La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Unité régionale. Le contrat de génération issu dun accord unanime des partenaires sociaux Lemploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Unité régionale. Le contrat de génération issu dun accord unanime des partenaires sociaux Lemploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de."— Transcription de la présentation:

1 Unité régionale

2 Le contrat de génération issu dun accord unanime des partenaires sociaux Lemploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la« Grande conférence sociale » des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord National Interprofessionnel unanime du 19 octobre 2012 relatif au contrat de génération, soit moins de 2 mois après la remise du document dorientation Loi au parlement : les 15 et 16 janvier à Assemblée Nationale, et 5 et 6 février au Sénat Promulgation : 2 er mars 2013 (loi n° ) JO du 3 mars 2013

3 Unité régionale Contrat de génération : vers une gestion active des âges en entreprise Le marché du travail français souffre de deux grands dysfonctionnements: - la précarité et le chômage des jeunes - le faible taux demploi des seniors. Le contrat de génération poursuit 3 objectifs: - Permettre lintégration durable des jeunes en emploi - Favoriser le maintien et le retour en emploi des seniors - Faciliter la transmission des compétences, dans un contexte de fort renouvellement de la population active Favoriser le développement dune gestion active des âges en entreprise, facteur de compétitivité et de performance pour les entreprises.

4 Unité régionale Favoriser lintégration durable des jeunes Les jeunes peinent à accéder à lemploi, notamment durable: - 19 % de chômage chez les jeunes actifs sortis depuis 1 à 4 ans de formation initiale - Forte hausse du chômage depuis 10 ans chez les jeunes non diplômés de lenseignement supérieur - Proportion importante de contrats courts (25% de CDI à 22 ans, près de la moitié à 25 ans) - Difficile et tardive insertion dans lemploi des travailleurs handicapés Accélérer laccès des jeunes de moins de 26 ans (ou 30 ans pour les travailleurs handicapés) à lemploi durable en contrat à durée indéterminée.

5 Unité régionale Faciliter le maintien et le retour à lemploi des seniors Un taux demploi des seniors en progression mais à conforter : - taux demploi supérieur à la moyenne européenne pour les ans (64%) mais qui masque une réalité, un taux de reprise demploi très faible - taux de chômage faible mais qui augmente avec la crise :le taux de chômage des ans est passé de 4,6 % à 6,5 %, depuis Un fort taux de chômage de longue durée Dans un contexte où lincitation à négocier sur lemploi des seniors de 2009 via les accords et plans daction en faveur des salariés âgés est trop souvent restée formelle. Favoriser la mise en place dactions concrètes en faveur du maintien en emploi des seniors et leur embauche

6 Unité régionale Faciliter la transmission des compétences De nombreux départs en retraite entre 2010 et 2020 : départs par an en moyenne contre un peu plus de pour la période Une expérience et des compétences à préserver dans lentreprise Une entrée massive des jeunes sur le marché du travail grâce à une démographie dynamique : Plus de sortent chaque année du système éducatif Des compétences nouvelles à intégrer dans lentreprise la transmission des savoirs et des compétences, et de la mixité intergénérationnelle, facteur de compétitivité pour les entreprises.

7 Unité régionale Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles nont pas toutes les mêmes leviers en matière demploi, ni les mêmes capacités de négociation, la mise en œuvre du contrat de génération est donc différenciée selon la taille des entreprises… - Inciter les entreprises de moins de 300 salariés via le bénéfice dune aide financière Entreprises de moins de 50 salariés: bénéfice de laide Entreprises de 50 à moins de 300 salariés: bénéfice de laide conditionnée - Encourager les entreprises de 300 salariés et plus à négocier

8 Unité régionale Une incitation financière dans les entreprises de moins de 300 salariés Bénéfice de laide sans obligation de négocier pour les entreprises de moins de 50 salariés et nappartenant pas à un groupe dau moins 50 salariés - si elles recrutent un jeune et maintiennent un senior en emploi - si elles recrutent un jeune en vue de la transmission dentreprise Bénéfice de laide pour les entreprises de 50 à moins de 300 salariés (ou appartenant à un groupe ayant un effectif de 50 à moins de 300 salariés) en cas de négociation dun accord collectif (ou plan daction) ou, à titre subsidiaire, si elles sont couvertes par un accord de branche: - si elles recrutent un jeune et maintiennent un senior en emploi

9 Unité régionale Condition de laide financière dans les entreprises de moins de 300 salariés Une aide de euros sur 3 ans par binôme : Dun montant de euros par an pour chaque recrutement de jeunes en CDI, dans la limite du nombre de salariés âgés à maintenir en emploi. Durée de 3 ans. Recrutement dun jeune âgé de moins de 26 ans (ou de 30 ans pour les jeunes reconnus comme travailleurs handicapés). Sous condition de maintien en emploi dun senior de 57 ans et plus ou recruté à 55 ans et plus. Non licenciement de salariés âgés de 57 ans et plus dans lentreprise, pendant la durée de laide.

10 Unité régionale Le bénéfice de laide pour les entreprises de moins de 300 salariés Dépôt de la demande à Pôle emploi Versement tous les trimestres, après actualisation des données par lentreprise sur le site de Pôle emploi

11 Unité régionale Un accompagnement pour les PME: lappui conseil GPEC Les PME (de moins de 300 salariés) peuvent bénéficier dun appui dans la mise en œuvre dune gestion active des âges dans leur entreprise Pour les aider à : Réaliser un diagnostic des « ressources humaines » de leur entreprise orienté sur la question des âges (pyramide des âges, départs en retraite prévus, recrutements envisagés, perspectives dévolution de lentreprise, identification des compétences clés…) Mettre en œuvre des actions en faveur dune gestion active des âges permettant, notamment, lembauche de jeunes en CDI, le maintien en emploi des seniors et la transmission des compétences (construction de référentiel métiers, fiches de poste, processus daccueil des nouveaux recrutés, mise en place de référents, parcours de formations des jeunes et seniors…)

12 Unité régionale Une négociation fortement encouragée dans les entreprises de 300 salariés et plus Les entreprises employant au moins 300 salariés ou appartenant à un groupe dau moins 300 salariés ont lobligation de négocier et davoir conclu un accord, ou à défaut un plan daction, portant sur des engagements en matière: dintégration durable des jeunes de recrutement et de maintien en emploi des seniors de transmission des savoirs et des compétences A défaut daccord ou plan daction, elles sont assujetties à une pénalité. Elles nont pas droit à une aide.

13 Unité régionale Une négociation fortement encouragée dans les entreprises de 300 salariés et plus Avant le 30 septembre 2013

14 Unité régionale Encourager une négociation effective sur le contrat de génération dans les entreprises de 300 salariés et plus Une priorité donnée à la négociation et au dialogue social: Priorité accordée à laccord sur le plan daction Rôle renforcé des institutions représentatives du personnel : - En cas de plan daction, les IRP sont consultées sur son élaboration et sa mise en œuvre (annuellement ) - Laccord doit prévoir les modalités de suivi de la mise en œuvre des engagements de laccord. - Le document dévaluation annuel remis à ladministration est transmis aux délégués syndicaux et, en cas de plan daction, aux IRP… Un diagnostic préalable obligatoire.

15 Unité régionale Encourager une négociation effective sur le contrat de génération dans les entreprises de 300 salariés et plus Un contenu daccord plus exigeant portant sur 3 thématiques 1/ intégration durable des jeunes … 2/ recrutement et maintien en emploi des seniors… 3/ transmission des compétences… (Précisions par voie règlementaire en cours)

16 Unité régionale Encourager une négociation effective sur le contrat de génération dans les entreprises de 300 salariés et plus Une exigence de mise en œuvre effective et de suivi des engagements de laccord ou du plan daction : Laccord/plan daction doit prévoir: un calendrier, des modalités de suivi et de communication. Un contrôle social affirmé de la mise en œuvre des accords et plan daction par les représentants du personnel: - Élaboration dun document dévaluation annuel qui leur est transmis. - Information et consultation sur ce document tous les ans.

17 Unité régionale Encourager une négociation effective sur le contrat de génération dans les entreprises de 300 salariés et plus Un contrôle de conformité des accords ou plans daction par la DIRECCTE Dépôt des accords ou plans daction auprès des services de la DIRECCTE Contrôle de conformité Décision des DIRECCTE dans les 3 semaines pour les accords, et dans les 6 semaines pour les plans daction À défaut daccord, ou en cas daccord non conforme, la DIRECCTE engage des discussions avec lentreprise (via la mise en demeure) afin quelle remplisse ses obligations. En cas de non régularisation de sa situation, lentreprise est pénalisée, et doit sacquitter du montant de sa pénalité auprès des URSSAF. Une transmission annuelle à la DIRECCTE dun document dévaluation sur la mise en œuvre de laccord ou du plan daction sous peine dencourir une pénalité.

18 Unité régionale Le contrat de génération : un impact important sur lemploi des jeunes et des seniors Le contrat de génération concernera de très nombreux salariés : Dans les entreprises de moins de 300 salariés, le contrat de génération devrait permettre: embauches de jeunes sur 5 ans, soit environ chaque année associées au maintien dun salarié senior, soit sur 5 ans près d1 millions de salariés – jeunes et seniors – qui auront été concernés. Il devrait représenter un investissement annuel de près de 1 milliard deuros en «régime de croisière» Il devrait couvrir à terme lintégralité des salariés jeunes et seniors des entreprises de 300 salariés et plus, soit: jeunes de moins de 26 ans seniors de 57 ans et plus.


Télécharger ppt "Unité régionale. Le contrat de génération issu dun accord unanime des partenaires sociaux Lemploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de."

Présentations similaires


Annonces Google