La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

AG ULPL 13/02/2014  1 : résultats du suivi des captures de poissons carnassiers par les pêcheurs amateurs 2013/2014  2 : Suivi par vidéo-comptage de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "AG ULPL 13/02/2014  1 : résultats du suivi des captures de poissons carnassiers par les pêcheurs amateurs 2013/2014  2 : Suivi par vidéo-comptage de."— Transcription de la présentation:

1 AG ULPL 13/02/2014  1 : résultats du suivi des captures de poissons carnassiers par les pêcheurs amateurs 2013/2014  2 : Suivi par vidéo-comptage de la passe à poissons du barrage de Jons : premiers résultats Anne Charvet, Technicienne FDAAPPMA69 J-P. FAURE, Chargé de mission FDAAPPMA69

2 Suivi des captures de poissons carnassiers par les pêcheurs amateurs, saison Objectifs : • Evaluer les captures et les prélèvements par les pêcheurs amateurs à la ligne • Observer l’état et l’évolution des populations : abondance, classes d’âge … à partir d’estimation des stocks. • Disposer d’informations fiables pour adapter la gestion des grands milieux (protocole comparable dans le temps et dans l’espace)

3 • Enquêtes réalisées par les gardes-pêche de la Fédération • 4 secteurs distincts • 26 sessions par secteur réparties en fonction de la fréquentation des pêcheurs dans la saison de pêche • 622 pêcheurs enquêtés cette saison, •2000h de pêche analysées Suivi des captures de poissons carnassiers par les pêcheurs amateurs, saison

4 Crédits FNPF L. MADELON

5 Nombre d’heures de pêche par ha en eau sur la saison • Pression de pêche beaucoup plus forte sur le Grand Large, • Colombier et Rhône comparable • Faible sur la Saône

6 Les prises

7 Toutes espèces : comparaison • Saône (1 poisson /8h) et Colombier (1 poisson /1h30) : tendances opposées • Grand Large et Rhône : 2 à 3 fois moins de prises en 2012, légère remontée en poisson pour 3 à 5h de pêche en 2013 contre 1 pour 1h30 en 2011 Service technique – Fédération de Pêche du Rhône

8 Perche 1 poisson / 2h  Tendance 2013 : poursuite du déclin, sauf Colombier…  Saône également affectée ; donc effet chasses du Rhône 2012 moins probable Service technique – Fédération de Pêche du Rhône

9 Sandre 1 poisson / 10h  En hausse sur le Rhône, en baisse sur la Saône,  équilibre entre les deux systèmes en 2013 Service technique – Fédération de Pêche du Rhône

10 Silure 1 poisson / 30h  Tendance 2013 Grand Large : stagnation mais prises irrégulières dans la saison. effet de l’hydrologie du Rhône  Saône : forte régression des prises Service technique – Fédération de Pêche du Rhône

11 • Moyenne Grand Large : 1 silure pour 82h de pêche • Mais jusqu’à un poisson pour 7h cet été.

12 Brochet 1 poisson / 3h  Brochet Grand Large : Réduction de 27% en 2012, parait revenir en 2013  Rhône : tendance légèrement positive

13  Des taux de capture stables au cours de la saison 2013  Période la plus chaude => peu d’activité ; baisse T°C novembre => baisse d’activité  Janvier très chaud (+3.8°C/moy) => captures les plus nombreuses des 3 dernières saisons

14  Très peu de paniers >5 poissons en 2013 au Grand Large…  …mais moins de bredouilles,  Davantage de paniers compris entre 2 et 5 prises.

15  5 à 25% de poissons conservés sur les parcours en 2013 ;  Toujours inférieur sur Grand Large et Colombier, pratique du No-kill très répandue  Prélèvements presque identiques à ceux de 2011 et 2012 en nombre de poissons

16 Notions sur les prélèvements  Pression de pêche en Saône en 1991 : 1190h/ha/an (SVP, 1996)  Pression de pêche en Saône en 2011 : 26h/ha/an  Pression de pêche actuelle sur carnassiers = 2 % de la pression de pêche 20 ans plus tôt !  Captures : 40% plus faibles en 2011 par h de pêche qu’en 1991  Conservation des poissons : <50% des poissons maillés aujourd’hui, sans doute plus proche de 100% en 1991  Prises 2 fois plus rares  et 2 fois plus fréquemment remises à l’eau…  Prélèvements actuels des pêcheurs = anecdotiques / 20ans

17 Dynamique des populations : -brochets du Grand Large -sandres du Rhône

18  Population équilibrée, toutes les classes d’âge sont bien présentes.  Recrutement plus faible, à surveiller à long terme =>lien suivi faucardage +eutrophisation

19

20 Suivi par pêche électrique sur le Grand Large •Régression des effectifs totaux au cours des trois années (chute en 2012) •Brochetons estimés en juillet: •2011 : •2012 : 8000 •2013 : –Croissance faible, 2012/2013 = 105mm vs 150mm en Températures faibles, débits soutenus au printemps •Taille vulnérable au faucardage, mais peu d’impact de l’activité en 2013 jusqu’en juillet.

21 Fédération du Rhône pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique

22 1. Suivi vidéo de la passe à poisson • Début du suivi vidéo : 3/04/2013 • Fichiers récoltés • 3 mois de vidéo étudiés : du 3/04 au 30/06/2013 • 14 espèces observées à la montaison : - Ablette - Anguille - Barbeau fluviatile - Brochet - Brème commune - Chevaine - Gardon - Hotu - Rotengle - Silure - Perche - Goujon - Carassin - Carpe

23 Quelques espèces observées…

24 Effectifs • 6703 individus observés en 3 mois,

25 Biomasses •Plus de 6 tonnes de poissons ayant transité dans la passe. *Poids calculé à partir des relations taille – poids spécifiques

26 Activité journalière • Jusqu’à 600 individus observés par jour (moyenne 75 poisson/jour) • soit des valeurs proches de 600kg/jour au maximum (moyenne 70kg/jour)

27 •Très peu d’individus de taille inférieure à 10 cm, la passe à poissons est actuellement peu fonctionnelle pour les juvéniles => Lié en partie aux vitesses importantes à l’amont de la passe. Classes de taille

28 Autres espèces attendue  D’autres espèces (présentes dans le canal de Miribel 1 ) sont également attendues :  Bouvière  Chabot  Gremille  Loche franche  Blennie  Spirlin  Vairon  Vandoise  Blageon  Ide mélanote 1 Pêches électriques réalisées en août 2012 par l’Université Lyon I Espèces ayant peut être déjà franchi la passe mais difficilement identifiables sur la vidéo. Confusion possible avec d’autres espèces déjà observées (Ablette, gardon, chevaine…). Les pêches électriques permettront de confirmer ou non leur présence dans les différents bassins.

29 Quelques difficultés rencontrées lors du suivi vidéo… 1. Accumulation d’algues et de saletés sur la vitre et sur les néons rendant impossible l’observation des poissons, 2. Turbidité excessive

30 Conclusion  La passe à poissons semble fonctionner pour une dizaine d’espèces, les passages de poissons sont fréquents. Biomasse en transit élevée.  Cependant, certaines espèces n’ont toujours pas franchi la passe.  Les petits spécimens ont des difficultés à franchir le rétrécissement imposé pour le vidéocomptage.  Les données restent à préciser et les fichiers vidéo doivent être étudiés sur une période plus longue.

31 Anne Charvet, Technicienne FDAAPPMA69 J-P. FAURE, Chargé de mission FDAAPPMA69 Merci de votre attention… Retrouvez nos documents sur Crédits FNPF L. MADELON


Télécharger ppt "AG ULPL 13/02/2014  1 : résultats du suivi des captures de poissons carnassiers par les pêcheurs amateurs 2013/2014  2 : Suivi par vidéo-comptage de."

Présentations similaires


Annonces Google