La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Association Congolaise des Ingénieurs Civils « ACIC » Projet de la centrale hydroélectrique dInga 3 Semaine de lIngénieur Civil Congolais « SICC » Juin.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Association Congolaise des Ingénieurs Civils « ACIC » Projet de la centrale hydroélectrique dInga 3 Semaine de lIngénieur Civil Congolais « SICC » Juin."— Transcription de la présentation:

1 Association Congolaise des Ingénieurs Civils « ACIC » Projet de la centrale hydroélectrique dInga 3 Semaine de lIngénieur Civil Congolais « SICC » Juin 2012 Par Albert MBAFUMOYA TCHOMBA, Ir Élec-Mec 1982

2 1.RAPPEL 1.1. Atouts du site hydroélectrique dInga Fleuve Congo : deuxième fleuve au monde par le débit après lAmazone Fleuve Congo : deuxième fleuve au monde par le débit après lAmazone Bassin versant : 3,8 millions de km 2 Bassin versant : 3,8 millions de km 2 Débit moyen : m 3 /s Débit moyen : m 3 /s Etiage historique : m 3 /s en 1905 Etiage historique : m 3 /s en 1905 Crue max. observée : m 3 /s en 1999 Crue max. observée : m 3 /s en 1999 Crue historique : m 3 /s Crue historique : m 3 /s Chute naturelle à Inga (Bundi) : 100 m Chute naturelle à Inga (Bundi) : 100 m Potentiel du site dInga : MW (P = 0,85 x 9,81 x Q (m 3 /s) x H (m) ) kW Potentiel du site dInga : MW (P = 0,85 x 9,81 x Q (m 3 /s) x H (m) ) kW 2

3 1.2. Phases de développement du site hydroélectrique dInga 1 ère centrale hydroélectrique Inga 1 de 351 MW construite en ère centrale hydroélectrique Inga 1 de 351 MW construite en ème centrale hydroélectrique Inga 2 de MW construite en ème centrale hydroélectrique Inga 2 de MW construite en 1982 total : MW < 5% potentiel site. total : MW < 5% potentiel site. 2 centrales produisent moins de 60% de leur capacité installée (vétusté matériels, carence de maintenance) ; 2 centrales produisent moins de 60% de leur capacité installée (vétusté matériels, carence de maintenance) ; Machines à réhabiliter Machines à réhabiliter Sable canal damenée à éliminer Sable canal damenée à éliminer Réhabilitations en cours, avec Réhabilitations en cours, avec bailleurs de fonds internationauxbailleurs de fonds internationaux et partenaires privés, pouret partenaires privés, pour rétablir capacité de production.rétablir capacité de production. 3 ème centrale à construire : 3 ème centrale à construire : Inga 3 avec une puissance variant selon les études entre MW et MW 4 ème centrale à construire : 4 ème centrale à construire : Grand Inga qui pourrait atteindre MW MW 3

4 2.LE PROJET INGA 32.LE PROJET INGA Projet de Corridor Ouest (Western Corridor ou WESTCOR)2.1. Projet de Corridor Ouest (Western Corridor ou WESTCOR) 22 octobre 2004 : 22 octobre 2004 : Signature protocole d'Accord inter-société par cinq sociétés du Southern African Power Pool (SAPP) : SNEL/RDC, ENE/Angola, NAMPOWER/Namibie, BPC/Botswana et ESKOM/RSA Signature protocole d'Accord inter-société par cinq sociétés du Southern African Power Pool (SAPP) : SNEL/RDC, ENE/Angola, NAMPOWER/Namibie, BPC/Botswana et ESKOM/RSA Signature protocole d'Accord intergouvernemental par leurs Gouvernements respectifs Signature protocole d'Accord intergouvernemental par leurs Gouvernements respectifs But : création de la société WESTCOR chargée de : But : création de la société WESTCOR chargée de : construire la centrale hydroélectrique INGA 3 de MW, en RDC ; construire la centrale hydroélectrique INGA 3 de MW, en RDC ; construire une ligne de transport à haute tension entre Inga et l'Afrique du Sud, passant par l'Angola, la Namibie et le Botswana construire une ligne de transport à haute tension entre Inga et l'Afrique du Sud, passant par l'Angola, la Namibie et le Botswana 4

5 2.2. Alimentation de la fonderie daluminium de BHP BILLITON2.2. Alimentation de la fonderie daluminium de BHP BILLITON Novembre 2005 : BHP BILLITON (BHPB), une des plus grandes sociétés mondiales aux ressources diversifiées, présente un projet d'implantation d'une fonderie d'aluminium dans le Bas-Congo, espérant profiter de la construction de la centrale INGA 3 par WESTCOR. Novembre 2005 : BHP BILLITON (BHPB), une des plus grandes sociétés mondiales aux ressources diversifiées, présente un projet d'implantation d'une fonderie d'aluminium dans le Bas-Congo, espérant profiter de la construction de la centrale INGA 3 par WESTCOR. Février 2006 : signature par BHPB et le Gouvernement congolais (Ministère de l'Energie ou GoRDC), dun Protocole daccord de cinq ans pour les études d'évaluation et de faisabilité dimplantation par BHPB d'une fonderie d'aluminium à Muanda, avec comme préalables essentiels : Février 2006 : signature par BHPB et le Gouvernement congolais (Ministère de l'Energie ou GoRDC), dun Protocole daccord de cinq ans pour les études d'évaluation et de faisabilité dimplantation par BHPB d'une fonderie d'aluminium à Muanda, avec comme préalables essentiels : Une fourniture en énergie électrique suffisante et fiable pour la fonderie durant 40 années, à un tarif compétitif au niveau international ; Une fourniture en énergie électrique suffisante et fiable pour la fonderie durant 40 années, à un tarif compétitif au niveau international ; Une ligne de transport appropriée pour lalimentation de la fonderie depuis le site dInga. Une ligne de transport appropriée pour lalimentation de la fonderie depuis le site dInga. Mais échec WESTCOR à mobiliser un financement pour le démarrage des études de la centrale INGA 3 et de la « ligne WESTCOR » Mais échec WESTCOR à mobiliser un financement pour le démarrage des études de la centrale INGA 3 et de la « ligne WESTCOR » 5

6 2.3. Études de SNC Lavalin sur financement de lAgence Canadienne de Développement International (ACDI) En 2002, requête de financement au Gouvernement canadien par l'entremise de l'Agence de Coopération au Développement International (ACDI) pour la réalisation des études dINGA 3. En 2002, requête de financement au Gouvernement canadien par l'entremise de l'Agence de Coopération au Développement International (ACDI) pour la réalisation des études dINGA 3. Don octroyé en janvier 2006 à la RDC et études menées par SNC- LAVALIN, bureau d'études canadien, suivant conditions d'octroi d'un tel financement. Don octroyé en janvier 2006 à la RDC et études menées par SNC- LAVALIN, bureau d'études canadien, suivant conditions d'octroi d'un tel financement. Février 2008 : études de préfaisabilité réalisées présentent au GoRDC le projet suivant : Février 2008 : études de préfaisabilité réalisées présentent au GoRDC le projet suivant : centrale équipée en deux phases de 16 groupes totalisant une puissance installée de MW ; centrale équipée en deux phases de 16 groupes totalisant une puissance installée de MW ; alimentation en eau par 8 tunnels de 6,7 km de long et 13,3 m de diamètre chacun ; alimentation en eau par 8 tunnels de 6,7 km de long et 13,3 m de diamètre chacun ; coût de réalisation, hors coûts financiers, de 3,54 milliards USD. coût de réalisation, hors coûts financiers, de 3,54 milliards USD. 6

7 Mais comme pour les études antérieures, aucun engagement ferme de consommer lénergie à produire na pu être obtenu !!! 7

8 2.4. BHP Billiton investisseur dans le projet de la centrale INGA BHP Billiton investisseur dans le projet de la centrale INGA 3 Dissolution WESTCOR en 2009 Dissolution WESTCOR en 2009 BHPB manifeste volonté de participer à la construction dINGA 3 avec d'autres investisseurs potentiels. BHPB manifeste volonté de participer à la construction dINGA 3 avec d'autres investisseurs potentiels. BHPB fait mener par Tractebel Engineering (Coyne et Bellier) une étude conceptuelle sinspirant de létude de SNC-Lavalin et visant essentiellement la comparaison des alternatives de mise en œuvre de la centrale. BHPB fait mener par Tractebel Engineering (Coyne et Bellier) une étude conceptuelle sinspirant de létude de SNC-Lavalin et visant essentiellement la comparaison des alternatives de mise en œuvre de la centrale. Document soumis en juillet 2010 au GoRDC pour analyse et avis, est approuvé par ses experts et donne le résultat suivant : Document soumis en juillet 2010 au GoRDC pour analyse et avis, est approuvé par ses experts et donne le résultat suivant : construction, en deux étapes, d'une centrale comportant 16 groupes pour une puissance installée totale de MW ; construction, en deux étapes, d'une centrale comportant 16 groupes pour une puissance installée totale de MW ; alimentation en eau par 8 tunnels de 7,8 km de long et 12,8 m de diamètre chacun. alimentation en eau par 8 tunnels de 7,8 km de long et 12,8 m de diamètre chacun. Coût travaux évalué à 3,6 milliards USD, Coût travaux évalué à 3,6 milliards USD, (6,5 milliards USD avec coûts financiers).(6,5 milliards USD avec coûts financiers). 8

9 9

10 3.UNE OPPORTUNITÉ À SAISIR3.UNE OPPORTUNITÉ À SAISIR Fin 2010, le développement d'Inga 3 a paru opportun compte tenu :Fin 2010, le développement d'Inga 3 a paru opportun compte tenu : 3.1. Situation énergétique de la RDC3.1. Situation énergétique de la RDC Même si, sur financement des partenaires au développement ou en partenariat public-privé, les réhabilitations en cours des centrales du Bas-Congo et du Katanga, le renforcement de la ligne à courant continu Inga-Kolwezi et la construction des nouvelles centrales de Zongo 2 au Bas-Congo, de Kakobola au Bandundu, de Grand Katende au Kasaï Occidental, de Busanga et Nzilo 2 au Katanga, se déroulaient comme prévu, il y aurait un déficit croissant en électricité dans lensemble du pays (plus de 800 MW en 2016 et MW en 2020), en raison surtout de la demande projetée du secteur minier du Katanga. Même si, sur financement des partenaires au développement ou en partenariat public-privé, les réhabilitations en cours des centrales du Bas-Congo et du Katanga, le renforcement de la ligne à courant continu Inga-Kolwezi et la construction des nouvelles centrales de Zongo 2 au Bas-Congo, de Kakobola au Bandundu, de Grand Katende au Kasaï Occidental, de Busanga et Nzilo 2 au Katanga, se déroulaient comme prévu, il y aurait un déficit croissant en électricité dans lensemble du pays (plus de 800 MW en 2016 et MW en 2020), en raison surtout de la demande projetée du secteur minier du Katanga. Déficit en énergie électrique croissant à combler durgence pour un développement économique durable de la RDC Déficit en énergie électrique croissant à combler durgence pour un développement économique durable de la RDC. 10

11 3.2. Situation énergétique des pays de la SADC3.2. Situation énergétique des pays de la SADC pénurie en énergie expérimentée par la plupart des États membres de la SADC, et qui sest aggravée à ce jour, pénurie en énergie expérimentée par la plupart des États membres de la SADC, et qui sest aggravée à ce jour, 3.3. Appétit de BHPB pour la réalisation du projet3.3. Appétit de BHPB pour la réalisation du projet projet de fonderie de BHPB garantissant lachat dune quantité importante de lénergie produite (1.600 MW), tout en fournissant une grande quantité d'énergie par le biais du réseau de la RDC à dautres consommateurs, projet de fonderie de BHPB garantissant lachat dune quantité importante de lénergie produite (1.600 MW), tout en fournissant une grande quantité d'énergie par le biais du réseau de la RDC à dautres consommateurs, rapidité de mise en œuvre du projet (5 à 8 ans). rapidité de mise en œuvre du projet (5 à 8 ans). Tenue de plusieurs réunions au Ministère de l'Énergie entre BHPB et la Présidence, la Primature, le Ministère de l'Energie et la SNEL, afin de définir la démarche optimale pour conduire à la réalisation de ce projet. 11

12 4.PROCESSUS DE DÉVELOPPEMENT DU PROJET INGA 34.PROCESSUS DE DÉVELOPPEMENT DU PROJET INGA Leadership de la RDC dans le projet Inga Leadership de la RDC dans le projet Inga 3 Pour permettre la réalisation rapide dInga 3, le GoRDC a fixé, le 10 septembre 2010, les orientations suivantes : Pour permettre la réalisation rapide dInga 3, le GoRDC a fixé, le 10 septembre 2010, les orientations suivantes : Le partenariat public-privé comme cadre de développement du projet ; Le partenariat public-privé comme cadre de développement du projet ; La mise en place dun Comité de pilotage pour en assurer le suivi jusquà la constitution dune Société de Projet ; La mise en place dun Comité de pilotage pour en assurer le suivi jusquà la constitution dune Société de Projet ; La nécessité que le projet soit exécuté par un consortium international. La nécessité que le projet soit exécuté par un consortium international Étapes franchies de septembre 2010 à février Étapes franchies de septembre 2010 à février 2012DateÉvénement i. 13 septembre 2010 Création du Comité de Pilotage du Projet Inga III (CPI3) par arrêté ministériel n° CAB/MIN-ENER/015/2010, placé sous lautorité du Ministre de lÉnergie, comprenant douze membres issus de la Présidence de la République, de la Primature, du Cabinet du Ministre de lÉnergie, du Secrétariat Général à lÉnergie, de la Société Nationale dÉlectricité (SNEL) et de BHPB. 12

13 DateÉvénement ii.06 décembre 2010 Dépôt de manifestations dintérêt (« MI ») pour le projet défini en 2.4. par neuf groupements de soumissionnaires privés 9 mars mars 2011 Lancement de létude de développement optimal du site dInga et des lignes électriques associées, financée par la BAD à 14,5 MUSD et confiée au groupement international AECOM (RSW)/EDF iii.12 avril 2011iii.12 avril 2011 Acceptation du rapport danalyse des MI par lECOREC et autorisation de poursuivre le processus avec les six développeurs privés présélectionnés iv.03 mai 2011iv.03 mai 2011 Envoi du Mémorandum dInformations sur le Projet (« MIP ») défini en 2.4. aux six développeurs présélectionnés v.12 août 2011v.12 août 2011 Envoi dun addendum au MIP informant les développeurs présélectionnés de lexistence dune option au projet représentant la première phase de Grand Inga et consistant à ne pas barrer le fleuve, mais plutôt à le dériver en partie dans la vallée de la Bundi et à construire un barrage et une centrale de plus de MW en bout de la vallée 13

14 14

15 DateÉvénement vi.19 août 2011vi.19 août 2011 Réception des offres de trois des six développeurs présélectionnés (CTGPC-CWE-SINOHYDRO (chinois), ACS- EUROFINSA-AEE (espagnol), SNC-LAVALIN-POSCO-DAEWOO (canadien - sud coréen)) vii.10 octobre 2011 Notification au cabinet daffaires Orrick Rambaud Martel, en association avec la banque daffaires Lazard Frères et le bureau détudes Tractebel Engineering (les Conseillers), linformant quil a été retenu comme conseiller juridique du GoRDC pour laccompagner dans le processus de sélection du développeur dInga 3 viii octobre 2011 Présentation à Kinshasa, par le groupement AECOM (RSW)-EDF, de la variante de développement dInga 3 citée à laddendum et sa validation par le Ministre de lÉnergie dans son discours de clôture du 14 octobre

16 DateÉvénement ix.15 octobre 2011 Ouverture des soumissions des potentiels développeurs dInga 3 (Candidats), en présence de consultants de la Commission de lUnion Africaine (CUA) x.04 novembre 2011 Signature dun Accord de coopération consolidé de 60 mois entre le GoRDC et BHPB pour permettre à ce dernier dentreprendre une étude de faisabilité pour la fonderie daluminium xi.01 décembre 2011 Lettres aux Candidats les informant de la poursuite du processus de sélection du développeur en deux phases, suivant une procédure transparente assurant légalité des chances entre tous les candidats, avec lassistance de trois sociétés de conseils spécialisés. Le projet retenu est la variante de développement dInga 3 présentée par AECOM-EDF. 16

17 Structure dActionnariat ProposéeStructure dActionnariat Proposée Le GoRDC et le futur développeur/investisseur (consortium), y compris BHP Billiton et d'autres investisseurs mettront en place une structure de gestion à objectif spécifique (Société de Projet) afin de développer conjointement le projet Les participations du GRDC, de BHP Billiton et des Autres investisseurs seront déterminées après les négociations à venir Le Développeur = une société dotée dun bilan solide et ayant de lexpérience dans le développement, la possession et l'exploitation (i) des centrales hydroélectriques de taille similaire à celle dInga 3 et (ii) des réseaux capables de transporter l'ensemble de lénergie produite par Inga 3 vers la clientèle, dont la participation dans le consortium sera au moins égale à 50%, valeur à déterminer après les négociations à venir. Le Développeur = une société dotée dun bilan solide et ayant de lexpérience dans le développement, la possession et l'exploitation (i) des centrales hydroélectriques de taille similaire à celle dInga 3 et (ii) des réseaux capables de transporter l'ensemble de lénergie produite par Inga 3 vers la clientèle, dont la participation dans le consortium sera au moins égale à 50%, valeur à déterminer après les négociations à venir. Le développeur devra disposer des ressources financières nécessaires au financement de sa part dans l'étude de faisabilité et le développement du projet. Autres (investisseurs) = Fonds d'infrastructure, des investisseurs de RDC, etc., dont la participation dans le consortium sera déterminée après les négociations à venir. Autres (investisseurs) = Fonds d'infrastructure, des investisseurs de RDC, etc., dont la participation dans le consortium sera déterminée après les négociations à venir. GoRDC BHPB Développeur > 50% Autres investisseurs Société de Projet dInga 3 17

18 Sources de financementMUSD%Utilisation des fondsMUSD% Dette principale ,0%Dépenses en capital ,2% Apports en capital96915,0%Intérêts ,9% Prêts dactionnaires96915,0%Commission dengagement2323,6% Service de la dette1562,4% Coûts de développement500,8% Coûts opérationnels durant la construction60,1% TOTAL %TOTAL % Source et utilisation des fondsSource et utilisation des fonds Total des dépenses en capital nécessaires au Projet Inga 3Total des dépenses en capital nécessaires au Projet Inga 3 Description%Cout réel (kUSD)Cout nominal (kUSD) Ouverture de chantier4,8% Installation chantier2,9% Travaux préparatoires1,9% Génie civil44,6% Prise deau et canal damenée5,7% Entrée des tunnels4,3% Tunnels hydrauliques25,4% Cheminées déquilibre2,0% Usine7,0% Poste0,2% Équipements hydrauliques, électriques et mécaniques 50,7% Ouvrages de prise deau1,1% Centrale47,1% Poste2,5% Total pour la construction100% Ingénierie et gestion du projet5% Imprévus15% TOTAL GÉNÉRAL

19 Aperçu sur la trésorerie (millions USD) du Projet Inga 3Aperçu sur la trésorerie (millions USD) du Projet Inga 3 Flux de trésorerie Recettes dexploitation Dépenses dexploitation Intérêts payés Remboursement de la dette

20 DateÉvénement xii décembre 2011 Confirmation du maintien de leurs offres par les 3 Candidats Confirmation du maintien de leurs offres par les 3 Candidats xiii.02 février 2012 Lettre de BHPB au ministre de lÉnergie linformant de labandon du projet de fonderie et de la fin de son implication dans le développement dInga 3 xiv.11 février 2012 Encouragement de la Présidence de la République au CPI3 à poursuivre le processus en cours 20

21 Je vous remercie 21


Télécharger ppt "Association Congolaise des Ingénieurs Civils « ACIC » Projet de la centrale hydroélectrique dInga 3 Semaine de lIngénieur Civil Congolais « SICC » Juin."

Présentations similaires


Annonces Google