La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Troisième partie Virologie Chapitre 23 Caractères fondamentaux.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Troisième partie Virologie Chapitre 23 Caractères fondamentaux."— Transcription de la présentation:

1 Troisième partie Virologie Chapitre 23 Caractères fondamentaux

2 Taille et forme Lunité de mesure le nanomètre. Le plus grand virus 300nm, Le plus petit virus 20nm La majorité des virus ne dépassent pas 150nm. forme sphérique. formes en bâtonnet, en filament et en obus. forme rectangulaire, forme de larve de grenouille.

3 (1000nm 300×250nm A B C D E F G 450nm 390nm A ( 65 ×95nm ) B (70nm ) C (30nm ) D ( 40nm ) E (10nm ) F ( 100nm ) G

4

5

6

7

8

9

10 Définition des virions une particule virale complète et mature. Structure a). Lacide nucléique b). La protéine capside. la nucléocapside. virus nu. c). Lenveloppe virale Pour certain virus, nucléocapside est entourée dune structure appelée enveloppe. virus enveloppé.

11 ( )

12 La capside sous-unités morphologique, capsomères. sous-unité chimique ou structurale. Les nucléocapsides à symétrie hélicoïdale. à symétrie icosaédriques ou cubique. à symétrie composée.

13

14

15

16 Lenveloppe virale provenir des systèmes membranaires de cellule hôte par bourgeonnement. 2 types de spécificités antigéniques distinctes: les unes sont cellulaires, les autres sont virales. Les antigènes des virus se fixent dans la membrane cellulaire au moment de la biosynthèse du virus. sous forme de spicules.

17 Compositions chimiques Lacide nucléique Les protéines. Lipide et hydrate de carbone Lacide nucléique un seul type dacide nucléique ARN ou ADN. acide nucléique bicaténaire, monocaténaire. acide nucléique infectieux. déterminer la multiplication, lhérédité et la variation

18 Les protéines 70% du pois total des virus. capside, du mésenchyme de lenveloppe, et des enzymes. a). Elle protège le génome viral. b). Elle permet l'absorption et la pénétration virale en se combinant avec les récepteurs cellulaire. c). Elle a des caractères antigéniques d). Elle possède la toxicité pour la cellule-hôte.

19 Lipide et hydrate de carbone Les lipides et hydrate de carbone sont principalement présents dans lenveloppe. Les fonctions des enveloppes sont les mêmes que celles de la capside. Après la destruction de lenveloppe par les solvants des lipides, le virus perd son pouvoir pathogène.

20 La multiplication des virus Le virus ne se multiplie quau sein dune cellule. Le mode de multiplication, la réplication, lacide nucléique viral sert de matrice Le processus de réplication fixation, pénétration, décapsidation, biosynthèse, assemblage, maturation et libération Le cycle réplicatif s'étend de la fixation du virus jusquà la libération du nouveau virion.

21

22

23 La biosynthèse des virions acide nucléique et protéine. la phase déclipse La synthèse des virus à ADN. LADN est transcrit en ARN messagers, puis ARNm sont traduits en protéine précoce. La plupart sont des ADN polymérases. LADN viral se réplique. A partir du nouvel AND, lARNm tardif est transcri puis traduit en protéines tardives virales; la capsides

24 Assemblage-maturation- libération Lassociation de lADN néoformé et des protéines ducoresviral, les capsomères de la capside externe se fixent ensuite. La cellule peut se lyser et libérer rapidement des milliers de virions. Virus enveloppés acquièrent leur enveloppe lipoprotéique par bourgeonnement à travers les membrane de la cellule laquelle a été modifiée par incorporation de protéines virales glycosylées.

25

26

27

28 La multiplication anormale tous les virus ne peuvent produire de nouveaux virions complets et matures. Les virus défectifs un génome incomplet Linfection abortive La cellule ne peut pas fournir les conditions nécessaires,la multiplication ne peut pas être réalisée ou être réalisée partiellement et ne donne naissance à aucune particule virale. cellule non permissive.

29 Résistance aux agents physio-chimiques Définition de linactivation virale. Le virus perd son pouvoir pathogène sous laction d'agents physico-chimiques. Mais les virus inactivés gardent encore certains caractères biologiques, tels que lantigénicité, lactivation dabsorption et de fusion, etc.

30 Les agents physiques Température très sensibles à la chaleur. résistants au froid. pH stable entre pH 6-8 Radiation Les rayonsΥ, les rayons x et les rayons ultraviolets peuvent inactiver les virus.

31 Agents chimiques Solvants des lipides Les virus enveloppés sont sensibles Phénols préparations dégénératives des protéines Aldéhydes acide nucléique,protéines sont détruits. Oxydants et halogènes très sensibles Antibiotiques inéfficaces


Télécharger ppt "Troisième partie Virologie Chapitre 23 Caractères fondamentaux."

Présentations similaires


Annonces Google