La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 Le développement des capacités scientifiques et techniques dans le domaine spatial en Tunisie Prof. Réfaat Chaabouni International Conference on Global.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 Le développement des capacités scientifiques et techniques dans le domaine spatial en Tunisie Prof. Réfaat Chaabouni International Conference on Global."— Transcription de la présentation:

1 1 Le développement des capacités scientifiques et techniques dans le domaine spatial en Tunisie Prof. Réfaat Chaabouni International Conference on Global Navigation Satellite Systems (GNSS) Technologies and Applications for the Development of Sub-Saharan African Countries Dakar Mai 2013

2 2 2 2  Création de la Commission Nationale de l’espace extra atmosphérique en 1984  Création du Centre National de Télédétection en 1988  Réalisation de plusieurs projets pilotes (CNES, SPOT Images)  Maîtrise des techniques de la télédétection et des SIG par les laboratoires de recherche Les débuts:

3 3 Dans les années 1990: Lancement de programmes nationaux mobilisateurs financés par le Ministère de la Recherche (consortiums associant plusieurs intervenants) dans plusieurs secteurs: Environnement, Agriculture, Aménagement du territoire….

4 4 4 4 Quelques exemples :  Suivi de la désertification ( Institut des Régions Arides )  Suivi du milieu littoral et marin dans la région du Golfe de Gabès ( CNT+ ANPE)  Schéma directeur d’aménagement de la Région économique du Sud Ouest  Prévision des récoltes de céréales par télédétection (ISNET )  Inventaire des forêts et des parcours par télédétection (INFOTEL)

5 5 Projet INFOTEL Cartographie des forêts et des parcours par télédétection en Tunisie Sinan BACHA Chef du projet Centre National de Télédétection

6 6 HISTORIQUE  Un seul inventaire des forêts et des parcours SIFOP a été réalisé entre 1989 et 1993 (échelle 1/50.000) par la DGF  Surexploitation des ressources naturelles et surpâturage  Faible taux de boisement comparé aux pays du bassin méditerranéen  Désertification affectant plus des 2/3 du territoire national  Non compatibilité des Bases de Données existantes concernant les ressources naturelles  Absence de cartes actualisées et à grandes échelles

7 7 MONTAGE DU PROJET Décembre 1996: Concertation interministérielle  Ministère de la Défense Nationale  Centre National de Télédétection  Ministère de l'Agriculture et des Ressources Hydrauliques  Direction Générale des Forêts  ISP de Tabarka  INRGREF  Ministère de l’Environnement et du Développement Durable

8 8 MONTAGE DU PROJET Dossier 1: Inventaire des forêts et des parcours Dossier 2: Suivi du reboisement Dossier 3: Suivi de l’état sanitaire du Chêne Liège Dossier 4: Les feux de forêts Soumission des dossiers au Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de la Technologie pour evaluation et financement

9 9 MONTAGE DU PROJET Novembre 1997: Démarrage du projet INVENTAIRE DES FORETS ET DES PARCOURS PAR TELEDETECTION

10 10 OBJECTIF Inventaire des ressources forestières et pastorales à l'échelle 1/ en utilisant les techniques de télédétection et de SIG

11 11 RESULTATS ATTENDUS  Cartes d'occupation forestière et pastorale à l'échelle 1/  Bases de Données Cartographiques et Statistiques

12 12 PHASES DU PROJET Phase 1: Projet National Mobilisateur (PNM) : Gouvernorats de Bizerte, Béja et Jendouba Phase 2: Projet de Recherche Fédérateur (PRF): Les 21 gouvernorats restants du territoire national

13 13 Travaux PFE / DEA Sujet 1 : Contribution à l’aménagement cynégétique de la réserve de Mhibeus (Cas du Cerf de Berberie), Rania Mechergui et Naima Ezzine, ISP, 1998 – 1999 Sujet 2 : Les inventaires forestiers par Télédétection, Amel Jlassi, Projet de fin d’études du cycle ingénieur, INAT, 1999 – 2000 Sujet 3 : Suivi de l’évolution de la végétation naturelle prairiale par Télédétection et SIG – Cas de la prairie de Sejnane, Marouan Jammazi, DEA de l’INAT, 2000 – 2001 Sujet 4 : Étude comparative des résultats des deux inventaires forestiers nationaux: détection des changements du couvert végétal (Nefza), Saloua Elloumi, FLSH Manouba, 2003 – 2004 Sujet 5 : Développement d’un système d’exploitation des bases de données cartographiques et statistiques de l’Inventaire Forestier et Pastoral National (I.F.P.N. ), Mounir Sellami, FLSH Manouba, 2003 – 2004

14 14 Travaux PFE / DEA Sujet 6: Histoire de l’exploitation forestière en Kroumirie, Nejib MEJBRI, FLSH Manouba, 2004 – 2005 Sujet 7: Les suites morphodynamiques des incendies dans les pinèdes de la dorsale centrale, Houda Jelassi, FLSH, 2005 – 2006 Sujet 8: Développement d’un site WEB dynamique pour le projet INFOTEL, M. Hmam & Essid, FST, 2005 – 2006 Sujet 9: Méthodologie de réalisation d’un inventaire forestier et pastoral par télédétection, Samah Jaouadi, ESA Mograne, 2006 – 2007 Sujet 10: Cartographie du Chêne-liège par télédétection, M. Laabidi, ISBAT, 2007 – 2008

15 15 RESULTATS  Développements méthodologiques pour la cartographie des forêts et des parcours par télédétection en Tunisie  Base de données INFOTEL sur les ressources forestières et pastorales (doit être mise à jour régulièrement)  Outil d’aide à la décision pour la gestion des ressources et leur développement

16 16 Géodésie et cartographie Une trentaine de stations GPS permanentes sur l’ensemble du territoire et 25 récepteurs GPS mobiles pour les travaux géodésiques, topographiques et du cadastre. (Office de la Topographie et du Cadastre dont les origines remontent à 1886 en tant que Service de la Topographie)

17 17 L’observation météorologique Institut National de la Météorologie (le premier service météorologique assurant l’observation pluviométrique et climatique a été créé à Tunis-Manouba en 1885)  Station de réception et de traitement des images du satellite METEOSAT depuis les années 1980  Suivi des évolutions technologiques: la station au sol actuelle permet l’acquisition en temps quasi-réel du des données en provenance du système METEOSAT de seconde génération via le système de diffusion EUMETCAST.

18 18 Station de contrôle des satellites ARABSAT installée dans la banlieue de Tunis, opérationnelle depuis le début des années 1980 Téléphonie par satellites, télédiffusion par satellites, transmission de données et d’images Systèmes classiques: EUTELSAT, INTELSAT, INMARSAT, ARABSAT et THURAYA Le développement des télécommunications spatiales fait partie intégrante du développement du secteur des TIC Telecommunications

19 19  Sur le plan institutionnel: création en 2001 de L’Agence Nationale des Fréquences (ANF)  Notifie au Bureau des Radiocommunications de l'Union Internationale des Télécommunications (UIT) les assignations de fréquences susceptibles d'avoir des incidences au niveau international.  Mène des Procédures de Coordination des fréquences bilatérales ou multilatérales  Assure la protection de l’utilisation des Fréquences radioélectriques  Veille à la protection des intérêts nationaux dans le domaine de l’utilisation des fréquences radioélectriques enregistrées et des positions orbitales réservées à la Tunisie

20 20  Recherche et Formation  Création des premières structures de recherche dans le domaine de la télédétection et des SIG vers la fin des années 1980 (de manière concomitante avec la création du CNT) à l’ ENIT, l’ IRA, l’INAT. (Premières thèses de doctorat)  A partir des années 1990 introduction de modules spécialisés Télédétection et SIG dans les cursus d’enseignement dans les départements de Géographie (Facultés des Lettres et Sciences Humaines, de Génie Civil, de Géologie, d’Agronomie…

21 21  Recherche et Formation (2)  Filière Hydrométéorologie à l’ENIT à la demande de l’INM  Mastère en Géomatique à l’ENIT depuis 2001  Création de plusieurs institutions dans le domaine des télécommunications pour accompagner la croissance du secteur. (Plusieurs modules sur les communications spatiales.)  Ecole de l’Air et École Supérieure de l’Aéronautique forment des pilotes et des ingénieurs: Enseignements approfondis de Navigation Aérienne y comprisGNSS

22 22  Participation depuis 1995 aux travaux du Comité des Utilisations pacifiques de l’Espace (COPUOS) en tant qu’observateur puis en tant qu’État membre depuis 2010  Ratification par la Tunisie de la plupart des Traités internationaux régissant le secteur de l’Espace  Participation régulière à toutes les instances internationales et régionales de régulation et de coordination (IUT, OMM,OACI, ARABSAT,…)  Participation régulière aux activités de la Fédération internationale d’Astronautique(IAF), de l’Académie Internationale d’Astronautique(IAA), et de l’Institut international de droit spatial (IISL) Coopération internationale

23 23 GNSS/ EGNOS  Partenariat Euro-Mediterraneen (Processus de Barcelone)  Forum Euro-Med sur le Transport  Groupe de travail GNSS (2001)  Plan d’Action Regional pour le Transport ( )  Euro-Med Aviation, Autoroutes de la Mer, Euro— Med GNSS etc.

24 24 Euro-MED GNSS I (4,5 M Euro: ESA 2 et METIS 2.5)  Sensibilisation/ Demonstration  Etablissement d’un Plan d’Action Regional  Stations de reception (RIMS)  Nouakchott, Djerba, Alexandrie, Golbasi (Amelioration de la couverture des pays du Sud de l’Europe)  Agadir, Tamanrasset, Abu Simbel, Haifa

25 25 Euro-MED GNSS II ( ) (4.5 Meuro, 1.6 ESA, 0,8 Eurocontrol et 2.1 Medusa)  ESA: Completer les infrastructures existantes et mettre en place 4 stations supplementaires  Eurocontrol: Feuille de route pour l’introduction d’ EGNOS Safety of Life Services for Aviation, Training ….)  Medusa: Specific country reports, Analyses the chain of responsabilities for the provision of GNSS services and the identification of the necessary regulation to be followed in order to render safety of Life and other GNSS services to final users, Develop service enablers in the domain of safety critical applications…

26 26 Quelques enseignements…. Necessite d’une structure de coordination et d’impulsion interministerielle Constance dans l’effort et affectation de ressources suffisantes Role central des grands projets pour le developpement ressources humaines Role moteur de la cooperation internationale Perennite des activites spatiales largement conditionnee par l’emergence et le de developpement d’un secteur prive


Télécharger ppt "1 Le développement des capacités scientifiques et techniques dans le domaine spatial en Tunisie Prof. Réfaat Chaabouni International Conference on Global."

Présentations similaires


Annonces Google