La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Conférence de presse du Mercredi 17 novembre 2010.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Conférence de presse du Mercredi 17 novembre 2010."— Transcription de la présentation:

1 Conférence de presse du Mercredi 17 novembre 2010

2 17 Novembre 2010 CLUSTER CARAÏBE DES RISQUES NATURELS ET DE LA MER INTERREG IV « Caraïbes » CARIBRISKCLUSTER

3 17 Novembre 2010 Programme opérationnel qui s’inscrit dans le cadre de la politique de cohésion de l’Union européenne. Ce programme relève de l’objectif «coopération territoriale européenne» 2007/2013 qui vise à renforcer :  la coopération au niveau transfrontalier,  la coopération transnationale,  la coopération interrégionale et l’échange d’expériences. INTERREG IV Caraïbes - Présentation

4 17 Novembre 2010 INTERREG IV Caraïbes - Budget Budget Le budget Interreg s’élève à globalement 63 M€ répartis comme suit :  75% FEDER  25% Région Martinique, Guadeloupe, Guyane, COM (Saint-Martin, St Barthélémy), Etat 75 % 25%

5 17 Novembre 2010 INTERREG IV Caraïbes - Organisation L’autorité de gestion du programme est le Conseil Régional de la Guadeloupe, assisté par un Secrétariat Technique Commun (STC)  Communication  Animation  Instruction, suivi financier et administratif du programme En appui : des points de contacts régionaux (PCR) localisés en Martinique et en Guyane

6 17 Novembre 2010 INTERREG IV Caraïbes - Organisation Un comité de suivi et un comité de programmation composé du CR de la Guadeloupe, du STC ainsi que des représentants des organisations régionales de la zone (AEC, CARICOM / CARIFORUM et OECS) valident les décisions stratégiques et sélectionnent les projets à financer

7 17 Novembre 2010 INTERREG IV Caraïbes - Objectifs L’objectif général du programme Contribuer au développement harmonieux, concerté et durable de l’espace Caraïbe par une croissance économique, respectueuse de l’environnement et créatrice d’emplois 3 axes ont été retenus : 1.Favoriser la croissance et l’emploi par l’innovation et l’économie de la connaissance 2.Valoriser et protéger le capital environnemental 3.Stimuler le rapprochement des populations

8 Le cluster  Contexte  Définition  Nature du projet  Organisation  Zones cibles  Thématiques  Vecteur de la communication  Site Internet  Objectifs  Impact  Budget, Délais  Bénéficiaires

9 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Contexte Les Départements Français d’Amérique restent en marge de la forte dynamique de coopération caribéenne notamment avec les Etats anglophones de la Caraïbe. Nous ne participons pas aux travaux d’organismes tels que : Caribbean Disaster Emergency Management Agency (CDEMA) Agence de prévention et de gestion des risques naturels. Caribbean Climate Change Centre (CCCC) Le Centre des changements climatiques de La Caraïbe. Caribbean Institute for Meteorology and Hydrology (CIMH) L’Institut Caraïbes de météorologie et d'hydrologie.

10 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Contexte CARIBRISKCLUSTER est né de la volonté du Conseil Général de mettre un terme au cloisonnement existant avec les pays de la Caraïbe afin de renforcer l’intégration de notre île dans cette zone. Il s’inscrit dans le cadre défini par le programme INTERREG IV Caraïbes qui préconise de «Coordonner et renforcer les politiques de prévention et de gestion des risques».

11 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster - Définition CLUSTER Communauté Groupe Se regrouper Grappe CLUSTER CARAÏBES DES RISQUES NATURELS ET DE LA MER

12 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Nature du projet CaribRiskCluster consiste à initier la création d’un pôle relatif aux risques naturels, en y associant les entreprises, les centres de recherche et de formation et les collectivités des DFA. Pendant 2 ans le Conseil Général, chef de file du projet crée un espace caribéen, de rencontres, d’échanges et de réflexion sur le thème «Prévention et Gestion des risques naturels».

13 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Organisation Conseil Général de la Martinique Chef de file SCT et PCR Conseil et assistance Partenaires Caribéens Entreprises et bureaux d’études Organismes de recherche et de formation Pôle Mer PACA et Pôle Euro méditerranéen Collectivités territoriales de Martinique, Guadeloupe, Guyane, Saint-Martin, St Barthélémy

14 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Organisation Phase 1 : L’analyse de l’économie générale du projet  Présenter les enjeux, les moyens à mobiliser, rappeler les objectifs du projet ( impacts prévisibles).  Recenser les différents acteurs impliqués, les réseaux concernés et les services déjà organisés pour aboutir sur :  L’identification et la sensibilisation des acteurs;  L’identification et la sélection des projets porteurs.

15 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Organisation Phase 2 : La promotion du Carib Risk Cluster  Mobiliser et mutualiser les moyens.  Identifier des activités porteuses de solutions innovantes sur ces thèmes.  Mettre en place un groupe d’experts de La Caraïbe fonctionnant en réseau permanent.  Proposer la création d’une association gestionnaire du Cluster.

16 17 Novembre 2010 Pays et territoires insulaires Anguilla, Aruba, Antigua et Barbuda, Bahamas, Bermudes, Cuba, Dominique, Grenade, Haïti, Iles Caïman, Antilles néerlandaises (Bonaire, Curaçao, Saba, Sint-Marteen, Saint-Eustache), Iles françaises (Guadeloupe, Martinique, Saint-Martin, Saint- Barthélemy), Iles Vierges américaines, Iles Vierges britanniques, Montserrat, Porto-Rico, République dominicaine, Jamaïque, Saint-Kitts & Nevis, Sainte- Lucie, Saint-Vincent et les Grenadines, Trinité et Tobago, Turks & Caïcos. Pays et territoires continentaux Belize, Brésil pour partie, Colombie, Costa-Rica, Guatemala, Guyana, Guyane, Honduras, Mexique, Nicaragua, Panamá, Salvador et Venezuela. CaribRiskCluster – Zones cibles

17 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Zones cibles Afin de mieux appréhender les obstacles et les contraintes inhérents à la complexité du territoire, les ateliers et les acteurs seront regroupés par zones cibles : une zone francophone (Guadeloupe, Saint-Martin, Saint- Barthélemy, Guyane, Haïti) une zone de petites Antilles anglophones (de Grenade à la Dominique) une zone des grandes Antilles anglophones une zone des Antilles hispanophones. Une zone Pays et territoires continentaux.

18 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Thématiques o L’objet principal, «Prévention et gestion des risques naturels» sera décliné en plusieurs sous-thèmes : Lutte contre les inondations par les systèmes d’alerte de crues Systèmes d’Information Géographiques (SIG), instruments de gestion et de prévention des risques naturels Lutte contre les glissements de terrain

19 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Thématiques Développement de la culture du risque et de la mer (tsunamis, érosion, sécheresse …) Lutte contre l’érosion côtière Elaboration de Techniques de Renforcements Parasismiques Conservatoires (TRPC) Cette liste n’est pas exhaustive

20 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster - Vecteurs de la com° Site Internet Séminaires Ateliers Organisés dans les pays des zones cibles sur des thèmes spécifiques (fréquence à définir avec les partenaires) Organisés en Martinique. Ce sont de véritables bilans d’étapes, ils valident la suite du processus (Fréquence: tous les 6 mois ) Outil d’information et d’échange permanent utilisant les TIC

21 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster - Le site Internet

22 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Le site Internet  Information générale sur le cluster Vitrine d’entrée internationale multilingue Point d’avancement des projets  Plateforme collaborative dédiée aux différents intervenants des projets (experts et spécialistes)

23 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Objectifs L’identification de ressources susceptibles de constituer des pôles, travaillant en réseau dans la zone caraïbe autour du thème des risques naturels, en mesurant les spécialités et l’identité de chacun :  Entreprises;  Etablissements et centre de formation et de recherche;  Lieu d’expérimentation ;  Associations et institutions associées concernées.

24 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Objectifs La mise en forme d’un inventaire par spécialité et d’une localisation adaptée, précisant les implantations des partenaires ressources selon leurs fonctions et spécialités; Un carnet d’adresses de partenaires et spécialistes utilisables pour le projet, sous forme de fiches d’identité; L’identification des pistes de collaboration ou des besoins potentiels des acteurs des filières répertoriées.

25 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Impact Il sera étudié pendant ces deux années la faisabilité et l’opportunité de créer une structure fédérative ad hoc de type associative pour gérer dans le temps ce réseau actif de CLUSTER. L’appropriation locale est la création d’un CLUSTER en Martinique avec les impacts attendus en termes d’emplois et d’activités.

26 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Impact Ce projet participe très concrètement à la prise en compte des risques naturels dans les politiques publiques des pays de la Caraïbe. Il devrait permettre aux DFA de participer à part entière dans les dispositifs et organismes existants. Ce qui n’est pas le cas aujourd’hui comme nous l’avons signalé en amont. C’est objectivement là un des aspects de la gestion des risques et donc de la protection civile qu’il faut développer au niveau de la Caraïbe.

27 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Budget / Délais Plan de financement  FEDER €  CONSEIL GÉNÉRAL € Délais La mission est conclue conformément au programme INTERREG IV caraïbes pour une durée de 24 mois.

28 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Bénéficiaires Les collectivités territoriales et les entreprises de Guadeloupe, Guyane et Martinique, les agences de gestion et de prévention des risques naturels représentant leurs Etats membres au sein de la CDERA particulièrement ODPEM Jamaïque, NEMO Sainte-Lucie et Office of Disaster Mangement de la Dominique), la CDERA, les institutions publiques de Cuba et de la République Dominicaine, les sociétés privées partenaires de ces différentes institution; Les associations professionnelles relevant des thématiques choisies;

29 17 Novembre 2010 CaribRiskCluster – Bénéficiaires Les communautés scolaires actrices de l’approfondissement de la culture du risque; Le grand public des pays concernés; la société civile et les entreprises qui bénéficieront d’une meilleure protection contre les risques naturels.

30 Merci de votre attention CG972 / DGA2 / DEAT 14 septembre Philippe MARIE-ROSE –


Télécharger ppt "Conférence de presse du Mercredi 17 novembre 2010."

Présentations similaires


Annonces Google