La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Le. F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 •Une équipe de l’Observatoire •Pionnier de la e-Science depuis 1972.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Le. F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 •Une équipe de l’Observatoire •Pionnier de la e-Science depuis 1972."— Transcription de la présentation:

1 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Le

2 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 •Une équipe de l’Observatoire •Pionnier de la e-Science depuis 1972 –Directeur nommé par l’INSU –Moyen national, labellisé TGE/TGIR en 2008 –Service de référence pour la communauté astronomique internationale ( requêtes/j) –Un acteur majeur du développement de l’Observatoire Virtuel astronomique –Un précurseur du domaine des données numériques de recherche

3 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Centre de Données astronomiques de Strasbourg •Créé en 1972 par l’INAG (INSU) comme Centre de Données Stellaires – Centre de Données astronomiques en 1983 –Accord de gestion entre l’INAG et l’ULP (UdS), Directeur nommé par l’INSU •Charte initiale: –Collecter les données ‘utiles’ sur les objets astronomiques, sous forme électronique –Les améliorer en les évaluant de façon critique et en les combinant –Distribuer les résultats à la communauté internationale –Consuire des recherches en utilisant les données Au départ: données stellaires pour étudier la structure galactique  Données électroniques, expertise sur les données, rôle international  OBJECTIF: RECHERCHE

4 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Les chercheurs au CDS •Le CDS est une équipe de recherche de l’UMR •Choix de l’INAG dès le départ: inclure le CDS dans un environnement de recherche –Le CDS produit des services pour la recherche –Il est essentiel d’avoir de bons chercheurs actifs dans l’équipe pour assurer la pertinence des activités –Une palette de spécialités pour réunir des compétences essentielles, y compris des recherches liées aux activités du Centre de Données (domaine INS2I – rattachement secondaire de l’UMR) •Collaborations inter-équipes et extérieures

5 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Le CDS dans l’organisation nationale de la recherche •« Moyen National » de l’INSU •Le CDS a été inscrit en novembre 2008 sur la liste des Très Grandes Infrastructures de Recherche Suggéré par le Comité d’Evaluation début 2008 La reconnaissance de l’impact du CDS Qualité des services, du travail de l’équipe, pertinence de la stratégie

6 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 L’impact international du CDS •Un service majeur pour la communauté scientifique internationale ( requêtes/j) •Un acteur majeur de la large collaboration internationale autour de l’Observatoire Virtuel astronomique •L’observatoire virtuel (OV) = donner à tous les chercheurs, où qu’ils soient, un accès transparent à toutes les données, où qu’elles soient

7 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Les activités du CDS •Services de référence à forte valeur ajoutée, outils d’accès aux données La base du service fourni à la communauté par le CDS •Observatoire Virtuel Leadership, standards d’interopérabilité, outils – portail Aladin Projets européens et interdisciplinaires •Veille technologique, R&D Une des clés essentielles de la pérennité du CDS •Expertise et dissémination des connaissances •Très nombreuses collaborations internationales, mise en réseau des services avec les journaux électroniques, les archives des observatoires sol et spatiaux, etc

8 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Les services du CDS Objets astronomiques Identification, bibliographie, données, mesures objets en 2003, en 2010 Données tabulaires Catalogues, tables publiées, logs d’observation, très grands relevés (jusqu’à 10 9 objets) catalogues en 2003, en 2010 Visualisation interactive du ciel I mages, bases de données, catalogues, relevés, archives, vos données Utilisé par ESA, HST, etc

9 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Un exemple: VizieR • Vue homogène d’informations très hétérogènes • Changement de paradigme, dès 1993: − Les tables publiées dans les journaux sont devenues des données réutilisables − Symbiose centre de données/ journaux académiques

10 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Les services: les différents aspects du travail •Construction du contenu Sélection, validation, homogénéisation des informations provenant de nombreuses sources, en particulier des journaux académiques •Construction des systèmes de gestion des données et des interfaces utilisateurs •Opérations

11 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Le CDS dans l’Observatoire Virtuel •Le CDS a été un précurseur de l’OV •C’est un acteur majeur de l’OV au niveau international depuis l’émergence du concept en –Les services sont des éléments majeurs de l’OV –Standards d’interoperabilité et outils – participation très significative à l’International Virtual Observatory Alliance (IVOA) –Aladin = portail OV •Point de départ d’OV France, acteur majeur en Europe, aide aux autres laboratoires  Mais pas de pérennité des supports européens  Evolution majeure en cours: passage en phase opérationnelle/aide aux utilisateurs

12 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Conditions aux limites, organisation (1) •Pérennité sur plusieurs dizaines d’années •Evolution scientifique, technologique et « politique » constante et rapide  Gestion d’échelles de temps très différentes  Stratégie ‘agile’ prenant en compte tous les aspects  La veille technologique et la R&D sont des éléments essentiels de la pérennité (ontologies, traitement d’images, ‘architecture’, Web 2.0, etc)

13 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Conditions aux limites, organisation (2)  Equipe intégrée (astronomes, documentalistes, informaticiens)  Expertise spécifique non mutualisable: les documentalistes et les informaticiens sont parties prenantes du projet CDS  Repose sur les services généraux de l’Observatoire (informatique, bibliothèque, logistique, administration)

14 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Les défis (1) •Les services sont le cœur de notre crédibilité •Importants gains de productivité (entrée semi-automatique des données) mais augmentation continue du volume et de la complexité des tâches •Petite équipe par rapport aux tâches et à l’impact •La situation en terme de ressources humaines reste critique –Profils rares et précieux –Formation longue > pour l’essentiel postes permanents –Remplacement des départs à la retraite (chercheurs et IT/BIATOSS – postes critiques BIATOSS très proches de la retraite) –Augmentation du volume : il faut quelques postes supplémentaires (en cours: NOEMI documentaliste)

15 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Les défis (2) •Symbiose entre les différents types d’activité •Pas de modèle pré-défini, ni en 1972, ni en 2010: nous l’avons inventé – une organisation qui marche mais reste fragile •Les clés du succès : –Compétence et motivation de l’équipe –La routine est le pire ennemi - QUALITE –Stratégie •Equilibre entre les différents types d’activité •Evolution technologique constante et rapide > R&D •Lien avec la recherche active •Symbiose avec l’Observatoire •Evolutions majeures en cours, éventuellement à risque pour la vision nationale/internationale qui est la raison d’être du CDS •Le CDS est un enfant de l’INAG/INSU qui le soutient depuis le début (Moyen national > TGE/IR)

16 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Un centre d’excellence et d’expertise •Rôle précurseur pour les ‘Scientific Digital Repositories’ ‘Systèmes de données numériques de recherche’ – souvent utilisé comme exemple pour convaincre les autres disciplines de l’utilité de ce type d’activités •Le rôle d’exemple et d’expertise s’exerce à différents niveaux (national – CNRS/Ministère, Europe, international) •Ex: AS OV France, High Level Expert Group européen, ICSU (WDS, CODATA), expertise du NAOJ Data Centre, diverses expertises pour d’autres disciplines du CNRS, etc

17 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 La vision européenne AO Infrastructure et e-Infrastructure •Partenaire de projets PC5 et PC6 •Coordinateur –PC6: EuroVO-DCA, 1.5 M€ –PC7: •EuroVO-AIDA, 2.7 M€ (I3) •EuroVO-ICE, 200 k€ (‘bridging’ project) •Membre du High Level Expert Group Scientific Data Vision européenne (FP7) des e-Infrastructures

18 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 We are a major research infrastructure and a flagship for Scientific Digital Repositories where data are alive and USED Transparent final de la présentation CDS au Comité d’Evaluation

19 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Quelques illustrations complémentaires

20 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Animation

21 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010

22 Le portail du CDS

23 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Jungmann 1995 WL4 Objets du Système Solaire SkyBot (IMCCE, Observatoire de Paris) + Visualisation d’une image Aladin (CDS) + Standard OV (VOTable) Combinaison des services grâce à l’OV: cette image contient-elle des objets du système solaire?

24 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Courtesy of M.G. Allen

25 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Visualisation d’un objet à l’aide de plusieurs instruments sol ou spatiaux dont les archives sont à des endroits différents

26 F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010

27 Ciel entier Visualisation sur le ciel de VizieR, SIMBAD, et deux grands relevés


Télécharger ppt "F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 Le. F. Genova, Visite DSR, 29 novembre 2010 •Une équipe de l’Observatoire •Pionnier de la e-Science depuis 1972."

Présentations similaires


Annonces Google