La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ecrire Net : présentation des grands principes Formation assurée pour les experts dAfristat dans le cadre du séminaire « Écrire net »

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ecrire Net : présentation des grands principes Formation assurée pour les experts dAfristat dans le cadre du séminaire « Écrire net »"— Transcription de la présentation:

1 Ecrire Net : présentation des grands principes Formation assurée pour les experts dAfristat dans le cadre du séminaire « Écrire net »

2 Avec le Net sont arrivés de nouveaux moyens de communication Les nouvelles technologies et le Net offrent de nouveaux modes daccès à linformation (qui ne se réduisent pas au seul web) : les sites (classiquement le web), Internet (ouvert à tous), intranet (interne à une entreprise ou à une administration), extranet (réservé à des fournisseurs ou des clients) la messagerie électronique (mail) les agrégateurs de flux RSS, le podcasting (balado-diffusion) les SMS, en mode texte ou multimédia… et Twitter la vidéo et laudio enregistrés, la téléphonie/visiophonie IP, les « chats », les forums, les newsgroups, les réseaux sociaux … Le net est un espace virtuel où circule de linformation en flux continu Le net est un espace vivant, non figé, qui se remodèle en permanence. Via internet, on sadresse un très grand nombre de lecteurs potentiels Ecrire Net : présentation des grands principes 2

3 Les technologies actuelles permettent et offrent de multiples modes de visualisation/réception Linformation est transmise par le net à lutilisateur de multiples façons : via un écran dordinateur (grand, moyen, petit, mini) ; via un livre numérique (Kindle) ; via un téléphone, un smartphone (Iphone, Android, Symbian) ou une tablette tactile ; via une feuille de papier (résultat dune impression, en couleurs ou N&B) ; sous forme orale (synthèse vocale de lécrit, y compris les commentaires des illustrations) ; en braille (retranscription de lécrit y compris les descriptions des illustrations). Ecrire Net : présentation des grands principes 3

4 Cela engendre de nouveaux comportements et usages Ecrire Net : présentation des grands principes 4 Linternaute peut lire de différentes façons… lire de manière classique, en mode « lecture attentive » (lecture linéaire et exhaustive) ; explorer et choisir de façon cyclique : lire en mode « balayage » (exploration rapide en « zigzag », recherche par mots-clés…) ; lire en mode « kangourou » (rebondir de lien en lien, quitte à séchapper de lespace premier) ; lire en mode « taupe » (creuser linformation dans ce tunnel quest lenvironnement web) ; …et en parallèle, il peut : mener simultanément dautres activités, avec dautres fenêtres ouvertes en même temps, notamment celle de la messagerie ; manipuler linformation : éventuellement faire un copié-collé du passage qui lintéresse pour le diffuser ; archiver linformation sur son disque dur ; réagir, soit en écrivant lui-même, de façon privée par mail à lauteur, soit en écrivant de façon publique son commentaire, et en poursuivant léchange avec dautres internautes, donc en contribuant au texte ; … quid des comportements des prochaines années avec les smartphones et tablettes tactiles connectés à Internet qui se généralisent à loccasion des renouvellements dabonnements ?

5 Comment sadapter à cette complexité ? Ecrire.Net, càd passer du document à linformation Face à cette multiplicité mobile des modes daccès, de publication, de réception, il faut « écrire.net », cest-à-dire : imaginer toutes sortes de stratégies, adaptées à chaque mode daccès, à chaque mode de lecture trouver le dénominateur commun de ces multiples modes. Nous proposons une clé : la notion « dunité dinformation ». Cette notion sapplique aux textes comme aux illustrations séparer totalement la gestion de linformation de sa publication (sous toutes les formes imaginables) Ecrire Net : présentation des grands principes 5

6 Le concept dunité dinformation (1/5) 1. Information versus document : créer des grains Depuis des siècles (linvention de lécriture en fait), on est dans une logique documentaire de classement de « produits finaux », de publications (tablettes, livres, revues, comptes rendus de réunions, notes…). Avec le net, on est dans une logique dinformation et de communication. Le document nest plus la finalité. On gère les composants qui vont permettre de fabriquer à la demande les produits dinformation dhier, daujourdhui et de demain. Il faut donc parvenir à distinguer les « grains » dinformation unitaires. Mieux vaut faire plusieurs petits articles (les grains) quun grand article fourre-tout. Exemple : compte rendu dun Comité de direction, avec N décisions de nature différente, regroupées dans un document unique qui sacralise la réunion. Le « document », le contenant, doit passer au second plan, on doit sattacher à véhiculer chacune des décisions par N articles autonomes ; à la fin de chaque article, on peut faire référence au document rendant compte de lensemble de la réunion. Ecrire Net : présentation des grands principes 6

7 Le concept dunité dinformation (2/5) 2. Navigation versus lecture : créer des parcours Comme on la vu, sur le net on ne lit pas de façon uniquement linéaire, on se promène, on creuse, on explore, on navigue, on écoute, on visionne, on réagit… On se déplace en trois dimensions voire plus. Ce qui est complexe et sapparente parfois à lexploration dun labyrinthe… Pour aider le lecteur, il faut lui fournir des repères, des fils conducteurs, lui organiser des parcours de découverte. Ce qui fait la richesse des sites cest la pertinence des mises en relation des informations les unes par rapport aux autres (figées ou dynamiques). Pour que ces parcours soient possibles, il faut que linformation soit indexée et typée. Une typologie adaptée et une indexation fine permettent de combiner à linfini les informations élémentaires (articles et illustrations). Mettre en relation entre elles les différentes informations, cest aussi produire de linformation ! Ecrire Net : présentation des grands principes 7

8 Le concept dunité dinformation (3/5) 3. Les trois clés dune gestion moderne de linformation a.typer linformation en rubriques (agenda, brève, article, interview, portrait, éditorial, zoom, dossier, albums photos/illustrations, etc.) b.indexer linformation (thesaurus par thème, par région, par pays, etc.) c.structurer linformation en composants unitaires (niveaux de lecture) Ecrire Net : présentation des grands principes 8

9 Le concept dunité dinformation (3/5) Les trois clés dune gestion moderne de linformation 3.a. Typer : le rubriquage de linformation Agenda Evénement Brève Article Focus Zoom Dossier Interview Portrait Chiffres Enjeux Indicateurs Chantiers Billet Réaction etc. Ecrire Net : présentation des grands principes 9 Distinguer le conjoncturel du structurel

10 Le concept dunité dinformation (3/5) Les trois clés dune gestion moderne de linformation 3.b. Indexer : le thésaurus (lépine dorsale) Ecrire Net : présentation des grands principes 10

11 Le concept dunité dinformation (3/5) Les trois clés dune gestion moderne de linformation 3.c. Structurer : les composants dune unité dinformation, alias niveaux de lecture Parce quun texte est dabord une image : il se regarde avant dêtre lu. Surtitre (catégorie, mot-clé - thème - type) Titre (informatif ou incitatif) Sous-titre Chapô (résumé de larticle/accroche) Illustration (photo, schéma, tableau) issue dun album Corps de texte Intertitres Liens (explicites) vers un site Notes Bibliographie Sources Documents joints (PDF, Word…) Liens vers unités dinformation associées… dossier virtuel Ecrire Net : présentation des grands principes 11 } compléments dinformation

12 Le concept dunité dinformation (4/5) 4.a. Présenter un article en ligne Ecrire Net : présentation des grands principes 12

13 Le concept dunité dinformation (4/5) 4.b. Traiter un « dossier » : modulariser ! 1 dossier = 1 article (unité dinformation) maître + n grands articles 1 grand article = 1 article maître + n sous-articles Un long dossier, ou très grand article, se retrouve décomposé (càd modularisé) en unités dinformation (ou articles). Chaque unité dinformation a sa vie propre : elle est typée et indexée par rapport au thesaurus sur un ou plusieurs mots clés. Lintégrité du dossier est maintenue par des relations fortes de filiation entre larticle maître et les articles de niveau inférieur. La présentation du dossier rassemble tous ses composants de façon plus ou moins détaillée selon lendroit où on se trouve (page daccueil, page du dossier, etc.) et selon ses droits daccès lensemble du dossier peut être reconstitué, sous forme électronique, comme sous forme papier Cest une logique transversale et dynamique, et non arborescente (figée). Ecrire Net : présentation des grands principes 13

14 Le concept dunité dinformation (5/5) 5. Gérer tableaux et illustrations Tableaux, illustrations et photos constituent un niveau de lecture à part entière au sein dune unité dinformation. Ils peuvent être visualisés en différents formats suivant le contexte : miniature en page daccueil permettant de distinguer de quoi ils traitent, grand format pour tout percevoir. Ils doivent si possible toujours se présenter selon le même format, et non pas au gré de la personne qui incorpore les articles dans la gestion de contenus. Un tableau, une illustration, une photo, peut être incorporée dans plusieurs unités dinformation. Ces éléments peuvent aussi éventuellement être parcourus de façon indépendante dun article, selon leur sujet : photos, animations, tableaux, cartes, indicateurs, etc. Gestion centralisée Classement dans des albums (type dinformation) Génération automatique des différents formats (400 px, 200 px) Affichage agrandi « surimpression » (effet Lightbox/Ajax) en un clic Indexation par rapport au thesaurus (niveau album ou élémentaire ?) Ecrire Net : présentation des grands principes 14

15 6. « Alors, comment écrire.net ? » Écrire reste toujours écrire. Il faut connaître et appliquer les règles de la communication et les « fondamentaux » de lécriture journalistique. Détruisons dabord un fantasme. Que ce soit sur le papier ou sur le net, écrire (au sens de « rédiger »), cest toujours écrire. Dailleurs un des modes de publication sur internet peut être le papier. Il y a beaucoup de publications papier archivées sur le net. Il ny a pas de dichotomie papier/net. En amont, on retrouve les règles de la communication (qui parle, à qui on sadresse, quel est lobjectif, quel est lenjeu, etc.) qui servent à définir une ligne éditoriale. Du point de vue de la rédaction proprement dite, on retrouve toutes les règles de lécriture journalistique, y compris le principe de lhypertexte qui na pas été inventé par Internet (notes, sources, références à un autre article) : « droit au but » (message essentiel, pyramide inversée), « chaud et froid », structuration (par grille de questions), niveaux de lecture (titres et accroches), et les principes généraux de lisibilité et de style. Ecrire Net : présentation des grands principes 15

16 En résumé : six grands principes dune gestion moderne et évolutive de linformation Penser communication de masse (se mettre dans la logique du lecteur, sortir de celle du producteur). Éditorialiser : dresser une typologie (rubriquage) appropriée aux objectifs de communication - distinguer notamment le conjoncturel du structurel. Penser « information » plutôt que « document », penser réutilisation : modulariser les articles. Structurer linformation élémentaire de façon fine et rigoureuse (niveaux de lecture). Concevoir, alimenter et rédiger des articles (ou « unités dinformation ») de façon journalistique. Mettre en relation entre elles les unités dinformation (indexation, lien avec autres articles). Ecrire Net : présentation des grands principes 16

17 Architecture logique dune gestion de linformation indépendante des modes de publication Ecrire Net : présentation des grands principes 17

18 Démultiplier, faciliter et rationaliser la publication Chacun peut facilement « écrire » ses articles dans un formulaire simple, sans avoir besoin de connaissances techniques (comme le HTML) Des « valideurs » sont désignés selon leur domaine de compétence et de responsabilité : ils valident ou rejettent les articles qui leur sont soumis Dès la validation, les articles sont en ligne Simplicité Rapidité Efficacité du processus de publication Ecrire Net : présentation des grands principes 18


Télécharger ppt "Ecrire Net : présentation des grands principes Formation assurée pour les experts dAfristat dans le cadre du séminaire « Écrire net »"

Présentations similaires


Annonces Google