La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 LE B. A. BA de la bactériologie : Quest ce que la bactériologie? Dr O. BELLON Centre hospitalier du pays dAix septembre 2011.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 LE B. A. BA de la bactériologie : Quest ce que la bactériologie? Dr O. BELLON Centre hospitalier du pays dAix septembre 2011."— Transcription de la présentation:

1 1 LE B. A. BA de la bactériologie : Quest ce que la bactériologie? Dr O. BELLON Centre hospitalier du pays dAix septembre 2011

2 2 Les micro-organismes Microbiologie : étude des micro-organismesMicrobiologie : étude des micro-organismes Bactériologie : étude des bactériesBactériologie : étude des bactéries Virologie, mycologie, parasitologie……Virologie, mycologie, parasitologie…… Centré sur la bactériologie mais aussi sur les autres micro-organismes…Centré sur la bactériologie mais aussi sur les autres micro-organismes…

3 3 Définitions générales Êtres vivantsÊtres vivants Petite taillePetite taille –Microscopes UbiquitairesUbiquitaires –Animaux –environnement Limitation du coursLimitation du cours –Bactéries –Virus –champignons

4 4 Les bactéries Besoins culturauxBesoins culturaux –Eau –Aliments –Chaleur –Atmosphère ClassificationsClassifications

5 5 Les bactéries AtmosphèreAtmosphère –Aérobies Besoin doxygèneBesoin doxygène –Anaérobies Oxygène toxiqueOxygène toxique –Microaérophiles

6 6 Les bactéries TempératureTempérature –Mésophiles –Cryophiles (froid) –Thermophiles (chaleur) ExplicationExplication –Des pathologies observées –Des modes de dissémination (Yersinia, Legionella) –Des modes de contamination (Listeria)

7 7 Les bactéries NourritureNourriture –Nécessaires à la croissance Cystéine et légionelleCystéine et légionelle –Favorable à la croissance Glucose : assez mais pas trop……Glucose : assez mais pas trop…… EauEau

8 8 Les bactéries StructureStructure –UNICELLULAIRE –procaryotes –Microscope optique –Cytoplasme Entouré dune membrane cytoplasmiqueEntouré dune membrane cytoplasmique Protégé par la paroi : support de laffinité tinctoriale (gram)Protégé par la paroi : support de laffinité tinctoriale (gram) –Contenant Chromosome circulaire : noyau sans membrane nucléaireChromosome circulaire : noyau sans membrane nucléaire PlasmidesPlasmides Éléments figurésÉléments figurés –Éléments inconstants CapsuleCapsule SporeSpore flagellesflagelles

9 9

10 10 Coloration de Gram : BGN

11 11 Coloration de ZIELH

12 12 Les bactéries StructureStructure –La capsule Facteur de virulenceFacteur de virulence Protection contre la phagocytoseProtection contre la phagocytose Support antigéniqueSupport antigénique –Pneumocoque

13 13 Eléments facultatifs : capsule

14 14 Les bactéries StructureStructure –La spore Forme de résistanceForme de résistance –Chaleur –Pression –Rayonnements –Produits chimiques : alcool entre autrealcool entre autre Pas à leau de JavelPas à leau de Javel Sporulation lors de conditions défavorablesSporulation lors de conditions défavorables Germination lors de conditions favorablesGermination lors de conditions favorables Clostridium :Clostridium : –gangrène, –C. difficile

15 15 Eléments facultatifs : spore

16 16 Les bactéries StructureStructure –Les flagelles Support de la mobilitéSupport de la mobilité Support antigèniqueSupport antigènique –Les pili sexuels ConjugaisonConjugaison Recombinants génétiquesRecombinants génétiques

17 17 Eléments facultatifs : flagelles

18 18 Les bactéries CultureCulture –Étuves –Milieux de culture –Atmosphère –Multiplication E.coli : rapideE.coli : rapide B.K. : lentB.K. : lent

19 19 Les virus UnicellulairesUnicellulaires ACARYOTESACARYOTES Parasites strictsParasites stricts Un seul acide nucléique en généralUn seul acide nucléique en général Structure particulaire spécifiqueStructure particulaire spécifique UltrafiltrablesUltrafiltrables Microscope électroniqueMicroscope électronique

20 20 Les virus Parasites strictsParasites stricts –reproduction à partir de son matériel génétique –détournement du système de la cellule parasitée –Réplication –Ne pousse pas sur les milieux habituels de la bactériologie

21 21 Les virus StuctureStucture –un seul acide nucléique ou ADNou ADN ou ARNou ARN –protégé dans une capside support de la classification morphologiquesupport de la classification morphologique –cubique –hélicoidale –double

22 22 Virus : cubique

23 23 Virus : helicoidal

24 24 Virus : mixte (bactériophage)

25 25 Les champignons Entre le règne végétal et le règne animalEntre le règne végétal et le règne animal MycètesMycètes EucaryotesEucaryotes Uni ou pluricellulairesUni ou pluricellulaires Présence de bétaglucanes et chitinePrésence de bétaglucanes et chitine Paroi constituée dergostérolParoi constituée dergostérol Deux grands groupesDeux grands groupes –Levures –Champignons filamenteux

26 26 candida

27 27 Champignons filamenteux

28 28 Caractéristiques des MO Entérobactéries : BGN du tube digestifEntérobactéries : BGN du tube digestif –Enterobacter : un des genres parmi les entérobactéries Entérocoque : CGP du tube digestif.Entérocoque : CGP du tube digestif. Staphylocoque : aspect en grappe de raisin,Staphylocoque : aspect en grappe de raisin, Colibacille : le bacille du colonColibacille : le bacille du colon Méningocoque : responsable de méningites….Méningocoque : responsable de méningites…. Vibrion : BGN en virguleVibrion : BGN en virgule

29 29 Modes de vie des MO Commensaux : vis en commun sans produire de maladieCommensaux : vis en commun sans produire de maladie PathogènesPathogènes –Entraînent une maladie –Nécessite des conditions particulières pour exprimer la pathogénicité Notions de floresNotions de flores

30 30 Ce quon vient de voir Les bactéries:Les bactéries: –Leur morphologie BacillesBacilles CoquesCoques GramGram zielhzielh –Leur anatomie

31 31 Mise en évidence des MO Les voir : diagnostic directLes voir : diagnostic direct –Examen direct –Culture –Antigènes solubles –Biologie moléculaire Voir les réactions spécifiques de lorganisme : diagnostic indirectVoir les réactions spécifiques de lorganisme : diagnostic indirect –Recherche danticorps

32 32 Informations données par lexamen direct

33 33 Mise en évidence des MO Examen directExamen direct –Rapide –Préciser ce que lon cherche : colorations spéciales –Germe mort ou vivant…… –Nécessite un nombre important de germe présent……

34 34 Mise en évidence des MO CultureCulture –Milieux spécifiques –Atmosphères spécifiques –Le germe DOIT être VIVANT à lensemmencement

35 35 Mise en évidence des MO

36 36 Mise en évidence des MO Recherche dantigènes solubles - mise en évidence de fragments de bactéries - par des méthodes immunologiques - pour certaines bactéries À demander spécifiquement

37 37 Mise en évidence des MO Nouvelles techniques de biologie moléculaireNouvelles techniques de biologie moléculaire –PCR……. –PCR spécifiques –Attention aux inhibiteurs –Prix…….

38 38 Mise en évidence des MO TypagesTypages –Sérotypages pour certaines bactéries seulementpour certaines bactéries seulement –Pyocyanique –Salmonelle –Carte didentité complète –Biologie moléculaire Étude de fragmentsÉtude de fragments SéquençageSéquençage

39 39 Mise en évidence des MO SérologieSérologie –Mise en évidence des anticorps –Préciser lesquels –Attention à la cinétique de production Latence (légionelles)Latence (légionelles) TauxTaux –Différentes classes dimmunoglobulines IGMIGM IGG…IGG…

40 40 Mise en évidence des MO AttentionAttention –Demander spécifiquement ce que lon veut –Prescription médicale ObligatoireObligatoire PrécisePrécise ConciseConcise Centrée sur la cliniqueCentrée sur la clinique Respectant la chronologie de linfection et de son évolutionRespectant la chronologie de linfection et de son évolution –Bien prélever et bien transporter

41 41 Intérêt pour les hygiénistes ConnaîtreConnaître –les conditions favorables de développement et de multiplication des germes ComprendreComprendre –Les noms, les examens, les diagnostics, les délais nécessaires etc… Pour pouvoir discuter avec les autres membres de léquipe de soin.Pour pouvoir discuter avec les autres membres de léquipe de soin.


Télécharger ppt "1 LE B. A. BA de la bactériologie : Quest ce que la bactériologie? Dr O. BELLON Centre hospitalier du pays dAix septembre 2011."

Présentations similaires


Annonces Google