La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

MICROBIOLOGIE. Microbiologie Etude des micro-organismes ou «microbes» Invisibles à lœil nu Observation au microscope Bactéries, virus, parasites, champignons.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "MICROBIOLOGIE. Microbiologie Etude des micro-organismes ou «microbes» Invisibles à lœil nu Observation au microscope Bactéries, virus, parasites, champignons."— Transcription de la présentation:

1 MICROBIOLOGIE

2 Microbiologie Etude des micro-organismes ou «microbes» Invisibles à lœil nu Observation au microscope Bactéries, virus, parasites, champignons Responsables dinfections

3 I - Principaux micro-organismes pathogènes

4 Bactérie Unité de structure : cellule (1µm) Procaryote : pas de membrane nucléaire Présence de systèmes enzymatiques de biosynthèse => autonome Homme, environnement, animaux…

5

6 Virus 100 fois plus petit qu une bactérie Procaryote Absence de systèmes enzymatiques de biosynthèse => parasitisme obligatoire

7

8 Virus Exemples de virus responsables de pathologies connues -Herpes Simplex Virus (HSV): herpes -Virus Varicelle Zona (VZV) -Virus de limmunodéficience humaine (VIH) : SIDA -Virus de la grippe -Virus de la rougeole -Rotavirus : agents des gastro-entérites

9 Champignon Eucaryote : membrane nucléaire Responsable de mycoses Levures (candida) Filamenteux (aspergillus)

10

11 Parasite Vit au dépens dun autre organisme Eucaryote Protozoaires (paludisme) Helminthes (taenia)

12 II – Modes de reproduction des différents micro-organismes

13 1 - Virus parasitisme intracellulaire obligatoire Nécessite la machinerie enzymatique des cellules pour se reproduire Multiplication, in vitro, sur culture cellulaire

14 Structure des virus - 1 élément constant : la nucléo-capside Acide nucléique (ARN ou ADN) : génome Capside : protection du génome - 1 élément présent chez certains virus seulement : les virus enveloppés Lenveloppe virale Virus sans enveloppe : virus nu

15

16

17 Multiplication virale 1 - attachement liaison dune protéine virale à un récepteur cellulaire 2 – pénétration entrée du virus dans la cellule 3 – décapsidation libération de lacide nucléique virale dans le cytoplasme de la cellule

18 Multiplication virale (suite) 4 - réplication migration de lacide nucléique viral dans le noyau « copies en plusieurs exemplaires » du génome viral

19 Multiplication virale (fin) 5 – assemblage formation de nouvelles nucléo- capsides dans le cytoplasme de la cellule 6 – libération virus nu : lyse cellulaire virus enveloppés : bourgeonnement à travers la membrane cellulaire

20

21

22 2 - Parasites Nécessite un ou plusieurs hôte pour effectuer son cycle de reproduction Protozoaires Helminthes

23 Parasite Protozoaires plasmodium : agent du paludisme toxoplasme : agent de la toxoplasmose

24 Cycle de reproduction du plasmodium 1 – chez lhomme foie : cycle asexué sang : cycle sexué (gamétocytes) 2 – chez le moustique Tube digestif : cycle sexué migration de la forme infestante pour lhomme dans les glandes salivaires

25

26

27 Parasite Helminthes Taenia : agent du « ver solitaire »

28 Cycle de reproduction du taenia 1 – chez lanimal (vache, porc) mange de lherbe contaminée par des fecès dhomme contenant des œufs de taenia embryon dans intestin larve migration vers les muscles 2 – chez lhomme mange viande mal cuite migration de la larve dans lintestin attachement et croissance du vers libération des anneaux et des oeufs

29

30

31

32 Bactérie, Levures Champignons filamenteux Se multiplient de façon autonome dans la nature Faciles à cultiver sur des milieux de culture

33 1 - Bactéries, Levures multiplication par scissiparité (simple division) pour les bactéries multiplication par bourgeonnement pour les levures

34

35

36

37

38 Champignons filamenteux reproduction par fabrication de spores pour les champignons filamenteux

39

40

41

42 III - Anatomie fonctionnelle des bactéries

43 –Forme sphérique : coque ou cocci Groupés par deux : Méningocoques Chaînette : Streptocoques Amas ou grappe de raisin : Staphylocoques –Forme bâtonnet : bacilles Escherichia coli –Forme spirale : spirochètes Tréponèmes : Treponema pallidum (syphilis) 1- Morphologie

44

45

46

47

48

49

50

51

52 2 – Structure bactérienne Paroi bactérienne Membrane cytoplasmique Cytoplasme et ribosomes Appareil nucléaire Eléments obligatoires

53

54 Enveloppe rigide Principal constituant : le peptidoglycane Deux types de paroi bactérienne –Bactéries à Gram positif –Bactéries à Gram négatif 3 – Paroi bactérienne

55 Permet lidentification des bactéries Coloration différentielle basée sur la différence de structure de la paroi –Bactéries à Gram positif : violet –Bactéries à Gram négatif : rose Coloration de Gram 3 – Paroi bactérienne

56 Couche épaisse de peptidoglycane (30-50 nm) Bactéries à Gram positif –Cocci : Staphylococcus, Streptococcus –Bacilles : Listeria, Corynebacterium Bactéries à Gram positif 3 – Paroi bactérienne

57

58

59

60 Membrane externe –Double couche de phospholipides –Porines : passages de petites molécules –Lipopolysaccharide ou LPS : toxicité Mince couche de peptidoglycane (3-5nm) Bactéries à Gram négatif 3 – Paroi bactérienne

61

62 Bactéries à Gram négatif : –Cocci : Neisseria meningitidis –Bacilles : Entérobactéries : Escherichia coli Bacille pyocyanique ou Pseudomonas aeruginosa Bactéries à Gram négatif (2)

63

64

65

66

67 Paroi des mycobactéries –Structure différente (très riche en lipides) –Coloration de Ziehl-Nielsen –Ex : Mycobacterium tuberculosis Cas particuliers

68

69 Cible de nombreux antibiotiques –Bêta-lactamines : Pénicillines –Glycopeptides : vancomycine Paroi bactérienne et antibiotiques

70 Capsule –Protection contre les cellules immunitaires qui doivent détruire la bactérie Pili –Adhérence Plasmides –Gènes de résistance et/ou de virulence 4 – Facteurs inconstants de virulence

71

72 IV - Physiologie et croissance bactérienne

73 Besoins élémentaires Eau Sels minéraux Oligo-éléments (fer, calcium, zinc...) Carbone, azote … Nutriments (glucose) Besoins spécifiques : facteurs de croissance 4 – Nutrition bactérienne

74 Température –Bactéries pathogènes 37°C –Listeria monocytogenes 4°C pH –neutre (pH=7) ou légèrement alcalin (pH=7,5) –Lactobacillus (pH=6,3-6,5) 2 – Conditions physico-chimiques de la croissance

75 Pression partielle en oxygène –Aérobies stricts : ne peuvent vivre sans air (O2) Pseudomonas –Anaérobies stricts : sont tuées en présence d air Clostridium –Aérobies - anaérobies : peuvent pousser en présence ou en absence d air Entérobactéries, staphylocoque 2 – Conditions physico-chimiques de la croissance

76 –Gélose nutritive ordinaire bactéries non exigeantes Staphylocoques, Entérobactéries Bactéries de lenvironnement –Gélose enrichie bactéries exigeantes Streptocoques, méningocoques.. 3 – Milieux de culture

77 Etude des caractères : –Morphologiques (cocci, bacilles...) –Gram (négatif ou positif) –Culturaux (aérobies, anaérobies...) –Biochimiques (catalase, oxydase...) Classification


Télécharger ppt "MICROBIOLOGIE. Microbiologie Etude des micro-organismes ou «microbes» Invisibles à lœil nu Observation au microscope Bactéries, virus, parasites, champignons."

Présentations similaires


Annonces Google