La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La glande thyroïde. I - Généralités 18 g homme 15 g femme 2 lobes latéraux (5cm h, 4 cm l, 3 cm e) et un isthme Région cervicale antérieure en avt de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "La glande thyroïde. I - Généralités 18 g homme 15 g femme 2 lobes latéraux (5cm h, 4 cm l, 3 cm e) et un isthme Région cervicale antérieure en avt de."— Transcription de la présentation:

1 La glande thyroïde

2 I - Généralités 18 g homme 15 g femme 2 lobes latéraux (5cm h, 4 cm l, 3 cm e) et un isthme Région cervicale antérieure en avt de la partie sup de la trachée Lobe pyramidal

3 I - Généralités Capsule périphérique conjonctive qui émet des septa fibreux qui cloisonnent lorgane en lobules

4 I - Généralités Dualité hormonale : -Hormones thyroïdiennes T3 (Tri-iodothyronine) et T4 (Thyroxine) ++++ (dérivés iodés de la tyrosine) Régulation du métabolisme énergétique Régulation du métabolisme énergétique Développement du SNC Développement du SNC -Thyrocalcitonine ou calcitonine Régulation du métabolisme phospho-calcique Régulation du métabolisme phospho-calciqueHypocalcémiante

5 II – Embryogénèse 2 ébauches dorigine embryologique différente 3 ième Semaine 7 ième Semaine Ebauche médiane++ : nait à la base de la langue au niveau du pharynx primitif sous la forme dun diverticule dont lextrémité prolifère et donne une ébauche bilobée médiane qui descend dans le mésenchyme entourant lintestin antérieur Reste en connexion avec le pharynx par le canal thyréoglosse qui disparaît (5 ième semaine) En situation définitive en avant de la trachée à la 7 ième Semaine Fonctionnelle à la fin du 3 ième mois (stimulus?) TSH nest détectée quà partir de la 13 ième semaine

6 II – Embryogénèse 2 ébauches dorigine embryologique différente 5ième Semaine 7 ième Semaine Ebauche latérale : structure paire développée à partir du complexe branchial entoblastique 4-5, appelée corps ultimo-branchial Le CUB entame sa descente en même temps que la parathyroïde supérieure dont il va se séparer Le CUB sincorpore dans lébauche médiane à la 7 ième semaine, au niveau de la partie postéro- latérale de chaque lobe à la jonction des 1/3 sup et moyen Le CUB est la source des cellules C de la thyroïde (calcitonine) dont lorigine est la crête neurale

7 II – Embryogénèse Kyste du tractus thyréoglosse (ligne médiane) Anomalies de lébauche médiane -Agénésie totale ou partielle -Anomalies de migration : ectopies thyroïdiennes (pas de cellules C) Insuffisance de descente : exs : Thyroïde linguale Absence de régression du tractus thyréoglosse : Absence de régression du tractus thyréoglosse : persistance de reliquats tissulaires sur le trajet de migration (Kyste du tractus thyréoglosse)

8 II – Embryogénèse Anomalies de lébauche médiane -Anomalies de migration : ectopies thyroïdiennes (pas de cellules C) Exagération de descente : exs : Thyroïde médiastinale Lébauche latérale -Reliquats des CUB visibles dans la thyroïde définitive : « solid cell nests »

9 III – Structure histologique 1 - Architecture Capsule conjonctive Septa fibreux Cloisons inter-lobulaires Délimitation du tissu thyroïdien en territoires = lobules refermant les structures glandulaires (architecture lobulée) (architecture lobulée)

10 III – Structure histologique 1 - Architecture Capsule conjonctive Cloisons fibreuses inter-lobulaires Lobules formés de VESICULES dans un tissu conjonctif riche en capillaires de type fenêtrés Vésicules = unités sphèriques glandulaires Epithélium simple (vésiculaire ou « folliculaire ») Matériel protéique de stockage riche en thyroglobuline (colloïde) Colloïde Eléments constitutifs du lobule

11 Lobule = juxtaposition de sphères 3D sur un plan de coupe = vésicules de taille variable sur un plan de coupe = vésicules de taille variable Colloïde rose, rouge (HE)

12 Morphologie et taille des vésicules varient selon les états fonctionnels de sécrétion ou de stockage

13 III – Structure histologique 2 – Epithélium vésiculaire 2 types de cellules (dualité hormonale) : -Les cellules vésiculaires ou thyréocytes +++ (endodermiques) -Les cellules claires ou C ou parafolliculaires environ 0,1% (neurectodermiques, SED) Colloïde Vacuole de résorption Cellule vésiculaire (thyréocyte) Cellule claire ou cellule C (parafolliculaire)

14 2.1 - Flaques de colloïde Striations Fentes de rétraction - Matériel amorphe coloré en rose, rouge sur lhémalun-éosine +/- calcifications (dépôts violacés) - Thyroglobuline (glycoprotéine iodée = forme de stockage de T4) - Aspects artéfactuels : fentes de rétraction et striations Calcifications

15 Colloïde Vacuoles de résorption A létat physiologique

16 Caractéristiques morphologiques et structurales : -Forme variable selon son état fonctionnel : aplatie, cubique, cubo- cylindrique -En phase sécrétoire active : Organites cyto ++, dilatation de lAG, exocytose de vésicules contenant de la TG Organites cyto ++, dilatation de lAG, exocytose de vésicules contenant de la TG Augmentation du nombre et de la longueur des microvillosités du PA Augmentation du nombre et de la longueur des microvillosités du PA Emission de pseudopodes au PA qui entourent des gouttelettes de colloïde et incorporation dans le cytoplasme de vésicules dendocytose Emission de pseudopodes au PA qui entourent des gouttelettes de colloïde et incorporation dans le cytoplasme de vésicules dendocytose 2.2 – Cellule épithéliale vésiculaire (thyréocyte)

17 Ou Cellules claires ou para-folliculaires 0,1% Localisées à la jonction des tiers sup et moyen dans chaque lobe 2.3 – Cellule C Colloïde Vacuole de résorption Cellule vésiculaire (thyréocyte) Cellule claire ou cellule C (parafolliculaire) Difficile voire impossible de les visualiser sur un HE Immunohistochimie ME : granules neuro-sécrétoires à centre dense

18 2.3 – Cellule C Immunohistochimie (anti-calcitonine, anti-chromogranine) Observées : - entre les cellules épithéliales vésiculaires de façon isolée ou en petits îlots - dans le tissu interstitiel sous forme damas plus volumineux calcitonine - Cellules C sont situées sur la membrane basale sans contact avec la colloïde - La calcitonine est rapidement déversée dans les capillaires sanguins fenêtrès

19 2.3 – Cellule C Cellules C observées à proximité de vestiges des CUB : « solid cell nests » calcitonine « solid cell nests » = massifs épithéliaux pleins

20 III – Histophysiologie 4 étapes Synthèse de thyroglobuline 2 Phase de repos (stockage) 3 Dégradation de la thyroglobuline 4 Passage dans le sg TSHTSH 1 - Synthèse, stockage et sécrétion des hormones thyroïdiennes 5 – 10% 90 % Dégradation des formes mono et di iodées et réutilisation de liode Vacuoles de résorption

21 III – Histophysiologie 2 - Rôles des hormones thyroïdiennes T3 et T4 Formes circulantes : - Liées à des protéines (TBG Thyroxin-binding globulin) Libre, seule forme biologiquement active T3 a une action plus forte que T4 T3 active produite essentiellement à partir de T4 dans les tissus (foie, rein) Stimulation du métabolisme basal Maturation du SNC foetal et post-natal

22 III – Histophysiologie 3 – Contrôle de la sécrétion Cest le taux de T4 circulante qui règle le niveau de sécrétion de la TSH selon une boucle de retro-contrôle à 2 niveaux Deux niveaux de régulation : Contrôle hypothalamo-hypophysaire schéma Contrôle hypothalamo-hypophysaire schéma « Autorégulation » de la sécrétion hormonale dépendante de liode « Autorégulation » de la sécrétion hormonale dépendante de liode Carence iodée : hypothyroïdie (crétinisme congénital)

23 IV – Aspects morphologiques des dysfonctionnements thyroïdiens Colloïde +/- Epithélium vésiculaire haut 1 - Hyperfonctionnement : vésicule active

24 IV – Aspects morphologiques des dysfonctionnements thyroïdiens Colloïde +/- Epithélium vésiculaire haut 1 - Hyperfonctionnement : vésicule active Hyperthyroïdie : maladie de Basedow +++ Augm du nb et de lactivité des thyréocytes : Plis de papillaires, augmentation du nombre de vacuoles de résorption et hyperséc de Thyroxine AutoAc anti-Récepteurs de TSH Traitement par des ATS (anti thyr de synth)

25 IV – Aspects morphologiques des dysfonctionnements thyroïdiens Colloïde Epithélium vésiculaire bas, aplati 2 - Hypofonctionnement : vésicule inactive Hypothyroïdie : q exs : - Thyroïdite dHashimoto, radiothérapie, irathérapie, ATS - nécrose hypophysaire du post-partum

26 V – Exemples de pathologies 1 – Lésions non néoplasiques Très fréquentes : « goitre » Hypertrophie diffuse puis nodulaire accompagnée ou non dune dysthyroïdie Augm du nombre et du volume des vésicules Principale cause : carence iodée

27 IV – Exemples de pathologies Adénocarcinomes - papillaires +++ (90%) bon pronostic Carcinome médullaire très rare Mauvais pronostic 2 – Lésions néoplasiques malignes Thyréocytes Cellules C


Télécharger ppt "La glande thyroïde. I - Généralités 18 g homme 15 g femme 2 lobes latéraux (5cm h, 4 cm l, 3 cm e) et un isthme Région cervicale antérieure en avt de."

Présentations similaires


Annonces Google