La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Picasso, Guernica, 1937, 352cm X 782cm, Madrid 1.Décrire laspect général de cette toile. Quel effet veut produire le peintre? 2.Quel est le contexte de.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Picasso, Guernica, 1937, 352cm X 782cm, Madrid 1.Décrire laspect général de cette toile. Quel effet veut produire le peintre? 2.Quel est le contexte de."— Transcription de la présentation:

1 Picasso, Guernica, 1937, 352cm X 782cm, Madrid 1.Décrire laspect général de cette toile. Quel effet veut produire le peintre? 2.Quel est le contexte de lœuvre ? 3.Décrire toutes les personnes. Quels sentiments ressortent du tableau ? 4.Décrire les animaux. Que semblent-ils ressentir ? 5.D'où vient la lumière dans le tableau ? 6.Le tableau montre t-il une scène intérieure ou extérieure ? 7.Quelles sont les couleurs utilisées par Picasso? A quoi font-elles penser ? 8.Comment le tableau est-il organisé géométriquement ? 9.Quelle est la signification générale de lœuvre? Comment l'art devient-il un moyen pour s'opposer à la guerre et au « fascisme » dans les années 30 ?

2 Description générale: - Guernica a été peint par Picasso en Le tableau est une peinture à lhuile. - Il mesure 7m52 de longueur et 3m 51 de largueur. La toile a donc une taille imposante, ce qui montre la volonté de Picasso de ne pas laisser au spectateur la possibilité de ne pas la voir. On peut également penser que la taille est aussi importante que lévènement. - Guernica a été exposé pour la 1ère fois dans le pavillon espagnol de lExposition Universelle de Paris de juillet Longtemps conservé au Museum of Modern Art de New-York (Musée dart moderne), il est retourné en 1981 en Espagne. Il est actuellement conservé au Musée national de la Reine Sophie à Madrid. Picasso avait toujours fait savoir quil ne voulait pas que son tableau soit exposé en Espagne tant que Franco serait au pouvoir. -Guernica est donc une œuvre engagée. - Œuvre figurative car on reconnait des éléments réels. - Formes et lignes : on peut immédiatement remarquer les formes géométriques qui forment le tableau. Elles inscrivent lœuvre dans le mouvement du cubisme. - Le noir et blanc : le noir est la couleur du deuil, les couleurs symbolisent le deuil du peintre, des espagnols. Ces couleurs sont aussi celles des actualités de lépoque. Le tableau a donc une valeur documentaire, informative. - Composition : lœuvre peut être découpée en 3 parties. - Circulation du regard : le regard est amené vers le centre, plus clair du tableau. On peut ensuite remarquer que tous les personnages dirigent leurs regards vers la gauche (le taureau). Le taureau regarde le spectateur. La lecture du tableau se fait de droite à gauche, à linverse du sens normal de lecture. Le tableau est donc aussi renversé que le monde quil représente. Contexte : - La guerre dEspagne (guerre civile) éclate en juillet Elle durera jusquen Elle oppose Nationalistes et Républicains. - Le bombardement de Guernica : Le 26 avril 1937, jour de marché, quatre escadrilles de la légion Condor, protégées par des avions de chasse italiens, procèdent au bombardement de la ville de Guernica afin de tester leurs nouvelles armes. L'attaque commence à 16h30, aux bombes explosives puis à la mitrailleuse et enfin aux bombes incendiaires. Après avoir lâché quelques 50 tonnes de bombes incendiaires, les derniers avions quittent le ciel de Guernica vers 19h45. Après le massacre, 20% de la ville était en flammes, et l'aide des pompiers s'avérant inefficace, le feu se propagea à 70% des habitations. - Précision : La Légion Condor était une force aérienne formée de volontaires à partir d'effectifs de la Luftwaffe (armée de lair allemande) de l'Allemagne nazie, qui combattit en Espagne aux côtés du camp nationaliste. - Picasso, horrifié par lévènement, se met immédiatement à la réalisation de son œuvre.

3 Sur la gauche, un taureau à l'encolure retournée : symbole de lEspagne et des nationalistes La colombe de la paix : elle senfonce dans le noir, comme si elle disparaissait. La paix nexiste plus en Espagne. Juste devant, une femme hurle sa douleur avec un enfant dans ses bras. Elle incarne le peuple, qui souffre. Poitrine dénudée : la mère nourricière, la maternité, la vie, la patrie Lenfant mort, la tête pendante : innocence assassinée Au centre, un cheval s'effondre, transpercé par une lance : symbole du peuple opprimé et innocent. La lance rappelle le Christ, martyr, agonie et souffrance sous les coups des bourreaux. Champs de bataille désorganisé quest devenue lEspagne au cœur du tableau. En bas du tableau, un guerrier (républicain) coupé en deux et les yeux renversés, main gauche ouverte (ligne de la main brisée : comme sa vie), main droit crispée sur une arme cassée, qui montre la défaite et linégalité du combat. La fleur: lespoir qui disparait La démembrement : la mort jusquau bout, la violence du combat Tout à droite, une femme transformée en torche tombe dans le vide : incendies qui ont ravagé la ville et les bombardements intensifs : morts de civils. Les bras ouverts : une prière : appel à Dieu et à la communauté internationale. Les yeux en forme de larmes : souffrance. Il y a une fenêtre ouverte : indifférence des autres, du monde, et impossible évasion. En dessous, le corps d'une autre femme, avec un pied difforme continue le mouvement, s'affalant sur le cheval : blessée à la jambe, mais avançant vers la lumière : les Républicains et le peuple ne se résignent pas.

4 D'une fenêtre apparue de nulle part, sort une tête avec un bras vengeur tenant une torche. Ses seins sont cloutés Une lampe, qui éclaire violemment, casse l'ombre : la lumière domine sous forme dun œil et de la bougie, peut être apportée par le bras du peintre : lumière sur ce qui se passe à Guernica. Quatre flammes lui font un écho lugubre à droite. Sur une table, agonise un oiseau frappé par une lumière violente. La lumière ne vient ni de l'intérieur, ni de l'extérieur. Il est impossible de savoir le moment de la journée. La lumière vient de l'intensité de la scène : les personnages sont clairs, le décor est sombre. Il n'y a pas de couleurs : le tableau est en noir et blanc. C'est ce qui donne la puissance dramatique au tableau. « Que croyez-vous que soit un artiste ? Un imbécile qui na que des yeux sil est peintre. Bien au contraire, il est en même temps un être politique, constamment en éveil devant les déchirants, ardents ou doux évènements du monde ». « Dans le panneau auquel je travaille et que jappellerai Guernica et dans toutes mes oeuvres récentes, jexprime clairement mon horreur de la caste militaire qui a fait sombrer lEspagne dans un océan de douleur et de mort », Picasso.

5 On peut diviser le tableau en trois pans : le taureau et la femme à gauche, le cheval et l'apparition au centre, la femme torche à droite. Ils sont reliés par le guerrier au sol à gauche et la femme qui s'effondre à droite. L'œuvre de Picasso déforme les personnages, les transformant en monstres. Fait habituel dans la peinture expressionniste. La particularité de Picasso est que ces monstres ne renvoient pas à un rêve ou à l'inconscient, mais bien à une réalité. Il allie l'expressionnisme et le symbolisme. Picasso peint dans lurgence, au moment des faits. Au lieu de peindre la souffrance particulière d'une mère, d'une femme, d'un guerrier, Picasso démontre la souffrance de toutes les mères dépossédées, de tous les guerriers vaincus, de toutes les femmes brûlées vives. C'est une allégorie. Picasso dit : La guerre dEspagne est la bataille de la réaction contre le peuple, contre la liberté. Toute ma vie dartiste na été quune lutte continuelle contre la réaction et la mort de lart. Dans cette œuvre, Picasso veut dénoncer lévènement. Il alerte et prend à témoin toute la communauté internationale. Pour que son message soit très clair, il accumule des symboles que tout le monde peut comprendre. Cest cette universalité du message qui fait de Guernica un tableau aussi célèbre. Pour cette raison, depuis 1985, une reproduction de Guernica siège à l'entrée du Conseil de sécurité des Nations unies à New York. Elle y a été placée pour rappeler les horreurs de la guerre. Pacifiste convaincu, Picasso a toujours pris parti contre les horreurs commises et veut nous en convaincre. Picasso a voulu exprimer dans cette œuvre la démembrement du monde en proie aux horreurs de la guerre.


Télécharger ppt "Picasso, Guernica, 1937, 352cm X 782cm, Madrid 1.Décrire laspect général de cette toile. Quel effet veut produire le peintre? 2.Quel est le contexte de."

Présentations similaires


Annonces Google