La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

La présentation est en train de télécharger. S'il vous plaît, attendez

Astronomical Ring for Access to Spectroscopy Acte de naissance : Huitième École dAstrophysique dOléron (CNRS) Outils de l'astrophysique pour une coopération.

Présentations similaires


Présentation au sujet: "Astronomical Ring for Access to Spectroscopy Acte de naissance : Huitième École dAstrophysique dOléron (CNRS) Outils de l'astrophysique pour une coopération."— Transcription de la présentation:

1 Astronomical Ring for Access to Spectroscopy Acte de naissance : Huitième École dAstrophysique dOléron (CNRS) Outils de l'astrophysique pour une coopération professionnels/amateurs Île d'Oléron, mai 2003

2 Structure informelle encouragent une coopération entre astronomes professionnels et amateurs dans le domaine de la spectrographie. 1.Identifier les domaines d'intérêts pour une collaboration utile, efficace et motivante entre amateurs et professionnels. 2.Développer les outils nécessaires (spectrographes, logiciels, protocoles, bases de données, ressources dans les observatoires pro., …). 3.Sensibilisation et pédagogie : stages, séminaires pro/am, publications, liste de discussion,... 4.Liens entre dune part les amateurs et dautres part les chercheurs, les laboratoires, les consortium, démontrer le potentiel des amateurs et amener la qualité des observations au niveau requis pour leur exploitation scientifique. 5.Constituer un réseau d'observateurs au niveau international OBJECTIFS

3 Mise en place du site Constitution dune liste de diffusion Prise de contact avec la communauté scientifique (SF2A, PNPS, …) Sélection de programmes clefs (résultats dOléron, …) Synergie avec les structures existantes (AUDE, AstroQueyras, Association T60, …) Organisation dun stage à lOHP pour lété 2004 Réalisation de prototypes de spectrographes, publications de plans et préconisation de leur diffusion (kits, modèles complet) ARAS aujourdhui (décembre 2003)

4 Spectrographes pour linitiation et la sensibilisation (vite fait, simple, peut coûteux). Encouragement et motivation dinitiatives individuelles. Type de spectrographe : une approche progressive Réalisation : Thibault de FranceRéalisation : Daniel Défourneau

5 Type de spectrographe : pour la science Conditions du succès - Résultats sûrs et reproductibles (protocoles, ce tenir à un programme) - Soucis de la standardisation (la faire accepter !) - Bon ratio performance / intérêt scientifique (résolution, détectivité) - Bon ratio coût / intérêt scientifique (coût acceptable : ???) - Très haut rendement (CCD, pas de fibre optique sur les petits D) - Adaptable sur un télescope amateur (poids : 2 kg max. typique) - Utilisation dans un site non prédestiné à priori (ville) - Facile à dupliquer (série, kit) Le spectrographe universel nexiste pas ! Spectro basse résolution (R=800) : type Barèges (magnitude limite 13 avec un 200 mm) – Large domaine dapplication : novae, objets variables (au sens large…), objets particuliers (V838 Mon, GRB), comètes, … Spectro haute résolution (R=10000) : type LHIRES (magnitude 6-7 avec un 200 mm) – Zoom sur quelques raies spectrales seulement dans des étoiles type Be, RS CVn, géantes rouges, … Les meilleures niches pour les amateurs :

6 Spectrographe Barèges : schéma optique Dispersion : 2,8 A/pixel Résolution d / = 800

7 Spectrographe Barèges Documentation sur :

8 Prototype de Barèges sur lunette FS- 128 Conception et réalisation : André et Sylvain Rondi Tests du prototype Barèges Performance effective conforme aux spécifications mais masse trop élevée (3,1 kg avec caméra Audine)

9 Spectrographe Barèges : travaux en cours… Allègement : objectif 2 kg max (nouveau proto) Exemple : nouvelle fente à létude Sollicitations pour une diffusion commerciale (pièces détachés, …) Mise à jour de la documentation sur le site ARAS Élaboration du programme scientifique Projet de stage dinitiation et de perfectionnement à lutilisation

10 Réalisation : François Cochard Quelques variations autour du Barèges… Réalisation : Christian Buil (MERIS )

11 Réalisation : Rogerio Marcon Quelques variations autour du Barèges…

12 Exemple : observation commune C. Buil (MERIS) et G. E. Morgan & all (spectro SBIG)

13 Spectrographe type Barèges : un outil idéal pour létude des novae et de quelques autres objets…

14 V838 Mon Un objet très variable (1/2) ! Lunette de 128 mm Spectro HIRES – R = 7000

15 V838 Mon Un objet très variable (2/2) ! Spectro type Barèges (R=800)

16 Observation en ville : aurore du 20 novembre 2003 Magnitude limite à lœil = 3

17 Haute-résolution spectrale LHIRES Littrow HIgh REsolution Spectrograph Celestron 8 et LHIRES

18 LHIRES Résolution = (lunette FS128 – F/D=8)

19 Spectrographe type LHIRES

20 Absence dune fente étroite… Efficacité maximale, mais… (1) difficulté pour calibrer spectralement (2) variabilité de la résolution spectrale Raies telluriques (H2O) Retrait des raies telluriques

21 Orientation judicieuse de laxe de dispersion = tolérance aux défauts de suivi… Dérive dentrainement du télescope + flexion du spectrographe « Redressement » du spectre par traitement dimage Binning Beta And – LHIRES – 240 sec.

22 Spectrographe LHIRES Effet de la distance focale

23

24 Spectrographe type LHIRES « boosté » Une option possible Estimation du coût TTC (10 exemplaires) : miroir 70 Euros + doublet 150 Euros + réseau 300 Euros + méca 280 Euros = 800 Euros

25 Spectrographe type LHIRES « boosté » (version longue) Masse estimée : 1,9 kg

26 Spectrographie haute résolution Surveillance des étoiles Be

27 Surveillance des étoiles Be Upsilon Cyg en 2003

28 Surveillance des étoiles Be Zeta Tau en 2003

29 Surveillance des étoiles Be Quelques centaines détoiles accessibles…

30 LHIRES : surveillance détoiles particulières… Bien des objets anodins en apparence deviennent de possibles cibles détudes (vision dynamique, en 3D, …). Un spectrographe est une formidable loupe ! Que les amateurs puisse faire des observations ayant une valeur astrophysique est radicalement nouveau et révolutionnaire !

31 Exploitation des grands télescopes (1/3) Le spectrographe MUSICOS à lobservatoire de Saint-Véran Spectrographe échelle

32 Exploitation des grands télescopes (2/3) Tests fibre optique sur le T60 de lobservatoire du Pic du Midi (été 2003)

33 Exploitation des grands télescopes (3/3) Spectrographie faible flux (spectrographe LORIS) APM : un quasar à z=3.87 Spectres de réflectance dastéroïdes T60 du Pic du Midi

34


Télécharger ppt "Astronomical Ring for Access to Spectroscopy Acte de naissance : Huitième École dAstrophysique dOléron (CNRS) Outils de l'astrophysique pour une coopération."

Présentations similaires


Annonces Google