La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

ASSEMBLEE GENERALE SATE 86 MARDI 03 JUIN 2014 1 27 avenue Robert Schuman-86000 POITIERS – 05 49 03 10 05

Présentations similaires


Présentation au sujet: "ASSEMBLEE GENERALE SATE 86 MARDI 03 JUIN 2014 1 27 avenue Robert Schuman-86000 POITIERS – 05 49 03 10 05"— Transcription de la présentation:

1 ASSEMBLEE GENERALE SATE 86 MARDI 03 JUIN avenue Robert Schuman POITIERS –

2 SOMMAIRE RAPPORT MORAL 2013 L’EQUIPE DE PERMANENTS RAPPORT D’ACTIVITE 2013 I- MISSION OBSERVATOIRE 1) Portrait de Territoire 2) Typologie des missions – Evolution des heures travaillées 3) Salariés mis à disposition 4) Donneurs d’ordre II- MISSION ACCUEIL 1) Le pré-accueil et l’inscription 2) La présentation des engagements CEDRE III- MISSION INSERTION 1) Répartition des Contrats d’Engagement Réciproque 2) Atelier collectif Suivi à Minima 3) Exemples de parcours d’accompagnement 4) La formation 5) Les sorties TEMOIGNAGES SALARIES EN PARCOURS ET CLIENTS IV- ORIENTATIONS 2014 RAPPORT FINANCIER 2013 REMERCIEMENTS 2

3 RAPPORT MORAL Une année marquée par une intense activité associative 8 Conseils d’administration, et la participation des Administrateurs à 25 rencontres partenariales. Un projet associatif validé Après plus d’un an de travail ce projet affirme les valeurs portées par l’association :  La lutte contre l’exclusion  La cohésion et la cohérence sociale  Le travail pour ceux qui le souhaitent  L’accueil, l’écoute et la Co-construction  L’autonomie de la personne  Le partenariat avec Grand Poitiers  L’ouverture et la force de proposition Le projet lui-même met l’accent sur :  Le développement d’un partenariat insérant avec les donneurs d’ordre  Le renforcement des partenariats, notamment avec les prescripteurs  La nécessité d’avoir une meilleure connaissance des besoins du territoire  Le fait d’associer les salariés en parcours à la vie associative  La valorisation des réussites d’insertion. 3

4 Les avancées du projet structurant vers la certification CEDRE Cette démarche engagée en 2012 vise à gagner en cohérence et en efficacité, à monter en compétence et à se professionnaliser encore plus. Il s’agit également de retrouver du sens à l’action et être mieux reconnu par nos interlocuteurs institutionnels et par nos clients, notamment les collectivités et les « grands comptes ». L’année 2013 aura été l’année décisive dans cette démarche qui valorise la structure et ses salariés, permanents ou en parcours. C’est aussi le moment de mettre en évidence la qualité et l’intensité du travail accompli, l’investissement des permanents et des administrateurs. Merci à tous pour cette mobilisation exceptionnelle Obtention du marché public d’insertion initié par Poitiers et Grand Poitiers Les collectivités ont donc retenu en fin d’année la SATE 86 pour ce marché public d’un montant de €. Nous recevons cette décision comme une marque de reconnaissance du travail accompli depuis bientôt trois ans avec ces collectivités. Cela nous donne également une grande responsabilité pour satisfaire à cette commande qui vise à favoriser l’accès à l’emploi et à la formation pour des personnes en difficulté. Je vous remercie de votre attention Le président de la SATE 86, Dominique Balas. 4

5 Pôle Accompagnement Socioprofessionnel Assistante de Direction Pôle Accueil Mise à Disposition Direction Président Conseil Administration Dany PROUST Marie ROY Véronique PIED Isabelle BROUWERS Pascal BOUCHARD Martine BARBOTTIN Sandrine AGUER Xavier NIBEAUDEAU Dominique BALAS Patricia CATTUS Mélanie BACHELIER Chargée de formation Anne-Sophie LIGER 5

6 I.MISSION OBSERVATOIRE 6

7 La zone d’intervention de la SATE86, c’est-à-dire celle qui détermine les clients avec lesquels notre association peut travailler, est constituée de 7 communes de la Communauté d’Agglomération de Poitiers : Biard h Buxerolles h Mignaloux Beauvoir h Migné-Auxances h Poitiers h Saint Benoit h Vouneuil sous Biard h Total : h La population globale de la Communauté d’Agglomération de Poitiers (Grand Poitiers) est de habitants. La population de la zone d’intervention de la SATE représente donc 90.5 % de celle du Grand Poitiers. Le nombre d’habitants du département de la Vienne s’élève à Notre zone représente donc 28.5 % de la population départementale. 1-1 La population 1) Portrait de Territoire 7

8 a)Répartition Hommes / femmes La population des communes couvertes par la SATE 86 est plus féminine que la population départementale. C’est à Poitiers que nous trouvons le % de femmes le plus important des 7 communes : 54.7% Les pourcentages des jeunes et surtout des seniors résidant sur l’ensemble du département de la Vienne est sensiblement plus important que ceux constatés sur les 7 communes de la zone d’intervention de la Sate 86. La tranche des 18 / 55 ans ne représente que 48.2% sur la Vienne alors qu’elle s’élève à 57.4% sur le territoire Sate 86. Cet écart est encore plus flagrant si nous ne considérons que les habitants de Poitiers entre 18 et 55 ans (60.6%). b) Comparatif par tranche d’âge 8

9 Communes Population totale Bénéficiaires du RSA Population couverte par le RSA Bénéficiaires de l'ASS Bénéficiaires de l'AAH Zone Sate Département Poids de la Zone / Département 28,13%42,24%41,30%30,25%34,06% c) Les bénéficiaires des minimas sociaux Le % de bénéficiaires du RSA de la Zone d’intervention de la Sate86 est très largement supérieur à celui constaté sur l’ensemble du département. La population couverte par le RSA représente 10% de l’ensemble de la population sur la Zone Sate86 (12 % à Poitiers) alors que ce pourcentage fléchi sur l’ensemble du département (6.7%). d) Les demandeurs d’Emploi (chiffres 2012) Le poids du chômage est plus important sur la zone d’intervention de la SATE 86 que sur l’ensemble du département. Si nous comparons les caractéristiques des demandeurs d’emploi (DE) de la Zone SATE 86 par rapport au département de la Vienne, nous constatons que le pourcentage des hommes est plus important, que les DE sont généralement plus jeunes. Par contre, nous y dénombrons moins de chômeurs de longue durée (+ d’un an de chômage) 9

10 Les cinq secteurs qui regroupent plus de la moitié des salariés de la zone SATE 86 sont : Services opérationnels (15.6%) Commerce de détail, réparations (13.2%) Construction (9.1%) Santé, action sociale (8.3%) Conseil et assistance (7.1%) La part de l’industrie est faible, ce sont plutôt les activités tertiaires qui prédominent, notamment en raison de la présence de l’Université, du Centre Hospitalier Régional Universitaire et de toutes les administrations régionales. La zone regroupe également les sièges sociaux de bon nombre d’entreprises (banques, France télécom, la poste, ERDF…) Ces services administratifs représentent plus de postes. Le territoire accueille également un nombre important d’emplois liés à la grande distribution. a) Une forte présence des activités tertiaires 1-2 La situation de l’emploi sur la Zone Sate 86 b) Besoin en main d’œuvre Nous constatons que sur les 8 métiers les plus recherchés sur la Zone SATE 86, 4 d’entre eux (Agent d’entretien, manutentionnaire, Employé Polyvalent de Restauration et secrétariat bureautique) correspondent à des missions que la SATE 86 confie très fréquemment à ses Salariés En Parcours (SEP). Sachant que par exemple la proportion de contrats permanents sur le métier d’agent d’entretien est de 86.4%. Cette donnée peut faciliter les sorties positives des SEP à l’issue de leur passage à la SATE 86. Néanmoins, la plupart de ces contrats le sont à temps partiel 10

11 1-3 La SATE 86 et les autres AI du département Le département compte 9 Associations Intermédiaires pour un volume d’heures total de h. L’activité de la SATE 86 pour 2013 représente 16.4 % de l’activité globale des AI de la Vienne. Et 25,5% hors emplois familiaux Les clients sont répartis comme suit : NB: Entre 2012 et 2013 l’activité de la SATE 86 a progressé de 15.7% alors que celle du département a légèrement fléchi de 3% 11

12 2) Typologie des missions Typologie des missions 2-1 Les missions NB: La répartition des différents types de missions est stable et se porte essentiellement sur l’entretien et les emplois de service 12

13 2-2 Les heures travaillées NB: Le nombre d’heures travaillées a progressé de 17,7% de 2012 à Le nombre d’heures a doublé en 5 ans. 13

14 3) Les salariés mis à disposition 3-1 Les caractéristiques des Salariés en parcours NB: La diminution du nombre de salariés traduit notre volonté d’attribuer plus d’heures par salarié dans la limite des 750 heures annuelles 14

15 NB: Les bénéficiaires du RSA représentent 53% de notre public alors que la moyenne départementale pour les 9 AI est de 23 %. Le niveau moyen de formation reste stable 15

16 3-2 Problématiques sociales identifiées comme freins à l’emploi NB: plus d’un salarié sur deux rencontre des problèmes liés à la mobilité. Les discriminations à l’embauche sont apparues récemment. 16

17 3-3 Les problématiques professionnelles Trajectoire Stable : Personnes qui ont été dans les 5 dernières années en CDI ou en CDD longs renouvelés et dont l’entrée au chômage se fait principalement par un licenciement. Trajectoire Instable : Personnes qui ont été dans les 5 dernières années en succession de contrats temporaires (CDD/INTERIM) avec des temps de chômage inférieurs aux temps de travail. Trajectoire Précaire : Personnes qui ont été dans les 5 dernières années en succession de contrats d’insertion et/ou en contrats temporaires (CDD/INTERIM) avec des temps de chômage supérieurs aux temps de travail. Evolution 2013/ ,5% - 15% - 2,6% 17 NB: 4 salariés sur 5 sont issus de trajectoires précaires

18 4) Les donneurs d’ordre NB : Pour l’ensemble des AI, Les collectivités représentent en moyenne 45% des clients et les Particuliers est de 36%. 18

19 II- MISSION ACCUEIL 19

20 1) Le pré-accueil et l’inscription Nb : Sur les 471 personnes accueillent seules un tiers d’entre eux effectueront au moins une mission 1-1 Le pré-accueil 20

21 1-2 L’inscription NB: Sur 196 personnes présentes aux informations collectives, 144 ont été inscrites dont 142 réellement mises à disposition, ce qui représente une déperdition de plus d’un quart 21

22 2) Présentation des Engagements CEDRE 22

23 III- MISSION INSERTION 23

24 1) Répartition des Contrats d’Engagement Réciproque Sur 93 CER, 39 sont des Validations Professionnelles, soit 42% Ces 93 CER représentent : heures travaillées sur les heures de l’activité de l’AI, soit 26% 94 salariés sur les 279 salariés, soit 34% 24

25 2) Atelier collectif Suivi à Minima ENGAGEMENT RECIPROQUE * SUIVI A MINIMA Missions - Evaluations Modules de professionnalisation 2 types d’accompagnement MISSION INSERTION SUIVI COLLECTIFSUIVI INDIVIDUEL ATELIER TOUS LES 3 MOIS (4 ateliers/an) RDV 1 FOIS / MOIS (8 mois avant la sortie, reprise d’un suivi régulier) 16 mois 24 mois (*) Suivi majoritaire : il doit représenter au moins un 1/3 des salariés du mois. 25

26 ATELIER COLLECTIF SUIVI A MINIMA OBJECTIF : Proposer un accompagnement collectif aux salariés relativement autonomes dans leurs démarches professionnelles et sur les missions de travail. POSITIONNEMENT : Les personnes sont repérées à la suite des missions tests et du RDV diagnostic. L’équipe valide ensuite le choix du suivi à minima en réunion de régulation. DEROULEMENT : Les ateliers ont lieu dans la salle de réunion. Le groupe est composé d’une quinzaine de salariés et animé par 3 animateurs (2 permanents : 1 du pôle accueil et 1 du pôle accompagnement + 1 administrateur ou 1 jeune en service civique). Les animateurs changent à chaque atelier. Les participants échangent sur les missions de travail (points positifs, à améliorer…) et sur les informations à la SATE (formations, offres d’emploi, DP, vie associative…). Si besoin un RDV est fixé avec l’accompagnateur socio-professionnel. Durée approximative : 1h30. A l’issu, un compte-rendu est envoyé à chaque participant et à l’équipe de permanents. 26

27 3)Exemples de parcours d’accompagnement 3-1 Parcours CER Missions : Agent d’entretien (ACT CORDIA, Sœurs de la Sagesse, Croix-Rouge, Mairie de Poitiers, SIPEA…) : 888 heures Jocelyn : Situation à l’entrée :  20 ans, originaire de Guyane,  Analphabète,  Sans droit,  Hébergé, se déplace en bus,  Sans expérience, suivi par la Mission Locale. Inscription Formation « Gagner en autonomie » avec le CIDFF Janv.2012Juillet 2012Juin2012Sept. 2012Fév. 2013Oct. 2012Déc.2012Janv Départ du foyer pour un logement personnel Formation « Gestes et Postures » avec INDIGO Evaluation des compétences Démarrage cours ALSIV Contractualisation CER TEMPLUS* Evaluation des compétences Candidature Mairie de Poitiers : Participation information collective + entretien individuel. Recruté en Emploi d’Avenir au poste d’agent de voierie au Service Déchet Propreté. (*) Objectifs du CER : Besoin financier et acquérir de l’expérience en entretien des locaux. Formation « PSC 1 » 27

28 Tiguidanké : Situation à l’entrée :  29 ans, Guinéenne,  Sans ressource,  Se déplace en bus,  CAP Agent Polyvalent de Restauration, peu d’expérience,  Pas de suivi extérieur. Missions : Agent d’entretien, Agent polyvalent de restauration (Mairie de Poitiers, Auberge de jeunesse, TREMPLIN, Conseil Régional…) : 1401 heures Juillet 2012 Inscription Oct Formation « Agent de Propreté» avec INDIGO Contractualisation CER MPP Nov Candidature à l’EVEIL et resto. Tradi. (poste APR) Déc Mise en relation avec l’ADIE Candidature TREMPLIN Fév Mars 2013 Evaluation des compétences Démarrage cours code Avril 2013 Contractualisation CER VP Mai 2013 Ouverture de droit à l’ARE Juillet 2013 Recherche nouveau logement et prépare examen code ARRET CONGE MATERNITE (sept à janv. 2014) Fév Juillet 2014 SORTIE Juin 2014 Mars 2014 Mai 2014 Atelier « préparation entretien d’embauche » avec CIDFF Candidatures Mairie de Poitiers (aide magasinier) et ONET (agent d’entretien) Candidature Conseil Régional (APR) Contractualisation CER VP 2 28

29 Bernard : Situation à l’entrée :  58 ans,  Travailleur handicapé (suivi par CAP EMPLOI),  Bénéficiaire de l’ASS,  Se déplace en voiture,  Niveau CAP électricien,  Expérience professionnelle dans le bâtiment (peintre, poseur menuiserie, applicateur TP…). Missions : Agent d’entretien, aide peintre, jardinier (SIPEA, particuliers, Mairie de Poitiers…) : 1166 heures Mars 2012 Mai 2012 Juin 2012 Sept Oct Janv Mars 2013 Juillet 2013 Juin 2013 Avril 2013 Inscription Evaluation des compétences Candidature à la MAS de St BENOIT suite mission à l’ADAPEI. Point situation prise de droit à la retraite. Candidatures Mairie de Poitiers : 2 entretiens d’embauche (2 postes différents). Ouverture de droit à l’ARE Evaluation des compétences Contractualisation SUIVI A MINIMA* Candidature Mairie de Poitiers Entretien d’embauche Mairie de Poitiers. Recruté sur un poste d’agent d’exploitation des équipements sportifs à la Mairie de Poitiers (CDD 1 an – temps complet). (*) Objectifs du Suivi à minima : Echanger sur les conditions de travail, faire part des remarques et trouver des pistes d’amélioration communes. 3-2 Parcours Suivi à Minima 29

30 4) La formation Le plan de formation SATE 86 pour les salariés en insertion :  48 places de formation proposées (96 en 2012),  4 actions collectives distinctes organisées par la SATE 86,  13 actions individuelles mutualisées avec d’autres structures,  heures de formation (2041 en 2012),  € investis dans la formation pris en charge par 6 financeurs différents (43 982€ en 2012) Les Actions de formations proposées par la SATE 86 : Professionnalisation- actions collectives : Professionnalisation métier d'agent de propreté et d'hygiène (2 sessions) Formation Petite Enfance Gestes et postures Premier Secours Civiques niveau 1 Actions Individuelles : PSC1 (7 personnes) Les produits alimentaires : Mieux les connaître pour mieux les gérer (2 p) BAFA général (4 personnes) o 4 Actions mutualisées avec l’Association Intermédiaire L’ENVOL via le GEAI. o 2 Actions individuelles mutualisées avec les SIAE de l’arrondissement de Poitiers via le CAPEE. Les bénéficiaires : 40 salariés concernés (65 en 2012) dont 31 Femmes et 9 Hommes Répartition des coûts de formation

31 5) Les sorties NB: 59 % des sorties sont dynamiques, ce qui nous situe au delà de nos objectifs assignés 31

32 IV- ORIENTATIONS

33  Mise en place du marché d’insertion avec le Grand Poitiers Création d’un poste de tuteur et d’un poste de secrétaire d’accueil Création de modules de formation préparatoire pour les SEP destinés à travailler en restauration collective Renégociation d’un avenant sur les rythmes de paiement des factures de Poitiers et du Grand Poitiers Clarification des conditions de travail pour les SEP mis à disposition  Elaboration et développement d’un plan d’action commerciale Création d’un ½ poste de développeur commercial à partir de septembre 2014 destiné à développer les relations avec les entreprises labélisées RSE, Les associations et entreprises de l’ESS et les grands comptes (CHU, La poste, ERDF…) Participation à l’action « PEP’S Emploi 86 » et portage éventuel d’un ½ poste de chargé de relation entreprise dans les secteurs de la restauration, de l’hôtellerie et du tourisme 33

34  Elaboration et développement d’un plan d’action partenariat Renforcement des relations avec les prescripteurs (MLI, Pôle Emploi, Cap Emploi, VEI) Renforcement des relations avec les maisons de quartier et l’ADSEA  Démarche qualité Cèdre : finalisation de la démarche et certification attendue pour le 19 juin 2014  Création en interne d’un atelier technique et Recherche d’Emploi régulier Co-animé par des administrateurs et des ASP  Création d’un nouveau site internet plus interactif  Développement du journal interne Sat’Informe avec mise en place d’un comité de rédaction constitué d’administrateurs, de salariés en parcours et de salariés permanents 34

35 REMERCIEMENTS  Pour la forte mobilisation du Conseil d’Administration et de toute l’équipe des salariés permanents de la SATE86  Aux Salariés en Parcours qui se sont impliqués dans la rédaction de Sat’Informe  À tous nos clients en général qui nous ont renouvelé leur confiance et à la Ville de Poitiers en particulier qui nous a confié son nouveau marché d’insertion  A nos financeurs institutionnels : UT86, Conseil Général, Grand Poitiers  A nos partenaires SIAE et à nos prescripteurs avec qui nous avons tissé depuis des années de solides relations de travail 35

36 IV- RAPPORT FINANCIER 1.Analyse de l’activité 2.Analyse du bilan 36

37 37

38 38

39 39

40 40

41 41

42 42

43 43

44 44

45 45


Télécharger ppt "ASSEMBLEE GENERALE SATE 86 MARDI 03 JUIN 2014 1 27 avenue Robert Schuman-86000 POITIERS – 05 49 03 10 05"

Présentations similaires


Annonces Google