La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

9 e leçon Lère des Révolutions. Lère des Révolutions entre le 11 e et le 18 e : = triomphe de lordre marchand sur lordre théologico-politique 6 e L :

Présentations similaires


Présentation au sujet: "9 e leçon Lère des Révolutions. Lère des Révolutions entre le 11 e et le 18 e : = triomphe de lordre marchand sur lordre théologico-politique 6 e L :"— Transcription de la présentation:

1 9 e leçon Lère des Révolutions

2 Lère des Révolutions entre le 11 e et le 18 e : = triomphe de lordre marchand sur lordre théologico-politique 6 e L : La bifurcation occidentale (13 e -14 e ) 7 e L : Modernité et humanisme (15 e -16 e ) 8 e L : Les théories du contrat social (17 e -18 e )

3 Lère des révolutions emprise de lordre M sur toute la société : capitalisme « Révolution industrielle » ( ) Triomphe de lEtat européen : Etat-nation « Révolution française » (1789)

4 Révolution industrielle capitalisme proprement dit marchands propriétaires des moyens de production industrie : organisation intensive de la production

5 Révolution industrielle innovations technologiques (sidérurgie, vapeur, électricité) changement culturel : fin de la civilisation paysanne classe ouvrière lutte des classes

6 société de + en + intégrée = + en + divisée lutte des classes

7 lEtat-Nation européen Révolution Française

8 Etat-Nation : 1. territoire homogène 2. autorité souveraine centralisée 3. Nation = langue, religion, histoire système-monde européen : espace polycentrique Révolution Française

9 territoires discontinus Balkans ; Israël / Palestine diversité de langues Belgique ; Canada diversité de religions Irlande ; ex-Yougoslavie ; Inde Révolution Française

10 Fin 18 e : lEtat-Nation lemporte sur : Cités-Etats v° Venise (Napoléon 1797) Empires Saint Empire Germanique « Autriche-Hongrie » Russie Empire Ottoman

11 Lère des révolutions paradoxe: progrès : lhumanité en marche vers plus de bien-être / liberté violence : + de convulsions, guerres, luttes violence + progrès = Histoire

12 Lère des révolutions réaménagement philosophique les théories du contrat social ne permettent pas de penser lhistoire conflits, violence : « état de nature » = résidus pré-politiques

13 Lère des révolutions réaménagement philosophique théories théologiques (Jérusalem) : violence = péché théories naturalistes (Athènes): violence = démesure

14 George Wilhelm Friedrich HEGEL HEGEL (1770 – 1831)

15 La phénoménologie de lesprit (1807) Principes de philosophie du droit (1822)

16 « penser la vie, voilà la tâche »

17 Hegel La Raison dans lhistoire La Raison dans lhistoire (cours années 20) (cours années 20) lhistoire est rationnelle lhistoire est rationnelle –lhistoire = marche en avant de la Raison la raison est historique la raison est historique – la Raison pas transcendante à lhistoire

18 « … histoire pleine de bruit et de fureur, racontée par un idiot » (Shakespeare, Macbeth)

19 Hegel point de vue moral : point de vue « fini » point de vue moral : point de vue « fini » –passions, intérêts aveuglement nécessaire à laccomplissement de lHistoire aveuglement nécessaire à laccomplissement de lHistoire « Rien de grand ne sest accompli dans le monde sans passion » « Rien de grand ne sest accompli dans le monde sans passion » « ruse de la raison » « ruse de la raison »

20 Hegel La philosophie : accéder à linconscient de lhistoire, à sa Raison cachée La philosophie : accéder à linconscient de lhistoire, à sa Raison cachée différence entre différence entre lhistoire empirique : superficielle, extérieure lhistoire empirique : superficielle, extérieure lhistoire rationnelle : profonde, spirituelle lhistoire rationnelle : profonde, spirituelle

21 Hegel philosophie philosophie –pas juger la politique dun point de vue moral –comprendre le réel = « savoir absolu » = « savoir absolu » = comprendre le réel (= lhistoire) = comprendre le réel (= lhistoire) –dans sa dynamique –dans sa globalité

22 4 étapes de la Raison universelle 1. monde oriental –despotique 2. monde grec –civique 3. monde romain –Empire 4. monde chrétien -> modernité -> modernité –Etat-Nation

23 Hegel chaque époque : figure finie de la Raison, niée par une autre, etc. chaque époque : figure finie de la Raison, niée par une autre, etc. Occident : la Raison historique sachève Occident : la Raison historique sachève « La grande journée de lesprit sachève » « La grande journée de lesprit sachève » -> cède sa place à la Raison intérieure -> cède sa place à la Raison intérieure « soleil intérieur » « soleil intérieur »

24 Hegel raison « occidentale » ? raison « occidentale » ? eurocentrisme eurocentrisme

25 Hegel raison « occidentale » ? raison « occidentale » ? Orient : archaïsme, despotisme Orient : archaïsme, despotisme

26 Hegel raison « occidentale » ? raison « occidentale » ? Afrique : Afrique : « pays de lenfance, enveloppée dans la couleur noire de la nuit » « ni mouvement ni développement » « monde anhistorique, entièrement prisonnier de lesprit naturel et dont la place se trouve au seuil de lhistoire universelle » (RH, p.251).

27 Afriques Sarkosy Sarkosy Discours de Dakar (2007)

28 Sarkosy, Discours de Dakar Dans cet imaginaire où tout recommence toujours, il ny a de place ni pour laventure humaine, ni pour lidée de progrès. Le problème de lAfrique, cest dentrer davantage dans lhistoire

29 Hegel relativité historique : la Raison évolue « lEsprit se différencie en Moments distincts, se livre au mouvement et au changement et se laisse déterminer de diverses façons » (RH, p.97) Le philosophe doit tenir compte de la connaissance historique empirique

30 Hegel relativité historique : la Raison évolue historicité de la raison « chaque pays est, en même temps, un Orient et un Occident »

31 Hegel dialectique : dialectique : 1. position 2. contradiction, négation 3. relève, dépassement

32 Hegel dialectique Platon : discours (logos) dialectique Platon : discours (logos) dialectique Hegel : réel, histoire dialectique Hegel : réel, histoire

33 Napoléon Napoléon « jai vu lÂme du Monde à cheval » « jai vu lÂme du Monde à cheval » « puissance du négatif » « puissance du négatif »

34 « La dialectique du Maître et de lEsclave » lhomme = désir du désir de lautre lhomme = désir du désir de lautre désir de reconnaissance désir de reconnaissance –V° potlatch

35 « La dialectique du Maître et de lEsclave » Maître : prise de risque Maître : prise de risque Esclave : sauver sa peau Esclave : sauver sa peau impasse : impasse : Maître : esclave de lEsclave Maître : esclave de lEsclave Esclave : conscience dEsclave (victimaire) Esclave : conscience dEsclave (victimaire) double servitude double servitude

36 « La dialectique du Maître et de lEsclave » Quelle libération ? Quelle libération ? Révolte : inverser les rôles Révolte : inverser les rôles Travail : désir de créer Travail : désir de créer lEsclave devient Maître de la nature lEsclave devient Maître de la nature -> crée un espace de vie / travail / langage

37 « La dialectique du Maître et de lEsclave » Culture, Etat EsclaveMaître

38 Le rôle du pouvoir politique Le rôle du pouvoir politique = distribuer les places de chacun dans la société = médiateur / Tiers double reconnaissance double reconnaissance –des individus par la société –du pouvoir par les individus v° 1 ère leçon

39 Etat individu

40 « La dialectique du Maître et de lEsclave » les luttes de reconnaissance : impasses les luttes de reconnaissance : impasses luttes en miroir luttes en miroir –Flamands / Francophones; Orient / Occident politique : créer un espace commun de vie / travail / langage politique : créer un espace commun de vie / travail / langage

41 « Vie éthique » « Vie éthique » Sittlichkeit Sittlichkeit < Sitten = mœurs, coutumes < Sitten = mœurs, coutumes = « communauté », « civilité »

42 « Vie éthique » « Vie éthique » 1) famille = vie affective

43 « Vie éthique » « Vie éthique » 1) famille = vie affective 2) société civile = marché conflit riches / pauvres « plèbe » : inutiles, exclus critique du libéralisme: le marché est incapable de faire société dépassement nécessaire

44 « Vie éthique » « Vie éthique » 1) famille = vie affective 2) société civile = marché conflit riches / pauvres « plèbe » : inutiles, exclus 3) lEtat : citoyens égaux : réconciliation « Esprit dun Peuple »: école, Justice -> « universel concret »

45 « Vie éthique » « Vie éthique » 1) famille = vie= parenté 2) société civile = travail= économie 3) Etat = langage = culture

46 « Fin de lHistoire » Etat-Nation : Raison historique réalisée plus de dépassement possible Lhistoire est-elle finie ? Révolutions (1848, 1917, etc), guerres mondiales, guerre froide, 11-Septembre ?

47 « Fin de lHistoire » Concept philosophique Si lHistoire est rationnelle, elle a un sens, elle forme un tout réfléchir lhistoire : décalage, retrait = point de vue de la fin

48 Hegel « La chouette de Minerve ne prend son vol quà la tombée de la nuit » « La chouette de Minerve ne prend son vol quà la tombée de la nuit » Minerve = Athéna Minerve = Athéna = déesse de la Raison

49 Hegel La philosophie : à la fois – –connaissance de lhistoire, des sociétés – –décalage, recul, retrait

50 « Fin de lHistoire » la vraie scène de lHistoire: champ politique ? la Raison réalisée : lEtat ? Marx : la vraie scène : champ social la Raison réalisée : la libre association des travailleurs : communisme

51 Karl MARX

52 Trèves / Rhénanie Berlin « Doktorklub » « hégéliens de gauche » « le Maure » / Othello Marx et la question du capitalisme

53 Paris 1848 = « Printemps des Peuples »

54 Paris 1848 Ligue Communiste

55 Engels économie politique

56 Londres journalisme militantisme Le Capital Marx et la question du capitalisme

57 Lénine Révolution dOctobre (1917) URSS Parti communiste Saint Paul Le communisme

58

59 christianisme = communisme imminence du Salut / Révolution Eglise / Parti Epîtres / « léninisme » religion séculière

60 Manifeste communiste (1848) Le Capital (1867) Marx et la question du capitalisme

61 Le Manifeste communiste « Ligue des Justes » intellectuels exilés « Internationale »

62 Le Manifeste communiste 1.« colonies » communistes ? 2. putsch politique ? lutte politique ouverte « un spectre hante lEurope : le spectre du communisme »

63 « Lhistoire de toute société jusquà nos jours, cest lhistoire de la lutte des classes. Homme libre et esclave, patricien et plébéien, baron et serf, maître et compagnon, en un mot : oppresseurs et opprimés, se sont trouvés en constante opposition ; ils ont mené une lutte sans répit, tantôt déguisée, tantôt ouverte, qui chaque fois finissait soit par une transformation révolutionnaire de la société tout entière, soit par la ruine des diverses classes en lutte ». Le Manifeste communiste

64 dialectique de Hegel Etat = instrument de lordre marchand « transformation révolutionnaire » révolutions « locomotives de lHistoire » Le Manifeste communiste

65 1.« transformation révolutionnaire » => issue dialectique 2.« ruine des classes en lutte » => issue tragique Le Manifeste communiste

66 « Notre époque lépoque de la société bourgeoise se distingue des autres par un trait particulier : elle a simplifié les antagonismes de classes. De plus en plus, la société se divise en deux grands camps ennemis, en deux grandes classes qui saffrontent directement : la bourgeoisie et le prolétariat » Le Manifeste communiste

67 bourgeoisie >< prolétariat « la bourgeoisie a joué dans lhistoire un rôle révolutionnaire » Le Manifeste communiste

68 sociétés pré-capitalistes : exploitation : hétéronomie : ordre social voulu par Dieu « consensus néolithique » Le Manifeste communiste

69 société capitaliste : exploitation : bouleversement du mode de production « la bourgeoisie a joué dans lhistoire un rôle révolutionnaire » Le Manifeste communiste

70 Le capital a noyé tout cela leau glaciale du calcul égoïste. (…) À la place de lexploitation voilée par des illusions religieuses et politiques, elle a mis lexploitation ouverte, éhontée, directe, dans toute sa sécheresse » Le Manifeste communiste

71 flux de marchandises, capitaux, informations, êtres humains capitalisme liquide Le Manifeste communiste

72 crise : = « trop de richesses, de commerce » = misère du prolétaire = marchandise bourgeoisie : apprenti-sorcier « incapable dexorciser les puissances infernales quil a invoquées » Le Manifeste communiste

73 rationalité dialectique : bourgeoisie : négation de la société théologico-politique prolétariat : négation de la négation : révolution Le Manifeste communiste

74 => révolution : « faire sauter tout lédifice » communisme : « association où le libre épanouissement de chacun est la condition du libre épanouissement de tous » Le Manifeste communiste

75 dialectique : = positionnégationdépassement = capitalismerévolution communisme Le Manifeste communiste

76 dictature du prolétariat « attenter despotiquement au droit de propriété et aux rapports de production bourgeois » marginal chez Marx; central chez Lénine

77 dictature du prolétariat chez Marx : transitoire « état dexception » « dictature » au 18 e / 19 e : pas péjoratif « tyrannie » péjoratif

78 Comité de salut public (1793)

79 dictature du prolétariat mesures transitoires impôt progressif; abolition propriété et rente foncières; éduction obligatoire, nationalisation des services publics pas de mesures non-démocratiques

80 dictature du prolétariat lEtat dans la société communiste ? « dépérissement de lEtat » Illusion de transparence, fraternité

81 dictature du prolétariat lEtat dans la société communiste ? « dépérissement de lEtat » structures de parenté ? organisation de la justice ? Éducation ?

82 dictature du prolétariat chez Lénine : forme de pouvoir à la place de lEtat : le Parti dictature du prolétariat : structurelle

83 dictature du prolétariat = pierre angulaire du léninisme Lénine

84 1. le Parti Discipline militaire conscience du prolétariat ouvriers et intellectuels Lénine

85 Lénine 1917 – 1924 Staline

86 totalitarisme : contrôle total de la société par le pouvoir = v° 3 classes fonctionnelles usine = classe productrice Armée R = classe aristocratique Parti = classe sacerdotale Marx et la question du capitalisme


Télécharger ppt "9 e leçon Lère des Révolutions. Lère des Révolutions entre le 11 e et le 18 e : = triomphe de lordre marchand sur lordre théologico-politique 6 e L :"

Présentations similaires


Annonces Google