La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Parmi les trois images ci-dessus, une seule correspond à ce texte : « Dans cette scène de genre, plusieurs personnages vaquent à leurs occupations quotidiennes.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Parmi les trois images ci-dessus, une seule correspond à ce texte : « Dans cette scène de genre, plusieurs personnages vaquent à leurs occupations quotidiennes."— Transcription de la présentation:

1 Parmi les trois images ci-dessus, une seule correspond à ce texte : « Dans cette scène de genre, plusieurs personnages vaquent à leurs occupations quotidiennes accompagnés de leurs animaux favoris. Une dame, toute de bleu vêtue est assise tandis que des hommes s’affairent dans les parcelles. Le paysage a de jolies couleurs ocres, vertes, blanches… A l’arrière plan de l’image, se distingue une habitation. Les arbres n’ont pas de feuilles. Dehors, il semble faire froid… Comme il est bon de se réchauffer près de la cheminée ! » De quelle enluminure s’agit-il ? 123

2 Il s’agit de l’enluminure 1 : Rencontre avec … Le Mois de février, Jean, Pol et Hermann de Limbourg, enluminure extraite des Très Riches Heures du duc de Berry, Manuscrit enluminé, en couleurs conservé au Musée Condé, Chantilly Février est le deuxième mois du calendrier et aussi le plus court, qui compte moins de trente jours, vingt-huit, les années ordinaires et vingt-neuf, les années bissextiles. Recherche des renseignements sur le manuscrit enluminé des frères de Limbourg les « Très Riches Heures du Duc de Berry » Quelle est la particularité du mois de février ? Renseigne -toi sur l’origine du mot « février »

3 Une enluminure est une peinture ou un dessin exécuté à la main qui décore, embellit ou illustre un texte. Pour en savoir plus… Cherche dans le dictionnaire la définition du mot enluminure et renseigne-toi sur cet art du Moyen-âge. Pourquoi appelle- t-on ces petites scènes peintes des miniatures ? Le mot « miniature » vient du latin minium, couleur rouge, utilisée autrefois pour mettre en relief la lettre initiale. Un glissement langagier vers le mot minimum a conduit à appeler miniatures les images de petite taille, peintes dans les manuscrits. Les Chroniques de Hainaut est un manuscrit enluminé en trois volumes qui retrace l'histoire du Comté de Hainaut jusqu'à la fin du XIV e siècle. Rogier van der Weyden Miniature de présentation Chroniques de Hainaut Conservé à Bruxelles, Bibliothèque royale de Belgique

4 Place les 8 détails suivants au bon endroit

5 Vérifie l’exactitude de tes réponses :

6 Quel est le point commun de ces trois enluminures ? Ces trois enluminures ont une mise en page identique : chaque enluminure est partagée en deux parties. La partie inférieure dépeint une scène de genre relatant les travaux saisonniers des paysans ou les fêtes seigneuriales. Chaque scène est surmonté d’un tympan portant les indications astronomiques. La structure du tympan est reproduite de mois en mois.

7 -Le demi-cercle central est identique pour tous les mois : On y voit au centre, dans un premier demi- cercle, peint en camaïeu bleu, un homme sur un char tiré par deux chevaux et portant un soleil rayonnant. -Au-dessus, figurent diverses indications astronomiques pour février, juin, juillet, septembre, octobre, novembre et décembre. -Dans le troisième demi-cercle supérieur, dans un autre camaïeu bleu, sur un fond d’étoiles d’or, les signes du zodiaque pour chacun des mois : • Janvier : capricorne/ verseau • Février : verseau/ poissons… • Mars : poissons /bélier • Avril : bélier/taureau • Mai : taureau/gémeaux • Juin : gémeaux/cancer • Juillet : cancer/lion • Août : lion/vierge • Septembre : vierge/balance • Octobre : balance/scorpion • Novembre : scorpion/sagittaire • Décembre : sagittaire/capricorne Recherche les signes du zodiaque pour les autres mois de l’année. Tu pourras les confronter avec la représentation faite par les frères de Limbourg. Recherche ton signe zodiacal. Peux-tu décrire cette structure ?

8 1 Grâce à nous, les paysans ont de la laine pour se vêtir chaudement. 2 Vivement que le printemps revienne pour que je puisse à nouveau faire de grandes promenades avec mon chat ! 3 Heureusement … j’ai quatre pattes pour gravir cette colline et arriver au village… 5 Que je serai bien tout à l’heure au coin du feu quand j’aurai fini d’abattre cet arbre ! 4 Brrr… J’ai les mains gelées… Intéressons-nous à la partie inférieure de l’enluminure… Qui peut prononcer les paroles suivantes ? 6 Maîtresse … tu viens… on sort ?

9 3 Heureusement …j’ai quatre pattes pour gravir cette colline et arriver au village avec mon bât… 2 Vivement que le printemps revienne pour que je puisse à nouveau faire de grandes promenades avec mon chat ! 1 Grâce à nous, les paysans ont de la laine pour se vêtir chaudement l’hiver. 6 Maîtresse … tu viens…, on sort ? 4 Brrr… J’ai les mains gelées… 5 Que je serai bien tout à l’heure au coin du feu quand j’aurai fini d’abattre cet arbre ! Un bât est un accessoire destiné à permettre le port de lourdes charges par des mammifères quadrupèdes tels que l'âne ou le buffle. Souvent fabriqué en bois, il est généralement monté sur deux arçons dont la forme épouse le dos de l'animal. Il y est fixé grâce à des sangles ajustables serrées sur son ventre. 1 les moutons 2 la jeune femme dans le logis 3 l’âne bâté 5 le bûcheron 4 le personnage dont les mains laissent passer la buée de son souffle. 6 Le chat Qu’est-ce qu’un bât ?

10 Trouve : -Un pigeonnier -Une bergerie -Une meule de foin -Une grange -Une charrette -Un plessis -Un ânier -Quatre ruches -Quatre fagots de bois -Neuf pigeons Que peuvent bien laisser supposer tous ces indices ? pigeonnier bergerie meule de foin charrette quatre ruches Quatre fagots de bois neuf pigeons plessis grange Anier Ces indices nous laissent supposer que cette ferme appartient à des paysans aisés qui possèdent animaux et instruments de travail et qui vivent peut-être sur une tenure, une pièce de terre qui leur a été concédée par Jean de Berry auquel, en échange, ils doivent une partie de leur production en nature ou en argent ainsi que des services en travail à faire sur la réserve, c’est-à-dire le domaine directement exploité par le duc.

11 1. A quelle saison la scène se déroule-t-elle ? Justifiez votre réponse. 2. Quelles sont les différentes occupations des personnages représentés sur cette miniature ? 3. Selon toi à quelle catégorie sociale les personnages peuvent-ils appartenir ? 4. Trouve 5 mots pouvant qualifier cette scène.

12 1 / La scène se déroule en hiver : Il y a de la neige sur le sol et sur les toits. Les arbres n’ont pas de feuilles. Le feu brûle dans la cheminée et trois personnages se réchauffent au coin de la cheminée. Les animaux sont à l’abri. Le bûcheron prépare des bûches pour les cheminées seigneuriales et des fagots pour les cheminées paysannes. Un homme souffle sur ses mains pour se réchauffer. De sa bouche sort de la fumée. 2/ Trois personnages sont au coin du feu. Un ânier porte des fagots au village. Un bûcheron coupe du bois. Un homme rentre après son travail. 3/ Ces paysans ont des richesses (ruches, pigeonnier, moutons en nombre, …). Ils sont très certainement des paysans aisés appelés vilains. 4/ Mots pouvant qualifier la scène inférieure : Ferme - Paysan - Travaux agricoles - Hiver - Froid – Neige - Feu - Cheminée - Bergerie – Pigeonnier - Etable - Ruche - Ane - Moutons - Oiseau - Bûcheron - Anier -

13 Proposition de texte : Un enclos ceint une ferme comprenant une bergerie et, sur la droite, quatre ruches et un pigeonnier. À l'intérieur de la maison, deux jeunes femmes et un jeune homme se réchauffent devant le feu. À l'extérieur, un homme abat un arbre à la hache, des fagots à ses pieds, tandis qu'un autre s'apprête à rentrer en soufflant sur ses mains pour se réchauffer. Plus loin, un troisième conduit un âne, chargé de bois, en direction du village voisin. A partir de cette image, rédige un texte qui décrit ce que tu vois.

14 Trois plans délimitent les différents espaces: Un premier plan : l’enclos et les bâtiments ; Un deuxième plan : les champs, le chemin, le bois ; L’arrière plan : les collines et le village. Combien de plans composent cette image ? Intéressons-nous à la composition de cette miniature…

15 1 er plan : Au premier plan, la ferme entourée d’un enclos : le plessis, destiné à tenir écartées les bêtes sauvages. Un plan en coupe qui permet de visualiser l’Intérieur de la maison où trois personnages se réchauffent au foyer de la cheminée, permet également d’installer une mise en perspective. Au dehors, un quatrième personnage qui souffle dans ses doigts pour les réchauffer s'apprête à regagner la maison. Arrière-plan : Les maisons du village au creux des collines sont bâties autour de l’église dont on aperçoit le clocher au-dessus des bâtiments. 2 ème plan : Dans le champ situé derrière la grange et la maison, un cinquième personnage abat un arbre pour chauffer les cheminées seigneuriales. Tandis qu’un sixième personnage mène un âne chargé vers le village. Le chemin qui serpente dirige l’œil du spectateur vers le fond de l’image et en et accentue la profondeur.

16 Quelles sont les couleurs employées par les frères de Limbourg dans cette miniature ? Les frères Limbourg ont employé une gamme de couleurs restreintes sans doute pour nous faire ressentir la froideur et le calme de la période hivernale. La palette s’organise autour d’un camaïeu de bruns et de blancs, couleurs de terre contrastant ainsi avec les taches bleues et les points rouges des vêtements des personnages. Pour en savoir plus… Les couleurs étaient obtenues à partir de minéraux, de plantes ou de dérivés chimiques, mélangés avec de la gomme arabique ou tragacintique afin d'obtenir un liant pour la peinture. Parmi les couleurs inhabituelles pour l'époque, citons le vert de flambe, obtenu à partir de fleurs écrasées, et le bleu, appelé azur d'outrème, obtenu grâce à des pierres précieuses venues du Moyen- Orient, des lapis-lazuli, broyées et pilées pour donner ces bleus si éclatants (ce qui donne à réfléchir sur le prix de l‘œuvre, même à l'époque!)

17 Regardez le logis des paysans : qu’y a-t-il de particulier dans sa représentation ? Pour en savoir plus… Par la représentation en coupe du logis paysan, les frères de Limbourg nous offrent à la fois une vue intérieure et une vue extérieure de l’habitation. Nous avons donc deux points de vue différents d’un même élément (le logis) sur la même image et sur le même plan deux scènes simultanées : l’une se passe à l’intérieur et l’autre se passe à l’extérieur. Les frères de Limbourg avaient donc le souci du traitement de l’espace : les personnages du premier plan ont une taille supérieure aux personnages de l’arrière plan. Il en est de même pour le village qui apparaît minuscule à l’arrière plan en comparaison du logis du premier plan. Les couleurs nettes au premier plan s’éclaircissent jusqu’à se diluer à l’arrière plan pour accentuer l’effet de profondeur. Les frères de Limbourg ont représenté la maison en coupe et nous donnent à voir à la fois un espace et une scène intérieurs et un espace et une scène extérieurs.

18 On retrouve sur ce détail, un motif traditionnel du mois de février : l’homme qui coupe du bois de chauffage. A sa droite : un pigeonnier. Les pigeons sont élevés pour leurs fientes, qui servent d’engrais. Les pigeonniers sont bâtis au calme, en bordure du domaine, près de la forêt. Des corniches circulaires entourent le bâtiment: elles protègent les pigeons des rats, belettes et martres. Les pigeons sont une menace pour les récoltes, aussi, on en limite le nombre : un pigeon par arpent de terre possédé. Le colombier est un privilège seigneurial. Les ruches entreposées dans la cour sont vides en cette saison. C’est au printemps que les paysans capturaient des essaims dans les bois pour peupler les ruches. Le miel avait au Moyen-âge une importance capitale : Utilisé systématiquement dans l’alimentation (le sucre de canne ne se substitua au miel que peu à peu à partir du XIIIe siècle), il servait aussi de médicament et se vendait très cher : élever des abeilles constituait donc une source importante de revenus. La cire sert à confectionner les bougies pour les riches. Les moutons, en nombre important pour l’époque, fournissent viande, lait et laine sont assez répandus dans les fermes car ils se contentent d’un sol ingrat contrairement aux vaches. L’ânier porte un bliaud de toile grossière. Contrairement au noble et au bourgeois, il n’a pas le droit de porter de fourrure : même s’il en a les moyens, l’ordre vestimentaire lui en interdit le port. Pour en savoir plus…

19 Renseigne-toi sur les différentes techniques de réalisation utilisées par les frères de Limbourg. Recherche quelles sont les étapes de réalisation d’un livre d’heures. Au niveau des outils : Les artistes peignaient avec des brosses et des pinceaux très fins en s’aidant de loupes grossissantes nécessaires pour le rendu des détails extrêmement fin du dessin. Au niveau des couleurs : Les Frères Limbourg employaient une large variété de couleurs obtenues à partir de minéraux, de plantes ou de produits chimiques qu’ils mélangeaient à de la gomme. Parmi les couleurs peu communes et très chères employées, un bleu obtenu à partir du lapis-lazuli venu du Moyen-Orient. Au Moyen Age, on commence en haut et on progresse vers le bas pour ne pas abimer la partie déjà peinte et créer une idée de profondeur. Réalisation d’un livre d’Heures : C’est un véritable chantier qui peut s’étaler sur un grand nombre d’année. Sa réalisation s’organise en cinq étapes : 1) réalisation de la maquette qui fixe les emplacements réservés aux miniatures. 2) Calligraphie. 3) Un peintre décore les initiales et les bouts de ligne. 4) Exécution des miniatures : esquisse à la plume puis exécution des fonds, ciel, paysage, monuments, premier plan puis les personnages en dernier lieu. 5) Décoration des marges et des grandes lettrines.


Télécharger ppt "Parmi les trois images ci-dessus, une seule correspond à ce texte : « Dans cette scène de genre, plusieurs personnages vaquent à leurs occupations quotidiennes."

Présentations similaires


Annonces Google