La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Les questions démographiques Emploi des jeunes et des seniors dans la métallurgie Ecole dété IndustriAll Europe Sesimbra, septembre 2013 Blandine LANDAS.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Les questions démographiques Emploi des jeunes et des seniors dans la métallurgie Ecole dété IndustriAll Europe Sesimbra, septembre 2013 Blandine LANDAS."— Transcription de la présentation:

1 Les questions démographiques Emploi des jeunes et des seniors dans la métallurgie Ecole dété IndustriAll Europe Sesimbra, septembre 2013 Blandine LANDAS 1

2 La situation en France (2010) Les Taux dactivité Population active : 28,3 millions ans : 70,5% 3 hommes/4 et 2femmes/ ans 42,9% (H) et 35,6% (F) 50 – 64 ans 61,2% (H) et 54,1% (F) ans 45,2% (H) et 40,0% (F) Taux de chômage des jeunes = 23,6% 2

3 3 Âges et emploi dans la Métallurgie Quelques éléments de diagnostic

4 4 Effectifs selon lâge

5 5 Recours à lintérim

6 6 Entrées par type de contrat et tranche dâge

7 7 Age et type de contrat en %

8 8 Etablir un diagnostic pour formuler des engagements sur lemploi des jeunes et des seniors

9 Situation dans la métallurgie en 2010 Un problème de pyramide des âges Les jeunes et les seniors sont « exclus » Moyenne dâge = 41,5 ans (40 ans pour lensemble des salariés) Les moins de 26 ans = 7,9 % (12,6 % pour lensemble des salariés Les moins de 30 ans = 16 % (22,4 % pour lensemble des salariés) Les ans = 71,1 % Les 30 à 39 ans = 26,4 % Les 40 à 54 ans = 44,7 % Les 50 ans et plus = 27,4 % (24,5 % seulement pour lensemble des salariés) Les 55 ans et plus = 12,8 % Les 58 ans et plus = 4,8 % 9

10 Situation dans la métallurgie en 2010 Le taux demploi des jeunes est plus faible que dans lensemble de la population active Il y a à lhorizon 2015 une prévision dun nombre important de départs à la retraite 72,7 % des jeunes de moins de 30 ans bénéficient dun CDI La part des recrutements en CDI est de 59 % au cœur de la crise économique (2010) avec de forts contrastes selon les tranches dâges. Relativiser les données Au 1 er trimestre 2013 la part des CDD dans les embauches dans les entreprises de plus 10 salariés est de 82,4% 10

11 Situation dans la métallurgie en ,9 % des moins de 30 ans recrutés dans les entreprises de la branche le sont en CDI et seulement 21,6 % des moins de 26 ans 82 % des 55 ans et plus recrutés le sont en CDI Sur la période , la part des recrutements en contrat à durée déterminée (CDD) est restée stable. Pour la même période, il y a un recul de la part des recrutements en CDI des jeunes de moins de 30 ans. (Ce recul est compensé par une augmentation sensible de la part des recrutements de jeunes en alternance : apprentissage, …) 11

12 Les perspectives à lhorizon 2015 – 2020 Létude prospective sur lévolution des emplois et des métiers, réalisée par lObservatoire prospectif la branche a permis une estimation des besoins futurs en recrutement de la branche à lhorizon 2015 et Malgré la crise économique et lérosion de lemploi industriel : Besoin de recruter, en moyenne, entre et personnes par an dici 2020 (à lextérieur de la branche) sans préjudice des recrutements à lintérieur de la branche. Lenjeu du renouvellement des compétences est déterminant notamment pour faire face au nombre élevé de départs à la retraite à venir : entre et salariés / an dici

13 Les enjeux pour la branche de la métallurgie Pourquoi un accord collectif national sur le contrat de génération ? Les organisations syndicales et les employeurs de la branche de la métallurgie font un constat commun et sappuient sur un diagnostic partagé Laccord national répond à un triple objectif pour la métallurgie améliorer laccès des jeunes à un emploi durable en contrat de travail à durée indéterminée (CDI) maintenir et développer lemploi des salariés âgés assurer la transmission des savoirs et des compétences entre les générations. 13

14 Les mesures /engagements Le dispositif du « contrat de génération » est une opportunité pour : mieux anticiper les besoins en compétences des entreprises et des salariés, et pour mettre en œuvre des mesures concrètes en matière de gestion des âges (en particulier dans les PME et les TPE, entreprises de moins de 300 salariés) Continuité avec les actions sur : amélioration des conditions de travail lutte contre toute forme de discrimination (âge, origine, sexe, état de santé ou de handicap) Prise en compte de laccord égalité professionnelle et des mesures permettant la suppression des écarts de rémunération entre les femmes et les hommes, des accords sur la GPEC et la formation, sur lemploi des seniors… 14

15 Les mesures /engagements Compte tenu du diagnostic Cibler prioritairement le recrutement en CDI des jeunes âgés de moins de 30 ans, et plus particulièrement ceux âgés de moins de 26 ans Pour les salariés âgés, priorité au recrutement de salariés de 55 ans et plus, et maintien dans lemploi des salariés de 58 ans et plus. 15

16 Les mesures /engagements Recrutement de jeunes en contrat à durée indéterminée Sur la période , les salariés âgés de moins de 30 ans représentaient, en moyenne, 17 % des effectifs des entreprises de la branche. Ils représentaient 24,1 % des salariés recrutés annuellement en CDI. Pour la même période, les salariés âgés de moins de 26 ans représentaient en moyenne 8,4 % des effectifs des entreprises de la branche. Ils représentaient 12,2 % des salariés recrutés annuellement en CDI Objectif de porter, en moyenne sur la durée de laccord : à au moins 27 % la part de salariés âgés de moins de 30 ans et à au moins 15 % la part de salariés âgés de moins de 26 ans dans le nombre de salariés annuellement recrutés en CDI par les entreprises de la branche 16

17 Les mesures /engagements Recrutement et maintien dans lemploi des salariés âgés Sur la période , les salariés âgés de 58 ans et plus représentaient en moyenne 4,5 % des effectifs des entreprises de la branche. Sur la même période, les salariés âgés de 55 ans et plus représentaient 10,4 % des salariés recrutés annuellement dans la branche en CDI. Objectif datteindre 6 % de salariés âgés de 58 ans et plus dans les effectifs des entreprises de la branche, au terme du présent accord Objectif de maintenir, au niveau de lannée 2010, soit à 11 %, la part des salariés âgés de 55 ans et plus dans le nombre de salariés annuellement recrutés par les entreprises de la branche en CDI, au terme du présent accord. 17

18 Des accords dans les entreprises Thales, juillet 2013 (signé par toutes les OS) Embauche de 2000 jeunes en CDI sur 3 ans Maintien du taux demploi des seniors et porté à 15% de leffectif global dici à 2015 Mise en place dun accompagnement spécifique des jeunes embauchés, accès facilité au logement (partenariat sur les risques locatifs) EADS, juillet 2013 (signé par toutes les OS) Réserver 30% des embauches (ouvriers, techniciens, agents de maîtrise) aux jeunes de plus de 26 ans et 30% des embauches dingénieurs et cadres à ceux ne dépassant pas 30 ans Objectif de recruter (candidatures externes) 20% ayant au moins 50 ans Amélioration de la gestion des carrières (garanties dévolutions salariales, accès à la formation Suivi de la santé des plus de 50 ans / maintien dans lemploi / reclassements internes 18


Télécharger ppt "Les questions démographiques Emploi des jeunes et des seniors dans la métallurgie Ecole dété IndustriAll Europe Sesimbra, septembre 2013 Blandine LANDAS."

Présentations similaires


Annonces Google