La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Un autre niveau de convergence… La formation méthodologique des élèves en EIST.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Un autre niveau de convergence… La formation méthodologique des élèves en EIST."— Transcription de la présentation:

1 1 Un autre niveau de convergence… La formation méthodologique des élèves en EIST

2 2 La démarche d’investigation Commune aux trois disciplines (BO-HS-N°5 du 25 Aout 2005 Introduction commune aux disciplines scientifiques) Socle commun de connaissances et de compétences Il n’existe pas de Sciences sans problème ( Pour un esprit scientifique,…s’il n’y a pas de question, il ne peut y avoir de connaissance scientifique –Gaston Bachelard )

3 3 La formulation du problème Deux possibilités : –Soit un problème pour le professeur qui conduit à l’exposé –Soit un problème pour les élèves qui conduit à une recherche

4 4 Problème Scientifique Formulation d’hypothèse(s) Test de l’hypothèse :  observation,  expérimentation- manipulation  modélisation  recherche sur documents  enquête et visite Validation ou invalidation de l’hypothèse Réponse au problème scientifique

5 5 Qu’étudions nous en Sciences ? Nous faisons des études analytiques d’objets scientifiques. Déterminer les composants d’un tout leurs relations entre eux Nous faisons des études de phénomènes scientifiques. Comprendre un phénomène par l’étude de ses causes ou de ses effets

6 6 Quelques cas … Selle Roue Pédalier Guidon Frein Cadre Titre :Echelle : d’école

7 7 Circuit électrique Pile Fil de connexion Lampe Moteur

8 8 Membrane Cytoplasme Noyau Cellule buccale (X???)

9 9 Dans ces trois cas l’élève doit : Déterminer les éléments d’un tout Déterminer les relations entre ces différents éléments « J’ai d’abord cru qu’observer, c’était recevoir de l’information par mes sens. Avec le temps j’ai appris que c’était sélectionner et organiser ce qu’on voyait » Gérard Fourez dans « Apprivoiser l’épistémologie » De Boeck page 107 OBSERVATION

10 10 Les sciences des structures décrivent, nomment, comparent et classent les choses et les êtres. Sciences de structure Situer dans le temps Décrire Situer dans l’espace Comparer Nommer Organiser Trier – Classer Questions : Quand ?Où ?Quoi ? Observation Compétences

11 11 Les modes de communication Dessin d’observation Schéma Schéma fonctionnel …

12 12 L’Observation Observateur : Personne qui assiste à un événement qu’elle observe sans y prendre part Observateur L’objet d’étude n’est pas transformé

13 13 Recherche de l’eau par le sulfate de cuivre anhydre

14 14 Test du CO2 à l’eau de chauxTest de l’amidon à l’eau iodée et des protéines à l’acide nitrique Observation ? Manipulation? Expérience?

15 15 L’Expérimentation

16 16 Pile Fil de connexion Lampe Moteur Observation du résultat Facteurs variables : 1.nombre de dipôle du circuit 2.Type de dipôle ajouté Phénomène étudié : l’intensité du courant électrique

17 17 Différents types de pédaliers Phénomène étudié : la propulsion Différents types de roues Différents types de vélos

18 18 Phénomène étudié : Germination des graines de Lentille

19 19

20 20 Levée de dormance effectuée par le froid : fin d’hiver Levée de dormance effectuée par le froid : fin d’hiver Comprendre qu'un effet peut avoir plusieurs causes agissant simultanément, de percevoir qu'il peut exister des causes non apparentes ou inconnues Socle commun Pilier 3 Développement Bourgeon Eau Nombre de bourgeons Température

21 21 Bourgeon1 Eau Lumière Température Bourgeon2 Eau Lumière Température Développement Lumière EAU Le développement du bourgeon est alors imputable à la température

22 22 Une dualité Observation De l’ordre du constat Observation structurale d’un objet scientifique Observation (mise en évidence) d’un processus Etablissement d’une relation de corrélation Expérimentation De l’ordre de la preuve Expérimentation sur un processus uniquement Etablissement d’une relation de causalité

23 23 En guise de conclusion : Une convergence qui nous permettra de faire travailler les élèves sur les mêmes capacités (et les mêmes attitudes) Une nécessité d’identifier ces capacités en cohérence avec le socle commun Une nécessité d’homogénéiser le vocabulaire


Télécharger ppt "1 Un autre niveau de convergence… La formation méthodologique des élèves en EIST."

Présentations similaires


Annonces Google