La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Groupe de travail « Gestion de l’information » de l’EADI – Maastricht, 9-11septembre 2004 Société de l’information en francophonie Danielle Bouhajeb Cifdi-

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Groupe de travail « Gestion de l’information » de l’EADI – Maastricht, 9-11septembre 2004 Société de l’information en francophonie Danielle Bouhajeb Cifdi-"— Transcription de la présentation:

1 Groupe de travail « Gestion de l’information » de l’EADI – Maastricht, 9-11septembre 2004 Société de l’information en francophonie Danielle Bouhajeb Cifdi- Intif- AIF

2

3 L’INTIF : Institut francophone des nouvelles technologies de l’information et de la formation Une des directions de l’Agence intergouvernementale de la Francophonie Organe subsidiaire de l’Agence, qui a succédé en 1999 à l’Ecole internationale Situé à Bordeaux, France Abrite le Centre international francophone de Documentation et d’information de l’AIF

4 Missions de l’INTIF Appropriation et usage des TIC : –Mise en œuvre de la société de l’information promouvoir des actions visant à faciliter l'intégration des pays francophones les moins avancés dans la société de l'information et contribuer à réduire la fracture numérique ; - développer et renforcer les liens avec les partenaires locaux confrontés à la réalité du terrain animer des réseaux spécialisés, susciter une véritable dynamique d'échange et de partage, fédérer le travail d'experts francophones, accentuer le déploiement et le maillage de communautés virtuelles ;

5 Missions de l’INTIF (suite) – appuyer la mise en place de plans stratégiques nationaux et régionaux en renforçant une identité francophone à travers les mécanismes de concertation ; – assurer une présence concertée d'experts francophones lors d'instances internationales spécialisées (ICANN, SMSI, etc.)

6 Activités Gouvernance des technologies de l'information Enjeux stratégiques et concertations internationales Sensibilisation des différents milieux francophones aux technologies Organisation et suivi de la conférence ministérielle francophone préparatoire au SMSI

7 Programmation Chantier 5 - La Francophonie dans la société de l'information 5.1. Mise en oeuvre de la société de l'information Enjeux stratégiques et concertations Sommet mondial sur la société de l'information 5.2. Appui aux politiques d'organisation du paysage médiatique 5.3. Le défi de la fracture numérique Dynamique d'accès aux technologies Acquisition et transfert de compétences technologiques 5.4. Valorisation et partage des contenus numériques, documentaires et archivistiques francophones

8 Accès ouvert et libre aux contenus numériques francophones Renforcement des capacités documentaires et archivistiques francophones Fonds francophone des inforoutes

9

10 Identifier les objets et assurer les protocoles de communication:. Protocoles: normes et standards utilisées par les machines pour communiquer entre elles, et transmettre ainsi les informations qui peuvent être des fichiers, du courrier électronique, des pages web etc…... Important pour la sécurité, la fiabilité et l’interopérabilité des systèmes internet Identifiés généralement par des « RFC XXX ». Rare présence d’africains mais le Président du IPV6 forum est un tunisien (M. Latif). Acteurs principaux: IETF, W3C, IAB La gouvernance d’Internet

11 Constats : Absence d ’un véritable forum africain sur la gouvernance d ’Internet; Inexistence de structures nationales (à l ’exception de 3 ou 4 pays) et régionales de gestion des ressources IP; Insuffisance d ’adresses IP ; Capacités techniques en gestion des réseaux réduites (menaces sur la stabilité); Sous-représentation africaine sur la scène internationale La gouvernance internet en Afrique

12 Appui à la présence francophone aux tables internationales Objectifs : - assurer un présence francophone effective et concertée aux tables internationales, -former les experts pour l ’accomplissement de cette mission Résultats escomptés: prise en compte des intérêts spécifiques francophones et du Sud dans les décisions internationales renforcement de la capacité nationale de formulation de stratégie nationale et internationale dans le secteur des nouvelles technologies

13 ICANN ( Internet corporation for Assigned Names and numbers) Autogestion des fonctions techniques de l ’Internet par la Communauté Internationale Internationalisation des politiques fonctionnelles du DNS et du système d ’adressage IP Gestion commune de ressources stratégiques = Large participation de tous les acteurs.

14 Résultats atteints ICANN Maintien de l ’Afrique comme une région internet autonome Défense des intérêts du Sud par le Sud à l ’Icann: –Cotisations spéciales pour les pays du Sud –Election d'un Sénégalais en tant que premier directeur africain francophone dans le Conseil d'administration de l'ICANN, dont il est le seul membre du Conseil venant d'un pays francophone. –Recrutement d'une nigérienne en tant que premier ressortissant africain et premier francophone au sein du personnel de l'ICANN –Redélégation des noms de domaine: exemple les cas de la Gambie, de la RDC, du Burundi Promotion de la cyberdiversité: –multilinguisme, diversité géographique L'INTIF a collaboré à l'organisation de la première réunion de l'ICANN en Afrique subsaharienne en 2002 en assurant notamment pour la première fois l'usage du plurilinguisme lors des travaux

15 Internationalisation des noms de domaine internet Actions réalisées –MINC (Multiligual internet names consortium) –Bancs de test au niveau de l ’industrie Objectif: –faciliter l ’accès aux ressources pour les populations utilisant des caractères non ASCII (latin, cyrillique, arabe, coréen, japonais, chinois….) –Comité de pilotage au sein de l ’Icann (créé le 10 septembre 2001 à Montévidéo)

16

17

18 Logiciels libres Organisation des premières rencontres africaines du logiciel libre (RALL) fin septembre 2004 à Ougadougou

19 Conférence ministérielle de la Francophonie sur la Société de l’information (Rabat, 4-5 septembre 2003) Réunion préalable d’experts à Bordeaux en juin 2003 Réalisation d’un site web spécialisé : Large participation des Etats membres de l’AIF, et présence de M. Sammasekou, président du Comité préparatoire du SMSI Adoption d’une Déclaration commune intitulée « Contribution de la Francophonie au SMSI », traduite en 4 langues (espagnol, portugais, arabe, anglais) et présentée à la 3ème PREPCOM à Genève en septembre 2003 et au SMSI de Genève.

20

21 Préparation du SMSI 2003 Participation francophone à toutes les Conférences préparatoires (Prepcom) Organisation de 4 ateliers thématiques en 2003 : –Femmes et société de l’information (avril 2003 à l’INTIF) –Les jeunes et la société de l’information (mai 2003 à Shippagan (Canada-Nouveau-Brunswick) –Développement durable et société de l’information (mai 2003 à Ouagadougou –Les médias et la société de l’information (mai 2003 à Bamako)

22 Préparation du SMSI (suite) Participation aux conférences régionales préparatoires au SMSI 2003 –Conférence régionale africaine à Bamako en mai 2002 Organisation d’un atelier sur les logiciels libres, en collaboration avec la Commission économique pour l’Afrique des Nations Unies (C.E.A.) –Conférence régionale Europe + Amérique du Nord à Bucarest en novembre 2002 : Organisation d’un atelier sur la Diversité culturelle et la pluralité linguistique dans la S.I.

23 L’INTIF sur le terrain Les LABTIC (laboratoires de formation installés dans 12 pays) Les PAJE (points d’accès jeunesse aux inforoutes = 61 PAJE dans 30 pays) Les comités ISOC (Internet Society) Les séminaires de formation : sécurité internet, sites webs dynamiques, logiciels libres, etc… L’appui à la création d’associations nationales d’utilisateurs Linux et d’AfriLinux Les consultations : Appui à la mise en place de la stratégie nationale TIC de Djibouti, du Laos, de la Mauritanie, etc…

24 Inflexions du programme PAJE revoir les orientations stratégiques et les modalités d'intervention de notre programme PAJE de manière à associer les gouvernements et susciter leur engagement effectif dans la mise en place, le suivi et l'évaluation de PAJE afin que le déploiement d'espaces collectifs d'accès à Internet s'inscrive dans les politiques nationales des pays francophones les moins avancés.

25 La Documentation Le CIFDI L’IFLA : le regroupement des francophones Les sites portails –Droit francophone –Jeunesse –Economie –Documentation Le libre accès à l’information

26 Une documentation : pourquoi ? Le partage de l’information est un enjeu majeur de la solidarité francophone. L’Agence intergouvernementale de la Francophonie place son centre de documentation au cœur de son système d’information. Ce dernier assure la collecte, le traitement, la mise en mémoire et la diffusion de toute l’information produite par l’AIF et les instances de la Francophonie, ainsi que l’information utile pour la conduite de ses programmes.

27 Le Centre de Documentation de l ’AIF, le CIFDI Un centre de ressources francophones depuis 1972 à Bordeaux Un carrefour virtuel sur la toile depuis 1996 Un site portail Un bulletin de veille documentaire francophone : Echoweb du Cifdi Un lieu d ’accueil pour les stages et les formations

28

29

30

31

32

33 Un programme exemplaire de l‘AIF = les CLAC Clac = Centres de lecture et d’animation culturelle Programme créé en centres dans 17 pays d’Afrique, de l’Océan indien, des Caraïbes et du Proche-Orient Méthode basée sur un partage des responsabilités techniques et financières, l’autonomie de la gestion et la mise en réseau Soutien au développement de politiques nationales de lecture publique

34 Depuis 2003, création d’un site portail du droit francophone

35

36

37


Télécharger ppt "Groupe de travail « Gestion de l’information » de l’EADI – Maastricht, 9-11septembre 2004 Société de l’information en francophonie Danielle Bouhajeb Cifdi-"

Présentations similaires


Annonces Google