La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Lacrosport à lécole. Retour Sommaire 2 Préambule Lobjectif principal est de donner une vision globale de lacrosport, que tout enseignant pourra utiliser.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Lacrosport à lécole. Retour Sommaire 2 Préambule Lobjectif principal est de donner une vision globale de lacrosport, que tout enseignant pourra utiliser."— Transcription de la présentation:

1 Lacrosport à lécole

2 Retour Sommaire 2 Préambule Lobjectif principal est de donner une vision globale de lacrosport, que tout enseignant pourra utiliser à des fins de découverte personnelle. Il pourra encore se servir des chapitres « sécurité » et « exemples pratiques » pour introduire ladite discipline dans sa classe.

3 Retour Sommaire 3 Introduction Les bases Compétences développées Sécurité Exemples pratiques Aller plus loin…

4 Retour Sommaire 4 Introduction Ce premier chapitre fait un petit état des lieux de la discipline acrosport en sintéressant : Aux origines hypothétiques Aux applications sportives (fédération) Aux applications scolaires

5 Retour Sommaire 5 Les origines De même que les clowns et les aériens, les acrobates appartiennent à la grande famille des banquistes. A l'origine, les acrobates faisaient leurs tours en Égypte, en Chine, dans les cirques de Rome et sur les foires du Moyen Age, avant d'arriver, au XVIII e siècle sur la piste de Philip Astley, le père du Cirque. On appelle les banquistes les "acrobates au tapis" car ils utilisent un carré de tissu en fibres naturelles pour effectuer leurs exercices. L'acrobatie au tapis regroupe les exercices que les athlètes exécutent en ayant un appui direct au sol. Sources: La merveilleuse aventure du Cirque aux éditions de « Sélection du Readers Digest ».

6 Retour Sommaire 6 Les origines Il semblerait que les pyramides humaines soient aussi une tradition venant des danses dites de « valentiens » au XIX e siècle qui finissaient toujours avec « la petite tour ». Cest une discipline qui pourrait alors trouver des origines en Catalogne.

7 Retour Sommaire 7 Les applications sportives Jusquà la fin des années 90 la fédération internationale des sports acrobatiques, celle de trampoline et celle de gymnastique étaient séparées. Leur fusion en une Fédération Internationale de Gymnastique (FIG) en 1998 a entraîné les fédérations nationales de plusieurs pays à faire de même. Dans lordre: LAustralie (1998), La France, lIrlande et le Portugal (1999), pour ne citer que les premiers… Dès lors, les sports acrobatiques et lAcrosport ont pu jouir de structures solides et puissantes en place dans la FIG pour se développer (championnats).

8 Retour Sommaire 8 Les applications scolaires Dès le milieu des années 90, la France sest fortement impliquée à développer lacrosport dans le domaine scolaire, à tel point quil a tendance aujourdhui à remplacer de plus en plus la gymnastique aux agrès.

9 Retour Sommaire 9 Les bases Lacrosport est une activité gymnique de collaboration et dexpression basée sur la construction à plusieurs de relations corporelles statiques ou dynamiques, équilibrées et esthétiques, impliquant différents rôles pour les élèves (Roig-Pons Thierry): Le porteur Le voltigeur Le joker.

10 Retour Sommaire 10 Le porteur Il est la base de la pyramide. Il porte, soulève, projette un ou plusieurs voltigeurs de façon principale. Il assure donc une grande partie de la stabilité de la pyramide.

11 Retour Sommaire 11 Le voltigeur Il est la partie aérienne de la pyramide. Il monte, se renverse, séquilibre sur un ou plusieurs porteurs.

12 Retour Sommaire 12 Le joker Il est un acrobate polyvalent: qui assure la sécurité de la figure dans sa construction et dans le final. qui aide, soutient et manipule le porteur et le voltigeur. qui ajoute un élément esthétique et/ou acrobatique à la figure.

13 Retour Sommaire 13 Exemple 1 Où se trouvent les différents rôles? ?

14 Retour Sommaire 14 Exemple 2 Où se trouvent les différents rôles?

15 Retour Sommaire 15 Compétences développées Lactivité acrosport développe de nombreuses compétences : Comprendre et ressentir son corps Affiner ses sens Se déplacer dans lespace par rapport à lautre Découvrir les relations entre les bases de la motricité et de la condition physique Découvrir les relations entre les bases de la motricité et de la condition physique Agir sur sa santé Respecter et accepter autrui Vivre en groupe Aider les autres

16 Retour Sommaire 16 Comprendre et ressentir son corps… en adoptant une posture spécifique sur place et en mouvement… en dissociant différentes parties du corps sur place et en mouvement… et en coordonnant différentes parties du corps sur place et en mouvement.

17 Retour Sommaire 17 Affiner ses sens… en exerçant et améliorant lécoute comme moyen dattention et de communication… en découvrant et expérimentant le contact avec lautre… et en développant ses sens proprioceptifs, en surpassant ses peurs.

18 Retour Sommaire 18 Se déplacer dans lespace par rapport à lautre… en touchant lautre pour le guider, le reconnaître, léquilibrer, le transporter, lassurer,… et en créant une formation de groupe.

19 Retour Sommaire 19 Découvrir les relations entre les bases de la motricité et de la condition physique… en recherchant et exerçant léquilibre statique et dynamique, à la station… en recherchant et exerçant léquilibre entre plusieurs corps (lever, porter)… et en améliorant lagilité au sol.

20 Retour Sommaire 20 Agir sur sa santé… en comprenant les bases de léducation du maintien… en apprenant à gérer un équilibre physique – psychique – social… et en sensibilisant les élèves aux valeurs de la santé par le mouvement et la pratique sportive.

21 Retour Sommaire 21 Respecter et accepter autrui… en comprenant et respectant les différences de lautre… en prenant conscience de lauto- arbitrage… en fixant de nouvelles règles et en les acceptant.

22 Retour Sommaire 22 Vivre en groupe… en jouant pour le plaisir… en maîtrisant ses émotions en situation… et en responsabilisant lélève, le groupe.

23 Retour Sommaire 23 Et enfin aider les autres… en aidant et en assurant son ou ses partenaires… en participant à la création dune activité motrice… et en osant corriger son partenaire.

24 Retour Sommaire 24 Sécurité Il va de soit quune telle activité nécessite quelques règles de sécurité: Au niveau de lenvironnement Relatives aux prises de mains Pour développer une notion de sport santé (tenue vestimentaire et positions du corps) Pour développer une notion de sport santé (tenue vestimentaire et positions du corps)

25 Retour Sommaire 25 Environnement Nul ne sert de surprotéger les voltigeurs et les porteurs en mettant de gros tapis au sol (nuit à léquilibre et à la stabilité). Deux tapis de sol de 5 cm accolés suffisent à la sécurité des acrobates. Cependant, gardons suffisamment de place entre les postes dacrosport et les différents objets qui pourraient rentrer en collision avec une chute de la pyramide (murs, autres emplacements, perches, etc.).

26 Retour Sommaire 26 Prises de mains Les prises de mains sont dune grande importance dans cette activité. Elles doivent être solides, diverses et permettre une variation de la longueur des segments.

27 Retour Sommaire 27 Sécurité 1 Tenue vestimentaire: Pieds nus ou ballerines Vêtements près du corps pour éviter les glissements! Positions du corps: Se positionner dos plat Rester toujours gainé, tonique Aligner les segments tendus (jambes, troncs, bras)

28 Retour Sommaire 28 Sécurité 2 Positions du corps (suite): Utiliser les jambes pour soulever Ne pas sappuyer au milieu du dos du partenaire

29 Retour Sommaire 29 Sécurité 3 Positions du corps (fin): Débuter lascension sur la base la plus solide. Gravir le plus près de laxe.

30 Retour Sommaire 30 Exemples pratiques Comment et où trouver les modèles qui serviront dexemples à ces constructions humaines? Quelles sont les possibilités offertes? Et quels en sont les résultats?

31 Retour Sommaire 31 Les pyramides Les modèles des différentes pyramides (quon pourra utiliser directement dans les séances). Les modèles des différentes pyramides (quon pourra utiliser directement dans les séances). Des exemples concrets tirés de séances

32 Retour Sommaire 32 Les différents modèles Internet foisonne de sites qui nous proposent des vignettes diverses directement utilisables comme modèles de pyramides. On y découvre les infinies possibilités de lacrosport avec des évolutions à 2, 3, 4, 5,6 personnes et plus encore.

33 Retour Sommaire 33 2 acrobates Des modèles représentatifs…

34 Retour Sommaire 34 2 acrobates (suite) ou schématiques…

35 Retour Sommaire 35 2 acrobates (fin) ou encore des palettes complètes dexercices.

36 Retour Sommaire 36 3 acrobates Des modèles représentatifs…

37 Retour Sommaire 37 3 acrobates (suite et fin) et même en couleur.

38 Retour Sommaire 38 4 acrobates Le choix devient restreint, mais on trouve encore quelques images.

39 Retour Sommaire 39 5 acrobates Les étapes de construction deviennent nécessaires.

40 Retour Sommaire 40 6 acrobates et plus On ne trouve presque plus que des photos à ce stade.

41 Retour Sommaire 41 Les exemples concrets Les exemples suivants proviennent de trois classes ayant pratiqué lacrosport: Une classe de cinquième année dune école primaire de Soleure. Une classe de cinquième année dune école primaire de Soleure Une classe dOR du CSVR à Cernier (canton de Neuchâtel) Une classe dOR du CSVR à Cernier (canton de Neuchâtel) Une classe de première année au LJP à Neuchâtel. Une classe de première année au LJP à Neuchâtel.

42 Retour Sommaire 42 Soleure 1 Du modèle à la réalité… La figure a besoin parfois daide pour être stable, doù lintervention du JOKER.

43 Retour Sommaire 43 Soleure 2 Encore plus fort… Une fois son aide apportée dans la construction de la pyramide, le JOKER prend place dans la forme finale.

44 Retour Sommaire 44 Soleure 3 Mais jusquoù iront- ils? Le JOKER est toujours là, tralala…

45 Retour Sommaire 45 Soleure 4 Le bouquet final… Avec le perpétuel JOKER… et une petite variation personnelle…

46 Retour Sommaire 46 Cernier 1 Lutilisation dun modèle personnel fonctionne aussi bien… avec ou sans joker.

47 Retour Sommaire 47 Cernier 2 Toujours plus fort… avec une position originale du joker.

48 Retour Sommaire 48 Lycée Et chez les plus grands?

49 Retour Sommaire 49 Lycée 2 Et les derniers exemples…

50 Retour Sommaire 50 Sites complets htmhttp://membres.lycos.fr/patmes/accueil. htm (le plus complet!) dijon.fr/pedago/eps/acrospor/http://www.ac- dijon.fr/pedago/eps/acrospor/ (excellent site de Roig-Pons Thierry)

51 Retour Sommaire 51 Pour trouver des modèles (images de qualité) (images schématiques) (images couleurs) creteil.fr/eps/APSA/activitesGYM/Acrosport/DiaporamaTMignot/ album.htmhttp://www.ac- creteil.fr/eps/APSA/activitesGYM/Acrosport/DiaporamaTMignot/ album.htm (grande gallerie de photos scolaires) (photos scolaires chez les petits avec différents liens) (photos scolaires)

52 Retour Sommaire 52 Lacrosport scolaire (didactique et évaluation) creteil.fr/eps/APSA/activitesGYM/Acrosport/DiaporamaTMignot/ sommaire.htmhttp://www.ac- creteil.fr/eps/APSA/activitesGYM/Acrosport/DiaporamaTMignot/ sommaire.htm (didactique et nombreuses photos sur la sécurité et les positions) (évaluation) (scolaire: introduction)http://e.n.lozere.online.fr/eps/doc/acrosport/presentation.html (acrosport en terminale, didactique et évaluations) (site scolaire complet) (journée acrosport dans une école)

53 Retour Sommaire 53 Lacrosport sports.gouv.fr/cr006/hautniveau/trampoli ne/acr.htmhttp://www.mjspaca.jeunesse- sports.gouv.fr/cr006/hautniveau/trampoli ne/acr.htm (site Jeunesse & Sports sur lacrosport) _acro.htmhttp://bruno.chauzi.free.fr/conseils_tech _acro.htm (les bases sportives de lacrosport, excellent site!)


Télécharger ppt "Lacrosport à lécole. Retour Sommaire 2 Préambule Lobjectif principal est de donner une vision globale de lacrosport, que tout enseignant pourra utiliser."

Présentations similaires


Annonces Google