besoins des jeunes Prospection auprès des bailleurs privés Actuellement, 93 propriétaires figurent dans notre base de données (actualisée en 2012). Cela représente environ 150 logements sur le Chablais (certains propriétaires ont plusieurs biens, dautres proposent des colocations). 70% de ces logements sont sur Thonon : loffre du CLLAJ correspond donc aux besoins des jeunes reçus puisque la majorité dentre eux recherche un logement en priorité sur Thonon. Le CLLAJ continue son travail de prospection, malgré la difficulté détablir un contact avec les propriétaires qui nont pas forcément besoin de laide dun organisme pour trouver un locataire. Le logement solidaire Rappel du principe Ce projet consiste à mettre en relation des jeunes à la recherche dune solution logement avec des personnes disposant dune chambre libre à leur domicile. Laccueillant propose une chambre à son domicile contre quelques petits services rendus par le jeune et/ou une simple compagnie. En échange, le jeune est hébergé gratuitement ou contre un faible loyer. En tant quassociation intermédiaire, le CLLAJ propose : la formation des binômes : rencontre du jeune/de laccueillant afin détablir ses besoins et définir ses attentes (emploi du temps, motivations, etc.), visite de lappartement de laccueillant potentiel, étude des dossiers afin de trouver 2 personnes compatibles selon les attentes et les besoins de chacun, organisation dune rencontre entre laccueillant et le jeune afin de faciliter lappréciation de la compatibilité de leurs personnalités et de leurs attentes. la formalisation de la cohabitation : signature de 2 documents (charte qui rappelle les valeurs du projet logement solidaire et convention doccupation précaire qui détaille les conditions de cette cohabitation). un suivi régulier : le CLLAJ reste tout au long de la cohabitation un interlocuteur actif et disponible Rapport d'activité CLLAJ 2013

12 Nombre de binômes crées A ce jour, 10 binômes ont été créés depuis le démarrage du projet en En 2013, le CLLAJ a suivi 8 binômes: 5 suivis de 2012 et nouveaux binômes. Suivis: THONONTHONON Un jeune en primo emploi a cohabité fin 2012 et début 2013 avec un retraité nécessitant de la compagnie en soirée. Le jeune a finalement changé de région et laccueillant est parti en maison de retraite. THONONTHONON Un jeune homme en apprentissage au CFA a cohabité 2 semaines par mois durant toute lannée 2012 avec un retraité. Ils ont reconduit la cohabitation pour lannée scolaire 2012/2013. THONONTHONON Une jeune femme de lécole hôtelière originaire de Clermont Ferrand a débuté sa cohabitation avec une jeune retraité pour lannée scolaire 2012/2013 et la poursuivi pour sa dernière année détude sur 2013/2014. SCIEZSCIEZ Un jeune apprenti a terminé sa formation en chocolaterie et a résidé 2 semaines par mois chez un couple de retraité pour lannée scolaire 2012/2013. SCIEZSCIEZ Un apprenti dans le commerce originaire de la Loire a cohabité toute lannée 2013 avec une famille. Nouveaux binômes: THONONTHONON Une jeune stagiaire aux Thermes de Thonon et originaire de la vallée verte a été accueillie un mois par une dame. THONONTHONON Une étudiante aide soignante originaire de la vallée verte est accueillie pour lannée scolaire 2013/2014 par une famille. DOUVAINEDOUVAINE Un apprenti de Taninges est accueilli par une dame au mois de novembre le temps que le jeune puisse trouver une solution dhébergement (il a depuis intégrer la sous-colocation) Rapport d'activité CLLAJ 2013

13 Cette nouvelle forme dhabitat « sur mesure » a permis à ces jeunes de se loger dans le Chablais alors quil aurait été très difficile pour eux de trouver un logement traditionnel: faible ressources, ne correspondent pas aux critères des bailleurs, problèmes de mobilité etc. Nombre de jeunes intéressés par le « Logement solidaire » Sur lannée 2013, 38 personnes ont manifesté un intérêt pour le logement solidaire. 3 jeunes ont été logés. 4 jeunes ont été jusquau bout des démarches pour trouver une chambre chez lhabitant mais malheureusement nous navons pu leur trouver un accueillant (pas de disponibilité sur la commune désiré ou inadéquation entre ce que propose laccueillant et les besoins du jeune). 27 jeunes ont trouvé une autre solution logement ou nont pas été jusquau bout des démarches : logement autonome, nont finalement pas eu accès à la formation, colocation etc. enfin, 4 accueillants potentiels nont finalement pas souhaité accueillir de jeunes pour linstant (2 sur Thonon et 2 sur la CCBC) Les accueillants Nous avons actuellement 7 accueillants « actifs » pour le projet logement solidaire : 4 accueillants sur Thonon et 2 accueillants sur le Bas-Chablais et 1 sur les collines du Léman. Deux accueillants de la CCBC ne souhaitent plus accueillir car cela ne correspond plus à leur besoins et un accueillant sur Thonon est partir en maison de retraite. Trois nouvelles familles se sont manifestés pour accueillir des jeunes: deux sur Thonon et une sur Allinges. Rapport d'activité CLLAJ 2013

14 La sous-colocation Rapport d'activité CLLAJ 2013 En 2013 le CLLAJ a répondu à lappel à projet de la région Rhône-Alpes en faveur du logement des jeunes par la poursuite du logement solidaire mais également par une nouvelle action: la sous-colocation. Le but est de développer une offre de logement inexistante sur le territoire à destination des jeunes en mobilité professionnel. Principe: Le CLLAJ propose une forme de sous-location en colocation. Sur un logement de type 3 le CLLAJ loge 2 jeunes en mobilité professionnelle en colocation. Le loyer, lassurance habitation, les contrats eau, électricité et gaz sont au nom du CLLAJ/Mission Locale. Le CLLAJ assure ainsi le règlement de lensemble des factures fluide et énergie ainsi que le règlement du loyer et des charges auprès du bailleur (la mairie de Bons en Chablais). Le CLLAJ refacture ensuite aux jeunes. Le loyer est de 217 euros TCC. Le système de colocation assure ainsi une réduction du coût locatif et une attitude éco citoyenne grâce aux économies dénergie et à la démarche collective. Il permet à des jeunes en situation de mobilité professionnelle sur le Bas Chablais de trouver une solution rapide, temporaire et économique. Le logement a été meublé par le CLLAJ/Mission Locale. Un suivi régulier des jeunes est effectué. Ce projet est le fruit dun partenariat entre le CLLAJ/Mission Locale, la région Rhône-Alpes et la CCBC.

15 Rapport d'activité CLLAJ 2013 Calendrier de réalisation: Mars / avril / mai : réflexion et concertation avec les partenaires sur le projet. Réponse à lappel à projet de la région. Juin / juillet/août : prospection Septembre: captation du logement de Brens loué par la mairie de Bons-en-Chablais sur le parc communal privé Octobre /novembre: aménagement du logement, rédaction des outils (contrat de location, pacte de colocation, état des lieux etc.) et communication autour du dispositif: point presse, envoi dun courrier à destination des entreprises des ZI du Bas Chablais. Décembre: Entrée dans les lieux pour le premier jeune et début du suivi de la sous- colocation.

16 Rapport d'activité CLLAJ 2013 Bureau de la chambre 1 et chambre 2

17 Loffre dhébergement « mission locale » Rapport d'activité CLLAJ 2013 Le CLLAJ a repris la gestion des 4 chambres au foyer Adoma et un T2 dans la parc public (loué à Haute-Savoie Habitat). Chambres Adoma: En 2013, 9 jeunes ont été hébergés au foyer Adoma dans les chambres de la Mission locale. Chacun de ces jeunes a pu bénéficier dun accompagnement sur les questions logement, en plus du suivi classique. Les jeunes héberges en chambres Adoma sont des jeunes en insertion, suivi par un conseiller mission locale et ayant un projet emploi ou formation. Ils ont des faibles ressources et sont dans lincapacité financière et parfois psychologique dintégrer un logement autonome. Ils sont hébergés de manières temporaire; le loyer est de 100 euros par mois (ALT déduite).

18 Rapport d'activité CLLAJ 2013 T2: Une jeune femme et sa fille ont occupées le T2 durant toute lannée ce logement est également destiné à des jeunes (en couple ou famille monoparentale) en insertion professionnelle et suivi par la mission locale. Le loyer est de 170 euros TCC (ALT déduite). FJT dEvian: Depuis le 1 er septembre 2013 la mission locale a passé une convention avec le FJT dEvian pour une chambre. Cela permet de loger un(e) jeune en insertion ayant un projet sur le Pays dEvian ou une jeune femme peu à laise avec lenvironnement du foyer Adoma. En 2013 la chambre a été occupé par une jeune femme en formation à lAdapt.

19 19 Susciter le partenariat local Susciter le partenariat local Partenaires institutionnels: -La Convention de partenariat avec la Communauté de Communes du Bas Chablais a été reconduite en Dans ce cadre, le CLLAJ a poursuivi ses actions en faveur des jeunes de la CCBC (permanence, prospection, logement solidaire, sous- colocation) -La Communauté de Communes des Collines du Léman a confirmé son intérêt son intérêt pour le logement des jeunes avec le renouvellement de la convention pour lannée Les permanences sur Perrignier se sont poursuivis. -Le CLLAJ a reçu le soutient de la Région Rhône-Alpes pour lannée 2013 pour son projet logement solidaire, ainsi que pour le projet de sous-colocation. -La convention avec Amallia des Savoie du réseau Action Logement se poursuit. Partenaires logement Léman Habitat reste partenaire du CLLAJ notamment en ce qui concerne lattribution des logements de la résidence Alexandre Dumas et la résidence Les Abeilles. -Le CLLAJ est membre du groupe de réflexion « logement des jeunes » du comité technique de cohésion sociale de Thonon. Partenaires sociaux Le CLLAJ travaille quotidiennement en partenariat avec le PIJ de Douvaine, la Mission Locale du Chablais, les services jeunes, les CCAS, les pôles médicaux- sociaux, les organismes de formation, etc. La dynamique du CLLAJ résulte dun système partenarial avec les acteurs du territoire agissant dans le domaine de la jeunesse et/ou du logement. Rapport d'activité CLLAJ 2013

20 20 Perspectives et enjeux Perspectives et enjeux Poursuivre et consolider les solutions logement du CLLAJ: logement solidaire, sous- colocation, sous-location (T2) et chambres Adoma/FJT. Dynamiser la présence du CLLAJ sur le territoire du Chablais, notamment les collines du Léman et le Pays dEvian Pérenniser lAIO des jeunes de 18 à 30 ans sur les questions liées au logement et répondre aux demandes de nos partenaires. Mettre en place de nouvelles actions afin de développer le fichier de propriétaires et développer loffre de logement envers les jeunes, notamment à travers le logement solidaire. Rapport d'activité CLLAJ 2013


Télécharger ppt "1 Rapport dactivité 2013 CLLAJ – Service logement Mission Locale Jeunes Chablais."

Présentations similaires


Annonces Google