La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lappropriation de Linux Le prochain défi de la communauté 17 mai 2005 Benoît Girard Responsable de la communauté des webmestres du gouvernement du Québec.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lappropriation de Linux Le prochain défi de la communauté 17 mai 2005 Benoît Girard Responsable de la communauté des webmestres du gouvernement du Québec."— Transcription de la présentation:

1 Lappropriation de Linux Le prochain défi de la communauté 17 mai 2005 Benoît Girard Responsable de la communauté des webmestres du gouvernement du Québec Note – Le texte de la présentation accompagne chaque diapositive dans le fichier PowerPoint. Pour y accéder, affichez ou imprimez en mode « avec commentaires ».

2 Linux: Du bon travail Un long chemin déjà parcouru; Un long chemin déjà parcouru;

3 Linux: Du bon travail Un long chemin déjà parcouru; Un long chemin déjà parcouru; Un système fiable. Un système fiable.

4 Une pénétration inégale Adoption enthousiaste dans « larrière- boutique » des organisations; Adoption enthousiaste dans « larrière- boutique » des organisations; Bases de données, comptabilité, inventaire, serveurs Web, etc. Bases de données, comptabilité, inventaire, serveurs Web, etc.

5 Une pénétration inégale Adoption enthousiaste dans « larrière- boutique » des organisations; Adoption enthousiaste dans « larrière- boutique » des organisations; Bases de données, comptabilité, inventaire, serveurs Web, etc. Bases de données, comptabilité, inventaire, serveurs Web, etc. Adoption enthousiaste par la communauté des développeurs-innovateurs; Adoption enthousiaste par la communauté des développeurs-innovateurs; Coquilles de communautés Zope/Plone, Xoops, Tiki-Wiki, etc… Coquilles de communautés Zope/Plone, Xoops, Tiki-Wiki, etc…

6 Peu de succès sur les PC individuels Très peu de pénétration sur les bureaux des organisations; Très peu de pénétration sur les bureaux des organisations; Encore moins sur les ordinateurs personnels des résidences; Encore moins sur les ordinateurs personnels des résidences;

7 Peu de succès sur les PC individuels Très peu de pénétration sur les bureaux des organisations; Très peu de pénétration sur les bureaux des organisations; Encore moins sur les ordinateurs personnels des résidences; Encore moins sur les ordinateurs personnels des résidences; Pourquoi ? Pourquoi ?

8 Des efforts ont été faits pour pénétrer ce « marché » Interfaces conviviales: KDE, Gnome; Interfaces conviviales: KDE, Gnome;

9 Des efforts ont été faits pour pénétrer ce « marché » Interfaces conviviales: KDE, Gnome; Interfaces conviviales: KDE, Gnome; La majeure partie des applications populaires ont été portées ou recréées pour Linux; La majeure partie des applications populaires ont été portées ou recréées pour Linux;

10 Des efforts ont été faits pour pénétrer ce « marché » Interfaces conviviales: KDE, Gnome; Interfaces conviviales: KDE, Gnome; La majeure partie des applications populaires ont été portées ou recréées pour Linux; La majeure partie des applications populaires ont été portées ou recréées pour Linux; Le support hardware ne cesse de saméliorer; Le support hardware ne cesse de saméliorer;

11 Des efforts ont été faits pour pénétrer ce « marché » Interfaces conviviales: KDE, Gnome; Interfaces conviviales: KDE, Gnome; La majeure partie des applications populaires ont été portées ou recréées pour Linux; La majeure partie des applications populaires ont été portées ou recréées pour Linux; Le support hardware ne cesse de saméliorer; Le support hardware ne cesse de saméliorer; Linstallation de Linux sur un ordinateur nest plus un problème. Linstallation de Linux sur un ordinateur nest plus un problème.

12 Pourtant… Les usagers restent avec Windows! Les usagers restent avec Windows!

13 Pourtant… Malgré les virus… Malgré les virus…

14 Pourtant… Les usagers restent avec Windows! Les usagers restent avec Windows! Malgré les virus… Malgré les virus… Malgré les spywares… Malgré les spywares…

15 Pourtant… Les usagers restent avec Windows! Les usagers restent avec Windows! Malgré les virus… Malgré les virus… Malgré les spywares… Malgré les spywares… Malgré les pop-ups, linstabilité et les tactiques de contrôle impérialistes de Microsoft; Malgré les pop-ups, linstabilité et les tactiques de contrôle impérialistes de Microsoft;

16 Pourtant… Les usagers restent avec Windows! Les usagers restent avec Windows! Malgré les virus… Malgré les virus… Malgré les spywares… Malgré les spywares… Malgré les pop-ups, linstabilité et les tactiques de contrôle impérialistes de Microsoft; Malgré les pop-ups, linstabilité et les tactiques de contrôle impérialistes de Microsoft; Les usagers endurent tout ça et restent avec Microsoft. Les usagers endurent tout ça et restent avec Microsoft.

17 Deux philosophies informatiques radicalement différentes …quil nous faut distinguer pour comprendre pourquoi les usagers sont réticents à adopter Linux. …quil nous faut distinguer pour comprendre pourquoi les usagers sont réticents à adopter Linux.

18 Deux philosophies informatiques radicalement différentes Linux est une incarnation de la philosophie UNIX. Linux est une incarnation de la philosophie UNIX.

19 Deux philosophies informatiques radicalement différentes Linux est une incarnation de la philosophie UNIX. Linux est une incarnation de la philosophie UNIX. Créé par des informaticiens professionnels; Créé par des informaticiens professionnels; Créé pour des informaticiens professionnels; Créé pour des informaticiens professionnels;

20 UNIX: une pyramide doutils Shell et Commandes Langages de programmation Compilateurs Scripts X – Window Managers Apps. Firmware – Devices – System Calls – Etc.

21 UNIX: une pyramide doutils Shell et Commandes Langages de programmation Compilateurs Scripts X – Window Managers Apps. Encapsulation progressive de La complexité Firmware – Devices – System Calls – Etc.

22 UNIX: une pyramide doutils comme un jeu de Mecchano ou de blocs Lego Firmware – Devices – System Calls – Etc. Shell et Commandes Langages de programmation Compilateurs Scripts X – Window Managers Apps. Encapsulation progressive de La complexité Le centre de gravité se situe du côté de La programmation

23 Windows: une panoplie dapplications La philosophie de Windows est très différente. La philosophie de Windows est très différente. Créé par des informaticiens professionnels; Créé par des informaticiens professionnels; Créé pour des utilisateurs non-informaticiens; Créé pour des utilisateurs non-informaticiens;

24 Windows: une panoplie dapplications Firmware – Pilotes – APIs – Etc. DOS Langages de programmation Compilateurs Batch Windows Applications. Encapsulation progressive de La complexité Séparation nette entre le monde des développeurs et celui des utilisateurs

25 Exemple dencapsulation réussie

26 Windows: une panoplie dapplications Firmware – Pilotes – APIs – Etc. DOS Langages de programmation Compilateurs Batch Windows Applicationss. Encapsulation progressive de La complexité Le système dexploitation encapsule la complexité de lordinateur lui-même pour en remettre la puissance entre les mains de lutilisateur

27 Des différences de degré, mais des différences réelles LinuxWindows Circulation relativement fluide Circulation relativement étanche

28 Des différences de degré, mais des différences réelles LinuxWindows Circulation relativement fluide Circulation relativement étanche

29 Un groupe large et diversifié, des débutants aux amateurs avancés LinuxWindows Circulation relativement fluide Circulation relativement étanche

30 Les utilisateurs avancés …en tant que groupe, ne sont pas et ne deviendront jamais, des informaticiens; …en tant que groupe, ne sont pas et ne deviendront jamais, des informaticiens;

31 Les utilisateurs avancés …en tant que groupe, ne sont pas et ne deviendront jamais, des informaticiens; …en tant que groupe, ne sont pas et ne deviendront jamais, des informaticiens; …ce qui ne signifie pas quils soient stupides; …ce qui ne signifie pas quils soient stupides;

32 Les utilisateurs avancés …en tant que groupe, ne sont pas et ne deviendront jamais, des informaticiens; …en tant que groupe, ne sont pas et ne deviendront jamais, des informaticiens; …ce qui ne signifie pas quils sont stupides; …ce qui ne signifie pas quils sont stupides; …ni quils ne veulent pas quand même contrôler leur ordinateur; …ni quils ne veulent pas quand même contrôler leur ordinateur;

33 Lutilisateur avancé veut… La même chose que vous et moi: le plein contrôle sur sa machine. La même chose que vous et moi: le plein contrôle sur sa machine.

34 Lutilisateur avancé veut… La même chose que vous et moi: le plein contrôle sur sa machine. La même chose que vous et moi: le plein contrôle sur sa machine. Installer lui-même son système dexploitation; Installer lui-même son système dexploitation;

35 Lutilisateur avancé veut… La même chose que vous et moi: le plein contrôle sur sa machine. La même chose que vous et moi: le plein contrôle sur sa machine. Installer lui-même son système dexploitation; Installer lui-même son système dexploitation; Installer et désinstaller les applications de son choix; Installer et désinstaller les applications de son choix;

36 Lutilisateur avancé veut… La même chose que vous et moi: le plein contrôle sur sa machine. La même chose que vous et moi: le plein contrôle sur sa machine. Installer lui-même son système dexploitation; Installer lui-même son système dexploitation; Installer et désinstaller les applications de son choix; Installer et désinstaller les applications de son choix; Installer et désinstaller des composantes supplémentaires de son système dexploitation; Installer et désinstaller des composantes supplémentaires de son système dexploitation;

37 Lutilisateur avancé veut… La même chose que vous et moi: le plein contrôle sur sa machine. La même chose que vous et moi: le plein contrôle sur sa machine. Installer lui-même son système dexploitation; Installer lui-même son système dexploitation; Installer et désinstaller les applications de son choix; Installer et désinstaller les applications de son choix; Installer et désinstaller des composantes supplémentaires de son système dexploitation; Installer et désinstaller des composantes supplémentaires de son système dexploitation; Installer et configurer correctement de nouvelles composantes matérielles; Installer et configurer correctement de nouvelles composantes matérielles;

38 Lutilisateur avancé veut… La même chose que vous et moi: le plein contrôle sur sa machine. La même chose que vous et moi: le plein contrôle sur sa machine. Installer lui-même son système dexploitation; Installer lui-même son système dexploitation; Installer et désinstaller les applications de son choix; Installer et désinstaller les applications de son choix; Installer et désinstaller des composantes supplémentaires de son système dexploitation; Installer et désinstaller des composantes supplémentaires de son système dexploitation; Installer et configurer correctement de nouvelles composantes matérielles; Installer et configurer correctement de nouvelles composantes matérielles; Personnaliser son ordinateur et lui dicter ses préférences; Personnaliser son ordinateur et lui dicter ses préférences;

39 Lutilisateur avancé veut le plein contrôle de son ordinateur …et il dispose déjà dun bagage considérable; …et il dispose déjà dun bagage considérable;

40 Lutilisateur avancé veut le plein contrôle de son ordinateur …et il dispose déjà dun bagage considérable; …et il dispose déjà dun bagage considérable; Mais il ne peut pas investir le temps et les efforts nécessaires pour devenir un professionnel de Linux. Mais il ne peut pas investir le temps et les efforts nécessaires pour devenir un professionnel de Linux.

41 La distance entre lutilisateur potentiel et Linux

42 Lutilisateur peut franchir la distance en devenant professionnel

43 Linux peut franchir la distance en devenant plus facile à apprendre

44 Ou une combinaison des deux

45 Y a-t-il quelque chose qui cloche avec la documentation et lencapsulation dans Linux ? Commençons par définir à quoi sert la documentation, Commençons par définir à quoi sert la documentation, Pour ensuite regarder ce que les systèmes commerciaux ont dû faire à ce sujet pour gagner la faveur du public. Pour ensuite regarder ce que les systèmes commerciaux ont dû faire à ce sujet pour gagner la faveur du public. Ça nous donnera une idée de la tâche qui attend Linux. Ça nous donnera une idée de la tâche qui attend Linux.

46 Le rôle de la « documentation » au sens large Une forme de soutien à lappropriation… Une forme de soutien à lappropriation…

47 Le rôle de la « documentation » au sens large Une forme de soutien à lappropriation… Une forme de soutien à lappropriation… …aux côtés de la formation en classe, des livres et magazines dinformatique, des conférences spécifiques, etc… …aux côtés de la formation en classe, des livres et magazines dinformatique, des conférences spécifiques, etc…

48 Le rôle de la « documentation » au sens large Une forme de soutien à lappropriation… Une forme de soutien à lappropriation… …aux côtés de la formation en classe, des livres et magazines dinformatique, des conférences spécifiques, etc… …aux côtés de la formation en classe, des livres et magazines dinformatique, des conférences spécifiques, etc… …dont lobjectif est toujours de soutenir notre appropriation du sujet traité. …dont lobjectif est toujours de soutenir notre appropriation du sujet traité.

49 Le rôle de la « documentation » au sens large Une forme de soutien à lappropriation… Une forme de soutien à lappropriation… …aux côtés de la formation en classe, des livres et magazines dinformatique, des conférences spécifiques, etc… …aux côtés de la formation en classe, des livres et magazines dinformatique, des conférences spécifiques, etc… …dont lobjectif est de soutenir notre appropriation du sujet traité. …dont lobjectif est de soutenir notre appropriation du sujet traité. La documentation, au sens large, est censée accélérer lappropriation; La documentation, au sens large, est censée accélérer lappropriation;

50 Le rôle de la « documentation » au sens large Une forme de soutien à lappropriation… Une forme de soutien à lappropriation… …aux côtés de la formation en classe, des livres et magazines dinformatique, des conférences spécifiques, etc… …aux côtés de la formation en classe, des livres et magazines dinformatique, des conférences spécifiques, etc… …dont lobjectif est de soutenir notre appropriation du sujet traité. …dont lobjectif est de soutenir notre appropriation du sujet traité. La documentation, au sens large, est censée accélérer lappropriation; La documentation, au sens large, est censée accélérer lappropriation; En nous présentant les notions dans un ordre optimal. En nous présentant les notions dans un ordre optimal.

51 Les sortes de documentation Référence; Référence; Tutoriaux; Tutoriaux;

52 Les sortes de documentation Référence; Référence; Tutoriaux; Tutoriaux; Aide à la « modélisation ». Aide à la « modélisation ».

53 Windows et la documentation destinée à lusager Dans les années 80s, le moindre logiciel venait avec 500 pages de documentation; Dans les années 80s, le moindre logiciel venait avec 500 pages de documentation;

54 Windows et la documentation destinée à lusager Dans les années 80s, le moindre logiciel venait avec 500 pages de documentation; Dans les années 80s, le moindre logiciel venait avec 500 pages de documentation; Le DOS venait avec deux gros cartables: un pour les commandes du système, un pour le GW Basic; Le DOS venait avec deux gros cartables: un pour les commandes du système, un pour le GW Basic;

55 Windows et la documentation destinée à lusager Dans les années 80s, le moindre logiciel venait avec 500 pages de documentation; Dans les années 80s, le moindre logiciel venait avec 500 pages de documentation; Le DOS venait avec deux gros cartables: un pour les commandes du système, un pour le GW Basic; Le DOS venait avec deux gros cartables: un pour les commandes du système, un pour le GW Basic; Lotus 123 v1.0 venait avec encore plus de documentation encore; Lotus 123 v1.0 venait avec encore plus de documentation encore;

56 Windows et la documentation destinée à lusager Dans les années 80s, le moindre logiciel venait avec 500 pages de documentation; Dans les années 80s, le moindre logiciel venait avec 500 pages de documentation; Le DOS venait avec deux gros cartables: un pour les commandes du système, un pour le GW Basic; Le DOS venait avec deux gros cartables: un pour les commandes du système, un pour le GW Basic; Lotus 123 v1.0 venait avec plus de documentation encore. Lotus 123 v1.0 venait avec plus de documentation encore. Des centaines de magazines ont vu le jour pour nous aider à nous approprier linformatique. Des centaines de magazines ont vu le jour pour nous aider à nous approprier linformatique.

57

58

59

60

61

62

63

64

65

66

67

68

69 Les cours de formation Multi-Hexa Multi-Hexa Athéna Athéna CRIM CRIM Technologia Technologia Etc. Etc.

70 Les livres dinformatique Le Camelot Le Camelot Que Que Sams Sams Wiley Wiley OReilly OReilly Osborne Osborne Micro Application Micro Application Simon & Shuster Macmillan Simon & Shuster Macmillan

71

72

73

74

75

76

77 Tous ces instruments – documentation, cours, magazines, livres et, maintenant, sites Web - contribuent depuis 20 ans à perfectionner le « modèle mental » du PC/DOS/Windows de 90% des utilisateurs de PC

78 On ne remplace pas 20 ans dapprentissage cumulé en quelques jours.

79 Indice: On ne vaincra certainement pas lobstacle en disant au débutant daller lire les « man pages »

80 « Mais Linux a aussi ses livres et ses magazines » Sans compter le LDP, le Linux Documentation Project. Sans compter le LDP, le Linux Documentation Project.

81 « Mais Linux a aussi ses livres et ses magazines » Sans compter le LDP, le Linux Documentation Project. Sans compter le LDP, le Linux Documentation Project. Malheureusement, leur abondance est nettement moins grande que celle de l« autre système ». Malheureusement, leur abondance est nettement moins grande que celle de l« autre système ».

82 « Mais Linux a aussi ses livres et ses magazines » Sans compter le LDP, le Linux Documentation Project. Sans compter le LDP, le Linux Documentation Project. Malheureusement, leur abondance est nettement moins grande que celle de l« autre système ». Malheureusement, leur abondance est nettement moins grande que celle de l« autre système ». Ensuite, ce qui est publié vise principalement le « futur professionnel » de linformatique et non l« amateur avancé ». Ensuite, ce qui est publié vise principalement le « futur professionnel » de linformatique et non l« amateur avancé ».

83 Quelques exemples darticles de revues pour Linux Linux Magazine France no. 56 Linux Magazine France no. 56 Étendre linterface Mozilla avec XPFE; Étendre linterface Mozilla avec XPFE; Créez des composantes XPCOM pour Mozilla; Créez des composantes XPCOM pour Mozilla; La programmation orientée objets avec Python; La programmation orientée objets avec Python; Développez des applications client/serveur sécurisées… Développez des applications client/serveur sécurisées…

84 Quelques exemples darticles de revues pour Linux Linux Magazine France no. 55 Linux Magazine France no. 55 Dossier: lintelligence artificielle des jeux de stratégie classiques – Créez un jeu déchecs en C/GTK+; Dossier: lintelligence artificielle des jeux de stratégie classiques – Créez un jeu déchecs en C/GTK+; Autoconfiguration des adresses IPv6; Autoconfiguration des adresses IPv6; Développez des applications PostgreSQL en C; Développez des applications PostgreSQL en C; Lancez des processus à partir de Perl; Lancez des processus à partir de Perl; Découvrez la programmation fonctionnelle avec Erleng. Découvrez la programmation fonctionnelle avec Erleng.

85 Quelques exemples darticles de revues pour Linux Login no. 123: Login no. 123: Algorithmes de graphes appliquées au réseau routier; Algorithmes de graphes appliquées au réseau routier; Création de protocoles réseau en Rebol; Création de protocoles réseau en Rebol; Initiation au stockage XML natif avec dbXML; Initiation au stockage XML natif avec dbXML; Lessentiel du Shell en une heure. Lessentiel du Shell en une heure.

86 Réaction dun amateur de bonne volonté « Quand je lis les How-To de Linux, on dirait quils sont écrits pour quelquun qui saurait tout le Linux, sauf le sujet précis du How-To. » « Quand je lis les How-To de Linux, on dirait quils sont écrits pour quelquun qui saurait tout le Linux, sauf le sujet précis du How-To. »

87 Réaction dun amateur de bonne volonté « Quand je lis les How-To de Linux, on dirais quils sont écrits pour quelquun qui saurait tout le Linux, sauf le sujet précis du How-To. » « Quand je lis les How-To de Linux, on dirais quils sont écrits pour quelquun qui saurait tout le Linux, sauf le sujet précis du How-To. » Traduction: Ils sont écrits pour qui possède déjà le « modèle mental » que jessaie dacquérir. Traduction: Ils sont écrits pour qui possède déjà le « modèle mental » que jessaie dacquérir.

88 La documentation Linux est abondante, certes, mais elle ne sadresse pas au « monde ordinaire »

89 On aura donc besoin, tôt ou tard… Dune documentation centrée sur les besoins de lamateur (qui entend rester un amateur); Dune documentation centrée sur les besoins de lamateur (qui entend rester un amateur); Conçue pour laider à sapproprier le plus rapidement possible le « modèle mental » de Linux. Conçue pour laider à sapproprier le plus rapidement possible le « modèle mental » de Linux. Malheureusement, les développeurs ne sont peut-être pas les mieux placés pour faire ce travail. Malheureusement, les développeurs ne sont peut-être pas les mieux placés pour faire ce travail.

90 Un pas dans la bonne direction

91 Le rôle de « lencapsulation » en général ? Masquer la complexité… Masquer la complexité…

92 Le rôle de « lencapsulation » en général ? Masquer la complexité… Masquer la complexité… …derrière une interface… …derrière une interface… Claire; Claire;

93 Le rôle de « lencapsulation » en général ? Masquer la complexité… Masquer la complexité… …derrière une interface… …derrière une interface… Claire; Claire; Exhaustive; Exhaustive;

94 Le rôle de « lencapsulation » en général ? Masquer la complexité… Masquer la complexité… …derrière une interface… …derrière une interface… Claire; Claire; Exhaustive; Exhaustive; Facile à utiliser Facile à utiliser

95 Deux baladeurs pas si équivalents que ça

96 Des différences subtiles…

97 …qui rendent le iPod de loin préférable

98 Une utilisabilité aux antipodes

99 Le public choisit ses logiciels sur leurs qualités dutilisabilité Ce ne sont pas des détails sans importance; Ce ne sont pas des détails sans importance; Sinon, il ny aurait aucune chicane entre les tenants de Vi et de EMACS; Sinon, il ny aurait aucune chicane entre les tenants de Vi et de EMACS; Ni entre les tenants de diverses IDE; Ni entre les tenants de diverses IDE; Et il ny aurait aucune différence entre le Neuros et le iPod. Et il ny aurait aucune différence entre le Neuros et le iPod.

100 Lergonomie dans Windows 10 ans dévolution; 10 ans dévolution;

101 Lergonomie dans Windows 10 ans dévolution; 10 ans dévolution; Les choix se font à la marge; Les choix se font à la marge;

102 Lergonomie dans Windows 10 ans dévolution; 10 ans dévolution; Les choix se font à la marge; Les choix se font à la marge; La diversité de choix; La diversité de choix;

103 Lergonomie dans Linux Disons simplement quelle est un peu en retard par rapport à Windows. Disons simplement quelle est un peu en retard par rapport à Windows.

104 Lergonomie dans Linux Disons simplement quelle est un peu en retard par rapport à Windows. Disons simplement quelle est un peu en retard par rapport à Windows. On commence à en entendre parler mais… On commence à en entendre parler mais… Les professionnels (les développeurs) nen ont pas eux-mêmes besoin; Les professionnels (les développeurs) nen ont pas eux-mêmes besoin;

105 Lergonomie dans Linux Disons simplement quelle est un peu en retard par rapport à Windows. Disons simplement quelle est un peu en retard par rapport à Windows. On commence à en entendre parler mais… On commence à en entendre parler mais… Les professionnels (les développeurs) nen ont pas eux-mêmes besoin; Les professionnels (les développeurs) nen ont pas eux-mêmes besoin; En tenir compte représente un supplément considérable de travail; En tenir compte représente un supplément considérable de travail;

106 Lergonomie dans Linux Disons simplement quelle est un peu en retard par rapport à Windows. Disons simplement quelle est un peu en retard par rapport à Windows. On commence à en entendre parler mais… On commence à en entendre parler mais… Les professionnels (les développeurs) nen ont pas eux-mêmes besoin; Les professionnels (les développeurs) nen ont pas eux-mêmes besoin; En tenir compte représente un supplément considérable de travail; En tenir compte représente un supplément considérable de travail; Et les développeurs sont mal équipés pour savoir comment sy prendre. Et les développeurs sont mal équipés pour savoir comment sy prendre.

107 Comment améliorer lergonomie dans Linux ? Ouvrir les portes à une collaboration provenant des « chiâleux » et des « incompétents »; Ouvrir les portes à une collaboration provenant des « chiâleux » et des « incompétents »; Les demandes de « features » et les « questions niaiseuses » sont des indices permettant de transformer un Neuros en iPod. Les demandes de « features » et les « questions niaiseuses » sont des indices permettant de transformer un Neuros en iPod.

108 Comment améliorer lergonomie dans Linux ? Il faut inventer un statut reconnu pour les utilisateurs qui veulent contribuer autre chose que du code; Il faut inventer un statut reconnu pour les utilisateurs qui veulent contribuer autre chose que du code; Inviter et traiter avec respect les apports des futurs utilisateurs; Inviter et traiter avec respect les apports des futurs utilisateurs; Et je ne serais pas surpris de les voir se mettre à soccuper de la documentation et de toutes les tâches accessoires dont les codeurs ne veulent pas. Et je ne serais pas surpris de les voir se mettre à soccuper de la documentation et de toutes les tâches accessoires dont les codeurs ne veulent pas.

109 Le prochain défi Développer une culture de respect pour lusager, laccueillir dans la communauté et utiliser pleinement son apport; Développer une culture de respect pour lusager, laccueillir dans la communauté et utiliser pleinement son apport; Ceci nous permettra, à terme, de progresser dans la qualité de nos encapsulations, tant en ergonomie et utilisabilité que dans la documentation; Ceci nous permettra, à terme, de progresser dans la qualité de nos encapsulations, tant en ergonomie et utilisabilité que dans la documentation;

110 Le prochain défi Développer une culture de respect pour lusager, laccueillir dans la communauté et utiliser pleinement son apport; Développer une culture de respect pour lusager, laccueillir dans la communauté et utiliser pleinement son apport; Ceci nous permettra, à terme, de progresser dans la qualité de nos encapsulations, tant en ergonomie et utilisabilité que dans la documentation; Ceci nous permettra, à terme, de progresser dans la qualité de nos encapsulations, tant en ergonomie et utilisabilité que dans la documentation; Mais pour vraiment aller plus loin, il faut faire mieux que Windows… et cest parfaitement possible. Mais pour vraiment aller plus loin, il faut faire mieux que Windows… et cest parfaitement possible.

111 Que demande le public ? La fin de la dictature des firmes commerciales La fin de la dictature des firmes commerciales Le respect de standards ouverts Le respect de standards ouverts Permettant lavènement de formats de fichiers ouverts; Permettant lavènement de formats de fichiers ouverts; Sur lesquels opèrent des applications remplaçables « open source »; Sur lesquels opèrent des applications remplaçables « open source »;

112 Que demande le public ? La fin de la dictature des firmes commerciales par: La fin de la dictature des firmes commerciales par: Le respect de standards ouverts Le respect de standards ouverts Permettant lavènement de formats de fichiers ouverts; Permettant lavènement de formats de fichiers ouverts; Sur lesquels opèrent des applications remplaçables « open source »; Sur lesquels opèrent des applications remplaçables « open source »; Par conséquent, seul Linux et la communauté sont en mesure de donner au public ce quil demande. Par conséquent, seul Linux et la communauté sont en mesure de donner au public ce quil demande.

113 À nous de jouer! Merci


Télécharger ppt "Lappropriation de Linux Le prochain défi de la communauté 17 mai 2005 Benoît Girard Responsable de la communauté des webmestres du gouvernement du Québec."

Présentations similaires


Annonces Google