La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Gauguin: Vision in der Predigt Délires religieux, explications et implications pour laccompagnement et la relation daide Samuel Pfeifer.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Gauguin: Vision in der Predigt Délires religieux, explications et implications pour laccompagnement et la relation daide Samuel Pfeifer."— Transcription de la présentation:

1 Gauguin: Vision in der Predigt Délires religieux, explications et implications pour laccompagnement et la relation daide Samuel Pfeifer

2 Gauguin : La vision après le sermon

3 Expérience mystique ou psychose?

4 Lévêque et le bouddhiste Exemple 1 : Un jeune prêtre a une expérience mystique dans léglise Saint Pierre à Rome. Un rayon du soleil qui brille à travers un joyau dans la couronne de la Vierge Marie la frappé comme la foudre. Il tombe par terre en ressentant fortement la présence de Dieu. Pour lui, cette expérience est lappel à son futur ministère. Par la suite, il deviendra évêque dans léglise catholique romaine. Exemple 2 : Un étudiant fort intelligent néglige ses études, coupe tout les contacts sociaux et est finalement amené à la clinique psychiatrique par ses parents. Il prétend être converti au bouddhisme et demande la permission de faire un pélérinage au Tibet. Il part sans préparatifs. Trois jours après, il appelle depuis Munich. Il avait dormi dans un parc et un moustique lavait piqué. Maintenant, il ne voulait plus continuer son voyage, mais rentrer à la maison.

5 Petite illustration Un homme âgé de 30 ans, a été arrêté par la police en traînant près dune usine nucléaire, dans un état de perturbation évidente. Lhomme nétait pas religieux avant lincident, mais indiqua quen visitant une église, il a vécu une rencontre avec Dieu, sous la forme dune lumière qui brilla à travers les vitraux. Il sest senti obligé à brûler des billets de banque dans léglise. En démarrant les voitures et camions qui venaient à sa rencontre lui donnaient des messages à laide de leurs phares. Il a quitté sa voiture en laissant la clé de contact et à continué son pèlerinage à pieds en passant deux nuits dans les bois. Il prétendait avoir reçu une mission de la part de Dieu pour protéger les gens autour de lusine nucléaire des radiations nocives. Il sest donc approché de la clôture autour de lusine en la longeant soigneusement dans un sens et dans lautre. Finalement, il a uriné dans une bouteille et a déposé son urine en gouttelettes tout le long de la clôture, afin de créer un mur protecteur.

6 Foi contre délire FoiDélire Expérience en groupe Singularité, restriction pathologique au moi Communion Solitude, manque de communication Doutes acceptésincorrigible ConfianceMéfiance Contenu souvent transcendant Contenu souvent menaçant Pas de psychopathologie clinique Symptômes psychopathologiques supplémentaires Nach Haenel 1983

7 Facteurs dinfluence La croyance religieuse nest pas le seul facteur déterminant dun délire religieux. A Manchester (Siddle et al. 2002): 68 % de patients schizophrène se disaient religieux, mais seuls 23 % avaient un délire religieux (45 des 193 patients). En Arabie Saoudite 43 % des patients ont développé des stratégies adaptatives religieuses contre leurs délires (Wahass & Kent 1997).

8 Fréquence de contenu religieux dans les délires. Seoul47.1 %Austria21.4 % Shanghai7.9 %Pakistan (?)4.6 % Taipeh41.0 %Italy20.1 % Manchester23.0 % Kim et al Stompe et al Siddle et al Raja et al. 2000

9 Critères des délires religieux a) Incorrigibilité dune conviction objectivement étrange. b) Indisposé à entendre raison - Manque de recherche de preuves. c) Égocentrisme pathologique.

10 Conviction, Préoccupation, Détresse Phénomène multidimensionnel. Différence progressive entre conviction de foi normale et délire évident. Des délires (en particulier entendre des voix) napparaissent pas chez des patients schizophrènes (Romme & Escher). Trois dimensions : Conviction. Préoccupation. Détresse. Peters E, Day S, McKenna J, Orbach G. (1999) Delusional ideation in religious and psychotic populations. Br J Clin Psychol. 38 ( Pt 1):83-96.

11 Expériences de délires non religieuses Délires de sens (tous avaient les larmes aux yeux, comme sils connaissaient mes problèmes..."). Délires de référence (Ils sont en train de peindre la maison en orange pour me persécuter – ou pour me donner un message."). Délire dêtre nui (Je suis en train dêtre harcelé - mais dune manière bizarre). Délire de persécution (Conspiration contre moi"). Délire damour (érotique). Délire de grandeur. …

12 Algorithme diagnostique (Siddle 2002) Le patient a-t-il une croyance (y compris lattribution du délire) qui a les caractéristiques dune idée hallucinatoire, par exemple, une idée fortement crue, mais qui peut être bizarre et impossible à raisonner I Autres délires, troubles de la pensée, anxiété etc.? I Contenu religieux I Est-ce que les gens religieux qui vont à léglise (non psychotiques) trouveraient ces idées inacceptables eux aussi ? I Est-ce que les buts, le style de vie du patient... Suggèrent plutôt un épisode psychotique quun événement de la vie enrichissant ? Était-ce une expérience religieuse ou un épisode psychotique ?

13 Notre propre étude 43 patients (30 s, 13 m) Age : 22 – 68 ans Niveau déducation –Diplôme universitaire2 –Enseignement supérieur5 –École secondaire7 –Apprentissage22 –Sans qualification7 Diagnostic –Schizophrénie29 (68 %) –Troubles affectifs14 (32 %) (Manie, dépression psychotique)

14 Incidence de la religion Incidence de la religiosité personnelleTotal Confession sanspetitemoderéeforteTrès forte Aucune Catholique Protestante Églises libres Églises charismatiques Autres Total Incidence de la religiosité personnelle est décrite comme forte lorsque le patient est un membre actif dun groupe religieux, fréquente des cultes, ou lorsque sa religion est visibles dans son apparence extérieure ou son comportement. (par exemple vêtements particuliers, vivre dans un monastère) Deux patients vivaient dans une communauté religieuse, trois étudiaient dans un institut biblique, trois vivaient dans une communauté religieuse informelle. 72 %

15 Degré de religiosité Éducation religieuse – sans importance. –12 patients (28 %) – pas déducation religieuse. –14 patients (33 %) – assistance régulière à des rencontres religieuses durant lenfance. –13 patients (30 %) – influence religieuse modérée. – 4 patients : pas dinformation –13 sur 31 patients (41 %), qui attribuaient une haute importance à la religion dans leur vie avaient eu aussi une éducation religieuse dans leur enfance. Religiosité égo-syntonique: –23 patients (53.5%) montraient, à part leurs délires, une religiosité égo-syntonique, qui était partagée par la sous culture environnante.

16 Actions auto destructives (n = 10) Exemples Tentative de suicide, dans lespoir dêtre auprès de Dieu Se couper, comme offrande à Dieu. Des voix démoniaques commandent à un patient de se couper la main Une femme saute par la fenêtre pour rencontrer Dieu-Jehova Tentative de suicide à cause dun échec à remplir lordre de Dieu. Des rituels qui ruinent la santé afin de contre balancer une malédiction satanique Jeûne jusquà 30 jours Pas dautocastration ou dauto-ligatures dans cette étude.

17 Comportement bizarre (n = 13) Donner des conférence sur son lieu de travail sur le jour du jugement qui sapproche. Tomber par terre dans une rencontre dévangélisation, trembler, crier… Des hallucinations qui sont données dans un culte comme un message prophétique. Une femme enlève ses vêtements et confesse ses péchés en public. Une patiente montre à tout le monde son alliance, quelle à reçu de son époux « Jésus » Prêcher à des voitures sur une rue passante. Barricader la maison pour détourner les attaques sataniques. exemples

18 Comportement qui cherche de laide et acquiescence Recherche dune forme de thérapie religieuse (prière de guérison, exorcisme) –15 patients (34.9%) ont exprimée une causalité démoniaque de leur maladie. –7 patients (16.3%) ont subi un ministère de délivrance ou exorcisme. Acquiescence et délires religieux : –Chez 15 patients (34.9%) les délires religieux avaient une influence. Ils ont souvent insisté que leur problème était spirituel et quils navaient pas besoin de médicaments.

19 Archetypes de délires religieux GeneralReligieux IlluminationApparitions de Dieu Dichotomie bien/malDieu – Satan Persécution (harcèlement)Combat spirituel Détourner le malProtection Divine Passer un messageMission Suggestion symboliqueSignes Divins Thèmes sexuelsAmour / Tentation

20 Thèmes des délires religieux POSITIFNEGATIF ProphétieCondamnation MissionLiens OffrandeMalédictions VisionsEsprits des morts GrossessesDémons

21 Psychodynamique : Quatre fonctions des délires religieux. 1.Interprétation, recadrage cognitif des expériences menaçantes (pourquoi moi ? 2.Contexte dans un cadre de référence plus large. 3.Disculpation ou disegoification, soulagement de culpabilité perçue. 4.Accomplissement désiré et signification à travers lexpérience délirante.

22 a) Interprétation Ce qui est vaguement perçu comme un mal, une menace pour la vie, et une grande menace à lexistence de la personne, obtient une nouvelle signification, qui sest étiquetée démoniaque. Pourquoi moi ? est une des question qui tourmente le plus la personne délirante alors que la vie normale ne donnerait pas dexplication pour sélectionner un individu dune telle façon destructrice, les événements reçoivent un sens à la lumière décrits religieux, où le juste est menacé et attaqué, même dans labsence dactions mauvaises personnelles Mais létude décrit aussi des connotations positives, telles que : identifier une voix réconfortante comme celle de Jésus ou dun ange au milieu dévénements troublants et menaçants.

23 b) Contexte Dimensions cosmique de la souffrance personnelle. Combat des puissances spirituelles. Accomplissement danciennes révélations.

24

25 c) Externalisation des impulsions égodystoniques Mécanisme psycho- dynamique de réduction de culpabilité. Désirs sexuels et sensations érotiques comme lexpérience de Jésus qui vient vers eux dans leurs rêves sensuels. Des actes dagression sont commandés par des démons. Peinture murale, monastère de Rila / Bulgarie

26 d) Accomplissement désiré / Signification Amour, accomplissement sexuel, harmonie avec dautres, grossesse (comme la Vierge Marie). Signification : rôle important, être une prophétesse, avoir une mission, offrir sa vie comme une offrande pour sauver le monde.

27 Approche thérapeutique RESPECT: Le patient est tout dabord un individu souffrant. La religion peut faire partie de sa vie, mais elle est encastrée dans son existence qui est à présent assombrie par le désordre. SENSIBILITE CULTURELLE : Ses idées religieuses font partie de larrière-plan culturel et demandent à être mieux clarifiées - Expriment-elles des peurs ou des désirs non accomplis de façon archétypique ? –Font-elles partie de sa sous culture ? –Sont-elles fonctionnelles ou dysfonctionnelles ? –Peut-on demander à des proches ou à des collègues de clarifier les aspects religieux des délires ?

28 Traitement clinique Diagnostic sur base de manuel du trouble psychiatrique (DSM-IV or CIM- 10). Médication (neuroleptiques). Traitement clinique standard. Inclusion de la famille pour soutien et compréhension. Idées religieuses: –Ne pas y prêter trop dattention. –Passeront dans la plupart des cas sans traitement spécifique.

29 Culture et interprétation du délire PAT* Culture partagée Experiences Psychotiques Événements de vie Observateur Psychiatre Sous-culture Privée Professionnel Interprétation Diagnostic Sensibilité culturelle * PAT = La personne psychotique montre des aspects fonctionnels et dysfonctionnels du comportement et de la pensée, dont certains peuvent être appelés religieux. Sous-culture

30 Bibliographie Peters E, Day S, McKenna J, Orbach G. Delusional ideation in religious and psychotic populations. Br J Clin Psychol Mar;38 ( Pt 1): Gasser R. Religiöser Wahn. Eine katamnestische Untersuchung zu Verbindungen zwischen religiösem Wahnerleben, belastenden Lebensereignissen und Überzeugungen religiöser Gemeinschaften. Lizentiatsarbeit an der Philosophischen Fakultät, Psychologisches Institut II der Universität Zürich Erichsen F. (1974). Bemerkungen über das so genannte religiöse Erleben des Schizophrenen. Nervenarzt 45: Henning C. & Belzen J., Hrsg. (2007): Verrückt nach Gott. Zum Umgang mit aussergewöhnlichen Phänomenen in Psychologie, Psychotherapie und Theologie. Schöningh, Paderborn. Siddle R, Haddock G, Tarrier N, Faragher EB. (2002). Religious delusions in patients admitted to hospital with schizophrenia. Soc Psychiatry Psychiatr Epidemiol. 37: Lenz H. (1973). Glaube und Wahn. Fortschritte der Neurologie und der Psychiatrie 41: Mohr S, Brandt PY, Borras L, Gillieron C, Huguelet P. (2006). Toward an integration of spirituality and religiousness into the psychosocial dimension of schizophrenia. Am J Psychiatry 163(11): Kimhy, D., Goetz, R., Yale, S., Corcoran, C., & Malaspina D. (2005). Delusions in individuals with schizophrenia: Factor structure, clinical correlates, and putative neurobiology. Psychopathology, 38: Stanghellini G. (2005). Schizophrenic consciousness, spiritual experience, and the borders between things, images and words. Transcult Psychiatry 42(4):

31 Dautres présentations au format Powerpoint du Dr. Samuel Pfeifer sur…


Télécharger ppt "Gauguin: Vision in der Predigt Délires religieux, explications et implications pour laccompagnement et la relation daide Samuel Pfeifer."

Présentations similaires


Annonces Google