La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

HaSsAyOun Ha Na 2émé SV SA TD 4 TP8 Organochloré.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "HaSsAyOun Ha Na 2émé SV SA TD 4 TP8 Organochloré."— Transcription de la présentation:

1 HaSsAyOun Ha Na 2émé SV SA TD 4 TP8 Organochloré

2 . Il est conseillé de consommer 5 fruits et légumes par jour car l'alimentation est essentielle à la protection de la santé. Mais pouvons-nous en manger en toute sécurité alors qu'ils regorgent de résidus chimiques dus à l'utilisation de pesticides ? Le terme pesticide désigne toute substance ou mélange servant à empêcher, détruire, repousser des organismes indésirables pour l’agriculture ou l’hygiène publique. Un pesticide peut être une substance chimique, un agent biologique (tel qu’un virus ou une bactérie), un désinfectant ou tout autre produit luttant contre des « nuisibles » tels que les insectes, les mauvaises herbes, ou les microbes. Les pesticides peuvent être classés en fonction de leurs familles chimiques. Les familles les plus importantes sont les les insecticides, les fongicides, les herbicides. Ils s'attaquent respectivement aux insectes ravageurs, aux champignons, aux «mauvaises herbes»

3 Les différents types de pesticides A/ Les insecticides 1)Les organochlorés Cette famille comprend un grand nombre de composés chimiques contenant du chlore et quelquefois d’autres éléments. Les insecticides les plus puissants et les plus efficaces sont des organochlorés. On trouve dans cette famille le DDT, le chlordane, ou en encore le pentachlorophenol. Ils sont très persistants dans les sols, et ils se concentrent également dans les tissus biologiques. Beaucoup de composés de cette famille sont interdits en raison de leur neurotoxicité. 2) Les insecticides organophosphorés la production de ces pesticides a diminué mais on les retrouve encore partout dans l’environnement : dans l’air, dans l’eau, dans les poissons…et dans le corps humain. C’est aujourd’hui la famille d’insecticides la plus utilisée.

4 B/ Les fongicides Ces produits sont encore utilisés de nos jours, mais ils ont été largement supplantés par les fongicides de synthèse. C/ Les désherbants (ou herbicides) Les herbicides font partie de la famille des pesticides. Ce sont des désherbants, des préparations phytotoxiques utilisées pour lutter contre les adventices, ou mauvaises herbes.

5 incidence dans l'environnement : On retrouve des pesticides partout. Dans l'eau sur les cotes bretonnes par exemple, les algues vertes prolifèrent a cause du nitrate déversé dans l'eau. Pollution des eaux de surface et souterraines (surtout avec les herbicides chimiques), intoxication des organismes aquatiques et, en fin de compte, contamination de l’eau du robinet.

6 Dans l'air Les pesticides peuvent s’introduire dans l’atmosphère directement lors de l’application mais aussi après leur dépôt en se volatilisant ou sous l’effet du vent. Dans le sol.

7 Ce schéma met à nue le voyage des pesticides dans l'environnement :

8 Les voies d’expostion : Les voies d’exposition aux pesticides sont les suivantes :  Voie orale : – en mangeant des aliments contaminés ; – par le contact et l’ingestion de sol contaminé (surtout chez les enfants) – en buvant de l’eau contaminée (Ex : eau d’irrigation contaminée après les épandages aériens).  Voie cutanée : – en manipulant des pesticides sans mesure de protection appropriée ; – en touchant des objets contaminés sans gants de protection.  Inhalation : – des vapeurs/gaz ; – des poussières.

9 Les pesticides présentent : des effets néfastes sur la santé ( (humaine et animale) ; des effets néfastes sur l’environnement ; des impacts économiques et financiers ; des impacts sociaux. Effets sur la santé De nombreuses maladies, non seulement chez les personnes exposées directement (ex : Agriculteur), mais aussi chez la population générale ont été détecté. Ces maladies peuvent être des malformations congénitales, Un bébé mal developpé à cause des pesticides

10 des problèmes de fertilité, des problèmes neurologiques, troubles de comportement, différentes formes de cancer (leucémie, cancer du cerveau, etc.).ou encore un système immunitaire affaibli. On note aussi que les enfants sont plus exposés aux risques probables que représentent les pesticides vu que leur corps est plus sensible que celui des adultes. Ils sont aussi en période de croissance, ils consomment alors plus d'aliments végétaux et animaux nécessaires relativement à leur masse corporelle. Un enfant atteint par les pesticides

11 On retrouve donc 2 types d'intoxication : - Les intoxications aïgues : Le délai qui sépare l'exposition au produit et l'apparition des troubles est relativement court, de quelques heures à quelques jours, permettant le plus souvent de relier les effets à la cause.  Les dérivés organochlorés sont le fruits de troubles digestifs (vomissement, diarrhée) suivi par des troubles neurologiques (maux de tête, vertige) accompagné d'une grande fatigue. L'intoxication aiguë avec ce type de produit est relativement rare, à moins d'ingestion volontaire (suicide) ou accidentelle (absorption par méprise, dérive de nuage, jet de pulvérisateur…).. De plus, on trouve des troubles respiratoires avec hypersécrétion bronchique, toux et essoufflement mais aussi des troubles cardiaque Les troubles neuromusculaires se traduisent par des contractions fréquentes et rapides de tous les muscles, des mouvements involontaires, des crampes puis une paralysie musculaire générale. La mort survient rapidement par asphyxie ou arrêt cardiaque.

12 - Les intoxications chroniques - Les intoxications chroniques : Atteintes dermatologiques : rougeurs, démangeaisons touchant plutôt les parties découvertes du corps (bras, visage).  Atteintes du système respiratoire : ces atteintes sont souvent en relation avec les phénomènes d'irritation engendrés par bon nombres de pesticides, favorisant ainsi les surinfections et être à l'origine de bronchites, rhinites et pharyngites.

13 Parkinson  Maladies neurodégénératives : Une étude publiée en 2006 a conclu à une augmentation des risques de maladie de Parkinson suite à l'exposition à certains pesticides.  Atteintes neurologiques : les organochlorés font apparaître une fatigabilité musculaire, une baisse de la sensibilité tactile.  Troubles du système hématopoïétique : les organochlorés peuvent provoquer une diminution du taux de globules rouges et de globules blancs, avec risque de leucémie  Atteintes du système cardiovasculaire : les organochlorés développent des phénomènes de palpitation et de perturbation du rythme cardiaque.

14  Risques fœtaux : des pesticides franchissent la barrière placentaire et ont une action sur l'embryon. C'est le cas du DDT et des phtalimides (fongicide). Il peut survenir des accouchements prématurés ou des avortements, ainsi que des malformations de l'appareil génital du garçon. Il est conseillé à la femme enceinte d'éviter tout contact avec des pesticides entre le 23e et le 40e jour de la grossesse, mais certains produits ont une longue durée de demie-vie dans l'organismes (lindane, DDT par exemple). foetus avec un corps mal developpé à cause des pesticides

15 Conclusion: Moyens de prévention : Eviter l’inhalation des poussières ; Eviter tout contact cutané ou oculaire ; Eviter les rejets dans les milieux aquatiques ; Ne pas brûler les emballages ; Porter des vêtements de protection lors de manipulation ; Savonner les zones atteintes et rincer abondamment. Les pesticides sont dangereux pour la santé et l’environnement. Ils doivent par conséquent être utilisés et gérés avec précaution. En cas d’intoxications ou de contact avec les pesticides, s’adresser ou amener la victime au centre de santé le plus proche. Il faut surtout éviter toute automédication. l’information et la sensibilisation ;


Télécharger ppt "HaSsAyOun Ha Na 2émé SV SA TD 4 TP8 Organochloré."

Présentations similaires


Annonces Google