La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Prévention et gestion des risques psychosociaux Questionnaire sur la reconnaissance au travail 1 Etude groupe « La Fayette », ANDRH.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Prévention et gestion des risques psychosociaux Questionnaire sur la reconnaissance au travail 1 Etude groupe « La Fayette », ANDRH."— Transcription de la présentation:

1 Prévention et gestion des risques psychosociaux Questionnaire sur la reconnaissance au travail 1 Etude groupe « La Fayette », ANDRH

2 Prévention et gestion des risques psychosociaux 2 Présentation du questionnaire:  méthodologie: - Questionnaire proposé au Centre Médical Interentreprises Europe (CMIE Service de santé au travail) - Le questionnaire était distribué aux personnes venant pour visite médicale - Une urne était à leur disposition pour rendre le questionnaire Etude groupe « La Fayette », ANDRH En partenariat avec :

3 Prévention et gestion des risques psychosociaux 3 Présentation du questionnaire:  3 catégories: A) Aujourd’hui, dans votre entreprise, vous avez le sentiment que B) Dans votre entreprise, vous avez le sentiment que les pratiques suivantes sont courantes C) Dans votre entreprise vous avez le sentiment d’être reconnu par  20 questions  Réponse en 4 points: O Pas du tout O Un peu O Beaucoup O Fortement En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

4 Prévention et gestion des risques psychosociaux 4 Présentation du questionnaire: Identification du profil: Sexe: - Homme - Femme Statut: - Employé - Agent de maîtrise - Cadre - Cadre encadrant Age: - moins de 25 ans - entre 26 et 35 ans - entre 46 et 55 ans - plus de 56 ans Ancienneté dans l’entreprise: - moins de 5 ans - entre 6 et 10 ans - entre 11 et 20 ans - plus de 20 ans En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

5 Prévention et gestion des risques psychosociaux 5 Présentation du questionnaire: Les questions: A) aujourd’hui, dans votre entreprise, vous avez le sentiment que: 1.Votre performance au travail est reconnue 2.On vous rappelle souvent l’utilité de votre travail 3.Quand vous effectuez un travail de qualité, on vous témoigne de l’appréciation 4.Vous êtes félicité pour les efforts que vous fournissez 5.De façon générale votre contribution est reconnue 6.On remarque les qualités que vous mettez au profit de votre travail (créativité, innovation, esprit d’initiative) 7.Vous participez aux prises de décisions 8.On fait appel à vous pour avoir vos conseils 9.On vous donne les moyens d’évoluer dans votre entreprise En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

6 Prévention et gestion des risques psychosociaux 6 Présentation du questionnaire: Les questions: B) Dans votre entreprise, vous avez le sentiment que les pratiques suivantes sont courantes : 10. Des lettres ou des mails de félicitations personnalisés 11. La valorisation d’un personne lors d’une réunion 12. La mise à disposition d’outils performants pour effectuer votre travail 13. Vous fêtez, dans votre entreprise, des événements de type: départ à la retraite, promotion, années d’ancienneté… 14. L’organisation d’événements extra-professionnels (exemple: repas de Noël, journée sportive…) 15. Le soutien (moral ou financier) en cas de difficultés personnelles (exemple: divorces, décès d’un proche…) En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

7 Prévention et gestion des risques psychosociaux 7 Présentation du questionnaire: Les questions: C) Dans votre entreprise vous avez le sentiment d’être reconnu par: 16. Vos subordonnés (si vous encadrez une équipe) 17. Vos collègues 18. Votre supérieur hiérarchique direct 19. La direction générale 20. Vos clients En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

8 Prévention et gestion des risques psychosociaux 8 Les résultats: Nombre de répondants: 391 Répartition par sexe: Hommes = 217 Femmes = 169 NSP = 5 Les hommes ont majoritairement répondus au questionnaire En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

9 Prévention et gestion des risques psychosociaux 9 Les résultats: Répartition par sexe: Comparaison:  étude ANDRH VS  Population française d’actif (source insee) En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

10 Prévention et gestion des risques psychosociaux 10 Les résultats: Répartition en fonction de l’âge: Moins de 25 ans = 78 De 26 à 35 ans = 121 De 36 à 45 ans = 93 De 46 à 55 ans = 77 Plus de 56 ans = 18 NSP = 4 Les collaborateurs de 26 à 35 ans ont répondu majoritairement au questionnaire. Alors que pour les plus de 56 ans, ils représentent la minorité. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

11 Prévention et gestion des risques psychosociaux 11 Les résultats: Répartition en fonction de l’ancienneté: Moins de 5 ans = 251 De 6 à 10 ans= 67 De 11 à 20 ans = 40 Plus de 20ans = 24 NSP= 9 Au sujet de l’ancienneté, en congruence avec l’âge, les moins de 5 ans en poste représentent la majorité des répondants alors que les plus de 20 ans d’ancienneté reste la répartition minoritaire. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

12 Prévention et gestion des risques psychosociaux 12 Les résultats: Répartition en fonction du statut: Employé= 230 Agent de maîtrise= 47 Cadre= 88 Cadre encadrant= 18 NSP= 8 La répartition du statut illustre un fort taux de réponses pour les employés alors que les cadres encadrant restent minoritaires. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

13 Prévention et gestion des risques psychosociaux 13 Les résultats: Répartition en fonction du statut: Comparaison:  Etude ANDRH VS  Population française d’actif (source insee) En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

14 Prévention et gestion des risques psychosociaux 14 Les résultats: A) Aujourd’hui, dans votre entreprise, vous avez le sentiment que : En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

15 Prévention et gestion des risques psychosociaux Vécu des participants sur la reconnaissance au sein de leur entreprise Globalement, l’ensemble des participants estime être reconnu dans leur entreprise. C’est la performance au travail qui semble être la plus valorisée avec la présence de témoignage d’appréciation. Ils estiment également que leur contribution au sein de l’entreprise est reconnue. Toutefois, pour l’ensemble des répondants, ils estiment être peu reconnus lorsqu’il s’agit de prise de décision et de demande d’avis/ conseils. Ils estiment avoir peu de moyens mis à leur disposition. Il semblerait qu’au travers cette observation, les répondants se sentent davantage reconnus dans la réalisation de leur tâche (la performance) que pour eux-mêmes (participation, avis, etc.). En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

16 Prévention et gestion des risques psychosociaux 16 Les résultats: (en fonction du sexe) A) Aujourd’hui, dans votre entreprise, vous avez le sentiment que : En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

17 Prévention et gestion des risques psychosociaux Sentiment d’être reconnus en fonction du sexe Comparativement à l’ensemble des répondants, les femmes estiment être moins reconnues par leur entreprise comparativement aux hommes. Toutefois, globalement, la différence n’est pas significative en fonction des pratiques de reconnaissance entre les deux sexes. Les hommes comme les femmes estiment être peu reconnus dans leur prise de décision et de participation et ont le sentiment de ne pas avoir de moyens mis à disposition alors qu’ils pensent être reconnus sur leur performance. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

18 Prévention et gestion des risques psychosociaux 18 Les résultats: (en fonction de l’âge) A) Aujourd’hui, dans votre entreprise, vous avez le sentiment que : En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

19 Prévention et gestion des risques psychosociaux Sentiment d’être reconnu en fonction de l’âge Globalement, les moins de 25 ans est la tranche d’âge qui se sent la plus reconnue et notamment en ce qui concerne leur performance. Ils estiment recevoir des témoignages d’appréciation. En revanche, ils ont le sentiment d’être peu concertés pour donner un avis. Alors que pour les plus de 46 ans, ils se sentent dans l’ensemble moins reconnus que les moins de 25 ans. Toutefois, ils estiment davantage être concertés pour des prises de décision. Les plus de 56 ans estiment être davantage reconnus pour leur performance alors que peu de moyens seraient mis à leur disposition. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

20 Prévention et gestion des risques psychosociaux 20 Les résultats: (en fonction de l’ancienneté) A) Aujourd’hui, dans votre entreprise, vous avez le sentiment que : En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

21 Prévention et gestion des risques psychosociaux Reconnaissance en fonction de l’ancienneté Les moins de 5 ans d’ancienneté ont des résultats similaires à l’ensemble des répondants. Ils estiment être davantage reconnus pour leur performance mais participeraient moins aux prises de décisions (manque d’expérience?). Quant aux plus de 20 d’ancienneté, ils estiment être peu félicités pour les efforts (moins reconnus pour leur investissement). En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

22 Prévention et gestion des risques psychosociaux 22 Les résultats: (en fonction du statut) A) Aujourd’hui, dans votre entreprise, vous avez le sentiment que : En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

23 Prévention et gestion des risques psychosociaux Reconnaissance en fonction du statut Les cadres encadrant (minoritaires dans les réponses), est la fonction qui estime avoir le plus de reconnaissance. Ils estiment être reconnus au vu de participations à des décisions (expérience). Alors que les employés estiment être moins reconnus, principalement concernant la participation aux prises de décision, les avis, les moyens donnés pour leur permettre d’évoluer. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

24 Prévention et gestion des risques psychosociaux 24 Les résultats: B) Dans votre entreprise, vous avez le sentiment que les pratiques suivantes sont courantes: En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

25 Prévention et gestion des risques psychosociaux Reconnaissance des pratiques de travail Globalement, les pratiques de reconnaissance telles que les lettres ou mails de félicitations sont peu présentes, contrairement à la mise à disposition d’outils performants. Néanmoins, dans l’ensemble, ces pratiques de reconnaissance ne sont pas très présentes dans leurs entreprises. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

26 Prévention et gestion des risques psychosociaux 26 Les résultats: (en fonction du sexe) B) Dans votre entreprise, vous avez le sentiment que les pratiques suivantes sont courantes: En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

27 Prévention et gestion des risques psychosociaux Pratiques de reconnaissance en fonction du sexe De façon générale, les femmes ont le sentiment que ces pratiques de reconnaissance sont plus présentes comparativement aux hommes. En effet, ces pratiques sont en lien avec la reconnaissance existentielle (qui concerne les personnes), les femmes auraient davantage le sentiment d’être reconnues (à leur écoute, soutien, etc.) que les hommes. Dans l’ensemble des résultats, les outils mis à disposition sont plus présents que les mails de félicitations et ce pour les deux sexes. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

28 Prévention et gestion des risques psychosociaux 28 Les résultats: (en fonction de l’âge) B) Dans votre entreprise, vous avez le sentiment que les pratiques suivantes sont courantes: En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

29 Prévention et gestion des risques psychosociaux Les pratiques de reconnaissance en fonction de l’âge Les résultats restent congruents. Peu important l’âge, les pratiques de reconnaissance les moins présentes restent les mêmes. Toutefois, la distinction se situe dans les différences entre les tranches d’âges notamment entre les moins de de 25 ans et la tranche des 46 à 55 ans (exceptée en ce qui concerne la pratique de valorisation). En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

30 Prévention et gestion des risques psychosociaux 30 Les résultats: (en fonction de l’ancienneté) B) Dans votre entreprise, vous avez le sentiment que les pratiques suivantes sont courantes: En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

31 Prévention et gestion des risques psychosociaux Les pratiques de reconnaissance en fonction de l’ancienneté Les résultats restent les mêmes. Mise à disposition d’outils pour les moins de 25 ans alors que pour les plus de 20 ans, la reconnaissance existentielle semblerait s’amoindrir. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

32 Prévention et gestion des risques psychosociaux 32 Les résultats: (en fonction du statut) B) Dans votre entreprise, vous avez le sentiment que les pratiques suivantes sont courantes: En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

33 Prévention et gestion des risques psychosociaux Pratiques de reconnaissance en fonction du statut Globalement, les cadres encadrant, estiment avoir plus de reconnaissance dans ces pratiques de travail. Les outils mis à leur disposition semblent être présents. Pour les employés, ils estiment majoritairement avoir moins de reconnaissance que les autres statuts par rapport à l’ensemble des répondants. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

34 Prévention et gestion des risques psychosociaux 34 Les résultats: C) Dans votre entreprise vous avez le sentiment d’être reconnu par: En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

35 Prévention et gestion des risques psychosociaux Par qui se sentent-ils reconnus? Globalement, les répondants estiment être davantage reconnus par leurs collègues que par la direction générale (la distance hiérarchique). En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

36 Prévention et gestion des risques psychosociaux 36 Les résultats: (en fonction du sexe) C) Dans votre entreprise vous avez le sentiment d’être reconnu par: En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

37 Prévention et gestion des risques psychosociaux Par qui en fonction du sexe Les résultats ne sont pas significatifs, excepté au niveau de la reconnaissance par les subordonnés. Les femmes estiment être moins reconnus par les subordonnés. Dans l’ensemble, les femmes comme les hommes estiment être moins reconnus par la direction générale. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

38 Prévention et gestion des risques psychosociaux 38 Les résultats: (en fonction de l’âge) C) Dans votre entreprise vous avez le sentiment d’être reconnu par: En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

39 Prévention et gestion des risques psychosociaux De qui par âge? La tranche de 46 à 55 ans estime être plus reconnue par leurs clients. Comparativement à l’ensemble des âges, au sujet de la reconnaissance de la direction générale, les 36 à 45 ans, est la tranche d’âge qui estime être la plus reconnue par la DG. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

40 Prévention et gestion des risques psychosociaux 40 Les résultats: (en fonction de l’ancienneté) C) Dans votre entreprise vous avez le sentiment d’être reconnu par: En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

41 Prévention et gestion des risques psychosociaux De qui en fonction de l’ancienneté? Les résultats ne sont pas significatifs. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

42 Prévention et gestion des risques psychosociaux 42 Les résultats: (en fonction du statut) C) Dans votre entreprise vous avez le sentiment d’être reconnu par: En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

43 Prévention et gestion des risques psychosociaux De qui en fonction du statut? Dans la moyenne, les cadres encadrant ont davantage le sentiment d’être reconnus. Ils se distinguent notamment au niveau de la reconnaissance par les subordonnés ainsi que la direction générale. En revanche, les employés semblent se sentir moins reconnus par la DG (grande distance). En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH

44 Prévention et gestion des risques psychosociaux Conclusion Les résultats soulignent des différences parfois significatives dans les pratiques de reconnaissance. Il semblerait au vu des résultats, que les entreprises aient tendance à reconnaître plus précisément la performance de leurs collaborateurs et moins axer la reconnaissance sur la personne, ses pratiques de travail et même son investissement. La reconnaissance des résultats reste une pratique réelle. Les lettres de félicitations, les participations aux décisions, avis consultatifs semblent être peu présents. Peut-être s’agirait-il d’améliorer ces axes de reconnaissance. Quelles pourraient être les pistes d’action? –La mise en place d’un programme de reconnaissance. En partenariat avec : Etude groupe « La Fayette », ANDRH


Télécharger ppt "Prévention et gestion des risques psychosociaux Questionnaire sur la reconnaissance au travail 1 Etude groupe « La Fayette », ANDRH."

Présentations similaires


Annonces Google