La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Analyse a priori des risques et mesures de prévention en station d'épuration Année 2012/2013.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Analyse a priori des risques et mesures de prévention en station d'épuration Année 2012/2013."— Transcription de la présentation:

1 Analyse a priori des risques et mesures de prévention en station d'épuration Année 2012/2013

2 Situation de travail Dépotage matières de vidange Bassins biologiques Dégrillage Stockage des boues Lavages au jet d'eau Année 2012/2013

3 Le procédé d'épuration Année 2012/2013

4 Les agents infectieux-Réservoirs Leptospirose, Clostridium, Virus Hépatite A, Salmonella, Shigella…. Salmonella enterica sérotype Typhi Année 2012/2013

5 Lagent infectieux- Les réservoirs Salmonella enterica sérotype Typhi Autres noms : Salmonella Typhi Maladies : Fièvre entérique ou fièvre typhoïde Maux de tête, bradycardie (rythme cardiaque lent), éruption cutanée rose pâle sur labdomen et la poitrine, perte dappétit, douleurs abdominales, douleurs musculaires, sensation de malaise, diarrhée (plus fréquente chez les enfants) ou constipation (plus fréquente chez les adultes), augmentation de taille du foie et de la rate, pouvant se compliquer dhémorragie digestive ou extradigestive en l'absence de traitement. Incubation de 3 à 60 jours. Traitement antibiotique. Vaccination possible offrant une protection modérée. Commentaire : un vaccin efficace est disponible Groupe de risque infectieux : 3* normalement pas infectieux par l'air Autorisation ANSM : Non Déclaration obligatoire : Oui Voies de transmission : digestive Zoonose : Non Réservoir : hommes Sources de contamination : selles aliments contaminés eau contaminée mains contaminées objets contaminés les aliments, l'eau, les mains et les objets sont contaminés par les selles d'hommes infectés Distribution géographique : Monde entier Année 2012/2013

6 Les voies dexposition Transmission par voie aéroportée Plus forte production de bioaérosols lors de : déshydratation des boues séchage des boues stockage des boues nettoyage au jet maintenance des installations Année 2012/2013

7 Les voies dexposition Transmission par voie orodigestive Projection de gouttelettes sur les lèvres autour des installations / lors des opérations produisant des bioaérosols Mains ou objets contaminés portés à la bouche partout dans la station Année 2012/2013

8 Les voies dexposition Transmission par voie cutanéomuqueuse Peau ou muqueuse en contact avec l'eau usée, les boues ou les surfaces contaminées Piqûre / coupure avec du matériel contaminé Année 2012/2013

9 Les mesures de prévention Agir sur le réservoir (eau usée, boues) non : objet de la station d'épuration Prévention collective capoter et aspirer l'air à la source de bioaérosols bâtiments correctement ventilés Prévention individuelle porter des appareils de protection respiratoire Transmission par voie aéroportée Année 2012/2013

10 Agir sur le réservoir (eau usée, boues, surface) ? limité : nettoyer-désinfecter les surfaces contaminées Prévention collective capoter et aspirer l'air à la source de projections et bioaérosols Prévention individuelle porter des gants de protection respecter les mesures d'hygiène lavage des mains douche en fin d'activité Les mesures de prévention Transmission par voie orodigestive Année 2012/2013

11 Les mesures de prévention Agir sur le réservoir (eau usée, boues, surface) ? limité : nettoyer-désinfecter les surfaces contaminées Prévention collective non possible Prévention individuelle vêtements de protection gants de protection lunettes masques respecter les mesures d'hygiène lavage des mains douche en fin d'activité Transmission par voie cutanéomuqueuse Année 2012/2013

12 Conclusion Station d'épuration = réservoirs importants d'agents biologiques eau usée boues surfaces Expositions possibles aéroportée orodigestive cutanéomuqueuse Prévention possible collective (conception, capotage, ventilation générale) individuelle (EPI) Année 2012/2013


Télécharger ppt "Analyse a priori des risques et mesures de prévention en station d'épuration Année 2012/2013."

Présentations similaires


Annonces Google