La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Gestion des Ressources naturelles et Politiques agricoles Présentation de Sylli Gandega Économiste au CMAP Cours Combattre la pauvreté pour les maires.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Gestion des Ressources naturelles et Politiques agricoles Présentation de Sylli Gandega Économiste au CMAP Cours Combattre la pauvreté pour les maires."— Transcription de la présentation:

1 1 Gestion des Ressources naturelles et Politiques agricoles Présentation de Sylli Gandega Économiste au CMAP Cours Combattre la pauvreté pour les maires juillet 2003

2 2 Références  Patrick Verissimo, présentation: combattre la pauvreté: stimuler l’agriculture et le développement rural. Institut de Développement de la BM;  Cadre stratégique de Lutte contre la Pauvreté. MAED, janvier 2001;  Stratégie de Développement du secteur rural. MDRE, décembre 2001;  Le profil de pauvreté MAED/ONS décembre 2001;  Mauritanie- Cadre intégré : une stratégie commerciale centrée sur la pauvreté,MAED janvier 2001.

3 3 Contenu de la Présentation  Introduction;  Importance du secteur rural pour la réduction de la pauvreté;  Causes de la pauvreté rurale;  Bilan des réalisations du secteur rural en 2002 et perspectives pour  Objectifs de la réduction de la pauvreté  Liens entre gestion des ressources naturelles et production agropastorale et pauvreté;  Conclusions

4 4 Introduction  La notion de ressources naturelles (RN) retenue ici couvre les ressources actuelles et potentielles qui sont de nature renouvelables (sols, eau, les forêts et autres végétations,les grands pâturages…). Il est en général possible de gérer ces ressources de manière à les préserver et les renouveler;  Une gestion rationnelle des ressources naturelles inclut donc la conservation à condition toutefois de trouver des moyens de subsistance acceptables à ceux qui les utilisent.;

5 5 Introduction (suite)  Dans le passé la gestion des ressources naturelles consistait à préserver une ressource à un seul usage. Par exemple l’activité forestière pour uniquement à la production du bois de construction;.  Ce type de gestion ignorait les autres utilisations des ressources naturelles et n’accordait pas d’importance au savoir et à l’expérience des populations locales;  La prise de décision était exclusivement du domaine des spécialistes;

6 6 Introduction (suite)  Les populations et les communautés locales n’intervenaient ni dans la planification, ni dans l’exécution des projets et programmes;  La prise de conscience de ces insuffisances a conduit à l’adoption d’une approche intégrée qui grâce au CSLP a été complétée aujourd'hui par la prise en compte de la durabilité qui consiste à garantir pour les générations futures les conditions d’exploitation des ressources naturelles;  La participation des collectivités locales et des communautés est devenue incontournable;  Le fondement de la production agricole au sens large est fonction de la disponibilité et de la qualité des RN.

7 7 Importance du secteur rural Le secteur rural est appelé à jouer un rôle essentiel dans le développement de l’économie nationale; La structure du PIB montre le poids du secteur rural dans l’économie. Sa contribution a été au cours de ces dernières années en moyenne de l’ordre de 21% (dont 80% provient de l’élevage ) sur la période ; Plus de 50% de la population vit des revenus du secteur rural.Il concerne plus de 56% de l’emploi; Il est le point focal de la lutte contre la pauvreté.

8 8 Importance (suite)  Le sous-secteur élevage a des potentialités importantes, cependant il reste fragile étant donné les mode de gestion des ressources naturelles;  Le sous -secteur pluvial demeure fortement handicapé par les aléas climatiques;  Le sous-secteur irrigué constitue une source potentielle de croissance sous réserves de la poursuite des efforts de réformes institutionnelles et de soutien au secteur privé.

9 9 Messages  Le monde rural reste encore marqué par une grande pauvreté et ce malgré l’important potentiel dont il recèle;  Cela n’est toutefois pas une fatalité car le CSLP envisage de renverser cette tendance en faisant de l’exploitation de son potentiel et l’encrage de la croissance dans la sphère des pauvres son deuxième axe stratégique.

10 10 Quelques causes de la pauvreté en milieu rural  Déficit en matière d’infrastructures économiques (pistes rurales, eau, électricité, télécommunications) et accès au services sociaux de bases (educ, santé.. )  Forte vulnérabilité aux facteurs climatiques;  Impact des politiques macro-économiques (commercialisation, forte taxation des intrants agricoles (semences, gasoil etc..)..\..\..\Taxes à l'importation des intrants.doc..\..\..\Taxes à l'importation des intrants.doc

11 11 Causes de la pauvreté rurale (Suite)  Faiblesse des rendements (Insuffisance de la recherche -formation -vulgarisation, qualité des intrants, formation professionnelle…)  Accès insuffisants aux facteurs de production (crédit, terres aménagées..)  faible intégration de l’élevage au reste de l’économie;  les problèmes environnementaux.

12 12 Cadre juridique et institutionnel  En ce qui concerne le cadre juridique: Afin de mieux gérer les ressources naturelles,les pouvoirs publics ont dés le début des années 80 mis en place un cadre juridique -loi portant statut des coopératives; -loi portant réorganisation de la réforme foncière; -Ordonnance et la circulaire n° MINT/MHE Portant sur le code de l’eau; -loi cadre sur l’environnement -loi n° abrogeant et remplaçant, l’ordonnance portant code forestier -loi n° portant code pastoral adopté par le l’assemblée nationale et le Sénat en juillet 2000.

13 13 Cadre juridique et institutionnel (suite) En ce qui concerne le cadre institutionnel : -Comité National Environnement Développement (CNED): interministériel, présidé par le MDRE; -Comité Technique Environnement Développement (CTED), -Conseils Régionaux Environnement Développement (CRED), présidés par les Wallis Ce cadre institutionnel est peu opérationnel au niveau national.Qu’en est –il au niveau régional et local? La formulation du Plan d’Action National pour l’Environnement et le Développement durable(PANE) a été lancée en 2001 qui a également comme mission de proposer un cadre institutionnel pour une vision plus transversale des RN

14 14 Bilan des réalisations du Secteur rural  Agriculture : Les réalisations ont concerné : –La mise en œuvre des programmes annuels du PGRNP,PDIAM, projet OASIS, PACAD; –La poursuite du programme d’appui aux industries agroalimentaires et à la commercialisation des productions nationales; –La formation des petits producteurs ; –la consolidation du crédit agricole; –Les programmes ciblés du CDHLCPI

15 15 Réalisations (suite)  Élevage Elles portent sur: - La préparation d’un projet de décret d’application du code pastoral concerté et qui s’inspire de la Charria; - L’élaboration d’une lettre de politique de développement de l’élevage avec un plan d’actions prioritaires privilégiant la santé animale; - l’amélioration de la gestion collective des ressources naturelles, - l’appui aux filières prioritaires (bétail, cuirs et peaux, viande rouge,lait …); - démarrage effectif de la Société des Abattoirs de Nouakchott.

16 16 Réalisations (suite)  Environnement : -La validation de la stratégie et du programme d’actions national relatif à la biodiversité et sur celui de la LCD; -La systématisation des études d’impact environnemental pour tous les programmes et projets; - La mise en œuvre du processus d’harmonisation des textes législatifs et réglementaires nationaux avec les conventions internationales ratifiés par la Mauritanie et leur adaptation à la Charria et aux coutumes locales; - L’élaboration d’un schéma directeur de l’approvisionnement a préparation du rapport national sur l’inventaire national sur la Biodiversité.

17 17 Réalisations (suite)  En ce qui concerne la sylviculture et la protection de la nature: -l’élaboration d’un schéma directeur de l’approvisionnement en bois des grands centres urbains; -la mise en place de plantations sur ha; couplées avec ensemencements aériens dans les parties du Nord du Trarza, du Brakna, ainsi que du Tagant; -l’entretien du réseau de pare feu sur une distance linéaire de kms.

18 18 Objectifs de Réduction de la Pauvreté en milieu rural  Quatre orientations stratégiques : –Favoriser la croissance du secteur pour assurer la sécurité alimentaire du pays; –Assurer un accès équitable aux ressources du secteur; –Accroître l’offre et la disponibilité des biens et services publics nécessaires au développement durable du secteur; –Développer les capacités de gestion du développement rural participatif

19 19 Perspectives pour  Ancrage de la croissance dans la sphère économique des pauvres. Les mesures à mettre en œuvre concernent: - Une meilleure valorisation du potentiel de croissance du sous - secteur de l’élevage à travers le renforcement de l’environnement institutionnel et réglementaire et son intégration à l’économie, l’amélioration de la santé animale, l’expansion des infrastructure; -l’expansion de l’agriculture irriguée grâce à un meilleur accès aux facteurs de production (reforme foncière, transferts de périmètres collectifs, consolidation du crédit agricole ) et aux intrants, au développement des infrastructures (pistes rurales, réhabilitation des périmètres, désenclavement etc..)

20 20 Perspectives (suite)  L’amélioration du rythme de croissance agricole dans les autres zones écologiques par le développement des infrastructures rurales, augmentation de l’accès aux facteurs et de leur productivité appuyée par l’offre des services de vulgarisation;  La mise en œuvre de cette stratégie sera soutenue par l’exécution de plusieurs projets (seconde phase du PGRNP, PDIAM, Projet Elevage/gestion des transhumances….

21 21 Perspectives (suite)  les programmes ciblés sur la pauvreté seront consolidés, intensifiés et généralisés dans toutes les zones de grande pauvreté et aux catégories de populations les plus pauvres /vulnérables du pays. Dans ce cadre plusieurs programmes seront prévus tels la promotion de la pierre taillée pour la construction d’habitations et l’enrochement des ouvrages hydro-agricoles, les interventions intégrés du projet PASK dans les moughatas de Ould Yenzé,(Guidimakha), Kankossa (Assaba) et M’bout (Gorgol), la poursuite du PACAD dans du programme « toumze » dans plusieurs wilayas; La mise en œuvres des programmes ciblées sera confiée aux neufs coordination régionales couvrant l’ensemble du pays.

22 22 Liens entre GRN,production agropastorale et pauvreté  Les activités rurales sont tributaires de la qualité des ressources naturelles. Ces ressources sont affectées ou menacées par des phénomènes divers (baisse de la fertilité des sols et érosion, dégradation des ressources en eau etc…),  L’objectif d’accroissement de la production agricole et des produits de l’élevage dans le cadre de la réalisation de la sécurité alimentaire, peut accélérer la dégradation des ressources naturelles;

23 23 Liens entre GRN,production agropastorale et pauvreté (suite)  Les populations rurales pauvres dégradent et épuisent rapidement les RN pour assurer leur survie;  Les méthodes traditionnelles d’utilisation des terres et d’exploitation des forets nécessaires à l’augmentation de la production rurale n’est pas toujours compatible avec l’état de l’environnement qui subit une dégradation importante;  Toutefois les liens entre GRN, production agropastorales et pauvreté sont complexes et nécessite une analyse locale précise pour tirer des conclusions. Il n’y a pas de simple relation de causalité;  La pauvreté conduit-elle nécessairement à la dégradation des RN?.

24 24 Conclusions  L’importance du secteur rural pour la lutte contre la pauvreté interpelle tous les acteurs (administrations, secteur privé, collectivités locales, les ONGs et les populations ) sur la nécessité urgente d’une gestion efficace et durable des Ressources Naturelles;  Quels que soient les progrès agricoles déjà réalisés et les dégâts accomplis, notre pays doit pourvoir encore compter sur son patrimoine. Ceci est en tout cas évident pour la grande masse de la population qui continue de vivre dans les zones rurales, travaillant et tirant leurs revenus de la terre;  Une question s’est posée à moi tout au long de la préparation de cet exposé: Quel type de politique agricole mettre en place pour lutter contre la pauvreté en adéquation avec l’urgence de la préservation des RN. Il hasardeux pour moi de fournir tout de suite ici une réponse, mais devrons tous y réfléchir…

25 25 Je vous remercie de votre attention


Télécharger ppt "1 Gestion des Ressources naturelles et Politiques agricoles Présentation de Sylli Gandega Économiste au CMAP Cours Combattre la pauvreté pour les maires."

Présentations similaires


Annonces Google