La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

4.Que nous apprend la crise ouverte en 2008 sur les politiques économiques ? 4.1La monnaie dans la crise : « Money matters » 4.1.1Les politiques monétaires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "4.Que nous apprend la crise ouverte en 2008 sur les politiques économiques ? 4.1La monnaie dans la crise : « Money matters » 4.1.1Les politiques monétaires."— Transcription de la présentation:

1 4.Que nous apprend la crise ouverte en 2008 sur les politiques économiques ? 4.1La monnaie dans la crise : « Money matters » 4.1.1Les politiques monétaires expansionnistes : cause des difficultés ou réponse nécessaire ? 4.1.2Laffirmation des politiques non conventionnelles 4.2Les politiques budgétaires : efficaces ou dangereuses ? 4.2.1Relance et/ou stabilisateurs automatiques ? 4.2.2Le débat sur la valeur des multiplicateurs 4.3La crise des dettes publiques européennes 4.3.1Les manifestations de la crise 4.3.2La conjugaison de crises nationales ? 4.3.3Un échec de leuro et de la construction européenne ? 4.3.4Quelles pistes de réponse ? 4.4Derrière la crise actuelle, crise sociale et mutations structurelles Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 1

2 2 Rappel 1 er signes de la crise : été 2007 avec craintes sur la solvabilité des titres liés aux subprime + blocage du marché interbancaire Idée dune crise purement financière + centrée sur les USA Choc majeur : faillite de Lehman Brothers (septembre 2008) Crainte pour le fonctionnement du système + blocage activité économique mondiale Constat paradoxal : choc énorme mais reprise relativement rapide Printemps 2010 : émergence de la crise des dettes publiques en Europe

3 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 3 Volume du commerce mondial Production industrielle mondiale A tale of two depressions redux – B. Eichengreen et K. ORourke Vox EU – 6 mars 2012

4 4.Que nous apprend la crise ouverte en 2008 sur les politiques économiques ? 4.1La monnaie dans la crise : « Money matters » 4.1.1Les politiques monétaires expansionnistes : cause des difficultés ou réponse nécessaire ? 4.1.2Laffirmation des politiques non conventionnelles 4.2Les politiques budgétaires : efficaces ou dangereuses ? 4.2.1Relance et/ou stabilisateurs automatiques ? 4.2.2Le débat sur la valeur des multiplicateurs 4.3La crise des dettes publiques européennes 4.3.1Les manifestations de la crise 4.3.2La conjugaison de crises nationales ? 4.3.3Un échec de leuro et de la construction européenne ? 4.3.4Quelles pistes de réponse ? 4.4Derrière la crise actuelle, crise sociale et mutations structurelles Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 4

5 5 4. Que nous apprend la crise ouverte en 2008 sur les politiques économiques ? 4.1 La monnaie dans la crise : « money matters » 4.1.1Les politiques monétaires expansionnistes : cause des difficultés ou réponse nécessaire ? 1- Réaction très rapide des autorités monétaires au moment de lenclenchement de la dépression : forte baisse des taux dintérêts par les banques centrales

6 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 6 Politique permettent de limiter limpact de la crise mais question des marges de manoeuvre Priorité est lévitement denchaînements déflationnistes + recherche daction coordonnée

7 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo Développement danalyses sur la responsabilité des politiques monétaires dans les spirales spéculatives des années 2000

8 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 8 Débat : Rôle perturbateur de la politique monétaire trop laxiste dans les années 2000 (Allan Greenspan) Ou excès dépargne mondiale (en particulier pays émergents) qui se traduit par une hausse de la liquidité mondiale

9 4.Que nous apprend la crise ouverte en 2008 sur les politiques économiques ? 4.1La monnaie dans la crise : « Money matters » 4.1.1Les politiques monétaires expansionnistes : cause des difficultés ou réponse nécessaire ? 4.1.2Laffirmation des politiques non conventionnelles 4.2Les politiques budgétaires : efficaces ou dangereuses ? 4.2.1Relance et/ou stabilisateurs automatiques ? 4.2.2Le débat sur la valeur des multiplicateurs 4.3La crise des dettes publiques européennes 4.3.1Les manifestations de la crise 4.3.2La conjugaison de crises nationales ? 4.3.3Un échec de leuro et de la construction européenne ? 4.3.4Quelles pistes de réponse ? 4.4Derrière la crise actuelle, crise sociale et mutations structurelles Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 9

10 10 4. Que nous apprend la crise ouverte en 2008 sur les politiques économiques ? 4.1 La monnaie dans la crise : « money matters » 4.1.2Laffirmation des politiques non conventionnelles 1- Double constat Disparition des marges de manœuvre en matière de baisse des taux dintérêt : réflexion sur laction à long terme des ZIRP (conviction des agents) Blocage des canaux de transmission traditionnels Dimension structurelle : développement des innovations financières (question de lincertitude)

11 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 11

12 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 12 Dimension conjoncturelle : Blocage du crédit interbancaire (taux au jour le jour se déconnecte des taux directeurs) Inversion de la courbe des taux (primes de risque) Problème de confiance (baisse parallèle O et D de crédit) Banques privilégient la liquidité (dépôts overnight)

13 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo Lévolution des politiques « Quantitative Easing » (BoJ – 1997) Injection de liquidités dans le bilan des banques (financements à LT - LTRO, élargissement des collatéraux acceptés) Monétisation de certains acteurs (Etats) Action sur la courbe des taux (anticipations, opération « twist ») « Credit Easing » : financement direct de léconomie Résultat : gonflement de la base monétaire et du bilan des banques centrales

14 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 14

15 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 15 Questions : Efficacité du processus Risques : Pour léconomie : inflation (bulle de titres dEtat) Pour les banques centrales (accumulation de titres risqués) Sortie du processus

16 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo De nouveaux enjeux pour les politiques La question de lobjectif dinflation O. Blanchard : nécessité de relever lobjectif dinflation afin de regagner des marges de manœuvre pour la politique monétaire Lattention aux bulles Inflation aurait tendance à se déplacer des marchés des biens et services vers celui des actifs Prise en compte de lidentification de phénomènes de bulles avec interrogation sur la possibilité de prévenir leur formation

17 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 17 La régulation des déséquilibres financiers Place de lautorégulation marchande (Greenspan) Régulation microprudentielle (limiter la prise de risque des agents) ou macroprudentielle (stabilité vue comme un bien public avec régulation globale) Question du caractère plus ou moins rigoureux de la régulation Interrogations sur la prise de risque (bonus, opérations sur compte propre) et sur laléa moral (« living wills ») Caractère procyclique de la régulation (renforcement capitaux en période de récession : Bâle 3 – Solvency 2)

18 4.Que nous apprend la crise ouverte en 2008 sur les politiques économiques ? 4.1La monnaie dans la crise : « Money matters » 4.1.1Les politiques monétaires expansionnistes : cause des difficultés ou réponse nécessaire ? 4.1.2Laffirmation des politiques non conventionnelles 4.2Les politiques budgétaires : efficaces ou dangereuses ? 4.2.1Relance et/ou stabilisateurs automatiques ? 4.2.2Le débat sur la valeur des multiplicateurs 4.3La crise des dettes publiques européennes 4.3.1Les manifestations de la crise 4.3.2La conjugaison de crises nationales ? 4.3.3Un échec de leuro et de la construction européenne ? 4.3.4Quelles pistes de réponse ? 4.4Derrière la crise actuelle, crise sociale et mutations structurelles Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 18

19 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo Que nous apprend la crise ouverte en 2008 sur les politiques économiques ? 4.2 Les politiques budgétaires : efficaces et/ou dangereuses» 4.2.1Relance et/ou stabilisateurs automatiques ? Constat : fort creusement des déficits publics à partir de 2008 Rappel : Essentiel du creusement est lié au jeu des stabilisateurs automatiques (poids relativement réduit des politiques de relance) Question à propos des politiques de relance budgétaires (3 T : timely, temporary, targeted) Action par la hausse des dépenses ou par la baisse des recettes ? Action sur loffre ou sur la demande ?

20 4.Que nous apprend la crise ouverte en 2008 sur les politiques économiques ? 4.1La monnaie dans la crise : « Money matters » 4.1.1Les politiques monétaires expansionnistes : cause des difficultés ou réponse nécessaire ? 4.1.2Laffirmation des politiques non conventionnelles 4.2Les politiques budgétaires : efficaces ou dangereuses ? 4.2.1Relance et/ou stabilisateurs automatiques ? 4.2.2Le débat sur la valeur des multiplicateurs 4.3La crise des dettes publiques européennes 4.3.1Les manifestations de la crise 4.3.2La conjugaison de crises nationales ? 4.3.3Un échec de leuro et de la construction européenne ? 4.3.4Quelles pistes de réponse ? 4.4Derrière la crise actuelle, crise sociale et mutations structurelles Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 20

21 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo Que nous apprend la crise ouverte en 2008 sur les politiques économiques ? 4.2 Les politiques budgétaires : efficaces et/ou dangereuses» 4.2.2Le débat sur la valeur des multiplicateurs Réapparition dinterrogations sur la valeur du multiplicateur : impact des politiques de relance à partir de 2008, conséquences des politiques de rigueur en œuvre depuis le printemps 2010 en Europe Modèles économétriques (résultats dépendent du type de modèle utilisé) Modèles keynésiens : multiplicateur > 1,5 et stable Modèles « néo keynésiens » (rigidités + anticipations) : multiplicateur entre 1 et 1,4 à CT, pratiquement nuls à LT Neutralité ricardienne : multiplicateur quasi nul

22 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 22 Prise en compte dexpériences historiques C. et D. Romer : analyse des politiques de « tax cut » : multiplicateur autour de 3 V. Ramey : impact de la hausse des dépenses militaires (indépendance par rapport à la conjoncture) : multiplicateur autour de 1,5 Le débat américain aujourdhui Conseillers économiques Obama : multiplicateur politique de relance autour de 1,5 Robert Barro : multiplicateur quasi nul (effet déviction qui suppose la mise en œuvre dune analyse coût – avantage des dépenses publiques mises en œuvre)

23 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 23

24 Ch. 9 - Débats de politique économique - Diapo 5 24 Le bilan des débats Question de la disponibilité en facteurs de production (travail – capital) Existence de taux dintérêt faibles pour lEtat qui permettent de dépasser la contrainte de liquidité) Question du comportement des agents (ricardiens ou non) Interrogation sur les risques de politiques de rigueur (précédent de 1937) Valeur du multiplicateur varie selon la conjoncture


Télécharger ppt "4.Que nous apprend la crise ouverte en 2008 sur les politiques économiques ? 4.1La monnaie dans la crise : « Money matters » 4.1.1Les politiques monétaires."

Présentations similaires


Annonces Google