La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ou la transposition de concepts permettant la gestion de projet Des Réseaux sociaux aux réseaux sociaux d’entreprise (RSE)

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ou la transposition de concepts permettant la gestion de projet Des Réseaux sociaux aux réseaux sociaux d’entreprise (RSE)"— Transcription de la présentation:

1 Ou la transposition de concepts permettant la gestion de projet Des Réseaux sociaux aux réseaux sociaux d’entreprise (RSE)

2 https://www.youtube.com/watch?v=dVtSUizG9zk

3 Si c’est gratuit, vous êtes le produit Le modèle économique des réseaux sociaux

4 Les plus puissants Source : blogdumoderateur Tout est social Plateformes vidéo, objets connectés, plateformes de contenu, outils de curation

5 Nouvelles vagues d’application mobile WhatsApp / 500 millions d’utilisateurs / appartient à Facebook

6 Nouvelles vagues d’application mobile SnapChat / envoi de photos, vidéos, textes visibles de 1 à 10 secondes / Mai 2014 : 700 millions de photos et vidéos par jour

7 Nouvelles vagues d’applications mobile Appartient à Rakuten (détenteur lui- même de Price Minister et ayant une participation dans Pinterest)

8 Les applications mobile asiatiques emojis

9 Une bataille mondiale (source : Frédéric Boutier) En Russie, les réseaux sociaux Vkontakte.ru et Odnoklassniki.ru dominent le marché. Vkontakte ressemble fortement à Facebook, à une différence près. On peut y trouver gratuitement des œuvres cinématographiques et musicales. En toute illégalité… Au Japon, Facebook a également un concurrent de poids (sur mobile) : Line. Cette application fait la même chose que Facebook, Twitter et Skype réunis. Et les petits stickers amusants - et trop kawaï - que l’on peut s’envoyer ont fortement contribué à sa réussite. Part de marché croissante en Espagne Enfin, si le Brésil est l’un des pays qui compte le plus grand nombre d’abonnés Facebook dans le monde, la concurrence fourbit ses armes. Le publicitaire Carlos Henrique do Nascimento y a lancé son propre réseau social : Mirtesnet. Il aurait séduit plus d’un million d’utilisateurs en trois mois, et nouveaux adhérents viendraient grossir ses rangs chaque jour.

10 Baladons nous sur les réseaux et découvrons les concepts du social Facebook Reach, engagement Twitter Hashtag – tag – mot clé Google Plus Affinité Communautés Interface utilisateur (Twitter=Facebook) LinkedIn Force des liens faibles Centralité Web Analytics – ROI E-réputation (Klout..) Viralité, bouche à oreille, conversations Communication unifiée

11 La difficile gestion du Edge Rank L’algorithme de Facebook dit Edge Rank met en avant les publications susceptibles d’être les plus appréciées. En un sens, ces publications sont des recommandations que le réseau promeut en vue d’améliorer l’expérience utilisateur et la qualité des contenus Edge Rank = ∑ (affinité x poids x récence) -affinité : nombre d’interactions entre le lecteur et l’émetteur de la publication (commentaires, nombre de J’aime…) -poids : poids de la publication c’est-à-dire nombre de commentaires, de j’aime et de partages qu’elle génère -récence : fraîcheur de la publication

12 L’indicateur le plus délicat, l’affinité Source : ocket.com/2013/04 /infographic- facebook-edgerank- 102-understanding- how-news-feed- stories-are-filtered/

13

14 Comprendre l’émergence des communautés en ligne : communautés de pratique et miccroblogging Enseignements 1 oPlus une communauté devient active, plus les degrés (liens entre ses membres) croissent. oIl doit exister une faible connectivité (réseau large et non resserré) pour que la communauté perdure. oUn nombre important d’agents doit jouer le rôle de ponts et avoir des compétences suffisamment larges pour qu’elles puissent se chevaucher. oAu-delà de 150 membres, désintérêt pour la communauté. oNécessité de développer les régions moyennes (groupes isolés destinés à devenir de grands composants). oIntégration au sein d’une communauté active, développement du besoin d’interaction de l’individu. L’ARS Analyse des réseaux sociaux

15 La viralité modélisée par l’ARS Enseignements 2 oLes internautes échappant à l’action du marketing viral ne sont pas forcément ceux qui présentent de faibles relations interindividuelles. oLes communautés en ligne décentralisées (membres tous reliés entre eux) seraient plus propices à la diffusion d’informations virales que les communautés centralisées (regroupées autour d’individus jouant un rôle central). oIl existe un lien confiance-amitié. L’amitié peut se modéliser par l’observation des liens forts. Ces liens forts sont : la similarité (profil commun), la connectivité (nombre d’amis en commun) ou la connectivité transactionnelle (nombre de messages sur un mur dans le cas de Facebook)

16 Leadership et ARS : le bruit de fond du leader Enseignements 3 oLes liens faibles jouent comme un effet d’amplification des signaux émis par les agents à forte centralité (bruit de fond du leader) oLe leadership ne peut être une position figée. L’ARS suit l’évolution de l’intensité des relations inter-individuelles oLorsque le réseau est fragmenté, les agents à fort charisme sont identifiables mais le nombre d’individus qu’ils influencent est assez restreint oLes trous structuraux peuvent bloquer la diffusion de l’innovation

17 La créativité au sein des communautés en ligne : une approche par l’ARS Enseignements 4 Quantifier la créativité d’un individu Modélisation des forums collaboratifs Participation réussie : passage d’individus périphériques à une posture centrale

18 La gestion de l’hostilité : une cartographie des conflits Enseignements 5 oCartographie sociale des conflits et des querelles dans le Wikipédia Francophone oGraphes d’accord et de désaccord oDésaccord : contributeurs marginaux faiblement connectés oContributeurs centraux : accord si chacun « gère son territoire » oCommunautés de marque : identifier les individus du désaccord, procéder à leur isolement

19 Les réseaux sociaux inspirent les réseaux sociaux d’entreprise

20 Yammer Lancé en 2008 et présenté comme un outil de micro-blogging à destination des entreprises (le Twitter des entreprises) Idée : David O. Sacks, le fondateur du site de généalogie Geni, avait créé un logiciel interne pour favoriser la collaboration de ses collaborateurs et l'idée lui vint de le proposer aux entreprises. Yammer fonctionne sur le principe du freemium: service de base gratuit puis des versions premium payantes sur la base de tarifs d'environ 5$ par utilisateur et par mois. Le service Premium offre des contrôles administratifs, des outils de sécurité renforcée, l'export de données, le suivi des mots clés, l'intégration d'annuaire, l'analyse de réseau, l'intégration SharePoint,...

21 Yammer et Microsoft (1) Rachat par Microsoft en 2012 pour 1,2 milliard de dollars (960 millions d'euros) Objectif : permettre au numéro un mondial des logiciels d'offrir des prestations de type Facebook à ses clients professionnels Yammer, créé il y a quatre ans, revendique en 2012 cinq millions d'utilisateurs. L'entité est intégrée à la division "Office" de Microsoft. L'offre de Microsoft, qui détient une petite partie du capital de Facebook, a valorisé chaque utilisateur de Yammer à 240 dollars.

22 Yammer et Microsoft (2) Intégration à la suite Office de Microsoft Traduction automatique de messages Intégration des boutons Like et Follow Intégration du flux d’actualités Yammer à Sharepoint Online

23 4 idées transformées en brevets chez PSA Peugeot Citroën grâce à la plateforme collaborative Sharepoint Challenge Interne 2012 : thème, les voitures connectées Gamification Points aux concepts les plus originaux Idées ayant recueilli le plus de points évaluées par des experts internes "Le premier challenge a donné lieu à commentaires proposés par participants et 85 idées sélectionnées par les experts dont une dizaine ont été reçues et 4 ont débouché sur des brevets", note Mathilde Parlier Blot, responsable de l'innovation collaborative et participative chez PSA Peugeot Citroën. Challenge 2013 : thème, la réduction des coûts Utilisation de Sharepoint. Le deuxième challenge, qui portait sur le thème de la réduction des coûts, a remporté un succès encore plus grand (3 600 participants, commentaires et 200 idées retenues). Challenge 2014 : les collaborateurs chinois du groupe

24 Interface de Yammer = Interface de Facebook

25 Yammer et la détection des influenceurs Yammer a annoncé un partenariat avec le spécialiste de la mesure de l'infuence en ligne, Klout. "La coopération entre Klout et Yammer permet aux utilisateurs de publier leur score Klout et leur expertise directement sur leur profil Yammer.

26 Air France et Yammer

27 Air France et Yammer, pourquoi ? Projet de réforme de la sécurité des vols Mise à disposition d'iPad auprès de la population des pilotes - avec pour objectif de remplacer la documentation papier utilisée dans les cockpits Etablir un management de proximité avec les pilotes pour créer du lien et répondre plus efficacement à leurs besoins en termes de partage de documents, de discussions, de formations, etc. Réorganisation : DGA Air France / Managers Pilotes, créer du lien avec les pilotes AIR France recherche alors un outil pour développer ce nouveau management de proximité.

28 Air France et Yammer, comment ? Proposition : SharePoint 2010, repoussé par la direction Yammer proposé en juin 2013 par la direction, accepté dans la foulée Possibilités Programmes de formation Cours en e-learning Thèmes d’instruction Phase 1, Groupe de discussion Manager portant sur la stratégie économique d'Air France. Sans succès. Phase 2, Création de groupes métiers pour aider les managers dans leurs tâches quotidiennes. Succès. Phase 3, Ouverture de Yammer à l'ensemble de la population de pilotes, soit plus de collaborateurs, ainsi qu'au personnel au sol (1 000 collaborateurs) d'ici l'été 2014.

29 Air France et Yammer, comment ? Groupes fermés, ouverts, bonnes pratiques Inclure des liens vers les groupes Yammer dans les documents PDF envoyés aux pilotes en leur permettant d'y accéder via l'identifiant/mot de passe de leur compte Air France, et non pas via un système d'authentification forte. Fonction SSO (La fonction SSO permet une authentification UNIQUE pour accéder aux applications disponibles pour un utilisateur, single sign on). Des groupes ouverts ont été créés, par exemple Pilot Pad, un groupe dans lequel les pilotes partagent leurs avis sur l'usage des tablettes tactiles dans leur travail. Coût 3000 euros pour 400 pilotes

30 BlueKiwi

31

32

33 BlueKiwi et la Poste

34 Bluekiwi, an atos company et La Poste Collaboration avec le département des innovations et des services (le Dides) Challenge : faire travailler ensemble des collaborateurs d’autres divisions et zones géographiques Echanger de l’information Créer de l’intelligence collective Utilisation du BlueNove system par près de 344 membres innovateurs du groupe visites 4300 notes 3800 commentaires

35 Interface Bluenove, j’innove, tu innoves, elle innove : parlons-en !

36 Tibbr de Tibco, un RSE mobile Portail social permettant d'intégrer des flux d'applications métiers. Son socle social de base est centré sur l'utilisation de "sujets" pour permettre de hiérarchiser l'information de manière assez originale. En 2013, Tibbr a centré ses nouveautés sur les aspects liés aux usages en mobilité, sachant qu’un ensemble de connecteurs a été mis à disposition pour des outils de gestion documentaire et de stockage cloud (Box, Dropbox, GDrive, Sharepoint...).

37 Knowledge Plaza : social+ partage de contenu za.net/case-pmu

38 Affinité Diffusion sélective, suggestions de tags LES CERCLES DE GOOGLE PLUS

39 Autre solution, l’open-source Société Générale Plan Ambition 2015 Booster la collaboration Casser les silos d’information Favoriser les interactions entre collaborateurs Intranet+ technologies open-source Fonctions « Profils enrichis » adossés à l’annuaire du groupe Création de groupes ouverts/fermés, fils de discussion, ouvertures de wikis et blogs, dépose de photos, création d'évènements...). Au printemps 2013, le groupe a lancé son projet PEPS (Projet Expérimental Participatif et Stimulant) en plaçant son RSE au centre du dispositif. Avec un objectif : faire réfléchir les collaborateurs sur les impacts de la transformation numérique sur leur entreprise personnes inscrites sur le RSE de l’entreprise

40 Les avantages des RSE (source, institut de l’entreprise, Denis Monneuse, les RSE entre promesses et illusions) Près des deux tiers des managers et des cadres supérieurs trouvent que le rythme d’implantation des changements technologiques est trop lent. 7% des sondés utilisent vraiment les RSE, 27% des entreprises.

41 Les freins rencontrés par les RSE (source, institut de l’entreprise, Denis Monneuse, les RSE entre promesses et illusions) Une expression trop policée au contraire des réseaux sociaux, plus d’anonymat, un contexte de travail 84% des entreprises ont mis en place une charte de bonnes pratiques Big Data, big brothers = DSI, qui joue le jeu ? Qui participe le plus ? L’intrusion de la vie personnelle au travail Emergence de communautés d’intérêts plutôt que métiers, favorise le lien social entre salariés Le présentéisme contemplatif La fuite d’informations confidentielles (communautés fermées voire invisibles) Une mise en cause des hiérarchies Force des liens faibles Rétention d’informations avant les RSE, le mail n’a RIEN résolu Sérendipité (on découvre par hasard, on se met en contact, on innove ensemble) La culture d’entreprise anti-sociale Pré-création de communautés Pré-création de tags Communautés calquées sur les départements 20 % des managers seraient avant tout réticents à ce type d’outil, 8 % avant tout créateurs de contenus et les autres relais de l’outil ou utilisateurs

42 Des freins par métiers Marketing : +++, créativité, communautés ouvertes, open- innovation Finance et RH : ---- Souffrances liées aux logiciels de GPEC et SIRH Confidentialité des données

43 L’implémentation d’un RSE ((source, institut de l’entreprise, Denis Monneuse, les RSE entre promesses et illusions) Ne pas chercher le ROI mais le RONI (risk of no invest) ou le ROSL (return on social link) Différentes stratégies OPEN BAR Loi de Metcalfe, l’utilité d’un réseau est proportionnelle au carré du nombre de ses utilisateurs. Le nombre fait la valeur d’un réseau. DEVELOPPEMENT VIRAL CONTRÔLE Il s’agit de tester l’outil sur un métier ou sur des volontaires appelés à jouer le rôle de leaders d’opinion : Sodexo a par exemple lancé un projet pilote avec seulement 200 salariés. Cooptation ACCOMPAGEMENT AU CHANGEMENT La plupart des consultants disent observer que les entreprises consacrent 80 % de leur investissement à l’outil et 20 % à la conduite du changement alors que ce devrait être l’inverse. 36% des dirigeants expliquent à leurs salariés les transformations digitales que vont subir leur entreprise.

44 Les RSE ou le management 2.0 Les entreprises connaissent mal les compétences non professionnelles de leurs salariés. Par exemple, Untel est trésorier d’une association mais, comme il a un diplôme de juriste, personne ne sait qu’il est capable de gérer un budget. Il est anormal que l’on en apprenne plus sur ses collègues en regardant leur profil sur les réseaux sociaux professionnels (LinkedIn, Viadeo…) qu’en regardant l’annuaire interne. L’entreprise est pleine de bonnes pratiques qui gagneraient à être partagées et de doublons à supprimer, un salarié sachant rarement ce que fait son collègue du bureau voisin et encore moins la façon dont s’organisent ses collègues à l’autre bout du monde. Transparence – autonomie- mode projet-transversalité- bottom - up

45 Quelques chiffres… 80 % des salariés consommeraient de l’information sur les RSE, 9 % contribueraient et 1 % seraient totalement hostiles aux RSE En knowledge management, les contributeurs sont plutôt entre 3 et 5 % de la population. Une entreprise industrielle évalue à 1 % les contributeurs actifs dans ce domaine et 9 % les contributeurs occasionnels. Parmi ces derniers, il y a les opportunistes, les « agitateurs » qui commentent tout, les « orateurs virtuels » qui s’expriment par quête de visibilité et les « experts étouffants » qui ont réponse à tout. 71 % des sondés indiquent que l’utilisation du RSE dans leur organisation est croissante, alors qu’elle est stable pour 29 % d’entre eux. 19 % des salariés estiment que les réseaux sociaux ont conduit à plus de collaboration mais 40 % des salariés jugent qu’il y a précisément un manque de collaboration dans leur entreprise.

46 Les concepts des réseaux sociaux appliqués aux réseaux sociaux d’entreprise Simplicité de l’interface Tags Communautés Détection des influenceurs Social Graph Web Analytics Force des liens faibles ROI, RONI ou ROSL Loi de Metcalfe Bouche à oreille Affinité


Télécharger ppt "Ou la transposition de concepts permettant la gestion de projet Des Réseaux sociaux aux réseaux sociaux d’entreprise (RSE)"

Présentations similaires


Annonces Google