La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rapport de mission Les meilleures pratiques de gestion logistique : lexpérience scandinave Sven Gustavsson, Q-Web François Léger, Forintek Sophie DAmours,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rapport de mission Les meilleures pratiques de gestion logistique : lexpérience scandinave Sven Gustavsson, Q-Web François Léger, Forintek Sophie DAmours,"— Transcription de la présentation:

1 Rapport de mission Les meilleures pratiques de gestion logistique : lexpérience scandinave Sven Gustavsson, Q-Web François Léger, Forintek Sophie DAmours, FORAC 11 décembre 2002 Québec

2 2 Les participants Sven Gustavsson, Q-Web Sébastien Crête, Crête Jean-Guy Veilleux, Crête André Proulx, Kruger Jean-François Mérette, Kruger François Léger, Forintek Canada Corp. Sophie DAmours, Université Laval

3 3 Situation géographique

4 4 Objets de discussion Objectifs et déroulement de la mission Stratégie de vente Production sur commande Technologies de production Affaires électroniques Coûts de production et dapprovisionnement

5 5 Jour 1 –VIDA Group (www.vida.se)www.vida.se –SÖDRA (www.sodra.com)www.sodra.com Jour 2 –Swedish Wood Association (www.svenskttra.org/mainpage)www.svenskttra.org/mainpage –World Wide Fund for Nature WWF (www.wwf.se)www.wwf.se –Heby Sawmill, Mellangskog Industri AB. (www.mindab.com)www.mindab.com –Langshytte, 100% proprieté de Mellanskog Industri (www.mindab.com)www.mindab.com Jour 3 –Bergkvist Insjön (www.bergkvist-insjon.se)www.bergkvist-insjon.se –Tomoko Hus Ab (www.swedenhouse.co.jp)www.swedenhouse.co.jp Jour 4 –Raunion Saha (www.raunionsaha.fi)www.raunionsaha.fi –Paloheimo (www.paloheimo.com)www.paloheimo.com Jour 5 –VTT Technical research centre of Finland –University of Helsinki –Wood Focus –TietoEnator (www.tietoenator.com)www.tietoenator.com –Heinola Sawmill, UPM-Kymmene (www.upm-kymmene.com)www.upm-kymmene.com Généralités Plan de la présentation

6 6 VIDA Group La Compagnie: –Compagnie de sciage privée et non intégrée (épinette 90%, pin 10%) –6 usines de sciage –Mise sur les personnes autant que sur les technologies –Investissements principaux en technologie de linformation –Focus des prochaines années : connaissances sur les inventaires et support aux ventes –Philosophie client, réaction en fonction de la demande –Les taux de change sont extrêmement importants pour leurs affaires autant que lhabilité à scier Approvisionnement: –Forêt privée et 10 à 15% de la Russie Production: –Sciage 750K m 3, Planage 800K m 3, volume livré 850K m 3, trading 100K m 3, CA ~ 300M $CAN, 550 employés. Marché: –Philosophie de profit –Relation client très forte –Focus actuel USA et Japon –Bonus denviron USD/m3 pour leur qualité avec Home Depot, Loews et autres Produits no 2 pour le marché des É-U.

7 7 scierie ALVESTA: –Produits Production de colombage, grumes séparées par rapport aux essences Organisée pour produire une panoplie de dimensions différentes Les sciages sont toujours protégés par des abris Les cours sont asphaltées –Ressources humaines 4 personnes sur la ligne (75% femmes), 45 employés au total Les opérateurs font la rotation à tous les postes de travail pour une durée dune heure –Planification et opérations Ligne de production très linéaire, ligne balancée, 17 billes par minute Temps de cycle entre coupe et sortie de lusine: une semaine à un mois (max trois mois) À chaque shift on produit une même longueur –Intégration Business dénergie importante – relation avec les municipalités VIDA Group

8 8 scierie VIDA: –Usine Usine très automatisée Usine très dégagée, linéaire et parfaitement balancée Séchoirs en continu –Produits Les grumes suivent les normes standards de la Suède soit de 3,0m à 5,4m par saut de 30cm Les sciages sont de 18 épaisseurs et 12 largeurs (sans aucune flache) 95% no 2 & meilleur Le pourcentage des coûts associé à la matière première de 60 à 65% Le bois est vendu en m3 scié, mesures réelles –Ressources humaines 4 personnes pour toute lusine, équipe autogérée – pas de contremaître Les tâches à réaliser ne sont pas physiques Le pourcentage des coûts associé à la main dœuvre est de 12 à 15 % –Planification et opérations Le triage des grumes se fait en 42 classes de diamètre, longueur et qualité Emballage manuel après séchage (peu esthétique) Objectif de séchage est 16% (réglementation dit plus bas que 19%) VIDA Group

9 9 SÖDRA La Compagnie: –Plus importante coopérative suédoise de fermiers forestiers membres, volume coupé 12,5 millions m 3 (17% récolte Suède) 1,2 milliards $US et 3000 employés –Possède 9 scieries –Stratégie: donner de la valeur aux clients et aux membres de la coopérative –Monsteras est lune des usines les plus modernes au monde Approvisionnement: –Directement des membres et un peu de la Russie –Éclaircie commerciale donne 50% de bois de pâte –Coupe finale donne 75 % de billots de sciage –Opérations forestières sous-traitées –Distance moyenne à lusine 90 KM –Coupent en forêt et tronçonnent selon des tables ajustées au marché Production: –Bois solide sans écorce : scieries = 3.2 M m 3 fub, pâte = 6,2 M m 3 fub, copeaux = 2,2 M m 3 fub –Autres produits = 1,1 M m 3 fub (fiber under bark) Marché: –Bois dœuvre, copeaux pour les pâtes et papier, systèmes de construction, énergie = granules (pour 85 maisons/an) –Stratégie coût et qualité –80% Europe avec Allemagne et la Suède –50 containers par semaine au Japon –Prévoit une consolidation en Suède au cours des 10 prochaines années- 50% des scieries devraient disparaître

10 10 Empilement pour le séchage : tous les paquets sont étiquettés avant séchage scierie MONSTERAS: –Usine Coût construction 100 M CAD 400 mètres de long en U Très dégagée pour permettre acquisition future Convoyeur de 800 mètres reliant la plus importante usine de pâte Usine très linéaire, automatisée, tous les centres machines sont recouverts Salle de contrôle surplombe toute la ligne Bâtiment en bois et plancher en bois vernis –Produits 76% dépinette et 24% de pin Usine conçue spécialement pour le marché japonais et US Prix des grumes varient en fonction de 5 grades de qualité – incluent les travaux sylvicoles –Ressources humaines 2 shifts, 105 personnes dans lentreprise, dont 4 opérateurs à la fois sur la ligne –Planification et opérations Planification par 4 mois Tri du bois à lentrée – 78 classements possibles 1 mois de bois brut en inventaire Triage par camera tient compte à la fois des dimensions et de la qualité Séchage en continu sera enlevé Emballage et étiquetage automatisés pour les produits finis secs Paquets au séchage particulier SÖDRA

11 11 Swedish Wood Association Objectif –Développer une culture du bois –Programmes pour augmenter le taux dutilisation des produits du bois –Aspect environnemental Activités de lassociation –Politiques de commerce –Financement de la recherche et du développement –Intelligence de marché –Services aux membres (ex : index de prix) –Communication au sein de lindustrie Membership –200 membres qui représentent 85% de la production suédoise

12 12 Swedish Wood Association –Forêt 23 M ha de forêt Informations concernant lindustrie Répartition de la forêt Propriétaire Entreprise État Organisations 51% 25% 18% 6% Répartition des scieries PME Associations Entreprises 66% 12% 22% –Scierie 66 % des scieries sont des petites ou moyennes entreprises Consolidation au cours des 20 dernières années

13 13 Swedish Wood Association Informations concernant lindustrie –Stratégie Développer les marchés liés à la construction et au design intérieur Accroître le niveau de consommation per capita principalement en Europe –Priorité de recherche Connaissances du bois, standardisation Compétence du futur: support à léducation supérieure Marketing, environnement, construction –Pays à surveiller Le Belarus produit de plus en plus de bois et sinstalle sur le marché allemand La Finlande est très dépendante des approvisionnements venant de la Russie –Observations générales Production sur contrat est chose courante pour tout ce qui touche lexportation Lindustrie représente 15 à 20 % de léconomie suédoise La Suède se positionne sur le marché du Japon par qualité de finition, faible court de la monnaie, flexibilité à répondre à des demandes particulières

14 14 Mission –Préserver la biodiversité, réduire la pollution et soutenir lutilisation de ressources renouvelables Commentaires –Ne reconnaissent pas la PEFC car ne rencontre pas les dix commandements de la FSC –Le concept de Chain of Custody (COC) semble tranquillement être accepté –3 perspectives aux travaux : économique, sociale et environnemental –FSC sappuie sur 11 organisations qui donnent les certificats de conformité –La principale critique est la difficulté dapplication pour les petites entreprises World Wide Fund for Nature WWF Le groupe en mission devant le château royal Ulriksdal abritant le WWF donné à lorganisation par le roi Charles XVI Gustave-Bernadotte

15 15 La Compagnie: –Fondé par la cooperative forestière Mellanskog 6 scieries ( m 3 ) 2 usines de reman ( m 3 ) 1 usine de poutres lamellées collées ( m 3 ) –710 employés –Chiffre daffaires de 385 millions CAD –La scierie a Heby est la plus importante de la compagnie avec une production annuelle denviron m 3 de bois scié (100% épinette). Approvisionnement: –60 compartiments de classement des grumes –Un mesureur indépendant estime lépaisseur de lécorce et la qualité de la grume pour le paiement des forestier. Les mesures sont établies sur la base du fin bout. –Scanner très précis (mm) pour le classement des grumes Heby Sawmill, Mellangskog Industri AB.

16 16 Production: –Système de planification de la production très sophistiqué –Production gérée en commande –Pour chaque lot les patrons de coupe sont connus et le résultat final est estimé –Le système de planification suit les flux de matière par commande du début jusquà la fin –Ne chip pas les résidus de bois sec car les papetières nen veulent pas Marché: –Marchés traditionels de lEurope et du Japon –Ne peuvent pas vendre aux États-Unis parce quils nont pas de planeur –Ont fait des études pour faire du e-commerce mais les clients naiment pas cela Heby Sawmill, Mellangskog Industri AB. Plan dutilisation du bois dans les maisons traditionnelles de la Suède et du Japon

17 17 La Compagnie: –Depuis 1965 –Poutrelles lamellées collées de dimensions sur mesure et standards (longueur maximale 21 m) –Nouvelle usine construite en 1996/97 (coût construction environ 7 M USD) Approvisionnement –90% de lapprovisionnement est réalisé à lintérieur de la compagnie Production – m³ en 1996 – m³ en 2002 –25% de la production est réalisée pour stock; 75% sur commande –Toutes les planches sont classées MSR; entre 90 et 100 % se classe A –Consommation de matière à lentrée: plus de m³. Production: m³ –Perte de rendement matière: due au rejet de pièces classées C par le MSR –Très grand soin pour obtenir un fini de surface de qualité et une belle apparence extérieure –Scanning pour les nœuds (aucun nœud dans les bouts) –Cuisson aux joints fait par système HF; cuisson au laminage fait par micro-ondes Marché –55% Japon, Allemagne et Suède Langshytte, 100% proprieté de Mellanskog Industri

18 18 La Compagnie: –Depuis 1926, entreprise familiale, 3ième génération –Production de gros volume, dimensionnement très flexible –Haute précision pour la fabrication de meuble Approvisionnement –Épinette et pin, sur contrat annuel –Livraisons non constantes –2-3% vient de leur propre forêt –65 – 70% des coûts Bergkvist Insjön Approvisionnement en grumes

19 19 Bergkvist Insjön Production –103 h/semaine sur 3 quarts m³ par année, 20 pièces à la minute –36 séchoirs, 130 m³ capacité par séchoir –Les planches sont séchées en continu –Technologie de production très similaire à celle utilisée au Québec –Pas de tri en fonction des conditions initiales dhumidité –Certains produits sont séchés jusquà 8% –Fabrique beaucoup de planches (30% de la production) –Emballage manuel et strapping automatique –Améliorations à venir: Accroître les nombres de classement des grumes Augmenter la capacité de sciage Chemin de fer sur place Marché –50 % Japon –Nouveaux clients pour le pin: fabricants de meuble des pays Baltiques, de lEurope de lest et de lAsie –Contrat de 3 mois à prix et volumes fixes –Avantage : volume (coût bas), flexibilité, qualité de la matière première, valeur de la monnaie suédoise, la vente aux USA se fait via un agent sur place

20 20 Tomoko Hus AB La Compagnie: –Fabricant de murs préfabriqués pour la construction de maison et de fenêtres au Japon Approvisionnement –Épinette et pin, pré dimensionné, Suède –Consomme entre et m³ par an –Qualité du bois exceptionnelle Production –Usines très automatisées, équipements récents –1 quart de travail, syndicat très présent –Lusine principale possède trois lignes de murs avec et sans fenêtre –Capacité de 2500 maisons par année –A une usine de fabrication automatisée de fenêtres considérées comme la plus moderne au monde Marché –Japon –A lintention dadresser le marché suédois pour la fabrication de fenêtres

21 21 Raunion Saha La Compagnie: –Depuis 1910, entreprise familiale, 3ième génération –Production sur mesure (largeur par mm et humidité variable mais très précise) –Haute qualité pour les bois dingénierie Approvisionnement –100% épinette –Trié en forêt en fonction des dimensions, 40 classements différents à larrivée –Bois de Russie à loccasion –Problème dapprovisionnement en vue à cause du nouveau système de taxation Qualité des grumes Raunion

22 22 Raunion Saha Production –Scanning avant le délignage identifie les nœuds et la flash – optimise en fonction des deux –Vitesse denviron 12 arbres/minute –35 employés sur la production sur 2 ou 3 shifts –Production m 3 de bois séché mais non plané, 4200 m 3 /employé –Sous-traitance pour les opérations forestières –Planifie sur fichier Excel toujours 2 à 3 jours de production –Coupe sur commande; ne fait pas de production pour stock sauf pour les co- produits –Main dœuvre coûte ~ 10%. Sciage par le centre

23 23 Raunion Saha Marché –77% exportation –Répartition des marchés: 23% Finlande, 20% Allemagne, 16% UK, 11% Japon –Marché domestique est trop pauvre –Répartition des revenus: 70% bois dœuvre, 18% grumes, 12% copeaux, sciures et écorce –80% des ventes sont sous contrat –A fait des tentatives de e-commerce – sans succès, les solutions ne sont pas adaptées –Lexport au USA une business très risquée : marché, fluctuation des taux de change et un transport très long ne permettant pas une très grande réactivité Répartition des marchés Finlande 23% Autre 20% Israël 5% Irlande 5% Japon 11% UK 16% Allemagne 20%

24 24 Raunion Saha Commentaires généraux –Très belle usine, très bien organisée de la court à la livraison, propre, structurée –Travail planifié, considérée comme une des plus performantes en Finlande Les centrales thermiques sont des éléments importants des complexes de sciage. Cette centrale de Raunion par son architecture et son entretien a laissé un bonne impression au groupe.

25 25 Paloheimo La Compagnie: –Chiffre daffaires en 2001 = 147 M deuro –1000 employés –Trois opérations : les fenêtres (Fenestra Oy), les systèmes de rangement (Lundia Oy) et le bois dœuvre (Paloheimo Wood Oy) –Division bois dœuvre emploie environ 100 personnes Approvisionnement –Les coûts dapprovisionnement représente environ entre 70 et 75% –Achète le bois au litre = 1 dm 3 = 0,001 m 3 Production –Usine plutôt standard en terme de technologie –Récupération 60%, consomme 100% des écorces –Vend de la vapeur à une société privée qui dessert la municipalité –Les bonnes scieries Finlandaises maintiennent en moyenne 10 % du chiffre daffaires en inventaire –Produit plus de 80% sur commande –Rencontre hebdomadaire pour faire le lien entre les ventes et la production Marché –Prix moyen de vente 180 euro/m 3 bois dœuvre –Marchés bois dœuvre, systèmes de rangement et fenêtres –Exporte des planches aux États-Unis

26 26 Jour 5 VTT Technical research centre of Finland University of Helsinki Wood Focus TietoEnator Heinola Sawmill, UPM-Kymmene

27 27 Généralité Marché Technologie de production Planification de la production

28 28 Histoire – marchés et marketing Marché domestique limité (SE 9 et FI 5 millions) Traditions fragmentées sur le marché européen 2 espèces, 50 tailles, 3 qualités, 3 MC, 3 empaquetages = 2700 articles (+longueur) par compagnie Développements techniques et logistiques pour faire face à une large gamme de produits Flexibilité technique pour sadapter à différents marchés

29 29 Stratégie et réalité Stratégie marketing et relation clients à long terme – jusqu'à un certain point. Les réalités financières comme les conditions de marché, les taux de change et les coûts de transport exigent une surveillance constante du mixte des produits et des marchés. Lexpansion au Japon pendant les années 90 a ouvert les yeux sur de nouvelles opportunités à létranger.

30 30 Possibilités versus production

31 31 bille Matière première Tronçonnage Premier débitage Second débitage refendeuse ébouteuse triage Chaîne de transformation Procédé de sciage

32 32 Tronçonnage Premier débitage Second débitage refendeuse ébouteuse triage Chaîne de transformation Procédé de sciage équarri

33 33 Tronçonnage Premier débitage Second débitage refendeuse ébouteuse triage Chaîne de transformation Procédé de sciage sciage

34 34 Tronçonnage Premier débitage Second débitage refendeuse ébouteuse triage Chaîne de transformation Procédé de sciage sciage

35 35 Tronçonnage Premier débitage Second débitage refendeuse ébouteuse triage Chaîne de transformation Procédé de sciage sciage

36 36 Tronçonnage Premier débitage Second débitage refendeuse ébouteuse triage Chaîne de transformation Procédé de sciage sciage

37 37 Structure de commande d'un centre machine type Scanneur, ordinateur et operateur dans la boucle de contrôle Les systèmes de contrôle sont utilisés pour supporter les décisions. Ils agissent avant la transformation. Saisie des données système input output operateur matière positionnement ordinateur scanneur ordinateur Interface graphique

38 38 Généralité Le choix dun schéma de débitage élimine les produits avec flache. Toutefois, le nombre de largeurs et dépaisseurs est beaucoup plus grand que pour les productions canadiennes. Le schéma suivant illustre ce fait. Il est tiré dune publication finlandaise.

39 x43/56/58/922/16 2x61/22/45/814/12 2x80/11/12/68/5 2x100/0 3/22/1 2x120/00/0.31/ Valeurs décroissantes de V d V d = P 1 V d1 +P 2 V d P n V dn + + P n+1 V d P m V d1234 [$] length size projeté réel recupération [qté] Limites actuelles

40 40 Généralité Classement des Grumes

41 41 A.Ursenius, 2002, VTT, Finland


Télécharger ppt "Rapport de mission Les meilleures pratiques de gestion logistique : lexpérience scandinave Sven Gustavsson, Q-Web François Léger, Forintek Sophie DAmours,"

Présentations similaires


Annonces Google