La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les Universités et les Grandes Écoles comme pôle de développement dans la région de Montréal Robert L. Papineau, ing., Ph.D., MAGC, O.Q. Directeur général.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les Universités et les Grandes Écoles comme pôle de développement dans la région de Montréal Robert L. Papineau, ing., Ph.D., MAGC, O.Q. Directeur général."— Transcription de la présentation:

1 Les Universités et les Grandes Écoles comme pôle de développement dans la région de Montréal Robert L. Papineau, ing., Ph.D., MAGC, O.Q. Directeur général École Polytechnique de Montréal LES ENTRETIENS JACQUES-CARTIER 2006

2 2 Les Universités et les Grandes Écoles comme pôle de développement dans la région de Montréal Présentation 1.La valorisation et le transfert technologique: lapproche québécoise 2.Les indicateurs en haute technologie: le contexte à Montréal 3.Les indicateurs de linnovation 4.Les défis

3 3 La Valorisation et le Transfert technologique se font de différentes façons … 1.Par la formation de PHQ et leur passage au marché du travail 2.Par la diffusion des résultats de recherche (publications) 3.Par la protection des résultats (secrets industriels, brevets) et par lexploitation commerciale (licences, entreprises dérivées, cession)

4 4 La Recherche … cest un défi ! Concilier des objectifs de prime abord opposés: Formation de base vs formation en recherche vs recherche Pluridisciplinarité et convergence des disciplines Les entreprises partenaires vs les Conseils de subventions de recherche Les projets multi-institutionnels Les grands projets dinfrastructure de recherche Le financement des étudiants ! La liberté académique: faire de la recherche libre ou de la recherche commanditée ? La question de responsabilité institutionnelle … !

5 5 Principaux intervenants de la recherche

6 6 Le rôle des bureaux de liaisons Entreprises-Universités (BLEU) Un service et des employés de luniversité Dabord et avant tout, des collaborateurs de 1 ère ligne au quotidien pour les chercheurs Proximité, disponibilité et connaissance du milieu universitaire et des chercheurs Un ensemble de fonctions que lon retrouve à des degrés divers, dans toutes les universités, mais cumulés, dispersés ou partagés selon le modèle, les moyens et les priorités de chaque institution.

7 7 Le BLEU et la société de valorisation ? Le BLEU est en amont de la société de valorisation, dans la « bulle universitaire » - cest un outil de développement de la recherche. La société de valorisation est en aval du BLEU, souvent à lextérieur de luniversité, dans un « contexte commercial et daffaires » – cest un outil de développement économique. Séparer la prise en charge des intérêts de luniversité (et de ses étudiants) de ceux des intervenants de commercialisation. Il existe des différences quant aux missions, aux métiers, aux allégeances, aux interlocuteurs des deux milieux.

8 8 Le processus de valorisation

9 9 Poly/Univalor – Sociétés de valorisation Création de Polyvalor en 1997 – société de valorisation de Polytechnique Élargie en Univalor en 2001 – maintenant la société pour Polytechnique, HEC Montréal, Université de Montréal et ses hôpitaux affiliés Secteurs dactivité: technologies, sciences et santé Univalor en bref Employés : 17 Projets analysés : 450 Entreprises créées : 20 Licences : 37 Demandes de brevets en instance : 170 Brevets délivrés à ce jour : 43

10 10 Poly/Univalor – Sociétés de valorisation Technologie : Hydrogels appelés BST-Gel® qui sont liquides à la température ambiante et qui se solidifient à la température corporelle. Création de lentreprise : 1995 Nombre demployés : 40 Capitalisation : 38M$ (Nasdaq et Bourse de Toronto) 67 brevets délivrés 43 brevets en instance Technologie : Mélange damidon thermoplastique et de polymères synthétiques à haute rétention de propriétés et faible coût, permettant lutilisation dune large fraction de ressources renouvelables dans la fabrication de films et pièces moulées par injection en substitution dun polymère synthétique tel le polyéthylène. Création de lentreprise : 2001 Nombre demployés : 6 Capitalisation : 3M$ 2 brevets délivrés 6 brevets en instance

11 11 Indicateurs en Haute Technologie (HT) : 1)Emplois technologiques 2)Secteurs et intensité en HT 3)Capital de risque Indicateurs de haute technologie Le contexte à Montréal

12 12 Emplois technologiques Données de Montréal International Montréal est un important bassin demplois en haute technologie

13 13 Les secteurs de haute technologie à Montréal Structure de la nouvelle économie dans la région de Montréal métropolitain – les grappes : 1.Grappe des Technologies de linformation et des communications (TIC) – emplois 2.Grappe de laérospatiale – emplois 3.Grappe des sciences de la vie – emplois Données de Montréal International

14 14 Indice de diversité de haute technologie Données de Montréal International

15 15 Investissement en capital de risque Données de Montréal International La problématique causée par léclatement de la « bulle technologique » nous affecte encore …

16 16 Indicateurs de linnovation : 1)Financement en R-D universitaire 2)Impacts des structures régionales 3)Éducation a)Nombre détudiants universitaires b)Nombre de diplômes décernés Indicateurs de linnovation Le contexte à Montréal

17 17 Financement en R-D universitaire Données de Montréal International

18 18 Financement en R-D à Polytechnique

19 19 Impact des structures régionales Importance des Consortiums de recherche : NanoQuébec, Prompt-Québec, CRIAQ, Institut international des télécommunications (IIT) et des Centres de transfert : Centre interuniversitaire de recherche en analyse des organisations (CIRANO), Centre de recherche informatique de Montréal (CRIM), l'Institut canadien pour les innovations en photonique (ICIP) pour le développement de partenariats universités – industries. Exemple en aéronautique :

20 20 Éducation - Nombre détudiants universitaires École Polytechnique Nombre détudiants (A2006) 1 er cycle : étudiants 2 e et 3 e cycles : étudiants … … dont 445 Ph.D. Données de Montréal International – 2006 / Polytechnique

21 21 Éducation - Nombre de diplômes décernés École Polytechnique Nombre de diplômes décernés (2005) 1 er cycle : e cycle : e cycle : 50 Total : Polytechnique produit près de 20% des diplômés aux ES en haute technologie de la région de Montréal RÉGION DE MONTRÉAL Données de Montréal International – 2006 / Polytechnique

22 22 Les défis Quelques défis auxquels nous faisons face : Le recrutement de professeurs et détudiants Le maintien du financement de la recherche Lamélioration de la production scientifique (nombre de brevets et darticles scientifique) La pérennité (le financement) des sociétés de valorisation à long terme La disponibilité de fonds de maturation technologique La disponibilité de fonds dinvestissement (early stage funding)

23 23 Coordonnées M. Robert L. Papineau Directeur général École Polytechnique de Montréal Case Postale 6079, succursale Centre-ville Montréal (Québec) Canada H3C 3A7


Télécharger ppt "Les Universités et les Grandes Écoles comme pôle de développement dans la région de Montréal Robert L. Papineau, ing., Ph.D., MAGC, O.Q. Directeur général."

Présentations similaires


Annonces Google