La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Rio+20, un coup d’épée dans l’eau? Patrick Bonin, directeur climat-énergie 26 septembre, GERFI-ÉNAP.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Rio+20, un coup d’épée dans l’eau? Patrick Bonin, directeur climat-énergie 26 septembre, GERFI-ÉNAP."— Transcription de la présentation:

1 Rio+20, un coup d’épée dans l’eau? Patrick Bonin, directeur climat-énergie 26 septembre, GERFI-ÉNAP

2 Développement durable: tripolarité hiérarchisé

3 Quelques dates clés

4 2012 = RIO+20 À quoi devait servir RIO+20? Constater Reconduire les engagements Déterminer le chemin vers le futur que nous voulons

5 Quelques constats Le nombre de traités/rencontres augmentent Le nombre de parties impliqués augmentent Le nombre de décisions/actions augmentent L’état de l’environnement se détériore

6 Traités multilatéraux en environnement

7 Qui dit traités, dit rencontres et décisions…

8 WWF, 2012 Empreinte écologique mondiale

9 Empreinte écologique canadienne WWF, 2007

10 Empreinte écologique des pays WWF, 2007

11 Empreinte écologique en fonction du revenu

12 PNUE: GEO5, 2012

13

14 Concentration de CO2 dans l’atmosphère Source: NASA

15 Développement durable: tripolarité hiérarchisé PNUE: GEO5, 2012

16 Augmentation au Canada 1,4 degré depuis 60 ans

17 Réductions de GES à trouver...

18 Climate Change Initiative (CCI) agreed by European Space Agency (Esa) (2012)

19 PNUE: GEO5, 2012

20

21 Rappel: Huit Objectifs du millénaire pour le développement ( ) Objectif 1 : réduire l'extrême pauvreté et la faim Objectif 2 : assurer à tous l'éducation primaire Objectif 3 : promouvoir l'égalité des genres et l'autonomisation des femmeségalité des genres Objectif 4 : réduire la mortalité infantilemortalité infantile Objectif 5 : améliorer la santé maternelle Objectif 6 : combattre le VIH/SIDA, le paludisme et les autres maladiesVIH/SIDApaludisme Objectif 7 : assurer un environnement humain durable Objectif 8 : construire un partenariat mondial pour le développement

22 Huit Objectifs du millénaire l y a au total huit OMD, qui vont de la réduction de moitié de la pauvreté extrême à la lutte contre le VIH/Sida en passant par l'éducation primaire universelle.

23 Constats généraux en vue de RIO Population de 7 milliards Milliards n’ont pas accès à nourriture, eau de qualité, électricité, etc. Changements climatiques et perte de biodiversité menacent les écosystèmes et les humains Le systèmes actuel ne fonctionne pas et doit changer

24 Reconduire les engagements... RIO 1992: –La déclaration de Rio sur l’environnement et le développement (27 PRINCIPES) –La Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques –La Convention sur la diversité biologique –La Convention sur la désertification

25 Convention sur la désertification (Rio, 1992) Nature, 2012

26 Convention sur la biodiversité biologique (RIO-1992) Nature, 2012

27 Convention cadre sur les changements climatiques (Rio, 1992) Nature, 2012

28 –Critiqué par pays en dév. à Durban (déc.2011) –Seul pays à s’être retiré de Kyoto –Politiques domestiques (projet de loi C-38, science) –Voulait le moins de contraintes possibles (Rio+20) –A remis en question le Principe 7 de la Déclaration de Rio (1992): « Les Etats doivent coopérer dans un esprit de partenariat mondial en vue de conserver, de protéger et de rétablir la santé et l'intégrité de l'écosystème terrestre. Etant donné la diversité des rôles joués dans la dégradation de l'environnement mondial, les Etats ont des responsabilités communes mais différenciées. Les pays développés admettent la responsabilité qui leur incombe dans l'effort international en faveur du développement durable, compte tenu des pressions que leurs sociétés exercent sur l'environnement mondial et des techniques et des ressources financières dont ils disposent. » Gouvernement Harper en vue de Rio+20

29 RIO+20: plus grosse conférence de l’histoire de l’ONU Rio en chiffres Source: UN Department of Public Information 9 jours Total participants: 45,381 Delegations participated from 188 countries and three observers Over 100 Heads of State and Government Delegates: approximately 12,000 NGOs and Major Groups: 9,856 Media: 4,075

30 Thèmes et enjeux de RIO+20 2 thèmes: économie verte, gouvernance 7+ enjeux critiques émergeants Emploi Énergie Villes Nourriture Eau Océans Désastre

31 Rio+20 De longues négociations… « Rio+20 Earth summit is too important to fail » -Ban ki-Moon + de 10 rondes de négociation d’un texte (consultations informelles-informelles) Plus de 180 pays en négociation (consensus requis) Texte négocié de Rio +20 (zéro draft) est passé de 100 à 278 pages et finalement à 53 pages "I feel bitter when I look at the cavernous gulf between rich and poor, the irresponsibility that caused the global financial crisis, the weak and divided responses to climate change, and the failure to achieve the MDGs,” - former Soviet President Mikhail Gorbachev, Green Cross International

32 Fossé entre les pays riches et pays en développement Remise en question du Principe 7 (Rio 1992): responsabilités communes mais différenciées Clivage sur l’Économie verte (favorise ou non le développement de certains pays): Pays riches:, ÉV= stratégie pour mettre en place pratique durables. Pays en développement: souhaitent que l’accent soit mis sur l’éradication de la pauvreté vs. l’ÉV Pays du G77/Chine considèrent que l’ÉV est une solution parmi d’autres. D’autres modèles de développement qui ne recourent pas aux mécanismes de marché.

33 Quelques faits marquant sur le déroulement de la Conférence Départ: pays en développement menace de claquer la porte (refus d’octroi de 30 Md$ par pays développés dont É-U, Canada, UE, etc.) É.-U. menace le « Rio Principle on Equity » (Principle 3) Opposition à l’abolition des subventions aux combustibles fossiles (Canada, Saudi Arabia and Venezuela, etc.) Blocage d’une entente sur la conservation des océans (incluant Canada, É.-U.) Pays hôte (Brésil) manque de leadership, nivellement vers le bas, Peur de l’échec (fantôme de Copenhague (2009))

34 Quelques faits marquant sur le déroulement de la Conférence Tentative d’affaiblissement du Principe 10 Déclaration de RIO (recognised that the best environmental decisions are made with the involvement of the public. That includes civil society groupings such as NGOs, women, trade unions, youth and others.) Nombreuses critiques des lobbys dont les compagnies pétrolières: Shell, Exxon-Mobil, BP, Chevron, Petrobras Acceptation du texte final le mardi matin!!! Avant les 3 jours prévus pour les négociations entre Chefs d’État Blocage par É.-U. de la création d’une OME

35 Et l’Économie verte ? N’aura jamais fait consensus Dépouillée de toute ambition, voire de toute précision utile sur la signification même du terme Optionnelle et aucune mesure ou stratégie précise n’est évoquée. L’économie verte est définie dans la déclaration en fonction de « ce qu’elle n’est pas » et de « ce qu’elle devrait être » : elle ne devrait pas constituer un ensemble de « règles rigides », et elle devrait respecter la souveraineté des États. Exemple: aucun geste pour éliminer les subventions incompatibles avec la protection de l’environnement (combustibles fossiles, l’agriculture non durable et de la pêche irresponsable): Contexte: forts endettements des états et crise économique Solutions: Réorienter toutes les subventions publiques vers des projets compatibles avec la protection de l’environnement.

36 Cadre institutionnel du développement durable Trame de fond: affaiblissement pouvoirs publics vs. pouvoirs transnationaux l’absence ou limite des mécanismes de contrôle sur les agents économiques (OMC vs. environnement) rôle des démocratie, incluant les gouvernements, incluant les gouvernement infranationaux (local, national and global) Résultat pour la gouvernance mondiale et environnement: « forum politique de haut niveau à caractère intergouvernemental », qui utiliserait le temps alloué à la CDD et dont la composition serait universelle renforcement du PNUE

37 Nouveaux Objectifs de développement durable ( 2015) Le véritable résultat de Rio +20 pourrait se trouver dans le lancement d’un processus visant l’adoption d’Objectif du développement durable (ODD). Les dirigeants mondiaux doivent se mettre d’accord sur des objectifs universels, multidimensionnels et équitable qui englobent les dimensions environnementale, sociale et économique du développement durable. Complèteraient les Objectifs du Millénaire pour le développement durable (OMD), (échéance en 2015) Lien entre la santé des écosystèmes (gestion de l’eau, énergie, production de nourriture, agriculture et élevage, pêche, réduction de l’empreinte écologique) et les objectifs de développement.

38 Remplacer le PIB par un autre indice Aller au-delà du PIB et reconnaître la vraie valeur de la richesse naturelle Développement d’un nouvel indicateur de référence mesurant la performance environnementale en parallèle du PIB. La gestion durable des richesses naturelles exigerait éventuellement que sa valeur soit correctement reflétée dans les comptes nationaux (PIB) et dans les bilans et les rapports des entreprises. Indicateurs nationaux clairs et comparables pour évaluer la qualité de l’environnement.

39 D’autres engagements Rio en chiffres « $513 billion mobilized in commitments for sustainable development, including in the areas of energy, transport, green economy, disaster reduction, desertification, water, forests and agriculture. 692 voluntary commitments for sustainable development registered by governments, business, civil society groups, universities and others. » -Source: UN Department of Public Information. Cadre de 10 ans par un groupe de compagnies pour développement d’une consommation et production soutenables, incluant bien et services gouvernementaux

40 Toutefois des occasions ratées à RIO+20 Un plan de match (road map) crédible avec des cibles précises et des échéances Abolition des subvention aux combustibles fossiles, l’agriculture non durable et de la pêche irresponsable. Financement pour pays en développement Taxe sur les transactions financières Augmentation de l’ambition pour réduction de GES Protection accrue de la biodiversité (océans) Création d’une Organisation mondiale de l’environnement

41 Conclusion « Rio+20 Earth summit is too important to fail » -Ban ki-Moon Rappel de constat alarmants…= ok Conservation des acquis…= + ou – ok Mais…

42 Conclusion Impasse pays riches vs. pauvres? Plus petit dénominateur commun Pas d’accord juridique contenant des dispositions engageant les pays n’est sorti de Rio Chinese diplomat Sha Zukang, who headed Rio+20 for the U.N., called the statement: "an outcome that makes nobody happy," "A failure of epic proportions […] "the longest suicide note in history. » - Kumi Naidoo, executive director of Greenpeace International

43 Conclusion Adoption d’une feuille de route ou le lancement de processus permettant de poursuivre les négociations au-delà de Rio 2012 (objectifs et politiques) Rio n’a jeté que peu de bases pour la suite / long terme A préserver le multilatéralisme qui doit toutefois s’adapter à l’ampleur et à la complexité de la crise écologique Stratégies complémentaires pour amorcer la transition écologique (gouv. Infranationaux/locaux, communautés, des entreprises innovantes, organisations de la société civile, etc.)

44 Conclusion "The outcome of Rio+20 will disappoint and frustrate many given the science, the day-to-day reality of often simply surviving as individuals and as families, the analysis of where development is currently heading for seven billion people and the inordinate opportunity for a different trajectory. However if nations, companies and civil society can move forward on the positive elements of the Summit's outcome it may assist in one day realizing the Future We Want," - M. Achim Steiner, directeur du Programme des Nations Unies pour l’environnement.

45 Merci! Patrick Bonin Directeur climat-énergie


Télécharger ppt "Rio+20, un coup d’épée dans l’eau? Patrick Bonin, directeur climat-énergie 26 septembre, GERFI-ÉNAP."

Présentations similaires


Annonces Google