La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Anatomie clinique du sein. GENERALITES Origine ectodermique Origine ectodermique Annexe cutanée Annexe cutanée Ne se développe entièrement que chez les.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Anatomie clinique du sein. GENERALITES Origine ectodermique Origine ectodermique Annexe cutanée Annexe cutanée Ne se développe entièrement que chez les."— Transcription de la présentation:

1 Anatomie clinique du sein

2 GENERALITES Origine ectodermique Origine ectodermique Annexe cutanée Annexe cutanée Ne se développe entièrement que chez les mammifères femelles Ne se développe entièrement que chez les mammifères femelles

3 3 étapes de développement: 3 étapes de développement: –Prénatale –Pubertaire –Gestation et lactation

4 GENERALITES ANATOMIQUES Bourgeon primitif mammaire incluse entre derme et le fascia superficialis) Bourgeon primitif mammaire incluse entre derme et le fascia superficialis) Scinde le fascia superficialis en deux Scinde le fascia superficialis en deux

5 Situation et Morphoplogie Situés sur la paroi thoracique en avant du muscle pectoral Situés sur la paroi thoracique en avant du muscle pectoral Forme et volume variable Forme et volume variable Sétendent de la 3è à la 7è côte Sétendent de la 3è à la 7è côte Pas de limite précise sauf en bas: le sillon sous mammaire qui est fixe Pas de limite précise sauf en bas: le sillon sous mammaire qui est fixe

6

7 MORPHOLOGIE Variable Variable –Selon rayon de courbure –Selon volume (Facteur 10) –Selon position et position du bras (interet pour repérage)

8 STRUCTURE 1 T épithélial (glande, canaux): radio-opaque T épithélial (glande, canaux): radio-opaque T conjonctif (radio-opaque) T conjonctif (radio-opaque) Graisse (Radioclaire) Graisse (Radioclaire)

9 STRUCTURE 2 Variable selon: âge âge Statut hormonal, cycle Statut hormonal, cycle Poids Poids

10

11

12 Plaque aréolo mamelonnaire T fibroélastique T fibroélastique Souvre 10 à 15 canaux galactophores terminaux Souvre 10 à 15 canaux galactophores terminaux Aréole: glandes de morgani Aréole: glandes de morgani Muscle mammillaire (fonction excrétrice) Muscle mammillaire (fonction excrétrice)

13 AMARRAGES Sillon sous mammaire (zone la plus fixe) Sillon sous mammaire (zone la plus fixe) Ligament de Cooper: unis glande à la peau en traversant le fascia (crêtes de duret) Ligament de Cooper: unis glande à la peau en traversant le fascia (crêtes de duret)

14 LA GLANDE MAMMAIRE 15 à 20 lobes 15 à 20 lobes Lobe= plusieurs lobules, drainé par canal galactophore terminal Lobe= plusieurs lobules, drainé par canal galactophore terminal Lobule= 12 acini, drainé par canal galactophore Lobule= 12 acini, drainé par canal galactophore Acinus drainé par canalicule intra lobulaire Acinus drainé par canalicule intra lobulaire Sinus lactifère: dilatation terminal des canaux terminaux Sinus lactifère: dilatation terminal des canaux terminaux

15 Anomalies congénitales: Anomalies congénitales: –Absence de glande mammaires = amastie Totale = rarissime Totale = rarissime Partielle asymétrie glandulaire Partielle asymétrie glandulaire –Sein accessoire = polymastie Anomalies mamelonnaires: Anomalies mamelonnaires: –Excès de mamelon = polythélie – rare –Lombilication constitutionnelle

16

17 Réseaux vasculaires Réseaux triples artériel, veineux et lymphatique. Réseaux triples artériel, veineux et lymphatique. Richesse anastomotique: avantage pour chirurgie/ inconvénient pour essaimage cellules cancéreuses Richesse anastomotique: avantage pour chirurgie/ inconvénient pour essaimage cellules cancéreuses

18 LES LYMPHATIQUES Réseau superficiel = réseau principal vers 1à 2 gg sentinels axillaires Réseau superficiel = réseau principal vers 1à 2 gg sentinels axillaires Réseau profond (accessoire)= drainage en mammaire interne Réseau profond (accessoire)= drainage en mammaire interne

19 VASCULARISATION ARTERIELLE Très riche: Très riche: 2 réseaux anastomosés 2 réseaux anastomosés –Réseau principal sous dermique superficiel –Réseau profond rétroglandulaire

20 VASCULARISATION ARTERIELLE Réseaux alimentés par 5 pédicules Mammaire externe Mammaire externe Mammaire interne Mammaire interne A acromiothoracique A acromiothoracique Intercostales Intercostales

21 Réseau superficiel Sous dermique: vascularise la peau et émet des artères perforantes cheminant dans le ligament de Cooper Sous dermique: vascularise la peau et émet des artères perforantes cheminant dans le ligament de Cooper Préglandulaire (mammaire ext et interne) Préglandulaire (mammaire ext et interne) Ces artères se réunissent avec les branches des artères rétro-glandulaires pour former le réseau anastomotique intra glandulaire Ces artères se réunissent avec les branches des artères rétro-glandulaires pour former le réseau anastomotique intra glandulaire

22 Réseau rétro-glandulaire Branches des artères intercostales Branches des artères intercostales Branches des artères mammaires internes Branches des artères mammaires internes

23 INNERVATION 3 groupes de nerf qui convergent vers la PAM 3 groupes de nerf qui convergent vers la PAM –Groupe antérieur: branches cutanées antérieures des 2è, 3è, 4è et 5è nerfs intercostaux –Groupe latéral: rameaux cutanés latéraux des 4è et 5è nerfs intercostaux –Groupe postérieur: Branches du plexus cervical supérieur C2-C4

24

25

26

27


Télécharger ppt "Anatomie clinique du sein. GENERALITES Origine ectodermique Origine ectodermique Annexe cutanée Annexe cutanée Ne se développe entièrement que chez les."

Présentations similaires


Annonces Google