La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Historique de la question des commerces à Régnié-Durette Des élections municipales de 2008 à l’été 2009.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Historique de la question des commerces à Régnié-Durette Des élections municipales de 2008 à l’été 2009."— Transcription de la présentation:

1 Historique de la question des commerces à Régnié-Durette Des élections municipales de 2008 à l’été 2009

2 La question des commerces durant les élections municipales C’est le principal argument de campagne de la « liste Laforest » qui propose de faciliter l’arrivée de nouveaux habitants. La « liste Coquillion » s'engage à prendre en compte le problème une fois élue mais rappelle que les fermetures de commerces sont malheureusement fréquentes en milieu rural.

3 Début 2009: La municipalité s'apprête à acheter la maison Chervet Il s'agit d'une belle bâtisse de deux étages dont la façade donne sur la place de l'église La municipalité prend contact avec Madame Maillot, propriétaire en indivis, qui en retour propose de vendre le bâtiment au prix de euros, c'est-à-dire nettement plus que l'estimation des Domaines, qui était de euros.

4 Février 2009: une enquête 440 formulaires sont distribués 121 réponses anonymes 92 réponses, soit 76% plébiscitent en priorité l’épicerie. 33 réponses, soit 27% évoquent un bar. Etonnamment les résultats de ce questionnaire n’ont pas été publiés.

5 Le 27 mars 2009 La municipalité vote dans le budget 2009 une ligne permettant d'emprunter jusqu'à euros. Options envisagées: 1.Des logements à l'étage et dans les combles 2.Un multiservices (épicerie, tabac, presse, et bar) au rez-de-chaussée 3.Des activités de type artisanal dans le hangar

6 Printemps 2009 La consultation avec les opérateurs sociaux, notamment l'OPAC, ne donne rien de concluant. La consultation de deux promoteurs privés échoue car il n’y a pas d’entente sur le prix.

7 L’accélération du printemps 2009 La municipalité prend contact avec des occupants potentiels, leur promettant certaines parties du bâtiment et s’apprête à acheter une licence IV, alors que l’acquisition du bien est loin d’être finalisée. Madame Le Maire envisage un temps la création d’une gîte de groupe dans la maison Chervet ou sur un terrain libre tout proche. A SUIVRE…

8 Des chiffres qui s’emballent L’opération pourrait atteindre la somme de euros : euros (+ 10% sur l’estimation des Domaines comme l’autorise la loi ) pour l’achat de la maison pour l'aménagement du Rez-de-chaussée euros environ pour celui de l'étage euros pour l'aménagement de l'atelier euros pour la construction des gites de groupe sur le terrain

9 Été 2009: la montée des tensions au sein du conseil Monsieur de Romefort, adresse une note à Madame le Maire dans laquelle il lui fait part de ses interrogations: sur les sommes astronomiques qui sont avancées sur le peu de transparence dans la démarche adoptée qui n’associe pas la population à la décision sur la précipitation dans l’achat d’une licence IV


Télécharger ppt "Historique de la question des commerces à Régnié-Durette Des élections municipales de 2008 à l’été 2009."

Présentations similaires


Annonces Google