La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

7 e leçon Modernité et humanisme. 7. Modernité et humanisme  6 e leçon : « préhistoire de la modernité »  l’ordre marchand  réaménagement philosophique.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "7 e leçon Modernité et humanisme. 7. Modernité et humanisme  6 e leçon : « préhistoire de la modernité »  l’ordre marchand  réaménagement philosophique."— Transcription de la présentation:

1 7 e leçon Modernité et humanisme

2 7. Modernité et humanisme  6 e leçon : « préhistoire de la modernité »  l’ordre marchand  réaménagement philosophique  thomisme > < nominalisme  => droits subjectifs  structure de pensée encore religieuse

3 v° 1 er chap  tout système de P fonctionne au nom d’un principe considéré comme indiscutable, essentiel : « principe de justice ».  passage de l’hétéronomie (Dieu(x)) à l’autonomie (Homme)

4 V° 4 e chap : Athènes  autonomie politique  sélective  pas de droits de l’homme  religion civique  idéologie contestée  tragédie  philosophie : éthique naturaliste

5 7. Modernité et humanisme  système-monde marchand  individualisme à l’intérieur même des 2 piliers du théologico-politique  théologique : Ecole franciscaine  politique : Etat monarchique

6 7. Modernité et humanisme  Athènes :  démocratie sans droits de l’homme  Modernité :  droits de l’Homme sans démocratie

7 « humanisme »  passage du théocentrisme à l’humanisme  la Renaissance  vita activa

8 « humanisme »  humanisme pratique : conteste tout fondement métaphysique  théocentrisme  naturalisme  humanisme théorique : l’Homme est la référence de tout droit / politique

9 7. Modernité et humanisme  3 Révolutions intellectuelles : 1. Révolution scientifique : Copernic 2. Révolution spirituelle : Luther/Calvin 3. Révolution politique Machiavel  décentrement

10 Wittenberg 1517 : Thèses sur les Indulgences prédestination Luther

11 sola fide = seule la foi sauve Luther

12 = sola scriptura = seule l’Ecriture fait autorité Luther

13  Rejet des prêtres  des charges ecclésiastiques ecclésiastiques  de la vie monastique  pasteurs Luther

14  L’institution chrétienne (1535)  Genève « Ville-Eglise » Jean Calvin

15  quels signes d’élection ?  vie laborieuse  travail-profit-travail… = voie de salut = voie de salut Jean Calvin

16  Max Weber L’éthique protestante et l’esprit du capitalisme (1920)  La Réforme = justification théologique de l’ordre marchand religion de la religion de la sortie de la religion sortie de la religion

17 du « monde clos » à « l’univers infini »  Copernic (16 e )  Bruno (fin 16 e )  Galilée (17 e )

18  conception médiévale : « monde clos » –organisé comme un Tout (holisme) –orienté vers une Fin (telos) : Dieu (téléologie) –ordonné selon une hiérarchie  supralunaire / sublunaire du « monde clos » à « l’univers infini »

19  Copernic (1543)  héliocentrisme  rasoir d’Occam

20 géocentrisme

21 héliocentrisme

22  Galileo Galilei ( )  preuve expérimentale de l’héliocentrisme  l’univers tout entier est écrit en langage mathématique

23  « univers infini » : conception –individualisante (> < totalisante) –mécaniste (> < téléologique)  nature = enchaînement de causes / effets –égalitaire (> < hiérarchisante)  un seul monde physique du « monde clos » à « l’univers infini »

24  Galilée ( ) Dialogue sur les deux systèmes du monde

25  L’humanisme = décentrement  Dieu / Nature ≠ points fixes à partir desquels l’homme peut orienter sa pensée  L’homme = point de vue à partir duquel Dieu / Nature sont interrogés, expérimentés 7. Modernité et humanisme

26 . Fra Carnevale, Annonciation 1448 perspective en peinture

27  Nicolas Machiavel  1469 – 1527

28

29  Entités vassales de l’Empire  Pape / Empereur  Etats territoriaux  France / Espagne  Cités-Etats  Venise / Gènes /Florence Machiavel

30  Guelfes (Pape)  Gibelins (Empereur)

31  Laurent le Magnifique ( )

32 Jérôme Savonarole Bologne

33 Florence République Chrétienne « démocratique » puritaine

34  Alexandre VI  bûcher de Savonarole

35  Piero Soderini

36  popolo (minuto)  unité italienne  armée citoyenne  condottiere

37  Le Prince  Discours sur la 1 ère Décade de Tite-Live  Histoires florentines

38  Le Prince (1513)  1532

39  De Principatibus (lat.)  Des Principautés  Il Principe (ital.)  Le Prince Machiavel

40  machiavélique  « anti-Machiavel »

41  Encyclopédie, « machiavélisme » :  « le pouvoir enseigne aux souverains à fouler aux pieds la religion, les règles de la justice, la sainteté des pactes, et tout ce qu’il y a de sacré, lorsque l’intérêt l’exigera. On pourrait intituler le 15 e et le 25 e chapitres : « Des circonstances où il convient au Prince d’être un scélérat »

42 1. mépris de la religion chrétienne 2. éloge des émeutes populaires 3. radicalité a-morale  >< théologie politique  >< philosophie politique de l’Antiquité Machiavel

43  « suivre la vérité effective de la chose plutôt que son imagination »  réalisme : rapports de force  écart entre le réel et sa représentation imaginaire  démystification Machiavel

44  Fortuna = contingence  instabilité  conflit, histoire Machiavel

45  « comment acquérir une Principauté ? »  unifier l’Italie ?  Cités-Etat -> Etat territorial ? Machiavel

46  moments d’instabilité  « nouveau continent »  science politique Machiavel

47  point de vue du Prince / du Peuple  « je ne voudrais pas qu’on m’imputât à présomption, qu’étant de petite et basse condition, j’ose pourtant discourir du gouvernement des Princes et en donner les règles ; car comme ceux qui dessinent les paysages se tiennent dans la plaine pour contempler l’aspect des montagnes et des lieux hauts, et se juchent sur celles-ci pour contempler les lieux bas, de même pour bien connaître la nature des peuples, il convient d’être Prince, et pour celle des Princes, d’être populaire »  Dédicace à Laurent le Magnifique

48  perspectivisme  point de vue humain = pluriel, divisé Machiavel

49  Rousseau  « En feignant de donner des leçons aux rois, il en a donné de grandes aux peuples. Le Prince de Machiavel est le livre des Républicains ».

50  penseur du pouvoir et de la liberté

51  Grands / Peuple  « en toute cité on trouve ces deux humeurs différentes, desquelles la source est que le populaire n’aime point à être commandé ni opprimé des plus gros. Et les gros ont envie de commander et opprimer le peuple » (Le Prince, chap.IX).

52  Grands / Peuple « Dans toute Cité, il y a deux partis, celui des Grands et celui du peuple, et toutes les lois favorables à la liberté ne naissent que de leur opposition » (Discours, IV)  conflit = constitutif de l’unité de la Cité

53  ne pas être effrayés « des cris d’un peuple effréné contre le Sénat », ou « de voir courir la populace en tumulte par les rues, fermer les boutiques, et même sortir de Rome en masse » ;  « ceux qui condamnent les querelles du Sénat et du peuple condamnent ce qui fut le principe de la liberté ; ils sont beaucoup plus frappés des cris et du bruit qu’elles occasionnaient sur la place publique que des bons effets qu’elles produisaient » Discours sur la 1 ère Décade de Tite-Live

54  « virtu » (virtuosité) du Prince ? « Il vaut mieux être le Prince du Peuple que le Prince des Grands ». « On ne peut honnêtement et sans faire tort aux autres contenter les Grands, mais bien certes le peuple ; car le souhait des peuples est plus honnête que le souhait des grands, qui cherchent à tourmenter les petits, et les petits ne le veulent point être » (Le Prince, chap.9) Machiavel

55  alliance du Prince / Peuple  Grands = politique médiocre  Peuple => Etat territorial moderne  rencontre aléatoire entre  l’insubordination du peuple  l’audace d’un Prince  modernité : dissensus symbolique Machiavel

56  politique moderne (1)  rencontre aléatoire entre  l’insubordination du peuple  l’audace d’un Prince  le Peuple = besoin d’un Prince pour s’émanciper  le Prince = besoin du peuple pour former un Etat territoriel

57  politique moderne (2)  conflit = producteur  société ouverte à la contestation / invention

58  politique moderne (3)  politique = art de la contingence  solitude du Prince  indépendance à l’égard de toute entrave féodale  fortuna

59  César Borgia   Le Valentinois  Alexandre VI

60  confiance du peuple  religion  force militaire (Borgia) et  force idéologique (Savonarole) Machiavel

61  « Il faut donc savoir qu’il y a deux manières de combattre, l’une par les lois, l’autre par la force ; la première sorte est propre aux hommes, la seconde est propre aux bêtes ; mais comme la première bien souvent ne suffit pas, il faut recourir à la seconde. Ce pourquoi il est nécessaire au prince de savoir bien pratiquer la bête et l’homme » (Le Prince, chap. 18). Machiavel

62  lion « faire peur aux loups »  P guerrier, policier  renard « éviter les pièges et les filets »  P religieux, idéologique  « idéologie de base » Machiavel

63  « il est du devoir des princes et des chefs d’une République de maintenir sur ses fondements la religion qu’on y professe ; car alors rien n’est plus facile que de conserver son peuple religieux, c’est-à-dire bon et uni. Aussi tout ce qui tend à favoriser la religion doit être le bienvenu, quand bien même on en reconnaîtrait la fausseté » (Discours, I, 12, p. 415) Machiavel

64  ≠ la politique pour la religion  = la religion pour la politique Machiavel

65  émergence du pouvoir marchand  ≠ pouvoir politique  pas de coercition  pas de légitimité Machiavel

66  pose les conditions de possibilité de la politique moderne  conflit de classes Modernité de Machiavel

67  Gramsci ( )  Cahiers de prison

68  Gramsci ( )  Cahiers de prison  lutte des classes  Grands / Peuple  bourgeoisie / prolétariat

69  Gramsci ( )  Cahiers de prison  conflit producteur  Prince : instance pour donner corps à ce qui est dispersé : le peuple

70  Gramsci ( )  Cahiers de prison  Tout Etat : 2 piliers  force (police)  consentement (Eglise)  hégémonie cultuerelle

71  théorie « matérialiste » qui va effrayer les élites européennes  la philosophie politique moderne = « refouler » le scandale mis au jour par Machiavel. « Scandale » Machiavel


Télécharger ppt "7 e leçon Modernité et humanisme. 7. Modernité et humanisme  6 e leçon : « préhistoire de la modernité »  l’ordre marchand  réaménagement philosophique."

Présentations similaires


Annonces Google