La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

COLLABORATION ENTRE PARTENAIRES DANS LA MISE EN ŒUVRE DES SONU MODERATEURS : Dr Karim Seck; Dr Binta Keita RAPPORTEURS : Dr Souleymane Ouattara Dr Fatoumata.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "COLLABORATION ENTRE PARTENAIRES DANS LA MISE EN ŒUVRE DES SONU MODERATEURS : Dr Karim Seck; Dr Binta Keita RAPPORTEURS : Dr Souleymane Ouattara Dr Fatoumata."— Transcription de la présentation:

1 COLLABORATION ENTRE PARTENAIRES DANS LA MISE EN ŒUVRE DES SONU MODERATEURS : Dr Karim Seck; Dr Binta Keita RAPPORTEURS : Dr Souleymane Ouattara Dr Fatoumata Zara Diallo, Dr Goma Onivogui

2 ANALYSE DE LA SITUATION

3 I- COMMENT METTRE EN PLACE UN CADRE FORMEL DE CONCERTATION DES PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LA SANTE MATERNELLE ET NEONATALE DES DIFFERENTS PAYS ? (1) PROBLEMESOLUTIONACTIVITESRESPONSABLE S DELAI DE MISE EN ŒUVRE Le leadership gouvernemental est insuffisant Renforcement des capacités institutionnelles analyse de la situation sur les capacités institutionnelles de programmes SR dans les différents pays suivi de la mise en œuvre des résultats et recommandations DSRJuin 2007

4 I- COMMENT METTRE EN PLACE UN CADRE FORMEL DE CONCERTATION DES PARTENAIRES IMPLIQUES DANS LA SANTE MATERNELLE ET NEONATALE DES DIFFERENTS PAYS ? (2) PROBLEMESOLUTIONACTIVITESRESPONSABLE S DELAI DE MISE EN ŒUVRE Absence de règlement intérieur Mettre en place un règlement intérieur mettre en place un comité ad hoc au sein du comité SR rédiger le règlement intérieur valider et disséminer DSR COMITE DSR Novembre 2006

5 III- COMMENT ETABLIR UN PARTENARIAT SECTEUR PUBLIC- SECTEUR PRIVE DANS LA MISE EN ŒUVRE DES SONU ? Non implication du secteur privé tout au long du processus Etablir contrat de partenariat (performance, cahier de charge) avec les structures privées Analyse de la situation du secteur privé et de son implication dans la SR/SONU MSP/ service médecine privée Juin 2007 Identification des structures partenaires potentiels MSP/SMP/ DSR Sept 2007 Établissement des contrats MSP/MP/ DSR Déc Suivi et évaluation MSP/MP/ DSR Avril 2008

6 II-COMMENT DEFINIR A L’ECHELLE NATIONALE LES DOMAINES D’INTERVENTION DES PARTENAIRES EN MATIERE DE SONU ? leadership : il faut faire des propositions applicables à tous les pays. La tendance actuelle est de désigner un chef de file pour chaque domaine technique parmi les partenaires au développement. Il aura pour tâches : Appuyer le niveau national à la coordination de financement pour le domaine Appuyer le niveau national à la coordination technique du domaine - vérifier la couverture des priorités - suivi évaluation des plans d’action définis

7 IV- COMMENT S’ASSURER QUE L’ACTION D’UN NOUVEAU PARTENAIRE (ONG NOTAMMENT) S’INSCRIT DANS LA POLITIQUE NATIONALE ? PROBLEME Insuffisance de communication du niveau central vers le niveau décentralisé - Non connaissance des TDR(lettre de mission) de l’ONG - Insuffisance de maîtrise des PNP au niveau décentralisé Les PNP ne sont pas suffisamment diffusés

8 IV- COMMENT S’ASSURER QUE L’ACTION D’UN NOUVEAU PARTENAIRE (ONG NOTAMMENT) S’INSCRIT DANS LA POLITIQUE NATIONALE ? La plupart des pays disposent de plans nationaux de développement ; le rôle des gouvernements est de veiller au respect du cadre de travail par : Veiller au respect strict des PNP à la phase de conception du projet la maîtrise du plan d’action du partenaire la supervision

9 IV- DANS UN SYSTEME DE PARTAGE DES RESPONSABILTES ENTRE LES PARTENAIRES AU DEVELOPPEMENT COMMENT RENDRE VISIBLE L’ACTION DE CHAQUE PARTENAIRE ? (1) Résultats par rapport aux objectifs (difficile à appliquer si plusieurs intervenants) Impact sur la population à long terme Les agences des Nations Unies ne sont plus dans la dynamique des drapeaux Ces agences ont adopte la « programmation conjointe »

10 IV- DANS UN SYSTEME DE PARTAGE DES RESPONSABILTES ENTRE LES PARTENAIRES AU DEVELOPPEMENT COMMENT RENDRE VISIBLE L’ACTION DE CHAQUE PARTENAIRE ? (2) Dans la dynamique actuelle de programme on ne peut plus encourager cette dynamique de visibilité des partenaires. Les résultats positifs comme négatifs des programmes nationaux doivent être considérés comme étant les résultats du pays donc de tous les partenaires..

11 RECOMMANDATIONS ACCELERER L’ELABORATION ET LA VALIDATION DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA FEUILLE DE ROUTE PAYS FAIRE UN PLAIDOYER AUPRES DES PARTENAIRES POUR UNE MOBILISATION DES RESSOURCES A TEMPS AFIN DE RESPECTER LES CHRONOGRAMMES; EN RETOUR LES RAPPORTS TECHNIQUES ET FINANCIERS DOIVENT ËTRE RESTITUES A TEMPS AFIN D’EVITER TUOT BLOCAGE DE FINANCEMENT FAIRE UN PLAIDOYER AUPRES DES PARTENAIRES POUR UNE HARMONISATION /SIMPLIFICATION DES PROCEDURES DE DECAISSEMENT AMELIORER LA COMMUNICATION FORMELLE ET NON FORMELLE AVEC LES PARTENAIRES


Télécharger ppt "COLLABORATION ENTRE PARTENAIRES DANS LA MISE EN ŒUVRE DES SONU MODERATEURS : Dr Karim Seck; Dr Binta Keita RAPPORTEURS : Dr Souleymane Ouattara Dr Fatoumata."

Présentations similaires


Annonces Google