La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

CARTOGRAPHIE EN COLLABORATION ET OUTILS COMMUNS Présentation à l’Association de géomatique municipale du Québec (AGMQ) Danielle Pilon (MRNF) Saint-Hyacinthe,

Présentations similaires


Présentation au sujet: "CARTOGRAPHIE EN COLLABORATION ET OUTILS COMMUNS Présentation à l’Association de géomatique municipale du Québec (AGMQ) Danielle Pilon (MRNF) Saint-Hyacinthe,"— Transcription de la présentation:

1 CARTOGRAPHIE EN COLLABORATION ET OUTILS COMMUNS Présentation à l’Association de géomatique municipale du Québec (AGMQ) Danielle Pilon (MRNF) Saint-Hyacinthe, l e 22 octobre 2008

2 2 Plan de la présentation  Éléments de contexte  Nouvelle approche  Catalogue d’information géographique gouvernementale (CIGG)  Géoboutique Québec  Navigateur géographique (IDGL)  Projet d’environnement et d’exploitation en ligne (EPEL)  Base de données « Adresses Québec »  Projet de réseau de voies de communication  Projet d’enrichissement du réseau hydrographique  Vers une cartographie participative

3 3 Éléments de contexte Au niveau des besoins :  Gestion intégrée et régionalisée  Sécurité publique  Analyses et études socio-économiques  Nouvelles politiques : eau, développement durable, développement du Nord, etc.

4 4 Éléments de contexte (suite) Au niveau de la clientèle :  Recherche facilitée des produits disponibles  Données précises et à jour  Modélisation et analyse spatiale  Accès rapide et facile  Capacité et intérêt à contribuer et à échanger

5 5 Éléments de contexte (suite) Au niveau des producteurs :  Restrictions budgétaires  Départs à la retraite et attrition  Coûts élevés du développement et de l’entretien des systèmes

6 6 Nouvelle approche  Services et outils communs ou partagés  Réutilisation des acquis  Production en partenariat

7 7 Catalogue d’information géographique gouvernementale (CIGG)

8 8 Catalogue (suite) Un système documentaire gouvernemental pour :  Décrire l’information géographique (IG) de façon détaillée et normalisée (ISO 19115)  Consulter leurs caractéristiques (métadonnées)  Répertorier l’IG des différents ministères et organismes  Diriger vers le détenteur ou le diffuseur de l’IG :  les sites ministériels de commercialisation (ex. : Géoboutique Québec)  les sites de diffusion gratuite  les responsables de la donnée

9 9 Catalogue (suite) Avantages du CIGG  Inventorier l’IG au sein du gouvernement  Avoir des métadonnées standardisées pour tous les producteurs  Rechercher l’IG à partir de critères textuels et/ou géographiques (IDGL)  Identifier le détenteur ou le diffuseur de l’IG  Diffuser l’IG rapidement (site Internet, téléchargement, contacts, etc.)

10 10 Catalogue (suite)  En ligne depuis le 20 juin 2007  En cours de déploiement au MRNF et dans l’ensemble des M/O  Adresse :

11 11 Géoboutique Québec - Diffusion

12 12 Diffusion (suite) Ce système de diffusion permet de :  Rechercher des produits d’information géographique  Les visualiser  Consulter les métadonnées inscrites dans le CIGG dont Géoboutique Québec est identifié comme diffuseur  Commander  Payer en ligne  Télécharger en ligne

13 13 Diffusion (suite)

14 14 Diffusion (suite)  En opération depuis le 20 juin 2007  Service de diffusion offert au MRNF et à tous les M/O  Adresse :

15 15 Navigateur géographique (IDGL)

16 16 Navigateur (suite) Ce système permet de :  Naviguer sur le territoire à l’aide d’un fond cartographique précis ou une image satellitaire.  Visualiser la cartographie matricielle aux échelles de 1/ et de 1/  D’interroger et d’afficher plusieurs jeux de données vectorielles, tels que les:  régions administratives  municipalités régionales de comté (MRC)  arrondissements  parcs  etc.

17 17 Navigateur (suite)  Développé pour une utilisation souple et facile à piloter et à ajuster en fonction des besoins  D’abord développé et implanté pour Géoboutique Québec et le CIGG  Il compte aujourd’hui plusieurs utilisateurs : Commission de toponymie du Québec, Direction des politiques et de l’intégrité du territoire, Forêt Québec et Faune Québec  Reconnu comme un « outil commun » au MRNF  En refonte pour évoluer vers un mode « service »

18 18 Projet d’environnement et d’exploitation en ligne (EPEL) - Production Objectifs spécifiques :  Migrer d’une culture de production centralisée vers une culture collaborative d’intégration et de réutilisation  Simplifier, moderniser et faire converger les chaînes de production cartographique existantes à la DGIG  Maximiser l’intégration de données externes

19 19 Production (suite)  Éviter, si possible, la duplication des données et des services en favorisant la connexion plutôt que l’import/export  Personnaliser l’offre de service à partir d’un référentiel neutre  Préconiser l’interopérabilité  Assurer une souplesse de conception permettant l’évolution des investissements initiaux

20 20 Production (suite)

21 21 Production (suite) Le projet EPEL est novateur à plusieurs égards :  Gestion par « objet géographique »  Gestion de réseaux (routier et hydrographique)  Gestion de l’historique  Gestion multi échelle  Gestion des métadonnées  Gestion 3D

22 22 Production (suite)  Durée : 32 mois  Échéancier : de juin 2008 à janvier 2011  Livraison 1 - Septembre 2009 :  Disponibilité de l’entrepôt de données  Capacité de conversion  Possibilité de consulter les données  Capacité d’importer des données externes  Assurer la mise à jour des données chargées en priorité celles d’Adresses Québec

23 23 Base de données « Adresses Québec » Rappel :  Fournit l’assise commune de localisation géographique des adresses municipales et sur tout le Québec municipalisé  segments routiers, tranches d’adresses municipales, odonymes et centroïdes d’adresses  Première version livrée en La mise à jour se poursuit

24 24 Adresses Québec (suite)  S’inscrit dans la modernisation des services publics sur :  La régionalisation  La santé  La sécurité des citoyens  Appelée à supporter les centres d’intervention (prototype du MSP)

25 25 Adresses Québec (suite)  Partenaires de réalisation et de mise à jour :  Ministère des Transports du Québec (MTQ)  Directeur général des élections (DGE)  Ministère des Affaires municipales et des régions (MAMR)  Ministère des Ressources naturelles et de la Faune (MRNF) - Intégrateur  Participent aussi à la mise à jour, les municipalités de Montréal, de Longueuil et de Laval

26 26 Projet de réseau de voies de communication Un réseau intégré et uniforme sur l’ensemble du territoire québécois :  Voies de communication routière (réseau issu du projet Adresses Québec-AQ)  Voies de communication d’accès au territoire (complément des voies de communication routière avec un réseau de chemins forestiers et de routes stratégiques)  Voies complémentaires (non carrossables et chemins d’hiver)  Infrastructures connexes (ponts, viaducs, etc.)  Voies de communication récréotouristiques (sentiers de motoneige, VTT, etc.)

27 27 Projet de réseau de voies de communication (suite) VoieCommunicationRecreo. SIGT-DGR (sentier motoneige) VoieCommunicationRoutiere RRI-AQ (réseau adressable) Pont ; Tunnel; Gué; Échangeur BDTQ-DGIG BGR-MTQ (échangeur) Une mise en place progressive en partenariat Version 1.0 : Printemps 2009

28 28 Projet d’enrichissement du réseau hydrographique Un réseau intelligent et complet, arrimé sur la norme canadienne :  Des segments hydrographiques avec un filamentaire sur l’ensemble du territoire québécois (cartographie 20 k au sud et mise à jour du 50 k au nord)  Une structuration de la géométrie en collaboration avec le MDDEP  Une gestion par événement des composantes hydrographiques  Production supportée par une entente Canada-Québec sur la cartographie du Nord et la production d’un réseau hydrographique national (RNCan/GéoConnexions)

29 29 Projet d’enrichissement du réseau hydrographique (suite) JonctionHydrographique MRNF - MDDEP (partenariat) SegmentHydrographique (nord) BGN-RNCAN (cours d’eau, lac etc) SegmentHydrographique (sud) BDTQ-DGIG (cours d’eau, lac etc) FilamentaireDerive MRNF - MDDEP (partenariat) SegmentHydrographique BDTQ-DGIG (sud) BGN-RNCAN (nord) MilieuHumide BDTQ-DGIG (source initiale) SIEF-Forêt (reprécision) Toponymie MRNF - CTOPQ (partenariat) Une production en partenariat Version 1.0 : Printemps 2009

30 30 Projets de réseaux (suite) Vision et perspective d’avenir :  Réalisation, mise à jour et entretien en partenariat  Réseaux intégrés implantés dans un environnement de production Oracle (gestion par objet)  Réseaux gérés en mode LRS à moyen terme pour limiter le surfractionnement et faciliter l’amélioration du contenu (gestion par événement)  Vers un enrichissement et un développement en commun d’applicatifs (gestion partagée de l’information, développement d’applicatifs tels que la gestion des itinéraires)

31 31 Vers une cartographie participative  Nos actions nous engagent résolument dans une cartographie collaborative avec les M/O (aspect organisationnel)  La tendance mondiale va dans le sens de la cartographie participative à laquelle même les citoyens sont invités à contribuer  Notre défi actuel est de mieux faire participer à la cartographie les intervenants de tous les milieux, et ce, dans une perspective où chacun y trouvera des avantages 


Télécharger ppt "CARTOGRAPHIE EN COLLABORATION ET OUTILS COMMUNS Présentation à l’Association de géomatique municipale du Québec (AGMQ) Danielle Pilon (MRNF) Saint-Hyacinthe,"

Présentations similaires


Annonces Google