La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Colloque du DRMG de Montérégie Le dossier médical : du papier au clavier D re Yolaine Galarneau Direction de lorganisation des services de première ligne.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Colloque du DRMG de Montérégie Le dossier médical : du papier au clavier D re Yolaine Galarneau Direction de lorganisation des services de première ligne."— Transcription de la présentation:

1 Colloque du DRMG de Montérégie Le dossier médical : du papier au clavier D re Yolaine Galarneau Direction de lorganisation des services de première ligne intégrés 13 juin 2012

2 Le dossier médical électronique (DMÉ) : est un dossier du patient tenu sur support électronique par une clinique médicale qui contient tous les renseignements consignés par les cliniciens de cette clinique au moment de la consultation ou de lépisode de soins dont les renseignements sont confidentiels et leur accès est exclusivement limité à ces cliniciens, à moins que le patient ne donne son consentement à leur communication à dautres personnes ou dexceptions prévues à la loi 2

3 3 Le Dossier clinique informatisé (DCI) : est un dossier du patient tenu sur support électronique par un établissement qui contient tous les renseignements consignés par les cliniciens de cet établissement au moment de la consultation ou de lépisode de soins dont les renseignements sont confidentiels et leur accès est exclusivement limité à ces cliniciens, à moins que le patient ne donne son consentement à leur communication à dautres personnes

4 4 Le Dossier de santé du Québec (DSQ) Contient un certain nombre de renseignements de santé jugés essentiels tels que : les résultats des examens ou des analyses de laboratoire, les résultats des examens d'imagerie médicale, et la médication prise par un patient. Ces renseignements proviennent de tous les points de service participant au projet DSQ où un patient reçoit des soins ou des services de santé. Le DSQ ne donne pas accès à certaines informations qui demeurent locales, tels les notes du médecin ou les antécédents médicaux familiaux. Il est un complément aux dossiers cliniques des établissements de santé, des cliniques médicales ou des pharmacies dont laccès est régi par des règles rigoureuses en matière de sécurité et de protection des renseignements personnels.

5 5 X X Campagne aux professionnels (3 semaines) Début de la campagne à la population (5 semaines) Début de la période du refus préalable Constitution du DSQ X X X X X X 31 août 6 septembre 19 septembre3 au 24 octobre 28 octobre X X Publication de larrêté ministériel dans la Gazette officielle Publication dun avis dans les journaux Le Dossier de santé du Québec (DSQ) - suite Le DSQ est disponible progressivement à la suite dune campagne dinformation régionale et dune période permettant aux personnes dexprimer au préalable leur refus.

6 La consultation des renseignements de santé se fait par lintermédiaire des applications locales qui intègrent les données du DSQ (application des pharmacies communautaires, DME, DCI, SIGDU ou autres). En labsence dune telle application ou dune intégration, la consultation se fera au moyen du visualiseur du DSQ. Laccès se fait sur une base volontaire. Prérequis : des infrastructures technologiques et des liens de télécommunications sécurisés. 6

7 Pour les patients, les professionnels de la santé et les régions 7 7

8 Niveau 1 Lordonnance électronique et lalerte aux interactions médicamenteuses supportant la rédaction de lordonnance, sa transmission à la pharmacie et lintégration dun aviseur pharmacothérapeutique. Laccès à de linformation clinique sur les patients intégré au DME : examens de laboratoire, imagerie médicale, liste des médicaments, antécédents, notes dévolution, vaccins, problèmes et allergies, etc. Léchange dinformations entre cliniciens permettant un travail multidisciplinaire sur un patient et facilitant le processus de référence. La gestion des RV : optimisation du service à la clientèle facilitant la gestion améliorée de la prise de rendez-vous. 8

9 Niveau 2 La gestion des requêtes dexamens permettant la transmission et le suivi de demandes dexamens de laboratoire ou dimagerie médicale. La gestion des épisodes de soins/suivis cliniques systématiques pour suivre les périodes de traitement en équipe multidisciplinaire et la mise en œuvre de suivi systématique pour des patients ayant des besoins particuliers. Lintégration fonctionnelle des données cliniques probantes permettant de valider certains diagnostics et traitements. Les analyses et les rapports permettant la production de résumés cliniques et la production dautres documents telles des lettres de référence, des listes de patients, etc. 9

10 Niveau 3 Laccès à distance par un médecin à ses dossiers. Linscription des renseignements et notes cliniques via du texte libre saisi par les médecins ou encore des informations utilisant des terminologies normalisées (ex. CIM-10-CA, SNOMED, LOINC). Niveau 4 Le portail destiné aux patients leur permettant laccès à certaines informations et à dautres fonctionnalités (prise de RV via WEB, saisie de glycémie…). Autre : Facturation 10

11 Processus de validation de critères : ˃ technologiques ˃ de sécurité ˃ cliniques de mise en œuvre et de suivi de clientèle ˃ adaptables pour lenseignement ˃ intégratif au DSQ ˃ durée de 3 ans avec ajout annuel de critères + an 1 : SQIM + an 2 : labo 11

12 En négociations avec FMOQ pour soutien : ˃ équipement ˃ coûts dimplantation ˃ coûts dacquisition et dopération des licences DMÉ (logiciel) ˃ gestion du changement ˃ formation et familiarisation 12

13 Que choisir? selon sa facilité avec informatique : de dinosaure à léopard + visualiseur seul + DMÉ (niveaux) avec ou sans saisie, clavier ou écriture + recherche et profilage (standardisation) selon son type de pratique + groupe ou solo + type de clientèle + enseignement ou pas + établissement ou cabinet selon le choix du rythme de changement : radical ou progressif au moment opportun selon une démarche planifiée 13

14 »Années »suivantes »Années »suivantes 14 Sensibilisation/ information sur le DME et le PQADME Sensibilisation/ information sur le DME et le PQADME Engagement des médecins au programme Engagement des médecins au programme Révision des processus de travail Révision des processus de travail Préparatifs technologiques Préparatifs technologiques Utilisation du DME Utilisation du DME Acquisition dun DME Acquisition dun DME Planification Planification/Préparation Implantation/Utilisation MOIS 1 à 3MOIS 3 à 9 Impl. Bénéfices cliniques et organisat. Bénéfices cliniques et organisat. Allocations et remboursements Monitorage

15 En tant que médecin, pourquoi adopter le DSQ? Le DSQ vous donnera accès à des renseignements de santé jugés essentiels aux services de première ligne et à un continuum de soins de qualité. Par exemple, vous aurez rapidement accès dans un premier temps : ˃ aux résultats des examens de laboratoire prescrits à votre patient pendant son récent séjour à l'hôpital ou ceux prescrits par d'autres; ˃ aux médicaments qui lui auront été servis auparavant dans d'autres pharmacies participantes; ˃ à certaines images radiologiques ou aux résultats dimagerie. NB : Le DSQ permet de visualiser, pas dinteragir sous forme de requêtes/résultats. 15

16 Je désire informatiser un(e) GMF/clinique prochainement. Devrais-je plutôt attendre le DSQ? Non L'implantation d'un dossier médical électronique (DMÉ) et celle du DSQ ne dépendent pas l'une de l'autre. Si votre GMF/clinique a besoin de s'informatiser et est prêt à implanter un système informatique pour soutenir votre pratique clinique et votre gestion, passez à l'action. Nous vous conseillons : de communiquer avec votre agence pour connaître ses orientations concernant l'informatisation clinique et la mise en place du projet DSQ dans votre région; de nutiliser que des solutions DMÉ homologuées. 16

17 Est-ce que tous les cliniciens pourront consulter le DSQ? Non. Les renseignements du DSQ seront progressivement accessibles aux professionnels autorisés qui prodiguent des soins et des services de santé et à ceux qui travaillent sous leur autorité immédiate, et uniquement à eux. Par ailleurs, chacun des intervenants autorisés à consulter un DSQ n'aura pas nécessairement accès à tous les renseignements qu'il contient. Leur droit d'accès est contrôlé en fonction de leur rôle professionnel. Il est défini selon la nécessité pour eux d'avoir accès, dans l'exercice de leurs fonctions, aux renseignements de tel ou tel domaine clinique. Donc, certains professionnels auront accès à une partie seulement des renseignements contenus dans le DSQ de leurs patients tandis que d'autres, dont les médecins, auront accès à la totalité de ces renseignements. 17

18 Quelles mesures sont prévues pour assurer la confidentialité du DSQ des usagers? Des mesures de sécurité rigoureuses et un mécanisme d'accès hautement sécurisé sont en place afin d'assurer que les renseignements de santé des personnes soient protégés. Afin d'obtenir les droits d'accès au DSQ, vous devrez vous soumettre à des règles d'accès strictes, dont : ˃ effectuer une demande de profil d'accès Q; ˃ se soumettre à un processus de vérification de votre identité; ˃ s'authentifier au système à l'aide d'un dispositif de sécurité et d'un mot de passe personnels; ˃ consulter ou transmettre des renseignements à partir d'un poste de travail spécialement configuré; ˃ s'authentifier régulièrement, puisque le système se verrouille de manière automatique après un court laps de temps d'inactivité. Le système garde des traces de toute intervention ou tout accès aux renseignements que rend disponibles le DSQ d'une personne, de manière à en garantir la confidentialité et les recours possibles en cas d'infraction. 18

19 Le professionnel exerçant dans plusieurs points de service aura-t-il accès aux mêmes renseignements du DSQ? Oui. L'intervenant autorisé aura accès aux mêmes renseignements, quel que soit son lieu de pratique à condition que ce site participe au projet DSQ. Les cliniciens seront-ils accompagnés durant la période de transition vers lutilisation du DSQ ? Oui. Vous serez conviés, en temps opportun, à participer à des rencontres d'information concernant l'implantation du DSQ dans votre région. À cette fin, diverses activités d'accompagnement et de formation préparatoires vous seront offertes. La stratégie de promotion prévoit-elle recourir à des professionnels? Oui. L'adhésion des professionnels est essentielle au soutien des activités de mise en oeuvre du projet DSQ. Les cliniciens convaincus des bénéfices de l'informatisation sont les mieux placés pour convaincre leurs collègues des avantages que leur apportera le DSQ ainsi qu'à leurs patients. 19


Télécharger ppt "Colloque du DRMG de Montérégie Le dossier médical : du papier au clavier D re Yolaine Galarneau Direction de lorganisation des services de première ligne."

Présentations similaires


Annonces Google