La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

1 / 19 Le 16 novembre 2012. 2 / 19 Le 16 novembre 2012 Première réunion thématique organisée pour nos militants avec comme sujet : Pourquoi le FN propose.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "1 / 19 Le 16 novembre 2012. 2 / 19 Le 16 novembre 2012 Première réunion thématique organisée pour nos militants avec comme sujet : Pourquoi le FN propose."— Transcription de la présentation:

1 1 / 19 Le 16 novembre 2012

2 2 / 19 Le 16 novembre 2012 Première réunion thématique organisée pour nos militants avec comme sujet : Pourquoi le FN propose : «l’arrêt de l’expérience malheureuse de l’euro, et le retour bénéfique aux monnaies nationales qui permettra une dévaluation compétitive pour oxygéner notre économie et retrouver la voie de la prospérité.» Nous allons tenter de vous en donner les raisons objectives

3 3 / 19 Le 16 novembre 2012 Une monnaie, 3 fonctions essentielles : - instrument d’échange, - instrument comptable, - instrument de stockage. L’homme de cro-magnon échange, troc, ses produits de la chasse contre des outils taillés par un autre. Le cahier des charges de la monnaie s’est forgé au cours des millénaires : facilité le troc, stocker du travail, quelque chose de fractionnable, facilement reconnu et résistant à l’air, à l’eau au feu. La monnaie papier, sans valeur intrinsèque, existe dès le IX siècle en chine Le banquier de Milan fait confiance dans le banquier de Canterburry, échange des lettres de compensation, ce qui évite de transporter des tonnes d’or. La confiance se bâtit sur une chaine de relations personnelles L’or, l’argent, les métaux se sont imposés.

4 4 / 19 Le 16 novembre 2012 Une monnaie, 3 fonctions essentielles : - instrument d’échange, - instrument comptable, - instrument de stockage. Pouvoir fractionner la richesse en suffisamment d’unités commodes à échanger Si une voiture vaut 1 €, combien vaut une baguette 0,0001 € ? Avec le développement rapide de l’économie et des échanges, s’est posé le problème de la masse de la monnaie. Faire grossir cette masse proportion- nellement à la richesse crée, est plus simple avec du papier qu’avec des métaux. Trop de monnaie, c’est l’inflation Trop de crédit, c’est de la création monétaire fondée sur de la richesse future On parle d’étalonnage de la valeur des biens

5 5 / 19 Le 16 novembre 2012 Une monnaie, 3 fonctions essentielles : - instrument d’échange, - instrument comptable, - instrument de stockage. Le Livret A est l’exemple le plus populaire pour le stockage du travail. Mais que vaudra cette mise en réserve de mon travail si l’inflation (2,7%) est supérieure au rendement de mon épargne (2,25%) Mon épargne est punie et non récompensée

6 6 / 19 Le 16 novembre 2012 Une monnaie, 3 fonctions essentielles : - instrument d’échange, - instrument comptable, - instrument de stockage. En résumé : L’euro assure la fonction des échanges, L’euro permet de compter sa richesse ou ses impôts, Par contre n’assure pas la fonction stockage, L’euro est une monnaie fiduciaire (valeur fondées sur la confiance accordée par le public envers l’organisme émetteur) qui n’est garantie par rien, si ce n’est l’autorité qui l’émet. Derrière le mot autorité devrait se trouver un état souverain, ce qui n’est pas le cas avec l’euro. Il n’y a pas d’état fédéral européen garant de l’euro

7 7 / 19 Le 16 novembre 2012 Dans un monde idéal, la monnaie fiduciaire est émise au fur et à mesure que le pays émetteur prospère. La masse monétaire grossit ainsi avec la richesse. Une monnaie, 3 fonctions essentielles : - instrument d’échange, - instrument comptable, - instrument de stockage. Analyse : Or l'Europe est une mosaïque de pays dont le rythme de création de richesse est très différent. L’inflation est théoriquement le gonflement de la masse monétaire pour s’ajuster à la création nationale. Si le gonflement est justifié, on ne constate pas de hausse des prix généralisée.

8 8 / 19 Le 16 novembre 2012 Il existe une contradiction fondamentale de l’euro et de l’Union européenne : une monnaie unique sans État, un espace de «concurrence libre et non faussée» sans politique économique commune, c’est-à-dire des constructions largement artificielles qui n’aboutissent qu’à consacrer la loi du plus fort, tout en développant des déséquilibres qui à terme menacent la stabilité de l’ensemble. Or, pour essayer maintenant de sortir de ce piège, les gouvernement de la zone euro et de l’UE ne proposent qu’une fuite en avant, aggravant leurs caractéristiques antisociales et antidémocratiques. Mario Draghi Président de la BCE Les diverses solutions envisagées de « fédéralisme » conduisant à des «abandons de souveraineté » ne feraient que dessaisir davantage les peuples de la maîtrise de leur destin, tandis que la «règle d’or budgétaire» que le dernier sommet européen entend imposer ne conduirait, partout, qu’à davantage d’austérité et de misère.

9 9 / 19 Le 16 novembre 2012 Pas de politique monétaire : Les gouvernements ne disposent plus de la politique monétaire en tant qu'arme pour intervenir sur le marché des changes. En effet, celle-ci est du ressort de la Banque Centrale Européenne (B.C.E) dont la mission, spécifiée par le Traité de Maastricht, consiste à contrôler l'inflation potentielle. Par conséquent, la BCE a tendance à augmenter les taux d'intérêt à court terme, dés que les prix à la consommation commencent à s'élever ; ce faisant, elle favorise une hausse mécanique de l'euro, en augmentant la rémunération implicite dont celui-ci va bénéficier, compte-tenu de la progression du taux d'intérêt.

10 10 / 19 Le 16 novembre 2012 Course a handicape : Ligne de départ en 1999 la valeur de l’euro est définie selon une parité propre à chaque pays, tous les pays sont sur la même ligne. En France un euro vaut 6,55957 Francs En Allemagne un euro vaut 1,95583 Deutsche Mark Or chaque année, l’inflation des pays, la dépréciation monétaire, change. Ainsi, en septembre 2012, l’Indice des Prix à la Consommation (IPC) est de : Gros écarts en 2012 Au départ en 1999 : 1,980 % en Allemagne, 1,904 % en France 6,598 % en Hongrie 2,881 % au Portugal

11 11 / 19 Le 16 novembre 2012 Et il n'y a aucune raison que cela change prochainement, puisque les changements institutionnels dans l'Union Européenne provoquent toujours des oppositions, d'autant plus obstructrices que l'U.E comprend désormais 27 pays (et la zone euro : 16). La BCE ne devrait donc pas changer de cap avant longtemps ; sa localisation à Francfort renforce encore cette tendance (on sait que les Allemands sont terrorisés, pour des raisons historiques, par le mot« inflation »). En 2012 on constate 18,2 millions de chômeurs en Europe, record depuis 1999 Monnaie forte  Exportations faibles  Délocalisations  Licenciements, Chômage. Résultats

12 12 / 19 Le 16 novembre 2012 La France doit préparer, avec ses partenaires européens, l’arrêt de l’expérience malheureuse de l’euro, et le retour bénéfique aux monnaies nationales qui permettra une dévaluation compétitive pour oxygéner notre économie et retrouver la voie de la prospérité. Propositions : Le couple franco-allemand doit jouer ce rôle moteur dans cette concertation et cet arrêt programmé de l’expérience de l’euro. Il doit retrouver l’initiative et permettre à la zone euro de sortir du marasme. L’Allemagne y est prête, car elle sait qu’elle ne pourra pas financer sans fin tout le reste de la zone. Une majorité d’Allemands (54% en octobre 2011) sont favorables à un retour au Mark. Sortir de l’euro constitue un défi technique, mais ne provoquera aucunement le cataclysme décrit par les idéologues et autres fanatiques de la monnaie unique. Bien préparée, concertée avec les autres nations européennes, la fin ordonnée de l’euro est la condition de la renaissance économique de la France. Rester dans l’euro, c’est se condamner à «mourir à petit feu», selon l’expression de l’économiste Alain Cotta.

13 13 / 19 Le 16 novembre 2012 franc Le franc est une unité monétaire utilisée par plusieurs pays. La première monnaie ainsi désignée est le franc à cheval, frappé en France en Il s'agit d'une pièce d'or émise pour payer la rançon du roi de France jean II le bon, fait prisonnier par les Anglais à la bataille de Poitiers. La réintroduction du franc ira de pair avec le rétablissement des prérogatives de la Banque de France en matière monétaire, y compris la capacité de consentir des avances au Trésor. Après deux siècles d'utilisation ininterrompue, le franc a disparu en France le 1 er janvier Il a été remplacé par l’euro. Bien évidemment, le nouveau futur Franc aura comme parité initiale : 1 Franc = 1 euro

14 14 / 19 Le 16 novembre 2012 Commentaires : Nous venons de le voir, l’EURO est un réel handicape pour la santé de notre pays : impact catastrophique sur l’emploi, la compétitivité, le pouvoir d’achat Pour autant, il n’est pas la seule cause de la dégradation du niveau de vie de nos compatriotes. Nous pouvons citer : Le coût des charges sociales, L’absence de barrière douanières efficaces, L’acharnement opéré sur nos entrepreneurs, qui seuls pourtant sont créateurs de richesses et d’emplois, L’absence d’un état stratège et fort, Le coût de l’immigration,

15 15 / 19 Le 16 novembre 2012 A Retenir : Une monnaie, 3 fonctions essentielles : - instrument d’échange, - instrument comptable, - instrument de stockage. La maitrise de sa propre monnaie permet de lutter à armes égales dans la guerre économique avec le monde entier, pour : - décider de sa propre protection sociale, refuser la paupérisation, - agir sur la compétitivité de nos produits, favoriser la localisation, - conserver notre souveraineté, retirer le pouvoir aux technocrates,

16 16 / 19 Le 16 novembre 2012 Propositions de sujets : La disparition des valeurs qui font notre société -La famille avec le mariage homosexuel, suppression de la cellule familiale, -La propriété avec la réquisition, le non paiement des loyer encouragé, -Le travail avec la refiscalisation des heures sup, l’explosion du chômage, -Notre Histoire avec la réécriture des manuels, souvenir du 19 mars ! -La justice avec nos sauvageons qui brulent le drapeau, -La défense de l’égalité citoyenne avec le droit de vote des immigrés D’autres thèmes pourront être abordés lors d’une prochaine réunion thématique, si cela vous intéresse ? La connaissance des programmes de nos adversaires, comme :

17 17 / 19 Le 16 novembre 2012 Le programme des Verts (EELV) CITOYENNETÉ : CITOYENNETÉ : Abaissement de l’âge du droit de vote à 16 ans. ÉDUCATION ÉDUCATION : Abolition de la culture de la performance, du résultat et du contrôle généralisé. Développement de l'éducation à la sexualité dans les programmes scolaires; y compris le plaisir. Lutte contre l'homophobie, la lesbophobie et la transphobie dans toute la vie scolaire. DEFENSE DEFENSE : Démantèlement d'une partie de notre force de dissuasion. Suppression de la force aéroportée. Fermeture des bases françaises à l'extérieur. IMMIGRATION IMMIGRATION : Droit de vote pour les immigrés à toutes les élections (y compris présidentielle et législatives). Régularisations en continu. Dépénalisation du séjour irrégulier. Ouverture du statut de fonctionnaire et des emplois fermés" aux étrangers. INSTITUTIONS INSTITUTIONS : Instauration d'une "république parlementaire" (VIe République) JUSTICE JUSTICE Impossibilité d'incarcérer les personnes mineures y compris en centres fermés (sauf cas extraordinaires). Bureaux de vote installés dans les prisons. Construction de parloirs intimes. Possibilité pour les détenus de porter des revendications collectives. LOGEMENT LOGEMENT : Plafonnement des prix au mètre carré. Encadrement des loyers. Interdiction des expulsions sans relogement. (sources Valeur Actuelles nov 2012)

18 18 / 19 Le 16 novembre 2012 Le programme des Verts (EELV) NATIONALISATIONS : NATIONALISATIONS : Prise de contrôle par l'État d'une majorité du capital des banques. REVENUS REVENUS : Instauration d'un revenu universel inconditionnel individuel (80 % du smic). Instauration d'un "revenu maximum" (30 fois le smic) imposé à 80 % au-dessus. Augmentation des minima sociaux (+ 50 %), du smic et des plus bas salaires. ROMS ROMS : Mise en place d'une politique nationale d'accueil. Construction d'aires et renforcement des sanctions pour les communes en infraction. Droit de vote automatique dans les communes où ils sont enregistrés. SECURITE : SECURITE : Encadrement des contrôles d'identité avec récépissés obligatoires. Interdiction des Flash- Ball. Désarmement des polices municipales. TOXICOMANIE TOXICOMANIE: Dépénalisation de l'usage de toutes les drogues. (sources Valeur Actuelles nov 2012) REPENTANCE : REPENTANCE : Création d'un jour férié dédié aux victimes de la colonisation et de l'esclavage. Ouverture d'un musée de la traite transatlantique dans une ville esclavagiste française.

19 19 / 19 Le 16 novembre 2012 Alain CSIKEL et Jean-Paul VALLON vous remercient


Télécharger ppt "1 / 19 Le 16 novembre 2012. 2 / 19 Le 16 novembre 2012 Première réunion thématique organisée pour nos militants avec comme sujet : Pourquoi le FN propose."

Présentations similaires


Annonces Google