La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Ph senaux -1 Les politiques conjoncturelles Politiques budgétaire et monétaire Auteur : Philippe Senaux Lycée Saint Thomas d'Acquin à Flers (Académie de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Ph senaux -1 Les politiques conjoncturelles Politiques budgétaire et monétaire Auteur : Philippe Senaux Lycée Saint Thomas d'Acquin à Flers (Académie de."— Transcription de la présentation:

1 ph senaux -1 Les politiques conjoncturelles Politiques budgétaire et monétaire Auteur : Philippe Senaux Lycée Saint Thomas d'Acquin à Flers (Académie de Caen)

2 ph senaux -2 Le carré magique… croissance CHÔMAGECHÔMAGE Équilibre extérieur INFLATIONINFLATION

3 ph senaux -3 Les grands objectifs de la politique conjoncturelle Le carré magique résume les 4 objectifs:: Une croissance économique forte (taux de croissance du PIB en volume) Le plein-emploi (faible taux de chômage) La stabilité des prix (faible taux dinflation) Léquilibre des échanges extérieurs (voire même lexcédent).

4 ph senaux -4 Taux de croissance de PIB en volume Taux d inflation Taux de chômage Balance des transactions courantes en % du PIB

5 ph senaux -5 Exercice sur le carré magique... Sachant quen 2000, le taux de croissance du PIB en volume était de 3,5 %, le taux de chômage de 9,7 %, le taux dinflation de 1,5 % et le solde des transactions courantes de 2,3 %. Représentez le carré magique. Quelle forme devrait avoir le carré magique dans une situation idéale ?

6 ph senaux -6 Exercice (suite) Sachant quen 2003, le taux de croissance du PIB en volume a été de 0,5 %, le taux de chômage de 9,4 %, le taux dinflation de 2,2 % et le solde des transactions courantes de 0,3 %. Représentez le carré magique. La situation conjoncturelle s est-elle améliorée ou détériorée ?

7 ph senaux -7 Taux de croissance de PIB en volume Taux d inflation Taux de chômage Balance des transactions courantes en % du PIB

8 ph senaux -8 Déficit et dette Ne pas confondre déficit et dette. Déficit : dépenses supérieures aux recettes pour une année donnée Dette : ensemble des emprunts contractés par l Etat pour financer ses déficit successifs.

9 ph senaux -9 I° La politique budgétaire Elle utilise LE BUDGET comme instrument de politique économique

10 ph senaux -10 Le budget de lEtat Les recettes La T V A LIRPP Limpôt sur les sociétés La TIPP Etc… Les dépenses Paye des fonctionnaires Les aides sociales Les investissements publics Etc…

11 ph senaux -11 Pour lutter contre le chômage Il faut une politique budgétaire large Cest à dire accepter un déficit budgétaire Pour relancer lactivité économique, la croissance et donc lemploi

12 ph senaux -12 En augmentant les dépenses…. On stimule la consommation par embauche de fonctionnaires donc de salaires distribués, augmentation des aides sociales, donc des revenus disponibles etc… On stimule linvestissement par les grands travaux et investissements publics (routes, université etc…)

13 ph senaux -13 En baissant les recettes cest à dire les impôts On favorise la consommation puisquon augmente le revenu disponible des ménages On favorise linvestissement par laugmentation des profits disponibles (autofinancement)

14 ph senaux -14 On enclenche le schéma keynésien La consommation fonction du revenu et de la PmC Linvestissement f du tx di et des anticipations La demande effective La production et lemploi

15 ph senaux -15 Les 2 utilisations envisageables de la politique budgétaire : Pour les keynésiens, il faut pratiquer un déficit pour relancer la demande effective et la production pour les libéraux, il est néfaste d augmenter les dépenses publiques car, à terme, les prélèvements obligatoires ont des effets pervers.

16 ph senaux -16 II – la politique monétaire Elle utilise la monnaie comme instrument de politique économique Cest la BCE (banque centrale européenne) qui fixe dune manière autonome la politique monétaire européenne

17 ph senaux -17 LA POLITIQUE MONETAIRE C est l ensemble des actions des autorités monétaires pour influer sur l évolution de la masse monétaire. Elle a deux objectifs : faire varier la masse monétaire soit pour lutter contre linflation soit pour relancer la demande effective, atteindre un certain taux de change par rapport à nos principaux partenaires commerciaux.

18 ph senaux -18 Avec l Euro, l Etat français a renoncé à pratiquer sa propre politique monétaire ; c est le Banque Centrale Européenne qui est autonome en la matière La BCE va donc agir sur les niveaux des taux dintérêt quelle pratique auprès des banques commerciales qui, à leur tour, les répercuteront sur leurs clients (entreprises ou ménages).

19 ph senaux -19 Linstrument utilisé est le taux dintérêt Le taux dintérêt influe sur la création monétaire. Si le taux dintérêt baisse, les crédits sont facilités et la masse monétaire augmente Si le taux dintérêt augmente, les crédits sont plus difficiles et la masse monétaire naugmente plus.

20 ph senaux -20 Pour lutter contre le chômage… Il faut une politique monétaire large cest à dire: Baisser le taux dintérêt

21 ph senaux -21 On enclenche le schéma keynésien… La baisse du taux dintérêt: Stimule la consommation à crédit Stimule linvestissement par emprunt Donc la demande effective et lemploi

22 ph senaux -22 Analyse libérale et keynésienne En augmentant les taux d intérêt, les emprunts seront plus coûteux ce qui va limiter la création monétaire et donc réduire l inflation En diminuant les taux d intérêt, les emprunts seront moins coûteux. Ainsi les agents économiques vont plus facilement consommer et investir : la demande va augmenter


Télécharger ppt "Ph senaux -1 Les politiques conjoncturelles Politiques budgétaire et monétaire Auteur : Philippe Senaux Lycée Saint Thomas d'Acquin à Flers (Académie de."

Présentations similaires


Annonces Google