La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Se repérer et organiser sa veille dans la recherche en éducation Module 1 « Panorama de la recherche en éducation » La recherche en éducation ailleurs.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Se repérer et organiser sa veille dans la recherche en éducation Module 1 « Panorama de la recherche en éducation » La recherche en éducation ailleurs."— Transcription de la présentation:

1 Se repérer et organiser sa veille dans la recherche en éducation Module 1 « Panorama de la recherche en éducation » La recherche en éducation ailleurs : le cas du Danemark Mardi 8 décembre h-15h30 Laure Endrizzi Veille scientifique et technologique

2 2 R & D en éducation ? Eléments de définition : –la création, la diffusion et lexploitation du savoir en vue de lamélioration du système déducation et de formation Au Danemark (et ailleurs), moins un système à part entière que le produit combiné dautres systèmes explicites : –notamment les établissements denseignement supérieur, léducation et la formation des enseignants, les programmes gouvernementaux, le perfectionnement en milieu scolaire, les syndicats denseignants, etc. Dans quelle mesure ces différents systèmes contribuent-ils à rendre le système éducatif innovant ? Au-delà dune simple question de production et de consommation, une question d'objectifs et de délais impartis –des attentes contradictoires de la part des différents acteurs (chercheurs, décideurs et praticiens) –Au DK, autonomie professionnelle et locale traditionnellement forte

3 3 La R & D en éducation au Danemark Au début des années 2000, un système bicéphale, avec une coordination défaillante –Des universités impliquées dans des actions de recherche financées par le Ministère de la science, de la technologie et de l'innovation (MSTI) –Des collèges post-secondaires (CVU) qui, en partenariat avec les collectivités et les écoles, font de la recherche appliquée avec un financement du Ministère de l'éducation (MEN) Une mobilisation nationale croissante sous l'impulsion des travaux comparés de l'OCDE –Un moyen d'améliorer la qualité du système éducatif et la performance des élèves et étudiants –Création de l'université pédagogique danoise (DPU) en 2000 intégrée comme école nationale de l'éducation à l'université Aarhus, à l'occasion de la réforme des universités en 2007 : « school of education » La DPU gère entre 40 et 45% des projets de recherche en éducation Malgré un budget national en matière de R & D (universités) parmi les plus faibles (0,15% du budget de l'éducation en 2004) OCDE (2000 et 2004)

4 4 Financement de la R & D en éducation ( ) 65-75% : crédits de soutien du Ministère de la science, de la technologie et de l'innovation (MSTI) –Via le budget annuel de recherche accordé aux universités –Autonomie forte des départements universitaires –Centralisation récente des travaux de recherche par la DPU 5-10% : subvention par projet, attribuée par le Conseil danois pour la culture et la communication (Forskningsrådet for Kultur og Kommunikation, FKK) –un des 5 « research councils » thématiques du MSTI Ces conseils, organisés sur une base disciplinaire, décident de lattribution des subventions de recherche mises au concours (peer review) Les plans de financement concurrentiels sont alloués sur examen des propositions venues du terrain –Donc pas de commission spécialisée en éducation, pas d'appels d'offres ciblés sur des thématiques « prioritaires » 10-15% couverts par des fondations privées ou des fonds internationaux OCDE (2000 et 2004)

5 5 Les CVU portent une longue tradition d'expérimentation dans le secteur scolaire –en relation avec les réformes de l'enseignement, en collaboration avec les autorités locales –avec des projets majoritairement consacrés à l'école obligatoire (Folkeskole = primaire + secondaire 1) –parfois implication forte des municipalités qui organisent des activités de développement professionnel, soutenues par consultants et chercheurs Depuis 2000 aussi, les CVU sont « rattachés à la recherche » –Collèges financés par le MEN, responsables (notamment) de la FI –Désormais investis d'une responsabilité en matière de recherche appliquée et de développement professionnel (FC) La DPU fait le lien entre les CVU et les départements de recherche des universités –Pour garantir une facilité d'accès des CVU aux résultats de la recherche (diffusion), et un meilleur transfert recherche / pratique Financement de la R & D en éducation ( ) OCDE (2000 et 2004)

6 6 Nature de la R & D au Danemark Une recherche appliquée qui sefforce de trouver des solutions à des questions pratiques dans le domaine de lenseignement Une recherche fondamentale insuffisante –qui sappuie sur des théories et des concepts empruntés généralement aux disciplines psychologiques et didactiques –alors que les sciences politiques, léconomie et le droit sont bien moins représentés. Un système scolaire très décentralisé et ouvert à l'innovation –des réformes qui s'appuient une longue tradition d'expérimentations, impliquant les acteurs locaux –des projets de R & D de faible envergure, à petite échelle, dont la capitalisation « nationale » est peu visible Une FI des enseignants peu connectée à la recherche, une faible culture de l'évaluation dans les écoles danoises OCDE (2000 et 2004)

7 7 Conclusions sur les infrastructures Un système « traditionnel », avec des priorités de recherche en grande partie définies par des individus ou des groupes Déconnexion « traditionnellement » forte entre recherche et développement professionnel Pas de stratégie nationale explicite en matière de R & D, pas de modèle totalement systématique et efficace Développement progressif d'une démarche de gestion pro- active du savoir –Par ex. au sein du Learning Lab Denmark Des infrastructures en place pour répondre utilement aux sollicitations extérieures –PISA et autres dispositifs internationaux de comparaison Une nécessité d'établir clairement la responsabilité des 2 ministères, en vue d'une collaboration explicite (OCDE) OCDE (2000 et 2004)

8 8 Conclusions sur les thèmes et les méthodes Chercheurs et praticiens ne se sont pas emparés de la question des enseignements scientifiques, –malgré un large consensus sur la nécessité de renforcer ces enseignements => utilité sociale ? Enseignement et formation professionnels demeurent des thématiques trop marginales Pas d'analyse de cohortes, sous-exploitation des statistiques disponibles ; insuffisance des méthodes quantitatives Pas de mécanisme permettant de définir les thématiques prioritaires –La faiblesse des résultats PISA en lecture et en mathématiques doit notamment fournir des lignes directrices Pas d'analyse systématique des travaux fondés sur des données factuelles (evidence-based research) –permettant d'identifier les bonnes pratiques OCDE (2000 et 2004)

9 9 Axes de développement proposés par l'OCDE Clarifier le rôle respectif des différentes composantes : –Conseil de recherche, DPU et CVU Affirmer les priorités de recherche et privilégier la recherche tournée vers lutilisateur –Éviter la dispersion, se concentrer de façon plus systématique sur la matière existante pour privilégier une approche systémique : le développement des compétences de base chez les élèves, en particulier dans le secondaire 2 ; la réduction du taux dinterruption des études universitaires. –Développer les financements concurrentiels sur des questions prioritaires, lier l'évaluation de la recherche à des thèmes (efficacité) Développer de nouveaux mécanismes dinteraction entre les chercheurs et les praticiens. –Pour apprendre de la R & D extérieure ce qui ne peut être fait à l'échelon national (observatoire de type clearinghouse) –Pour coordonner et consolider la R & D intérieure : forums régionaux (ciblant d'abord les enseignants), réseaux de pairs –Renforcer les compétences de recherche des praticiens (enseignants, formateurs, etc.) OCDE (2000 et 2004)

10 10 L'enseignement supérieur et la recherche au Danemark : de 25 à 11 établissements depuis 2000 En 2009, - 8 universités et 3 instituts de recherche (54%) - 8 collèges post-secondaires (CVU) + 2 collèges d'ingénieurs (43%) Des entités multi-sites et multi-disciplines * Aalborg University * Aarhus University * Copenhagen Business School * Technical University of Denmark * IT University of Copenhagen * University of Copenhagen * Roskilde University * University of Southern Denmark >> Strategy for Denmark in the Global Economy <<

11 11 Entre universités et CVU, des organismes de liaison Depuis 2004, des centres de ressources régionaux (Videnscenter) –Financés par le ministère de l'éducation –Diffusent auprès des professionnels et du grand public les résultats de la recherche universitaire –Collectent et analysent la recherche appliquée dans les CVU pour la diffuser ensuite auprès des universités Développent parfois une spécialisation en lien avec les compétences didactiques du CVU le plus proche –Centre for reading research –Centre for curriculum education and development –Centre for adult learning and education

12 12 Ecole nationale de l'éducation (DPU) Danmarks Pædagogiske Universitetsskole, Aarhus Universitet Fusion de 3 établissements en 2000 –lEcole royale danoise des sciences de lenseignement (Danmarks Lærerhøjskole), –lEcole danoise de pédagogie avancée (Danmarks Pædagoghøjskole) –lInstitut de pédagogie danois (Danmarks Pædagogiske Institut) pour instaurer une université internationale indépendante dédiée à la recherche en éducation (sous tutelle du MSTI) –Transfert des responsabilités en matière de FC des enseignants (folkeskole) aux CVU (collèges post-secondaires), déjà en charge de la FI –Développement d'une offre de formation de type Master et de Doctorat, ouverts aux étudiants internationaux En 2007, insertion de la DPU dans l'université Aarhus –Évolution vers une « école nationale de l'éducation », –… dont les actions en matière de recherche se renforcent

13 13 DPU : missions et partenariats Une structure unique en Europe sur le plan de l'enseignement... –entre 4000 et 5000 étudiants, une centaine de doctorants –20 programmes de masters dont 3 européens Master in lifelong learning : policy and management (MALLL) Master leadership and innovation in complex systems (LAICS) Master in ICT and learning (MIL)... et sur le plan de la recherche –Avec 200 chercheurs permanents (1/3 des effectifs) –Un volume correspondant à 40% des projets de recherche danois –Avec un financement extérieur de l'ordre de 40% également Une triple vocation « locale » : –Coordonner, partiellement, la recherche en éducation danoise (qualité) –Contribuer à la vulgarisation des connaissances scientifiques auprès d'un large public –Exercer une fonction de conseil auprès du gouvernement danois (veille stratégique => aide à la décision)

14 14 À l'extérieur de la DPU Inscription dans des réseaux internationaux –Membre fondateur d'une alliance internationale regroupant 8 établissements leaders Beijing Normal University, People's Republic of China Institute of Education, (IOE) University of London, United Kingdom National Institute of Education, Nanyang Technological University, Singapore Ontario Institute for Studies in Education, University of Toronto, Canada Faculty of Education, Melbourne University, Australia School of Education, University of Wisconsin, USA The Danish School of Education, Denmark College of Education, Seoul National University, Korea –Membre dirigeant du réseau ASEM LLL hub (Asia-Europe Education and Research hub for lifelong learning) pour les échanges d'enseignants et d'étudiants –Membre de l'association NERA (Nordic Educational Research Association) –Membre de l'EERA (European Educational Research Association)

15 15 A l'intérieur de la DPU Learning Lab Denmark (LLB) => learning department (2008) –pour traiter les problèmes sociétaux liés à lapprentissage par le biais dactivités de R&D expérimentales, axées sur la pratique –en privilégiant une conception de la R&D transdisciplinaire et transsectorielle (public / privé) Les autres départements : –Psychologie, sociologie, anthropologie, philosophie et recherche curriculaire –==>> récemment restructurés en 4 entités : learning, education, curriculum research & compulsory schooling Des priorités axées sur la connaissance de type « evidence-based » et les approches comparatives Des thématiques en lien avec les questions sociales actuelles (donc renouvelables) : –Approche par compétences, formation des enseignants, éducation à la santé, usages des TIC, etc.

16 16 International Clearinghouse of Educational Research Les enjeux et objectifs –Établir un panorama des connaissances existantes –Évaluer la qualité de ces connaissances –Restituer les résultats : « the big picture » dans un format correspondant aux attentes des décideurs et des praticiens D'abord une question méthodologique –Définir ce qu'il convient d'entendre par « evidence », en privilégiant une acception large Mais aussi une question de réseaux –Collaborer avec les réseaux existants (EPPI-centre de l'IOE) ou émergents sur l'evidence-based research Plus de 150 « literature reviews » ou « systematic reviews » majoritairement en anglais, incluant ceux de l'EPPI-Centre au Royaume Uni, What Works Clearinghouse aux Etats Unis et Education Counts en Nouvelle Zélande.

17 17 Publications Des revues « C » dans le classement ERIH –Dansk paedagogisk tidsskrift (DPT) : revue de pédagogie danoise (depuis 1953, 4 n° par an), publiée par l'association de la revue de pédagogie danoise, tirée à 1500 exemplaires –Uddannelseshistorie : revue danoise d'histoire de l'éducation (depuis 1966, 1 n° par an), publiée par la société d'histoire de l'école et de l'éducation Un nouveau magazine lancé en 2008 par la DPU –Education Alliance Quaterly : revue de vulgarisation en anglais, avec de courts articles rédigés par la DPU et ses partenaires. Une revue scandinave classée « B » –Scandinavian Journal of Educational Research (SJER) : revue généraliste dédiée aux travaux des pays nordiques depuis 1957, 6 n° par an, diffusée par Routledge (Taylor & Francis)

18 18 Sitographie Strategy for Denmark in the Global Economy –http://www.globalisering.dk/page.dsp?area=52http://www.globalisering.dk/page.dsp?area=52 Danish Ministry of Education –http://www.eng.uvm.dk/http://www.eng.uvm.dk/ Danish Ministry of Science Technology and Innovation –http://en.vtu.dk/http://en.vtu.dk/ Danish School of Education (DPU) –http://www.dpu.dk/site.aspx?p=6515http://www.dpu.dk/site.aspx?p=6515 International Clearinghouse of Educational Research –http://www.dpu.dk/site.aspx?p=9882http://www.dpu.dk/site.aspx?p=9882 Danish National Library of Education –http://www.dpb.dpu.dk/site.aspx?p=158http://www.dpb.dpu.dk/site.aspx?p=158 Danish National Research Database –Forskningsdatabasen - –Part of Denmark's Electronic Research Library (DEFF)

19 19 Bibliographie CERI (2004). Recherche et développement dans le domaine de l'enseignement au Danemark. Rapport des examinateurs. Paris : OCDE. Bugge Bertramsen René (2008). National Experience Report: The Danish Case – Institutional Concentration. In Knowledge for action – Research Strategies for an Evidence-Based Education Policy. Symposium during Germanys EU Presidency, 28 – 30 March 2007 in Frankfurt/Main. pp voir aussi : –l'ensemble des publications de l'OCDE sur l'éducation au Danemarkl'éducation au Danemark –lexamen thématique sur la R & D en éducation et les travaux initiées en 2003 sur la recherche en éducation fondée sur des données probantes (EBPR)R & D en éducationEBPR


Télécharger ppt "Se repérer et organiser sa veille dans la recherche en éducation Module 1 « Panorama de la recherche en éducation » La recherche en éducation ailleurs."

Présentations similaires


Annonces Google