La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

II- La France depuis 1958. A- L’avènement de la V° 1- De Gaulle revient aux affaires -> contexte -> De Gaulle président du Conseil 1 er Juin: investiture.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "II- La France depuis 1958. A- L’avènement de la V° 1- De Gaulle revient aux affaires -> contexte -> De Gaulle président du Conseil 1 er Juin: investiture."— Transcription de la présentation:

1 II- La France depuis 1958

2 A- L’avènement de la V° 1- De Gaulle revient aux affaires -> contexte -> De Gaulle président du Conseil 1 er Juin: investiture 2 Juin: pleins pouvoirs

3 2- Une nouvelle constitution -> un visage institutionnel inédit p 288 Michel DEBRE

4 Un exécutif bicéphale

5 Des pouvoirs étendus pour le Président de la République

6 Les pouvoirs du Premier ministre L'article 49.3, dit d' « engagement de responsabilité », permet au gouvernement de faire passer le texte qu'il présente, sans vote, sous couvert du rejet de la motion de censure que l'opposition se doit de déposer pour la forme, avec peu d'espoir de réussite.

7 Un régime parlementaire

8 Un système bicaméral

9 Judiciaire

10 Présentation symbolique le 4/9/1958 doc p Référendum 28/9/1958 : 80% de OUI -> la pratique Gaullienne des institutions De Gaulle élu président en décembre 1958 Une conception personnelle du pouvoir Expression directe aux français grâce à la télévision et à la radio contrôlés par l’Etat

11 De Gaulle au-dessus des partis, soutenu par l’UNR: union pour la nouvelle République => règlement de la question algérienne : De Gaulle impose l’autodétermination Face au putsch des généraux,doc 5 p 292 il met en œuvre l’article 16 => pleins pouvoirs Dans l’opposition, on ne tarde pas à critiquer la dérive « monarchique » du pouvoir.

12 Moisan est dessinateur pour le Canard Enchaîné; à partir de 1960, il y tient une Chronique dans laquelle il compare les Gouvernements à une cour au service du « monarque » De Gaulle. Voir aussi doc 8 p 292

13 Le1er ministre et les autres membres du gouvernement sont d’avantage des fidèles du général et des techniciens que des hommes politiques => rupture avec la IV° Voir doc 6 p 305 => les ministres derrière le Président De Gaulle apparaissent finalement en retrait.

14 -> le tournant de p 291 : élection du Président de la République au SU = > Assois encore plus la légitimité du Président Certains politiques (à gauche) y voient aussi un déséquilibre des pouvoirs au profit de l’exécutif et un danger pour la démocratie

15 Le 5 octobre 1962, pour protester contre la décision du général de Gaulle de soumettre à référendum la révision constitutionnelle prévoyant l’élection au suffrage universel direct du Président de la République, 280 députés sur 480 adoptent une motion de censure. Le Premier ministre, Georges Pompidou présente alors la démission de son gouvernement. Le général de Gaulle le nomme à nouveau et dissout l’Assemblée nationale le 9 octobre.

16 Victoire gaulliste; Pompidou retrouve son poste de premier ministre

17 Une affiche qui s’adresse directement et individuellement aux électeurs en passant outre l’avis des partis politiques… le résultat à ce referendum ne peut être qu’un oui ! Referendum => 61.5% de OUI

18

19 3 – L’ « usure du pouvoir » > des critiques à droite et à gauche Doc7 p 292 / Mitterrand – contexte de la campagne électorale de 1965 (élections présidentielles) candidat le + sérieux contre De Gaulle Déc 1965 : De Gaulle élu … mais au second tour avec 55.2% des voix Il continue la politique de grandeur « certaine idée de la France »

20 1967: VGE s’inquiète aussi de « l’exercice solitaire du pouvoir » et de l’interprétation que fait De Gaulle de la Constitution Doc 2 poly = il ne remet pas en cause la constitution comme le fait Mitterrand mais demande un respect du débat au niveau de l’exécutif comme du législatif

21 -> la crise de 1968 Mars : agitation étudiante => s’inscrit dans un contexte de mouvement contestataire de la jeunesse En France => surpopulation étudiante mouvement gagne Paris en mai => occupation de la Sorbonne/barricades

22

23

24

25 Geismar Cohn Bendit

26 le 13 mai grève générale => les syndicats rejoignent les étudiants 20 Mai : grève générale 27 Mai: accords de Grenelle  La crise devient politique  30 Juillet : De Gaulle annonce la dissolution de l’Assemblée Doc 9 p 293  Victoire de l’UDR

27 Mai 68 vu par les étudiants aux Beaux- Arts

28 1969: référendum sur la réforme du Sénat et la régionalisation => 52% de NON 28/4/1969 : De Gaulle démissionne Voir doc - 12 p 293

29 B/ Après De Gaulle : Rupture ou continuité dans les institutions? Droite au pouvoir 1- Pompidou, héritier de De Gaulle 1 p 295 -> la « nouvelle société » Essai de moderniser la Société après la crise 68

30 ->les contestations demeurent Conflits sociaux restent très forts Manifestation féministe Pour le droit à l’avortement

31 La gauche tente de s’unir 1971: F. Mitterrand prend la direction du parti socialiste (congrès d’Epinay)

32 1972 : programme commun PS + PC Il s’agit de battre la droite aux élections législative de 1973 Doc p 293 Face à ces pb =>

33 -> retour au conservatisme Pompidou nomme P. Messmer

34 Débuts de la crise

35 Élections législatives de 1973 Courte victoire pour la droite et l’UDR

36 1974 = Pompidou meurt

37 2- Valéry Giscard d’Estaing -> rupture avec le gaullisme Non- gaulliste; libéral Victoire courte sur Mitterrand (50.8%) Doc 4 p p ans !

38 Siné, le canard enchainé, 1974

39 Comparez avec le doc 1 p 295

40 -> la société libérale avancée Vaste programme de réformes (poly) Simone Veil Ministre de la santé Une femme ministre pour le première fois !

41 -> la V° face à la crise éco

42 1976 : Chirac démissionne => crée le RPR

43 Remplacé par Raymond Barre = C’est un économiste

44 Réponse de Barre => rigueur Mouvements sociaux reprennent Élections municipales de 1977: gauche remporte ¾ des mairies de plus de hab Législatives de 1978 s’annoncent difficiles pour la Droite = 2 p De quel choix parle VGE? - Quelle orientation politique propose le programme commune selon VGE (voir doc 3 p 297) - Quelles en seraient les conséquences? VGE crée l’UDF

45 Droite gagne … Mais le RPR de Chirac est la première formation politique !

46 Fin du septennat marqué par le scandale des diamants révélé en 1979 par le canard enchainé… Pour la campagne de 1981 (présidentielles) un certain Coluche se présente…

47

48 Affiche pour la campagne présidentielle de 1981 Doc1 p198

49 C/ La V° à l’épreuve de l’alternance – la gauche au pouvoir > l’heure du changement? Doc 3 p 299 Doc 4 et 5 p 301

50 « état de grâce » doc 8 p 301 => dissolution de l’AN )=> majorité à gauche => -> la pratique gaullienne des institutions Pierre Mauroy, premier ministre

51 Pour la 1 ère fois, une formation politique a la majorité absolue !!

52 4 ministres communistes réformes sociales (doc 6 p 301)

53 Mais retour de l’austérité dès 1983  Les communistes quittent le pouvoir  Hausse des mécontentements à gauche et à droite 1984 : Laurent Fabius 1 er ministre (38 ans)

54  Véritable alternance politique mais aussi consolidation de la V°

55 2- L’expérience des cohabitations -> sous F. Mitterrand 1 ère cohabitation

56 Victoire de la Droite => situation inédite !! Mitterrand ne démissionne pas, mais doit nommer un premier ministre dans la nouvelle majorité => « cohabitation »

57 Élections à la proportionnelle => représentation du FN pour la première fois !!

58 Doc 8 et 11 p 301

59 : la gauche de nouveau aux affaires- 8 p 301 Mitterrand élu avec 54% des voix face à J. Chirac

60 Dissolution de l’AN => majorité relative

61 Rocard 1 er ministre RMI CSG

62 Edith Cresson Pierre Bérégovoy

63 2 ème cohabitation

64 E. Balladur Reprise des privatisations, allongement des cotisations nécessaires pour les retraites dans le secteur privé, chômage à 3,4 millions… Atmosphère de fin de règne …

65 - >sous la présidence de J. Chirac 1995 Chirac élu sur le thème de la fracture sociale 52,6% des voix face à L. Jospin Juppé 1 er ministre

66 Dissolution de l’AN doc 1 p 303 et doc 2 p 303

67 Lionel Jospin, PS premier ministre Voir aussi doc pp

68 D – Depuis 2002 : une république en crise? 1- L’électrochoc des élections de 2002 P 287 Le Pen 16.9% des voix, Jospin 3 ème 16 candidats !!

69 JP. Raffarin 1 er ministre

70 Dominique de Villepin

71 2- l’évolution des forces politiques P 310

72

73 3- Une crise de la démocratie? Abstentions Vote protestataire Manque de confiance dans les formations politiques (querelles à l’intérieur des parties) Engagement citoyen reste fort

74


Télécharger ppt "II- La France depuis 1958. A- L’avènement de la V° 1- De Gaulle revient aux affaires -> contexte -> De Gaulle président du Conseil 1 er Juin: investiture."

Présentations similaires


Annonces Google